Faire un PVT en Asie : le risque de typhons

Chapitre 3 : Les typhons au Japon

Date de publication : 15-10-2018

Auteur

Mylène

Les typhons au Japon

Entre 10 et 30 typhons par an, c’est le pays du PVT qui comporte le plus de risques (le Japon n’est pas gâté par Dame Nature de façon générale…). Le dernier gros typhon en date est Jebi en 2018 qui a fait de très gros dégâts matériels, une dizaine de morts et des centaines de blessés. Tokyo et le nord du Japon sont relativement épargnés mais dans les régions côtières et montagneuses, les dégâts peuvent être sérieux. Récemment, le Kansai (Osaka, Kyoto) a été plusieurs fois touché par des typhons très violents.

Les régions les plus concernées sont :

  • Okinawa (qui est sur la trajectoire de la majorité des typhons)
  • Kyushu
  • Shikoku

Un mot sur les alertes : les alertes évacuation n’ont pas un caractère obligatoire au Japon, de ce fait une grande partie de la population ne les respecte pas et reste chez elle. Ces dernières années, il y a eu des morts dans des zones qui auraient dû être évacuées (typhons ou glissement de terrain). Ne prenez donc pas ces alertes à la légère.

Selon les sources, on entend parler de catégories diverses pour classifier les typhons au Japon, faisons donc un point pour y voir plus clair :

Échelle Saffir-Simpson (internationale)

C’est l’échelle la plus souvent utilisée par les médias francophones et anglophones.

Catégorie 5 ≥ 252 km/h
Catégorie 4 209–251 km/h
Catégorie 3 178–208 km/h
Catégorie 2 154–177 km/h
Catégorie 1 119–153 km/h

Échelle JMA (Tokyo)

Super typhon ≥194 km/h
Typhon majeur 157–193 km/h
Typhon 118–156 km/h
Tempête tropicale majeure 89–117 km/h
Tempête tropicale 62–88 km/h
Dépression tropicale ≤61 km/h

Plus d’infos et sites utiles

Beaucoup de fenêtres au Japon sont en verre armé (pour limiter la casse lors des séismes et typhons). Si vous voyez un grillage entre les deux vitres de votre fenêtre, c’est le cas. Si jamais la fenêtre est brisée, au lieu de voler en éclat le verre va resté accroché au grillage (cela évite les blessures). Cela n’empêche pas les dégâts des eaux, par contre. Les jours de typhon où vous restez à la maison devront être rattrapés dans la majorité des entreprises. Ainsi, vous aurez peut-être à travailler le samedi ou dimanche suivant pour compenser (on ne rigole pas avec le travail, ici).

Chapitre 3 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (3)

2 Commentaires

Mathieu
10.4K 20.8K

Merci Mylène pour ce dossier très important !

Mylène
2.1K 3.3K

Mais de rien ! En effet cette année on a été très touché au Japon, avec le réchauffement climatique ça ne va pas s’arranger, mieux vaut être prudent donc !

Articles recommandés