1. #101
    Avatar de Jeremy971
    Jeremy 38 ans

    Messages
    459
    Likes reçus
    246
    Perso en tant que mec tu me passes une bière. Meme si t'es népalais, je parlerai de la pluie et du beau temps avec toi. Du mal a comprendre ce post...

  2. #102
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    776
    Likes reçus
    293
    Ce n'est pas le "politiquement correct" qui est gênant, car c'est plutôt positif comme état d'esprit et de société.

    Ce qui l'est moins dans le cas de Jérémy, c'est qu'il a confondu une autre chose importante :

    #1 La culture d'entreprise qu'on nous présente :

    Les gens sont géniaux, super sympa, bonne ambiance, horaire flexible, salaire correct, etc. La hiérarchie est moins forte, on essaye d'avoir un système relationnel horizontal (et non plus pyramidal).

    En clair, on vous fait donc sentir que vous êtes en famille, à l'aise et en sécurité ici.

    #2 la réalité socio-économique canadienne :

    Système libéral proche du modèle états-uniens. La relation employeur-employée existe quoiqu'on vous dise. Vous êtes un outil au service de l'entreprise. Si l'outil casse, on le remplace. Si l'outil est magané, on le remplace, si l'outil n'est pas performant, on le remplace.

    En contre-partie, pour vous faire passer la pillule, on vous offre pleins de "services positifs" : bon salaire, assurance maladie, cellulaire, locaux cool, ambiance décontracté, etc.

    Ici, Jérémy qui voulait avoir des vacances sans solde était dans son droit : c'est une demande. Et la réaction de ses RH ou directrice a été claire : "Non, pas le moment, on a besoin de livrer nos produits (etc.)." Ce n'est pas lui qui est directement visé, mais l'entreprise peut refuser parce qu'elle juge que ce n'est pas le moment ou qu'il fallait la prévenir plus tôt (etc.). L'entreprise est donc parfaitement dans son droit aussi : il a fait une demande, on le lui a refusé.

    Mais Jérémy a simplement cru que sa demande serait acceptée parce qu'il pensait que son entreprise était comme une grande famille communautaire cool. Et dans la réalité, et bien non.

    On ne confond pas ici les relations personnels entre salariés et les relations professionnelles entre salariés :
    - vous faites un 5@7 avec vos collègues : relations personnels, personne ne vous y oblige, c'est cool pour tout le monde
    - vous faites une réunion avec vos collègues : relations professionnels, vous avez un devoir, ce n'est pas cool, c'est juste la job.


  3. #103
    Anonyme
    Message de Zifnab Hydre
    Ce n'est pas le "politiquement correct" qui est gênant, car c'est plutôt positif comme état d'esprit et de société.
    Je voudrais bien savoir en quoi le politiquement correct est une chose positive ? Ce truc est un des cancers de certaines sociétés (notamment USA et Canada) .... Les gens passent tellement leur temps à se lancer des fausses gentillesses , parler constamment sur un ton mieleux/marketing qu'ils en sont devenus hypersensibles ... le moindre mot un peu "rugueux" et ils se sentent attaqué , se vexent et se referment (dans le meilleur des cas) ou vous le font payer par derrière (dans le pire des cas) ....

    Pour autant que je sache la franchise n'a jamais tué personne et fait partie intégrante des relations humaines.

  4. Mat

  5. #104
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    20 584
    Likes reçus
    9 982
    Message de da23ad
    Je voudrais bien savoir en quoi le politiquement correct est une chose positive ? Ce truc est un des cancers de certaines sociétés (notamment USA et Canada) .... Les gens passent tellement leur temps à ce lancer des fausses gentillesses , parler constamment sur un ton mieleux/marketing qu'ils en sont devenus hypersensibles ... le moindre mot un peu "rugueux" et ils se sentent attaquer , se vexent et se referment (dans le meilleur des cas) ou vous le font payer par derrière (dans le pire des cas) ....

    Pour autant que je sache la franchise n'a jamais tué personne et fait partie intégrante des relations humaines.
    J'approuve totalement ton commentaire Bishop !
    J'adore Toronto, ça fait 8 ans que j'y vis et l'un des rares trucs qui m'ennuie c'est ce politiquement correct encore plus présent dans les villes anglophones. Ça fait toujours un choc quand je rentre à Paris, les gens m'ont l'air agressifs alors qu'ils sont juste francs

  6. #105
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    776
    Likes reçus
    293
    De part notre culture française qui n'est pas portée sur ce "politiquement correct", on a bien du mal à cerner ce phénomène culturel.

    Être politiquement correct ne signifie pas être hypocrite.

    Prenons un cas simple, tu prends un verre dans un pub pis tu discutes avec d'autres personnes. Durant la discussion, tu abordes un sujet comme celui de la politique québécoise. Et bien probablement que tes interlocuteurs te répondront vaguement ou sans faire de vague ou avec des avis très mesurés si tu leurs dis que tu es pro-untel (et même s'ils pensent la même chose que toi).

    Ce n'est pas être hypocrite de faire cela, c'est simplement parce qu'on ne voit pas l'intérêt de lancer un débat avec une personne qu'on connaît à peine et dont le sujet risquerait de froisser des personnes autour.

    On peut considérer que c'est une fuite ou déni de franchise, mais selon moi, ce serait plutôt du respect social. Tu peux appeler cela du conformisme. Pourquoi se vexer ou se prendre la tête sur un sujet risqué lorsqu'on peut chiller tranquillement sur des sujets anodins.

    Et dans le cas de "l'hypersensibilité", c'est aussi un problème et une différence culturelle. En France, nous sommes aussi sensibles sur certains sujets, les canadiens (ou les québécois) idem, mais pas forcément sur les mêmes sujets... Alors quand on "choque" un québécois par nos paroles c'est parce que nous ne sommes pas conscients que c'est un sujet tabou ou dérangeant.

    Maintenant, en France, ça pourrait être le même problème avec un américain qui parlerait de sa vision du monde et celle que nous pourrions avoir. On serait choqué sans que lui le soit.

    Et pour conclure, vu que nous sommes au Canada / Québec, l'effort est davantage de notre côté à fournir que du leur. Et pourtant, on peut reprocher bien des choses à la culture québécoise, ils sont quand même ouverts.
    Dernière modification par Zifnab Hydre ; 24/09/12 à 23:04.


  7. #106
    Anonyme
    Un exemple que j'ai vécu y a environ 2 semaines .... c'est un détail , ça n'a pas eu d'impact sur ma vie mais j'ai quand même trouvé remarquable de nullité ......

    Il est 7pm et mon téléphone sonne :

    The Girl : Bonjour , Je suis xxxx de la companie yyyyy nous organisons des rencontres/confériences entre professionnels de l'informatique demain à Downtown Toronto. Nous voudrions que vous interveniez , nous payons 100 dollars. êtes vous interessé ?

    Moi : oui oui bien évidemment , c'est à quelle heure ?

    The Girl : entre 6pm et 8pm demain. Vous êtes à Toronto ?

    Moi : oui oui.

    The Girl : Vous êtes actuellement en activité ?

    Moi : Non en recherche active.

    The Girl : Hmmm ok... Attendez je vais regarder s'il reste un créneau horaire... je reviens dans quelques secondes....
    Monsieur, je suis désolé il n'y a plus de créneaux horaires disponibles pour vous... au revoir.


    Pourquoi ne pas simplement me dire que le fait que je ne sois pas actif en ce moment pose un problème ? ça ne va pas me tuer ...lol

  8. #107
    Anonyme
    Message de Zifnab Hydre
    De part notre culture française qui n'est pas portée sur ce "politiquement correct", on a bien du mal à cerner ce phénomène culturel.

    Être politiquement correct ne signifie pas être hypocrite.

    Prenons un cas simple, tu prends un verre dans un pub pis tu discutes avec d'autres personnes. Durant la discussion, tu abordes un sujet comme celui de la politique québécoise. Et bien probablement que tes interlocuteurs te répondront vaguement ou sans faire de vague ou avec des avis très mesurés si tu leurs dis que tu es pro-untel (et même s'ils pensent la même chose que toi).

    Ce n'est pas être hypocrite de faire cela, c'est simplement parce qu'on ne voit pas l'intérêt de lancer un débat avec une personne qu'on connaît à peine et dont le sujet risquerait de froisser des personnes autour.

    On peut considérer que c'est une fuite ou déni de franchise, mais selon moi, ce serait plutôt du respect social. Tu peux appeler du conformisme ou un rapport émotionnel simple. Pourquoi se vexer ou se prendre la tête sur un sujet risqué lorsqu'on peut chiller tranquillement sur des sujets anodins.

    Et dans le cas de "l'hypersensibilité", c'est aussi un problème et une différence culturelle. En France, nous sommes aussi sensibles sur certains sujets, les canadiens (ou les québécois) idem, mais pas forcément sur les mêmes sujets... Alors quand on "choque" un québécois par nos paroles c'est parce que nous ne sommes pas conscients que c'est un sujet tabou ou dérangeant.

    Maintenant, en France, ça pourrait être le même problème avec un américain qui parlerait de sa vision du monde et celle que nous pourrions avoir. On serait choqué sans que lui le soit.

    Et pour conclure, vu que nous sommes au Canada / Québec, l'effort est davantage de notre côté à fournir que du leur. Et pourtant, on peut reprocher bien des choses à la culture québécoise, ils sont quand même ouverts.


    DU RESPECT SOCIAL ???????????????????????????? O_O

    Du respect , c'est de ne pas insulter quelqu'un gratuitement .... Mais refuser de donner son avis ou le véritable fond de sa pensée , même dans le cas ou cette pensée n'est pas négative , c'est de l'hypocrisie , du politiquement correct ... y a quand même une différence entre respecter une personne et jouer les faux culs. Est ce du respect (social) que de dire à une collègue de travail " Oh tu es bien habillée aujourd'hui " si on ne le pense pas ? Personnellement je ne le crois pas.

    Les canadiens sont hypersensibles par conséquences du politiquement correct .... Quels sont les sujets dont les français refusent de parler (par hyper sensibilité) ?? Cite m'en 3 pour voir lol.

    C'est sur parler du dernier match de hokey , c'est mieux que de parler politique.... après faut pas trop se demander pourquoi au Canada on a les politiciens qu'on a .... Enfin bon moi je dis ça , je dis rien hein

  9. #108
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    776
    Likes reçus
    293
    Mais tu compares 2 modes de vie et d'identité culturelle... Nous ne sommes pas ici pour révolutionner le monde canadien ou québécois. Ce n'est d'ailleurs pas notre rôle.

    Je doute qu'un québécois se sente forcément hypocrite lorsqu'il ne te répond pas directement. Mais tu as le droit de le voir ainsi puisque tu ne partages pas le même bagage culturel.

    Tu serais dans n'importe quel autre pays / culture, tu vivrais aussi cela. C'est une question de point de vue culturel, et c'est pour cela qu'on a tous tôt ou tard un "choc culturel".

    [ajout]

    Quand des français reviennent en France après un long séjour et trouvent que les français sont globalement "agressifs" dans leurs échanges, c'est encore une question de point de vue. On ne s'en rend pas compte parce que c'est "normal" pour nous. C'est notre manière d'être, d'agir et de se conformer à la société. Par le voyage, on s'ouvre à d'autres cultures qui peuvent nous plaire ou nous repousser, mais dans tous les cas nous ouvrir sur nous-mêmes. C'est cela qu'apporte en partie le Canada, une autre culture.
    Dernière modification par Zifnab Hydre ; 24/09/12 à 23:22.


  10. #109
    Anonyme
    Message de Zifnab Hydre
    Mais tu compares 2 modes de vie et d'identité culturelle... Nous ne sommes pas ici pour révolutionner le monde canadien ou québécois. Ce n'est d'ailleurs pas notre rôle.

    Je doute qu'un québécois se sente forcément hypocrite lorsqu'il ne te répond pas directement. Mais tu as le droit de le voir ainsi puisque tu ne partages pas le même bagage culturel.

    Tu serais dans n'importe quel autre pays / culture, tu vivrais aussi cela. C'est une question de point de vue culturel, et c'est pour cela qu'on a tous tôt ou tard un "choc culturel".
    En disant ça tu ne dis absolument rien ...

    Il y a différence culturelle et différence culturelle .... Déja je ne suis pas persuadé que le politiquement correct soit un aspect culturel. Je pense que c'est une sorte d'excroissance du capitalisme qui tend à se développer également en Europe (notamment aux UK par exemple)... Mais de là à dire que c'est culturelle je ne sais pas .... mais admettons que ça le soit ... et après ?

    Toute personne normalement constituée peut comprendre qu'une conversation entre deux personnes honnêtes et plus fructueuse et constructive qu'une conversation entre deux personnes hypocrites qui se disent des banalités...

    Pour autant que je sache , le but de la parole est de communiquer , et donc de s'échanger des messages , des informations , des opinions....

    Les gens ne débattent pas ou peu ici ... et notamment pour tout ce qui concerne la politique , après, comme je l'ai dit, faut pas s'étonner qu'on ait les politiciens qu'on a ....


    PS : je tiens à dire que j'ai pas mal voyagé , et je sais ce qu'est la différence culturelle...Mais je n'ai jamais rencontré de gens aussi anestésiés que les canadiens.... On leur fait payer des produits et des services de faible qualité à des prix exorbitants , y en a pas un qui va trouver ça anormal ... Même les voisins du sud sont bien plus "rebels" que ça.

  11. #110
    Avatar de femur
    Ferdinand 44 ans

    Messages
    102
    Likes reçus
    38
    En tout cas j'apprécie beaucoup l'hypocrisie des commerçants québécois...au moins je n'ai pas l'impression que je les ennuie quand je rentre dépenser de l'argent dans leurs échoppes. Le contraire est une tendance qui tend à se généraliser, surtout à Paris

  12. #111
    Anonyme
    Message de femur
    En tout cas j'apprécie beaucoup l'hypocrisie des commerçants québécois...au moins je n'ai pas l'impression que je les ennuie quand je rentre dépenser de l'argent dans leurs échoppes. Le contraire est une tendance qui tend à se généraliser, surtout à Paris
    LOL , faut dire que Paris c'est pas mal la jungle .... J'y ai vécu 5 ans.... les pires années de ma vie... Il parait qu'il y a un hôpital spéciale pour les touristes asiatiques qui viennent à Paris et qui font des crises d'épilepsies à cause du stress parisien....

  13. #112
    Avatar de MrBungle
    Bungle

    Messages
    658
    Likes reçus
    337
    Message de da23ad
    En disant ça tu ne dis absolument rien ...

    Il y a différence culturelle et différence culturelle .... Déja je ne suis pas persuadé que le politiquement correct soit un aspect culturel. Je pense que c'est une sorte d'excroissance du capitalisme qui tend à se développer également en Europe (notamment aux UK par exemple)... Mais de là à dire que c'est culturelle je ne sais pas .... mais admettons que ça le soit ... et après ?

    Ouais ya la mauvaise difference culturelle etla bonne difference culturelle.

    La mauvaise difference culturelle: t'arrives, tu la remarques, et puis merde tu te fais chier quoi.
    Alors que la bonne difference culturelle: t'arrives, tu la remarques, et ca envoit!

    Treve de plaisanterie.
    Ne le prends pas mal mais ton discours fait tres "Francois Francais" avec ses grosses oeilleres.
    Le politiquement correcte c'est aussi une facon de communiquer, moins franche, plus subtile, et ni pire ni meilleure que la facon dont les francais la concoivent.

    Apres on aime ou on aime pas, mais ca fait assurement partie de la culture.
    Dernière modification par MrBungle ; 25/09/12 à 00:04.


  14. #113
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    776
    Likes reçus
    293
    Message de da23ad
    ... Toute personne normalement constituée peut comprendre qu'une conversation entre deux personnes honnêtes et plus fructueuse et constructive qu'une conversation entre deux personnes hypocrites qui se disent des banalités...


    Pour autant que je sache , le but de la parole est de communiquer , et donc de s'échanger des messages , des informations , des opinions....

    Les gens ne débattent pas ou peu ici ... et notamment pour tout ce qui concerne la politique , après, comme je l'ai dit, faut pas s'étonner qu'on ait les politiciens qu'on a ....
    Alors prends l'avis de plusieurs québécois et dis-toi que si l'expression "Maudit français" existe, ce n'est pas sans raison. L'image du français moyen n'est pas très glorieuse dans de nombreux pays occidentaux, alors que celui des canadiens (et québécois) l'est. Il y a certes beucoup de stéréotypes dans ces images, mais c'est une représentation générale d'une identité culturelle et nationale.

    Le dialogue, ce n'est pas forcément débattre de tout et de rien dans le but de convaincre l'autre ou de persister dans un point de vue (on le fait d'ailleurs là, présentement). Tu peux très bien demander à tes amis québécois d'avoir une discussion franche sur un sujet, ils ne seront pas hermétiques à cela. Ils rentreront dedans et seront honnêtes. Mais n'attend pas qu'un inconnu ou une personne fraîchement croisée le soit.

    =======================

    Pour la petite histoire sur les moeurs culturelles entre différentes sociétés :

    En Terminale, mon petit lycée avait organisé une rencontre avec un représentant d'une civilisation sud-américaine (je ne me souviens plus du nom, mais disons Maya). Ce représentant avait notre âge (17-18 ans) et ne parlait pas le français, il avait un traducteur.

    Tous les terminaux avaient été invités dans une grande salle pour lui poser des questions. Elles ont fusées. Il y en a bien eu une vingtaine.

    La personne n'a jamais répondu pendant tous le frafras des questions. On se posait tous des questions de savoir s'il s'en foutait, s'il nous snobait, ou même s'il ne voulait simplement pas répondre.

    Et puis au bout d'une dizaine de minutes de silence, il a pris la parole en disant en gros : "Dans notre culture, on ne répond jamais de suite à une question. Nous préférons y réfléchir posément et ensuite donner la réponse qui nous paraîtrait la plus réfléchie." Et sur ce, il a répondu aux 20-et-quelques questions posées dans l'ordre. Chaque réponse détaillée et d'une durée d'une dizaine de minutes pour 20 petites questions.

    =======================

    Une culture différente de la notre. Les québécois ont leur propre culture qui diffère de la notre. Il n'y a pas de différence entre cette histoire et le ressenti général de "l'hypersensibilité".

    On ne la comprend pas forcément, et on préfère penser que c'est de l'hypocrisie masquée alors que pour eux, il n'y a sans doute aucun mal à cela et qu'ils ne sont pas plus malheureux que nous.

    Maintenant, tu as parfaitement le droit de ne pas apprécier cela au Canada mais je ne vois pas pourquoi les canadiens devraient changer pour toi (ou nous).
    Dernière modification par Zifnab Hydre ; 25/09/12 à 00:11.


  15. #114
    Anonyme
    Message de Zifnab Hydre
    Alors prends l'avis de plusieurs québécois et dis-toi que si l'expression "Maudit français" existe, ce n'est pas sans raison. L'image du français moyen n'est pas très glorieuse dans de nombreux pays occidentaux, alors que celui des canadiens (et québécois) l'est. Il y a certes beucoup de stéréotypes dans ces images, mais c'est une représentation générale d'une identité culturelle et nationale.

    Le dialogue, ce n'est pas forcément débattre de tout et de rien dans le but de convaincre l'autre ou de persister dans un point de vue (on le fait d'ailleurs là, présentement). Tu peux très bien demander à tes amis québécois d'avoir une discussion franche sur un sujet, ils ne seront pas hermétiques à cela. Ils rentreront dedans et seront honnêtes. Mais n'attend pas qu'un inconnu ou une personne fraîchement croisée le soit.

    =======================

    Pour la petite histoire sur les moeurs culturelles entre différentes sociétés :

    En Terminale, mon petit lycée avait organisé une rencontre avec un représentant d'une civilisation sud-américaine (je ne me souviens plus du nom, mais disons Maya). Ce représentant avait notre âge (17-18 ans) et ne parlait pas le français, il avait un traducteur.

    Tous les terminaux avaient été invités dans une grande salle pour lui poser des questions. Elles ont fusées. Il y en a bien eu une vingtaine.

    La personne n'a jamais répondu pendant tous le frafras des questions. On se posait tous des questions de savoir s'il s'en foutait, s'il nous snobait, ou même s'il ne voulait simplement pas répondre.

    Et puis au bout d'une dizaine de minutes de silence, il a pris la parole en disant en gros : "Dans notre culture, on ne répond jamais de suite à une question. Nous préférons y réfléchir posément et ensuite donner la réponse qui nous paraîtrait la plus réfléchie." Et sur ce, il a répondu aux 20-et-quelques questions posées dans l'ordre. Chaque réponse détaillée et d'une durée d'une dizaine de minutes pour 20 petites questions.

    =======================

    Une culture différente de la notre. Les québécois ont leur propre culture qui diffère de la notre. Il n'y a pas de différence entre cette histoire et le ressenti général de "l'hypersensibilité".

    On ne la comprend pas forcément, et on préfère penser que c'est de l'hypocrisie masquée alors que pour eux, il n'y a sans doute aucun mal à cela et qu'ils ne sont pas plus malheureux que nous.

    Maintenant, tu as parfaitement le droit de ne pas apprécier cela au Canada mais je ne vois pas pourquoi les canadiens devraient changer pour toi (ou nous).
    Moi perso je m'en fout un peu de l'histoire de "maudit français" ... j'ai vu des quebecois dire ça à une fille belge parce qu'elle disait ce qu'elle pense , et quand elle a répondu qu'elle n'est pas française et n'y a jamais mis les pieds , ils se sont sentis un peu ridicule ....
    J'ai des amis de tous horizons (sénégalais , nigerian , anglais , camerounais , tunisiens , algériens , roumains) qui tiennent le même discours que moi .... Et même des québécois qui ont un peu voyagé me disent la même chose....

    Alors dire que c'est culturel donc il faut juste accepter et la fermer ... ce n'est pas mon point de vue .... Les gens ont tout à y gagner à communiquer plus honnêtement ... Je ne parle pas de passer son temps à parler pour ne rien faire comme les français .... mais je ne vois même pas pourquoi on est là a débattre pour savoir si c'est plutôt une bonne chose ou non d'être honnête....


    J'avais un collègue qui me disait que chez les indiens , on ne dit jamais "non" au boulot .... alors par exemple un employé ne te dira jamais qu'il ne sait pas comment accomplir telle ou telle tâche .... Alors sous prétexte culturelle il faudrait l'accepter et vivre avec ?

    Je ne dis pas qu'il faut descendre dans la tue avec des machettes à la main, mais à notre petit niveau on peut au moins en parler , en débattre autour de nous poliment et respectueusement , mais avec franchise.

  16. #115
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    776
    Likes reçus
    293
    Le problème est toujours plus complexe que de dire qu'il faudrait faire ceci ou cela. Ça c'est du paternalisme / colonialisme (et le Québec en particulier tient cela en horreur...). Tu apportes ton savoir et tu indiques que cela devrait être ainsi parce que c'est mieux selon tes normes identitaires.

    Le problème que tu soulèves c'est : "Pourquoi est-ce que les gens ici (au Canada) ne disent pas franchement ce qu'ils pensent ?"
    Et la sous-question c'est : "Qu'est-ce qui nous différencie ?"

    Et bien tu le sais, tu l'as vu avec l'expérience indienne ou dans tes différents voyages : "Notre culture" (et là, on peut parler histoire, langue, population, religion, arts, etc.).

    Mais c'est surtout paradoxale de vouloir voyager et vivre dans un autre pays, tout en souhaitant exactement les mêmes choses ou les mêmes repères identitaires que ceux de la France.

    Pour en revenir au cas de Jérémy (l'histoire de ce fil de discussion), il a découvert une autre société et ses nouveautés (ici, les relations au travail aux antipodes de ce qu'on peut avoir en France - et encore, cela change). Et il n'a pas eu le temps de l'assimiler et s'est retrouvé dépourvu quand il a voulu demandé des congés sans solde. C'est normal, on ne s'intègre pas dans une nouvelle société en quelques mois. Cela prend plusieurs années, voir même une génération car on portera toujours sur nous notre éducation et bagage sociale.
    Dernière modification par Zifnab Hydre ; 25/09/12 à 01:04.

  17. #116
    Avatar de Ayuniverse
    Baptiste 36 ans

    Messages
    74
    Likes reçus
    35
    Message de Zifnab Hydre
    Alors prends l'avis de plusieurs québécois et dis-toi que si l'expression "Maudit français" existe, ce n'est pas sans raison. L'image du français moyen n'est pas très glorieuse dans de nombreux pays occidentaux, alors que celui des canadiens (et québécois) l'est.
    Les pays occidentaux en se limitent pas à l'Amérique du Nord, hein, la réputation des français n'est pas mauvaise à l'étranger, à part ici.

  18. #117
    Anonyme
    Le problème est toujours plus complexe que de dire qu'il faudrait faire ceci ou cela. Ça c'est du paternalisme / colonialisme (et le Québec en particulier tient cela en horreur...). Tu apportes ton savoir et tu indiques que cela devrait être ainsi parce que c'est mieux selon tes normes identitaires.

    Pfff mais qu'est ce que le parternalisme ou le colonialisme vient faire là dedans .... Quand des québecois disent que les français sont des "chialeux" est ce que tu parles de colonialisme ?? Ton propos est incohérent ...
    Ce n'est ni du colonialisme ni du paternalisme que de dire que le politiquement correct est néfaste aux relations humaines ....


    Le problème que tu soulèves c'est : "Pourquoi est-ce que les gens ici (au Canada) ne disent pas franchement ce qu'ils pensent ?"
    Et la sous-question c'est : "Qu'est-ce qui nous différencie ?"
    Non , il n'y a pas de sous question et non je ne me demande pas pourquoi ils ne disent pas franchement ce qu'ils pensent puisque je sais pourquoi....


    Et bien tu le sais, tu l'as vu avec l'expérience indienne ou dans tes différents voyages : "Notre culture" (et là, on peut parler histoire, langue, population, religion, arts, etc.).

    Mais c'est surtout paradoxale de vouloir voyager et vivre dans un autre pays, tout en souhaitant exactement les mêmes choses ou les mêmes repères identitaires que ceux de la France.
    Soit tu ne comprends pas ce que je dis , soit tu fais exprès de me préter de faux propos.... j'ai absolument aucun problème avec les différences culturelles .... sauf que là on parle quand même d'une chose FON-DA-MEN-TALE : la communication.... Il y a des tones de témoignages partout sur internet de gens (et pas seulement des français) qui font état de ça .... ça va du mensonges , à l'hypocrisie en passant par la grande difficulté à se faire des amis au Canada...en grande partie parce que les rapports avec les gens sont complètement artificiels .... bien évidemment il y a toujours des exceptions ... je parle de façon générale ....

    En plus , à quel moment j'ai dit que je voulais que je voulais exactement les mêmes choses ou les mêmes repères identitaires que ceux de la France ????
    Quand je dis plus haut que "Je ne parle pas de passer son temps à parler pour ne rien faire comme les français .... mais je ne vois même pas pourquoi on est là a débattre pour savoir si c'est plutôt une bonne chose ou non d'être honnête...." t'as pas l'impression que c'est exactement l'inverse que je dis ?

  19. #118
    Anonyme
    Message de Ayuniverse
    Les pays occidentaux en se limitent pas à l'Amérique du Nord, hein, la réputation des français n'est pas mauvaise à l'étranger, à part ici.
    Oui les québécois en particulier on un problème d'ordre historique avec les français .... Dès que tu sorts du Québec , tu perds ton étiquette de maudit français...lol.

  20. #119
    Avatar de MrBungle
    Bungle

    Messages
    658
    Likes reçus
    337
    Message de da23ad
    Soit tu ne comprends pas ce que je dis , soit tu fais exprès de me préter de faux propos.... j'ai absolument aucun problème avec les différences culturelles .... sauf que là on parle quand même d'une chose FON-DA-MEN-TALE : la communication.... Il y a des tones de témoignages partout sur internet de gens (et pas seulement des français) qui font état de ça .... ça va du mensonges , à l'hypocrisie en passant par la grande difficulté à se faire des amis au Canada...en grande partie parce que les rapports avec les gens sont complètement artificiels .... bien évidemment il y a toujours des exceptions ... je parle de façon générale ....
    La communication ça fait partie de la culture. C'est évident quand même.
    On dirait que t'arrives vraiment pas à comprendre que ton mode de communication franc et direct est propre à ta culture et que d'autres cultures communiquent de façon moins directes ou plus subtile sans que ce soit connoté négativement dans leur culture.

    Et même que ta façon à toi de communiquer sera perçue comme un affront.
    Je vois pas ce qui est dur à comprendre làdedans.
    Dernière modification par MrBungle ; 25/09/12 à 03:54.


  21. #120
    Anonyme
    Message de MrBungle
    La communication ça fait partie de la culture. C'est évident quand même.
    On dirait que t'arrives vraiment pas à comprendre que ton mode de communication franc et direct est propre à ta culture et que d'autres cultures communiquent de façon moins directes ou plus subtile sans que ce soit connoté négativement dans leur culture.

    Et même que ta façon à toi de communiquer sera perçue comme un affront.
    Je vois ce qui est dur à comprendre làdedans.
    1- C'est toi et toi seul qui prétend que je ne le COMPREND pas ... je te laisse le soin d'apporter la preuve dans tout ce que j'ai dit que je ne le comprend pas .... bonne chance.

    2- Toi ce que tu ne sembles pas comprendre c'est qu'il y a une différence entre "parler avec subtilité" et être politiquement correct ....


    Qaund tu es par exemple dans une entreprise et qu'au bout de 5 jours tu te fais virer et que le motif qui t'es donné est " tu ne t'es pas assez intégré à l'équipe" , sachant que tu as passé tout ton temps durant ces 5 jours avec les autres membres de l'équipe ... tu appelles ça de la subtilité ?
    Voilà un exemple parfait qui illustre les bienfaits de dire les choses honnêtement .... Comment une personne qui se fait licencier si rapidement peut elle tirer les apprentissages d'une pareille situation si on lui cache le réel motif de sont licenciement ??

    C'est un peu comme quand tu passes un examen , tu le rates , mais on ne te dit pas les points sur lesquels tu t'es trompé .....

    Le mot CONFIANCE n'a t il aucun sens ? Comment tu fais confiance à une personne qui n'exprime jamais (ou presque) vraiment sa pensée ?

    C'est quand même marrant comme le seul argument avancé est celui de la culture ... en espérant que ça suffise....

Page 6 sur 7 ... 4 5 6 7