Vivre pieds nus en Australie et en Nouvelle-Zélande

Date de publication : 10-08-2022

Saviez-vous qu’on passe la plupart de son temps pieds nus en Nouvelle-Zélande ? Oui, oui, je vous l’assure ! Moi aussi, cela m’a étonnée quand j’y suis arrivée. Voir des personnes pieds nus à la plage, c’est une chose, mais voir des personnes marcher sans chaussures au magasin, dans la rue, en randonnée et même au restaurant, ça surprend.

Pourtant, en Nouvelle-Zélande, c’est ça la vie : marcher pieds nus ! Les chaussures ne sont pas essentielles, mais bien accessoires pour assurer un confort lorsque les conditions ne permettent pas de pratiquer le pied-nus. D’ailleurs, marcher pieds nus aurait des bienfaits pour notre santé mentale puisqu’il permettrait un ancrage et une plus grande connexion au monde qui nous entoure.

Cette pratique peut surprendre les uns, faire sourire les autres, mais au final, beaucoup de backpackers en Nouvelle-Zélande (et en Australie) testent cette pratique, et la plupart finissent par l’adopter. C’est le cas de Cici qui partage son expérience avec nous.

pvtistes : Salut, pourrais-tu te présenter ?
Je m’appelle Cici. J’ai grandi en Suisse où j’ai étudié le travail social, puis le commerce et le tourisme. Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu envie de partir loin de la Suisse. C’est lorsque j’avais récemment été engagée dans le secteur de la comptabilité d’une grande entreprise que j’ai eu le déclic. J’avais besoin de vivre autre chose. J’ai alors fait mon sac et suis partie. Cela fait maintenant 5 ans.
pvtistes : Tu as fait un PVT en Australie, et puis un PVT en Nouvelle-Zélande, pourquoi avoir choisi ces destinations ?
Depuis jeune, l’Australie éveillait en moi une grande curiosité, ce qui a développé en moi le rêve de m’y rendre un jour. J’ai toujours été fascinée par ses vastes étendues désertiques, ses créatures uniques, ses paysages variés. Après avoir fini mes 2 ans de PVT là- bas, la Nouvelle-Zélande si proche a commencé à éveiller ma curiosité aussi, j’ai alors profité de l’opportunité pour m’y rendre pour quelques mois, qui se sont étendus. Et cela fait maintenant 3 ans.
pvtistes : Quelles sont les choses qui t’ont marquée dans ces pays ?
Les 2 m’ont marquée par la beauté du ciel et leur nature sauvage. Cela dit, la Nouvelle-Zélande a quelque chose de magique dans ses terres, une atmosphère qui paraît hors du temps.
pvtistes : Tu es devenue une barefooter là-bas, c’est-à-dire que tu pratiques le pieds nus. Comment est-ce arrivé ?
J’ai commencé à arrêter de porter mes chaussures lors de ma seconde année en Australie. Je passais beaucoup de temps dans le bush et me suis retrouvée entourée d’amis qui étaient tout le temps pieds nus, ce qui m’a beaucoup inspirée. Là-bas il est très commun pour les locaux hors des villes d’être constamment pieds nus. J’ai appris à apprécier la sensation sous mes pieds.
pvtistes : Fais-tu tout pieds nus maintenant ?
Je porte des chaussures à certaines occasions, pour courir ou travailler (suivant le job). Ou lorsqu’il fait froid en hiver.
pvtistes : Et la randonnée aussi ?
Cela dépend. Si c’est pour une courte randonnée, généralement je ne mets pas de chaussures. Lorsque c’est pour plusieurs jours, j’aime avoir mes chaussures avec moi mais je ne les porte pas constamment.
pvtistes : Qu’est-ce que ça te fait de vivre pieds nus ?
Mon état d’esprit a beaucoup évolué depuis. Un sentiment de liberté s’est installé en moi, ainsi qu’une bien plus grande connexion à la nature. Je suis aussi beaucoup plus ancrée, présente et en bonne santé. Je pense que la pratique d’être pieds nus est aussi allée de pair avec mon chemin d’évolution personnelle. Je me suis ouverte au monde et j’ai appris à m’aimer, à aimer et apprécier la beauté de toute chose qui m’entoure.
pvtistes : Est-ce que tes pieds ont changé depuis que cette pratique fait partie de ton quotidien ?
Oui, je crois que j’ai une semelle intégrée à mes pieds maintenant.
pvtistes : Est-ce que tu te vois revivre autrement ?
Non.
pvtistes : Autre chose ou anecdote à raconter ?
Je recommande de regarder le documentaire The Earthing Movie – ou il est expliqué que d’être en contact physique avec la terre quotidiennement améliore la qualité de notre vie, et a un pouvoir de guérison. Le fait de marcher pieds nus est quelque chose de naturel, nous connecte à la terre, ce qui nous permet de nous garder en bonne santé. Il n’est pas nécessaire de tout faire sans chaussures, mais juste 5 minutes par jour de contact direct du pied à la nature est grandement bénéficiaire. J’observe que lors des mois froids ou je n’ai pas l’opportunité de me mettre a pied nus dehors, mon état émotionnel peut aussi s’en trouver affecté, et dès lors que je vais me promener pied nus, je me sens beaucoup mieux, plus légère. Cela vaut la peine d’essayer ! 🙂

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs ressentis. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres pvtistes en remplissant ce formulaire.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

2 Commentaires

Julie
5.1K 13.9K

Merci pour ce récit, j’ai moi aussi pas mal vécu pieds nus en Australie (pas dans les grandes villes mais quand je vivais en zone rurale, le soir après les journées en ferme, et dans des petites villes comme Darwin), j’ai adoré ça et ce que j’aimais c’est que tout le monde s’en foutait, dans la rue, dans les supermarchés. C’était aussi normal que de porter des chaussures 🙂

Pamela
21 40

Oui, quelle liberté de simplement avoir le choix !

Articles recommandés