L’Australie : le pays le plus dangereux au monde ?

Date de publication : 03-05-2022

Auteur

Morgane

“Tu pars en Australie ?! Tu sais que là-bas il y a des pluies d’araignées, des attaques de requins et des serpents qui sortent des cuvettes de toilettes ?”

Il est vrai que l’Australie, ou plutôt sa faune, ne jouit pas d’une belle réputation à travers le monde. Une image favorisée par la montée en flèche des vidéos virales sur les espèces les plus dangereuses du pays. Ainsi, l’Australie se place souvent comme LA destination à éviter lorsqu’on a la phobie des araignées et des serpents. Si c’est la raison qui vous empêche de choisir cette destination pour votre PVT, prenez le temps de lire cet article, vous changerez (peut-être) d’avis. 

Les animaux susceptibles de vous tuer en Australie 

D’après vous, quel animal est le plus « meurtrier » en Australie ? La veuve noire à dos rouge ? La pieuvre aux anneaux bleus ? Le grand requin blanc ? 

Rien de tout ça ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, le cheval décroche la médaille d’or en se plaçant sur la première place du podium de “l’animal le plus meurtrier du pays” (morts causées par des chutes). Suivi de près par les vaches (accidents de la route) et les chiens (attaques mortelles sur les enfants principalement), d’après le rapport du National Coronial Information System (NCIS) australien sur les 254 décès liés aux animaux entre 2000 et 2010. Une étude très intéressante qui vous en dit plus sur la rationalité et la probabilité qu’un événement “dangereux” se produise. Pour en savoir plus, lisez cet article.

D’ailleurs, toujours d’après cette enquête, les serpents (14 morts en 10 ans) et crocodiles (9 morts en 10 ans) ne sont qu’à la septième et huitième place du classement ! 

En conclusion de cette étude, vous avez plus de risques de mourir d’une chute à cheval que de vous faire dévorer tout cru par un crocodile marin. Soyons réaliste, si vous décidiez de partir en PVT en Australie pour un an ou deux, la probabilité pour que l’une de ces situations arrive est quasi nulle. 

Trucs & astuces lorsque l’on voyage à l’étranger

Ici ou ailleurs, lorsqu’on voyage dans un pays qui nous est inconnu, il faut faire preuve de bon sens. En suivant quelques principes simples, vous ne devriez sans doute jamais croiser les bestioles qui vous effraient tant. D’ailleurs, ces animaux sauvages ont plus peur de vous que vous d’eux (oui oui, je vous assure, même la grosse tarentule !).

  • Lire les panneaux d’avertissement sur les plages 

En Australie : avant de vous jeter à l’eau, prenez le temps de lire les consignes de baignade et privilégiez toujours les plages surveillées. D’ailleurs, en Australie, certaines plages sont équipées de filets sous-marins pour dissuader les requins de s’approcher trop près des côtes. Également, de nombreuses piscines océaniques vous sont accessibles pour une baignade en toute sécurité (la piscine mondialement connue de Bondi Beach ou encore celle de Manly dans le New South Wales, entre autres). 

Ici ou ailleurs : pour éviter un remake des dents de la mer, il ne faut jamais se baigner sur des plages désertes. Restez toujours près des zones surveillées et encadrées par des sauveteurs.


 

  • Lire les panneaux d’avertissement près d’une rivière ou d’un point d’eau douce 

En Australie : lorsque vous parcourez le pays loin des zones touristiques et grandes villes, près d’une rivière ou d’un point d’eau, il peut y avoir des panneaux d’avertissement de crocodiles et/ou serpents. Des zones où il ne faudra simplement pas s’aventurer (la baignade est bien sûr très fortement déconseillée).

Ici ou ailleurs : en cas de doutes, il n’y a pas de doutes ! Ne prenez jamais le risque de faire une mauvaise rencontre. 

  • Au quotidien

En Australie : il est toujours conseillé de vérifier ses chaussures avant de les enfiler, de secouer votre matériel utilisé en extérieur (tente, nappe de pique-nique…) et de jeter un œil sous vos draps avant de vous coucher. Si vous croisez une araignée, un serpent ou tout autre animal de ce genre, ne paniquez pas, ne les touchez pas et écartez-vous d’eux. Si ils ne se sentent pas en danger, ils vous laisseront tranquille. 

Ici ou ailleurs : ne jamais toucher un animal sauvage, qu’il ait l’air mignon ou pas (oui, même les koalas). Cela vous évitera bien des problèmes. 

  • Avant une randonnée 

En Australie : si vous défiez les lois de la probabilité et que vous vous faites mordre par un serpent, les hôpitaux en Australie sont équipés d’anti venin. Mais, rappelez-vous l’étude présentée précédemment, ce sont des cas extrêmement rares auxquels vous ne devriez pas être confrontés ! 

Ici ou ailleurs : si vous partez randonner, pensez à toujours bien vous équiper. Privilégiez des chaussures hautes et des pantalons. Munissez-vous éventuellement d’un bâton et n’hésitez pas à faire du bruit en marchant, les bestioles fuiront en vous entendant arriver.

L’Australie : une faune et une flore unique au monde 

Alors oui, il existe des espèces dangereuses et mortelles en Australie. Mais l’Australie, c’est bien plus que des araignées, des serpents et des requins.

Voyager en Australie, c’est rencontrer des espèces uniques au monde. Kangourous et wallabies, en liberté. Il vous suffira d’ouvrir l’œil et d’en prendre plein les yeux. 

Voyager en Australie, c’est rencontrer des quokkas (l’animal le plus heureux au monde), des wombats, des koalas, et bien d’autres ! On a même fait une liste des 7 animaux les plus mignons du pays. 

Voyager en Australie, c’est découvrir une diversité incroyable d’oiseaux, plus majestueux les uns que les autres.

Voyager en Australie, c’est plonger dans une vie sous-marine unique au monde. Et faire des rencontres aussi surprenantes que marquantes ! Requins baleines, dauphins, raies, baleines, tortues. Durant votre année en PVT, vous aurez peut-être l’occasion de survoler la grande barrière de corail ou encore de nager dans ce spot mondialement réputé. Pour en savoir plus, voici le top 10 des choses à faire dans le Queensland.

Faites nous confiance et ne vous empêchez pas de partir en Australie par peur des animaux sur place. Ce pays a tellement de belles choses à vous offrir ! 

Témoignages de pvtistes 

J’étais arachnophobe mais alors vraiment et je suis partie 5 semaines en Australie donc ça se fait. Depuis, j’ai fait une thérapie, j’ai toujours peur mais c’est quand même beaucoup mieux, du coup je compte y aller en PVT l’année prochaine !”.

“Durant mon PVT en Australie, j’ai dû croiser peut-être 4-5 araignées un peu grosses (mais inoffensives) en 1 an, et pourtant je scrutais chaque centimètre carré les premières semaines !”.

“En 1 an de PVT, je n’ai pas vu une seule bestiole “dangereuse”, j’étais presque déçu !”.

Nouveaux ou anciens pvtistes en Australie, n’hésitez pas à partager vos propres conseils et expériences en commentaire ! 

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés