Prolonger son PVT en Nouvelle-Zélande (Working Holiday Extension work visa)

Date de publication : 16-04-2019

Auteur

Abigaël

Pour poser vos questions, discuter avec les autres PVTistes et francophones et échanger vos conseils et bons plans, rejoignez-nous dans le groupe Facebook des PVTistes / Francophones en Nouvelle-Zélande !

Juliette et Abi (que vous pouvez suivre sur Facebook) sont toutes les deux PVTistes en Nouvelle-Zélande. Elles avaient pris le temps de répondre à nos questions au début de leur PVT sur leur choix de faire du volontariat pour améliorer leur anglais : Commencer son PVT Nouvelle-Zélande en Workaway.
Cette fois-ci, elles nous parlent de leur de demande de prolongation de PVT ("Working Holiday Extension Work Visa"), qui leur a permis de rester 3 mois de plus en Nouvelle-Zélande (soit 15 mois, en tout).

Avant de parler paperasse, dites-nous ce qui vous a poussées à demander cette extension. Vous ne vouliez plus quitter la Nouvelle-Zélande ?

Au début, le fait de rester en Nouvelle-Zélande après notre PVT n'était pas prévu. On a regardé les conditions pour obtenir l'extension de visa et il nous manquait une semaine de travail dans l'horticulture, alors on a décidé de la faire ! Et puis, pour nous, trouver du travail en Nouvelle-Zélande a toujours été relativement facile alors on s'est dit qu'on pourrait profiter des 3 mois supplémentaires pour travailler et rentrer en France avec des sous !

Combien de temps avant la fin de votre visa vous avez lancé vos démarches ?

On s'y est pris 1 mois en avance (juste avant de partir en vacances en Inde, pour un mariage).

Quelles sont les conditions pour pouvoir obtenir une extension de visa ?

Il faut :

  • Avoir 12 fiches de paye dans l'horticulture ou la viticulture. Nous, on avait 10 fiches de paye en packhouse et 2 en orchard.
  • Avoir un billet d'avion retour ou les fonds nécessaires pour s'en payer un (à la base, on avait pris un billet d'avion modifiable pour le retour mais comme la limite de validité du billet était d'un an, on l'a perdu.. ). Moi (Abi), je n'avais que 1 000 $ et c'était bon.
  • Joindre son passeport. Nous on a fait faire une copie certifiée par la police et c'était très bien !
  • Être sur le territoire au moment de la demande ! (règle que nous n'avons pas respectée, comme on vous l'explique plus bas !)

Note de l'équipe de pvtistes.net - Pour pouvoir demander une extension de votre PVT, votre visa doit encore être en cours de validité.

En quoi cette demande consiste ?

Il faut remplir un dossier sur le site du gouvernement néo-zélandais et l'envoyer à l'immigration de Wellington. Tout est détaillé sur le site internet. Il y a un délai de 20 jours. On n'a pas eu besoin de faire une radio des poumons, même si on est allées en Inde et aux Fidji.

Combien ça coûte ?

245 $NZ + les frais de la poste !

En combien de temps vous avez eu une réponse ?

Alors ! On a envoyé le dossier juste avant de partir en Inde. Environ 10 jours après notre retour en Nouvelle-Zélande, nous avons reçu la réponse par la poste. L'immigration nous refusait l'extension car nous n'étions plus sur le territoire néo-zélandais.

Nous avons donc immédiatement renvoyer le dossier (notre visa vacances-travail était toujours valide et cette fois-ci, on était en Nouvelle-Zélande).

Nous avons reçu une réponse au bout d'une dizaine de jours par e-mail. Pour Juliette tout était ok, elle a reçu un "interim visa*", le temps de recevoir le nouveau visa et d'être en règle.

Pour moi, ils ont eu un problème au niveau du paiement (j'ai été prévenue par e-mail) et j'ai donc dû renvoyer mes informations de paiement par la poste (obligatoirement), non pas à Wellington mais à Auckland. J'ai eu ma réponse quelques jours après et tout s'est bien fini.

Nous avons toutes les deux eu un interim visa le temps de recevoir notre nouveau visa (work visa de 3 mois). Nous avons travaillé jusqu'à la fin de notre Working Holiday Visa, puis, pour l'interim visa, l'agence d'intérim nous a dit qu'on ne pouvait pas travailler**... Heureusement, nous avons reçu en 2 jours (par e-mail) l'extension qui nous donnait droit à 3 mois supplémentaires et qui nous a permis de retravailler.

*Note de l'équipe de pvtistes.net - L'interim visa est un visa délivré par le gouvernement néo-zélandais lorsque vous demandez un visa, avant que votre visa actuel expire. C'est l'équivalent du "bridging visa" australien.

**Note de l'équipe de pvtistes.net - Sur le site de l'immigration néo-zélandaise, vous pouvez consulter les droits donnés aux détenteurs d'un interim visa, selon le visa qu'il possède actuellement et le visa qu'il demande. Dans le cas d'un PVTiste, deux lignes pourraient correspondre, ce qui ne nous permet pas de vous assurer que vous avez le droit de travailler pendant votre interim visa.

Interim Visa - Nouvelle-Zelande

Nous pensons que l'extension du Working Holiday Visa est un visa "de même type", ce qui voudrait dire que vous avez le droit de travailler, sous l'interim visa, mais nous n'en sommes pas certains à 100 %. Nous avons contacté les autorités néo-zélandaises à ce sujet, mais nous n'avons pas eu de réponse.

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Articles recommandés