Apprendre une langue étrangère : les 3 points à ne pas négliger

Article publié le 05-09-2019.

Dans cet article, Julie nous a donné ses 15 conseils pour réussir son PVT. En top 5 des priorités elle a listé l'importance de parler la langue du pays dans lequel on part.

Il est vrai qu'une fois sur place on se retrouve en concurrence avec des gens qui maîtrisent la langue locale mieux que nous et que ne pas parler au moins l'anglais correctement peut nous couper d'opportunités de jobs. Dans un entretien personnel, Julie m'a même confié que beaucoup de potentiels pvtistes ne partaient finalement pas à l'étranger parce que la barrière de la langue leur faisait trop peur.

Partir à l'étranger change littéralement notre vie (en tout cas ça a changé ma vie !), notre manière de penser et d'opérer. Donc se priver d'une aussi belle expérience à cause de la barrière des langues serait juste trop dommage. Mais par où commencer quand on n’a pas été trop assidu en cours d'anglais à l'école (ouais, je vous vois dormir au fond de la classe...) et que le fantôme de notre prof de langues nous hante encore à moitié ?!

Après 11 ans à l'étranger et 4 langues apprises dans 3 pays, voici les 3 étapes essentielles que j'ai suivi pour me préparer sereinement et assurer en langue à l'étranger. Vous pouvez appliquer cette stratégie directement lors de votre PVT ou en préparation de votre PVT.

C'est parti !

Étape n°1 : focus, focus, focus

La première étape c'est de savoir sur quoi vous concentrer. Le but d'un PVT n'est pas forcément de devenir bilingue mais plutôt d'être à l'aise avec la langue dans les situations dans lesquelles vous allez vous retrouver le plus souvent.

La plupart du temps on ne se concentre pas sur les bonnes compétences à développer donc il y a un décalage entre ce que l'on sait et ce qui nous serait utile. C'est d'ailleurs pour ça qu'on s'embête en cours de langues à l'école et qu'on les trouve peu ou pas utiles !

Comment appliquer ce conseil ?

Et bien, demandez-vous dans quelle situation vous allez avoir le plus besoin de la langue. Est-ce dans le contexte professionnel ? Est-ce pour vous faire des amis ? Est-ce pour discuter avec vos coloc’ ?... Choisissez une priorité et concentrez-vous sur celle-ci pour acquérir les connaissances dont vous aurez besoin dans cette thématique.

Je vous vois déjà me dire "mais j'ai besoin de la langue dans toutes les situations !". Prenez quand même le temps de prioriser les situations et de travailler sur chacune d'entres elles séparément, l'une après l'autre.

Pensez à un système d'arrosage (quoi ?! si si tout cela va faire du sens !) : il est beaucoup plus efficace quand il est en fonction jet concentré que quand il est en mode arrosage diffus. Pour l'apprentissage d'une langue c'est pareil ! Vous serez plus efficace en mode jet concentré qu'attention diffuse.

Étape n°2 : plus on est de fous, plus on rit

Il est ensuite important de vous constituer un cercle social pour vous aider à rendre l'expérience plus agréable. Ce cercle peut être composé de francophones qui apprennent la langue aussi, d'étrangers et de locaux qui parlent déjà la langue. Exit les livres de grammaire et apps pour apprendre du vocabulaire par cœur, en PVT on sort dans la rue et on va pratiquer en situation !

La plateforme Meetup et les groupes Facebook sont pleins de personnes qui ont les mêmes centres d'intérêts que vous et qui veulent aussi apprendre la langue ou faire des activités dans cette langue.

Dès mon arrivée au Portugal, je me suis inscrite à des cours de Kizomba (danse populaire là-bas) car non seulement les cours étaient dispensés en portugais mais la plupart des chansons sont en portugais. Bonus : cela m'a en plus permis de soigner mon accent portugais.

Alors, quelles sont les activités ou groupes que vous pourriez rejoindre ?

Étape n°3 : on améliore que ce qu'on mesure

Aucune app ni école ne nous apprend à mesurer nos progrès et à prendre conscience de notre évolution régulièrement (à part avec une méthode punitive appelée "examen", "contrôle" ou "test"). Ici, je vous propose de revenir à quelque chose de plus positif et que l'on fait trop rarement en tant que francophone : mettre en avant ce que l'on fait de bien. Et oui, il va falloir passer par là !

Voici 3 points à considérer pour mesurer vos progrès :

  • 1 : faites un inventaire de ce que vous savez déjà (que ce soit une liste courte de phrases et d'expressions si vous êtes débutant ou une liste de situations que vous gérez déjà bien si vous êtes intermédiaire ou avancé)
  • 2 : définissez un objectif à court terme, un objectif à moyen terme et un objectif à long terme. (Par long terme, je veux dire 6 mois max.) Sachant que la durée d'un PVT est de deux ans maximum, l'idée n'est pas de passer les prochaines deux années à apprendre la langue mais plutôt de fournir un effort au début sur lequel on capitalise le reste du séjour.
  • 3 : reprenez votre objectif court terme toutes les deux semaines et demandez-vous si vous l'avez atteint. Si oui, génial ! Maintenant, définissez votre prochain objectif à court terme. Si non, demandez-vous comment l'atteindre à la prochaine évaluation deux semaines plus tard ou réajustez votre objectif pour qu'il soit réalisable.

Que vous soyez en phase de recherches, en préparation de votre PVT ou fraîchement arrivé à destination, la langue locale devrait être une priorité car ce peut être l'une des toutes premières difficultés à surmonter sur place.

Plus vous commencerez tôt et plus d'opportunités s'ouvriront à vous. Alors testez ces trois étapes et vous verrez des progrès rapidement. C'est garanti !

À propos de Marion Gioda, l'auteure de cet article

apprendre une langue en PVT

Après 11 ans entre Taïwan, la Suisse alémanique et le Portugal, Marion est devenue coach en langues pour aider les francophones qui veulent partir à l'étranger à le faire en étant à l'aise en langues. Quand elle arrive à Zurich en 2012, elle ne parle pas un mot d'allemand. Elle a donc la plus grande difficulté à s'intégrer socialement et encore plus à trouver un emploi. Elle avait besoin d'une méthode qui marche rapidement. C'est à ce moment qu'elle développe sa propre méthodologie. Depuis elle parle 6 langues!

Écoutez son Podcast Gratuit pour apprendre les langues efficacement.

Retrouvez-la sur Facebook, LinkedIn et son site web.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Partir au Canada en famille ou en couple avec le PVT

[Interview]

Caroline, installée à Winnipeg

[Récit de voyageur]

Vidéo : road trip dans l’Outback

[News]

Changements pour le PVT Australie : vous pourriez faire jusqu’à 3 PVT !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre