Les animaux du Mexique

Chapitre 2 : Les animaux terrestres

Date de publication : 29-07-2022

Auteur

claire

Les animaux terrestres

Le coati : de la famille des ratons laveurs, ce mammifère carnivore est très présent au Mexique et se distingue grâce à sa longue queue. On le trouve dans les forêts tropicales du sud, même si certains vivent également près de la zone plus urbanisée de la Riviera Maya. Avec son caractère curieux, on le croise très facilement. Il est de plus en plus habitué à cohabiter avec les humains qui ont malheureusement tendance à lui donner à manger, une mauvaise habitude pour cet animal sauvage.

coati animaux du mexique

Le cacomixtle dit bassaris : semblable au raton laveur également, il est originaire de la région de Mexico et vit en milieu tempéré. Il a une longue queue avec des anneaux comme le coati, mais est plus petit, avec de longues oreilles pointues et un museau se rapprochant du chat. Déjà présent à l’époque pré-hispanique, son nom vient du náhuatl : tlaco = moyen y miztli = chat. C’est un animal nocturne, solitaire (sauf pendant la saison de reproduction) et qui occupe ses journées à chercher de la nourriture et à faire sa toilette. Sa population est en pleine croissance.

Bassaris animaux du mexique

6 espèces de félins sont présents au Mexique :

Le jaguar : c’est le plus grand félin du pays, présent dans le sud. Robuste, il peut peser jusqu’à 100 kg et est un très grand nageur, contrairement aux autres félins. Il a eu une valeur culturelle importante car il était considéré comme une divinité par certaines civilisations comme les Aztèques et les Mayas.

jaguar animaux du mexique

L’ocelot : c’est un petit félin au pelage tacheté aussi appelé “chat sauvage mexicain”. Sa queue est plus courte que ses pattes arrière. Svelte et habile, il chasse autant des petites proies comme les souris que des plus grandes de la taille d’un cerf. Il est présent dans les forêts tropicales du sud et dans l’est du pays.

ocelot animaux du mexique

Le margay : de la taille d’un chat domestique, c’est un animal nocturne et solitaire qui vit dans les arbres. Il est particulièrement agile grâce à sa capacité de pivoter ses poignets et chevilles à 180 degrés, lui permettant de descendre des arbres la tête en avant comme un écureuil. Malgré un pelage similaire, on le distingue de l’ocelot car il est plus petit.

marguay animaux du mexique

Le jaguarondi : de petite taille également, trapu, il ressemble à un petit puma avec sa robe uniforme de couleur brun grisâtre, rougeâtre ou jaunâtre. C’est un animal diurne et pourtant très difficile à observer, ce qui fait qu’on ignore encore beaucoup de choses sur lui. Il pourrait être le seul félin à vivre en couple. Habitant en forêt comme en prairie, il s’adapte selon le territoire et on le trouve dans la moitié sud du pays.

jaguarondi animaux du mexique

Le lynx roux : c’est un animal de taille moyenne, à la robe tachetée et rousse, avec une queue très courte et des pattes arrière plus grandes que celles de devant. Territorial et solitaire, c’est l’un des félins qui s’adapte le plus aux modifications de son habitat. Il est présent dans le nord du Mexique.

bobcat animaux du mexique

Le puma : solitaire et discret, c’est un félin de taille moyenne à la fourrure uniforme, de couleur brune, jaunâtre ou rougeâtre. Réputé pour faire de très grands bonds (jusqu’à 12 m), il est particulièrement actif au coucher et au lever du soleil.

puma animaux du mexique

Le loup du Mexique : c’est un loup assez petit, d’une hauteur d’environ 80 cm. Il habite dans les zones désertiques et vit la nuit. Victime d’une chasse intense pendant la deuxième moitié du 20e siècle pour l’empêcher de s’en prendre au bétail, l’espèce survit principalement en captivité et il est rare d’en voir un dans la nature.

loup animaux du mexique

Le xoloitzcuintle (prononcer sholo-ITs-cuintle) : c’est un chien ancien et rare du Mexique, son nom vient du náhuatl et signifie “chien bizarre”. Il a la particularité d’être quasiment sans poil. Il était avant considéré comme le représentant d’un dieu aztèque qui avait pour mission d’accompagner chaque jour le soleil dans l’inframonde, ainsi que l’âme des défunts dans le territoire des morts.

Aparté : On compte 25 millions de chiens au Mexique, dont 70 % sont des chiens errants. Cela est dû à des abandons fréquents et au peu d’animaux stérilisés. C’est également l’un des pays avec le taux le plus élevé de maltraitance animale.

chien animaux du mexique

Le teporingo dit lapin des volcans : de petite taille, c’est une espèce endémique qui vit sur les pentes des volcans dans la vallée de Mexico, au-dessus de 2 800 m. Décrit comme timide mais sympathique, il est particulièrement actif dans la matinée.

Les singes : trois espèces vivent dans le sud du Mexique et il est quasiment impossible de ne pas en voir. On reconnaît le singe araignée à ses longs membres et les deux sous-espèces de singe hurleur à leur cri (ils possèdent un os de sa gorge permettant d’amplifier les sons). Ces primates, en danger de disparition, jouent un rôle important dans le maintien de leur écosystème puisqu’ils dispersent les graines et favorisent ainsi la régénération des végétaux.

singe animaux du mexique

Le chapulin : c’est un criquet originaire du Mexique, de taille plus ou moins grande. Il vit principalement dans la région de Oaxaca. Comestible, il est mangé depuis plus de 3 000 ans.

chapulin animaux du mexique

Le lézard : plusieurs espèces existent sur tout le territoire mexicain. Le “dragoncito azul” est une sous-espèce endémique très particulière, d’un bleu turquoise magnifique. Cela vient de son alimentation bien qu’on ne sache pas quel aliment en particulier, et en captivité ses écailles deviennent vertes.

dragoncito animaux du mexique

L’iguane : c’est un lézard géant très passif, qui passe la majorité de sa journée à se prélasser au soleil (95 % de son temps). Le mâle vit avec un harem de femelles et est très territorial : il n’hésite pas à chasser violemment un autre mâle qui s’aventure sur son territoire. Il se trouve au Mexique dans la péninsule du Yucatan (vous ne pourrez pas le rater si vous visitez des sites archéologiques) et au nord du Mexique. Il vit principalement dans les zones boisées, mais c’est aussi un très bon nageur qui utilise sa queue comme gouvernail.

iguane animaux du mexique

Le scorpion : cet animal iconique, avec ses pattes/pinces et sa queue dressée d’où sort son venin, peut atteindre plusieurs centimètres. Sa couleur varie du jaune clair jusqu’au noir, en passant par différentes teintes de brun. Avec plus de 289 espèces recensées sur le territoire, le Mexique est le pays avec la plus grande diversité de scorpions du monde. Seules 12 sont dangereuses pour les humains. Après 7 mois au Mexique, je vous rassure, je n’en ai vu que deux et c’était en pleine nature.

scorpion animaux du mexique

Le serpent : diverses espèces de serpents vivent au Mexique, dans le nord aride comme dans les régions tropicales du sud. De différentes tailles et couleurs, certains peuvent être dangereux pour l’homme (voir section plus bas). Cet animal est présent sur l’emblème du pays, puisque c’est un serpent que l’aigle tient dans son bec, mais sa représentation actuelle ne correspond à aucune espèce connue.

Chapitre 2 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés