Apprendre ou progresser en espagnol avant de partir en PVT

Chapitre 5 : Apprendre à plusieurs : cours de langue, volontariat, sorties...

Date de publication : 25-11-2018

Auteur

Floriane

Apprendre à plusieurs : cours de langue, volontariat, sorties…

Prendre des cours de langue

Pour ceux dont le budget le permet, l’un des grands classiques est de prendre des cours de langues au sein d’un institut, d’une université ou d’une association, que ce soit avant de partir ou une fois sur place. L’objectif est d’acquérir des bases solides pour enfin parler espagnol. La pléiade d’institutions spécialisées ce genre de cours proposent chacune des offres différentes: du cours particulier au cours collectif, de quelques heures seulement à un programme plus complet, des révisions basiques à l’enseignement intensif…
Avant de vous décider pour une école, consultez les avis sur Internet et n’hésitez pas à poser toutes vos questions : est-ce que les professeurs sont natifs, est-ce que les élèves sont nombreux, est-ce que les élèves sont répartis par groupes de niveau, etc… Don Quijote est l’un des organismes les plus réputés, présent dans le monde entier. En bref, n’hésitez pas à questionner le fond et la forme et surtout pensez à demander un devis précis avant de vous lancer.
Vous pouvez également opter pour des cours particuliers qui auront l’avantage de vous offrir un apprentissage sur mesure par rapport à vos souhaits et votre progression.

Volontariat

On n’y pense pas toujours, pourtant le volontariat est un bon moyen de développer ses capacités linguistiques. En effet, une fois arrivé dans votre pays de PVT, il peut s’avérer difficile de chercher un travail immédiatement à cause de la barrière de la langue : c’est ici que le bénévolat a un vrai rôle à jouer; pas tout à fait dans un rapport de travail, vous apprenez tout de même un vocabulaire spécifique aux tâches que vous devez réaliser, tout en acquérant des capacités au dialogue, à l’échange avec votre hôte. Petit à petit, vous vous sentirez plus à l’aise en espagnol. De plus, vous pourrez rencontrer d’autres voyageurs ou des locaux employés, ce qui ne fera que renforcer cette “obligation” de parler espagnol !

Sorties

Ceci nous amène également à évoquer le côté le plus sympa de l’apprentissage… les sorties et les rencontres ! Il n’y a pas de secret : c’est en rencontrant du monde et en pratiquant son espagnol régulièrement que l’on progresse vraiment ! Et pour ça, on a trouvé LA solution qu’il vous faut… SORTIR ! Pas très académique comme méthode, mais tellement efficace ! Cherchez dans votre auberge de jeunesse des personnes comme vous, hispanophones ou non, et sortez : théâtre, cafés, cinéma… Il existe également des groupes Facebook qui proposent des rencontres de langues, par exemple pour le Chili il s’agit de “Spanglish party”; sinon, tournez-vous vers les groupes de Couchsurfing, des soirées sont régulièrement proposées.

Colocation et Couchsurfing

En parlant de Couchsurfing, voici un bon moyen de progresser en espagnol. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Couchsurfing est une plateforme qui met en relation des hôtes prêts à vous héberger “sur leur canapé” (littéralement) sans rien exiger en retour. C’est l’opportunité rêvée pour rencontrer des locaux et partager avec eux sur le pays, la culture, etc., le tout en espagnol, bien sûr. Dans le même ordre d’idée, si vous souhaitez vous installer quelques mois au même endroit, pensez à la colocation internationale : quoi de mieux pour pratiquer au quotidien que des colocataires hispanophones ?

Correspondant ou tandem linguistique

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un correspondant au bout du monde ? A l’approche de votre départ, c’est peut-être l’occasion de vous lancer… Plusieurs sites proposent ce service de mise en relation : MOSAlingua dont on parlait plus haut, Swapasap ou encore Lingoo. Certaines écoles de langues peuvent également vous mettre en relation avec d’autres étudiants, il s’agit donc d’un véritable échange : vous communiquez tour à tour en espagnol et en français, on parle d’ailleurs de “tandem linguistique”. Renseignez-vous directement auprès des écoles pour les “intercambios de idiomas”.

Chapitre 5 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (4)

2 Commentaires

Annelise
409 899
Génial ! Merci pour ce dossier, ça me donnerait (presque) envie de m’y mettre ! 😉
Floriane
67 51
Merci ! Fonce alors ! On a toujours besoin de l’espagnol !

Articles recommandés