Nos conseils pour apprendre le japonais !

Chapitre 3 : Apprendre les Kanjis et Kanas

Date de publication : 23-09-2018

Auteur

Mylène

Apprendre les kanjis et kanas

Bien que les méthodes générales introduisent presque toutes l’apprentissage de l’écriture et de la lecture, la majorité des étudiants achètent des manuels complémentaires pour étudier à côté les hiraganas, katakanas et kanjis. L’écriture/ lecture faisant souvent peur à la plupart des étudiants en langue japonaise, il nous a semblé utile de faire rapidement le bilan des méthodes complémentaires sur ce point.

Apprendre le japonais - pvtistes 2

Les hiraganas/ katakanas

Il existe beaucoup de livres vous apprenant ces deux alphabets japonais en français ou en anglais. Selon nous, ils représentent un achat inutile et sont de purs produits marketing ciblant les grands débutants.
Vous trouverez sur internet nombre de vidéos ou de sites gratuits faisant très bien l’affaire. De plus, toutes les méthodes générales vont vous apprendre les hiraganas et katakanas et si ces méthodes pâtissent souvent pour les kanjis, elles sont relativement efficaces pour ces deux alphabets.

Les kanjis

Autant les alphabets hiraganas/ katakanas peuvent être appris en quelques jours, autant il vous faudra des mois, voire des années pour apprendre les kanjis. Les méthodes générales se vantent toutes de vous les apprendre mais il faut avouer qu’elles vont souvent bien trop vite et ne vous les présentent pas dans l’ordre le plus optimal.
Pour information, la liste officielle des kanjis (c’est à dire de ce que tout enfant doit savoir lire en sortant de l’école) compte 2 136 kanjis. Les Japonais les apprennent de l’école primaire au lycée. Un étudiant d’université connaît environ 5 000 kanjis, un intellectuel environ 10 000.
Ne paniquons pas ! Il y a de plus en plus de livres sur le sujet qui essaient de faciliter l’apprentissage aux étrangers.

Vous entendrez souvent parler de kanjis et kanas qui est utilisé dans les facs de japonais. Assez austère, il ressemble plus à une liste sous forme de livre qu’à un vrai manuel. Nous le déconseillons pour les autodidactes, c’est typiquement le genre d’ouvrage qui va vous décourager si vous apprenez seul.

Bien plus célèbre et ludique, Remembering the kanjis (version française : les kanjis dans la tête, épuisé, à dénicher sur le marché de l’occasion) est une vraie méthode qui vous apprend les kanjis pas à pas, en partant des plus simples aux plus complexes et en les associants à des petites histoires pour se rappeler des traits.
Ce livre est considéré comme un classique de l’apprentissage des kanjis mais il est de plus en plus concurrencé par de nouveaux manuels qui s’inspirent de son principe (histoires, progression) mais sous un format plus ludique. De plus RTK ne vous donne que le sens du Kanji sans la prononciation (ça c’est dans le volume 2) ce qui fait que vous pouvez comprendre mais vous ne pouvez pas prononcer ce que vous lisez. Ce « défaut » est souvent corrigé dans les manuels concurrents qui vous donnent la prononciation en même temps.
Que vous achetiez RTK ou un manuel suivant le même principe, nous vous recommandons vivement cette approche. RTK et sa version française sont chers, les autres manuels le sont moins mais sont étalés sur beaucoup de volumes, ce qui revient souvent au même au final…

S’entraîner à lire

Finalement, rien ne sert de bûcher vos kanjis si vous ne lisez pas car vous les oublierez au fur et à mesure. Mais vous ne pouvez pas lire n’importe quoi, il faut des choses progressives. Si vous êtes intéressés par la lecture en dehors de vos manuels, voici quelques livres complémentaires.

Les suppléments lecture de vos manuels : Minna, entre autres, le propose. Ils font partie des livres complémentaires à acheter et comme il suivent la progression de votre livre, ce seront probablement les plus faciles d’accès.

Lien amazon

Graded reader : ce sont des livres qui sont eux aussi progressifs, il faut choisir son niveau de lecture. La plupart des histoires sont des contes japonais ou des nouvelles, souvent accompagnés de CD.

Lien amazon

Hiragana times : c’est un magazine qui propose des articles en anglais traduits en japonais (avec Furiganas). Disponible en téléchargement.

Chapitre 3 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (2)

4 Commentaires

Angélique
4 4
En français, il existe aussi le site internet https://www.ici-japon.com qui, en plus des informations relatives au Japon, propose des cours de japonais et des applications pour smartphones pour apprendre les katakana, haragana et kanji.
Mylène
2.1K 3.2K
Merci à tous les deux pour vos commentaires sur Wanikani.
J'avais trouvé qu'il ressemblait pas mal dans son fonctionnement à Memrise, mais en effet pas mal de gens en parlent. J'arrive toujours pas à comprendre la différence entre les deux app, mais il est vrai que WaniKani est exclusivement pour le japonais, donc peut être mieux développé ?

On mettra à jour le dossier en l'incluant
Cédric
3 3
Merci pour ces recommendations.
J'utilise Japanese For Busy People et WaniKani mais c'est vrai que pour la grammaire BunPro a l'air pas mal du tout.
Cédric
3 3
Pour l'apprentissage des Kanji, vous avez oublié WaniKani.
Après avoir tout essayé c'est de loin le meilleur outil sur le marché.
Il est par contre indispensable d'avoir un excellent anglais.
En seulement deux mois j'ai appris plus de 125 kanji (lectures onyomi et kunyomi) et plusieurs centaines de mots de vocabulaire liés à ces kanji.

Articles recommandés