Impôts en Australie, tax return et Superannuation

Article publié le 24-09-2019.

Déclaration d'impôts (tax return) et remboursement d'une partie des impôts (tax refund)

La déclaration d'impôt (tax return) 

Tous les pvtistes n'ont pas l'obligation de remplir une déclaration d'impôt (appelée tax return) à la fin de l'année fiscale.

Vous n'avez pas à remplir de déclaration d'impôts dans les cas suivants :

  • Tous vos revenus étaient des salaires (obtenus dans le cadre d'un emploi salarié donc).
    ET
  • L'ensemble de vos revenus en Australie sur l'année fiscale (1er juillet au 30 juin) est inférieur à 37 001 $AU.

Vous devez remplir une déclaration d'impôts dans les cas suivants :

  • L'ensemble de vos revenus en Australie sur l'année fiscale (1er juillet au 30 juin) est supérieur à 37 000 $AU.
    ET/OU
  • Vous avez exercé une activité à votre compte (comme travailleur indépendant / travailleur autonome).

Si vous gagnez plus de 37 000 $ de revenus sur l'année, vous passez un palier d'imposition. Tous les revenus gagnés au dessus de 37 000 $ doivent être taxés à 32,5 % et non plus à 15 %. Si vous voyez sur votre fiche de paye que le taux d'imposition reste à 15 % après avoir dépassé les 37 000 $AU de revenus au cours de l'année fiscale, mettez de l'argent de côté, car lorsque vous ferez votre déclaration d'impôts, les autorités australiennes vous demanderont de payer ce qui n'a pas été prélevé à la source.

Vous pouvez remplir une déclaration d'impôt si vous pensez pouvoir obtenir un remboursement d'une partie des impôts que vous avez payé au cours de l'année.

Les déductions d'impôts permettant d'obtenir un tax refund

Avant la mise en place d'un statut fiscal spécifique aux Working Holiday Makers en 2017, il était commun pour de nombreux pvtistes de récupérer une partie des impôts qu'ils avaient payé en cours de séjour. En effet, beaucoup se voyaient appliquer un taux d'imposition ne correspondant pas à leur situation et arrivaient à obtenir un remboursement des montants trop perçus par les autorités. Ces trop perçus pouvaient parfois s'élever à plusieurs milliers de dollars en fin de séjour. Désormais, ce type de situation n'existe plus vraiment puisque le taux appliqué pour les pvtistes correspond au taux auquel ils doivent être taxés selon la règlementation australienne (pour les 37 000 premiers dollars de revenus au moins).

Il est encore possible d'obtenir un remboursement d'impôt (tax refund) mais ces remboursements sont limités à des circonstances et des situations particulières :

  • S'il y a eu une erreur dans le calcul de votre impôt (vous avez été trop taxé).
  • Si vous avez eu des dépenses qui peuvent faire l'objet de déductions d'impôts.

En cas d'erreur dans le calcul de vos impôts

Il peut arriver que vous ayez payé trop ou pas assez d'impôts lors de votre séjour. Par exemple, si au moment de votre premier emploi, vous n'aviez pas de TFN dans les 28 premiers jours, votre employeur peut avoir appliqué un taux d'imposition à 45 % sur l'ensemble de vos revenus. De même, si votre premier employeur n'était pas enregistré comme employeur de pvtistes, il peut avoir appliqué un taux d'imposition à 32,5 %. Dans ces cas-là, vous pourriez présenter une demande de tax return à la fin de l'année fiscale ou plus tôt, si vous quittez le pays avant la fin de l'année fiscale.

En faisant une déclaration d'impôts (tax return), vous devriez être en mesure d'obtenir un remboursement des sommes trop perçues par les autorités australiennes.

Certaines dépenses dans le cadre de votre emploi sont déductibles d'impôt

Si vous avez engagé des dépenses liées à votre emploi et que vous n'avez pas reçu de remboursement pour ces dépenses et si vous avez les preuves de ces dépenses, il est possible de demander des déductions de ces dépenses dans vos impôts et ainsi d'obtenir un remboursement d'une partie des impôts que vous avez payés.

Les dépenses sont de différents ordres, et les autorités australiennes les listent sur leur site Internet :

Voici quelques exemples de dépenses non remboursées pour lesquelles vous pouvez demander une déduction :

  • Les dépenses pour l'achat d'un uniforme de travail ou d'un vêtement de protection (ex : des vêtements haute visibilité, chaussures de sécurité, tablier...).
  • L'achat d'un picking bag, d'une épinette (snippet) pour les vignes.
  • L'achat de crème solaire ou d'un chapeau pour travailler dans les champs.
  • Les frais d'essence alors que vous utilisiez votre propre véhicule dans le cadre de votre emploi (hors transport privé jusqu'à votre lieu d'habitation) pour vous rendre à un rendez-vous client ou faire des livraisons pour votre entreprise.
  • Les tickets de bus, de train ou d'avion pour vous rendre à une conférence ou à un rendez-vous professionnel dans le cadre de vos missions dans l'entreprise (ex : rendez-vous chez un client).
  • Les dépenses téléphoniques non remboursées engagées dans le cadre de votre emploi (et non de votre recherche d'emploi...).

Voici quelques exemples de dépenses non remboursées pour lesquelles vous ne pouvez pas demander une déduction :

  • Les frais d'essence ou de transport pour vous rendre de votre lieu d'habitation à votre lieu d'emploi.
  • Les frais d'essence ou de transport engagés pour aller chercher un travail.
  • Les dépenses engagées pour suivre des cours/formations nécessaires pour décrocher un nouvel emploi.
  • Les dépenses pour l'achat d'un pantalon noir / une chemise blanche pour un emploi de barman (car ils sont considérés comme des vêtements du quotidien).
  • Les dépenses liés à l'achat d'un repas pris pendant vos heures normales d'emploi.

Pour pouvoir bénéficier de ces déductions, vous devez être en mesure de présenter des preuves de ces dépenses, elles pourraient vous être demandées par les autorités australiennes, en particulier si l'ensemble des dépenses liées au travail dépassent les 300 $AU (ou si les dépenses pour les vêtements dépassent les 150 $AU). Si les autorités vous demandent des preuves et que vous n'êtes pas en mesure de les fournir, vous ne pourrez pas obtenir de remboursement d'impôts. Par ailleurs, les autorités australiennes pourraient vérifier auprès de votre employeur qu'il n'a effectivement pas remboursé ces frais.

Est-ce que le coût des formations pour obtenir une qualification de type Responsible Service of Alcohol - RSA (pour la restauration) ou White card (pour la construction) est déductible ? 

Cela dépend. Si la plupart des sites proposant ce type de formation vous indiquent que c'est possible dans les faits, c'est un peu plus compliqué que ça.

  • Tout d'abord, il faut savoir que les 250 premiers dollars engagés dans les frais de formation ne sont pas déductibles. Donc si vous ne suivez qu'une formation RSA à 160 $AU par exemple, celle-ci ne sera pas déductible.
  • Par ailleurs, les autorités australiennes acceptent une déduction d'impôts pour les formations liées à un emploi que vous occupez mais elles n'acceptent pas les déductions d'impôts pour les formations que vous suivez en vue d'obtenir un emploi.

Si vous suivez une formation dans le but d'obtenir un emploi, le coût de cette formation ne devrait pas être déductible. En revanche, si vous commencez un emploi, et que votre employeur vous indique que vous devez suivre telle ou telle formation, dans ce cas oui, le coût de la formation, au-delà de 250 $AU devrait être déductible d'impôt.

Dans tous les cas, si vous faites une déclaration d'impôts et que vous avez suivi une ou plusieurs formations, vous pouvez toujours les indiquer sur votre tax return. Vous pourriez toujours obtenir une petite réduction d'impôts de cette façon.

Y a-t-il d'autres déductions ? 

Si vous avez donné plus de 2 $ à un organisme de charité reconnu, ces dons sont aussi déductibles des impôts payés. Ces dons doivent être faits sans contrepartie. Par exemple, le fait d'avoir acheté des articles dans un charity shop de la Salvation Army ou encore d'avoir acheté un billet de tombola auprès de la Red Cross ne permettent pas d'avoir une déduction d'impôt.

Par ailleurs, si vous faites appel à un tax agent pour faire votre déclaration d'impôt, les frais engagés pour faire appel à lui sont déductibles d'impôts.

Foire aux Questions sur le tax return

Quand faut-il faire sa déclaration d’impôts australienne ?

Du 1er juillet au 31 octobre de chaque année ou à votre départ d’Australie. À noter que beaucoup de pvtistes doivent faire deux déclarations d’impôts car ils sont à cheval sur deux années fiscales : la première concerne vos revenus de votre arrivée en Australie au 30 juin, la seconde concerne vos revenus gagnés du 1er juillet à votre départ d’Australie.

Si vous quittez l'Australie avant la fin de l'année fiscale et que vous savez que vous ne recevrez plus aucun revenu australien, vous pourrez faire votre déclaration d'impôt en avance, avant de quitter le pays. Pour en savoir plus.

Dois-je effectuer des démarches spécifiques pour obtenir un remboursement d'impôts si je pense en avoir le droit ? 

Pas vraiment. Si vous pensez avoir droit à un remboursement d'une partie de vos impôts, il vous suffit de remplir un tax return, c'est-à-dire faire une déclaration d'impôts et de garder les différents documents qui pourraient justifier cette réduction d'impôts.

Dois-je faire une déclaration d'impôt en tant que titulaire d'un Working Holiday Visa ? 

Cela dépend :

  • Si en tant que pvtiste, vous avez gagné moins de 37 001 $AU durant l'année fiscale (en étant salarié), vous n'avez aucune obligation de faire une déclaration d'impôts. Vous pouvez la faire si vous le souhaitez (notamment si vous pensez avoir été trop taxé - au dessus de 15 % ou si vous avez engagé des frais déductibles d'impôts), mais ça n'est pas une obligation.
  • Si en tant que pvtiste, vous avez gagné plus de 37 001 $AU durant l'année fiscale, vous avez l'obligation de faire une déclaration d'impôts.
  • Si vous avez travaillé comme indépendant avec ou sans ABN, vous devez déclaré vos revenus.

Comment faut-il faire sa déclaration d’impôts ?

Vous avez deux choix :

  • Faire cette déclaration par vous-même sur le site de l’Australian Taxation Office (ATO). L'ATO vous fournit de l'aide pour déclarer au mieux vos impôts.
  • Passer par un intermédiaire : un comptable australien ou un organisme spécialisé dans les déclarations d’impôts comme Taxback.com (vous bénéficiez de 10 % de réduction en passant par le lien PVTistes.net), qui est particulièrement connu en Australie.

Bon plan : vous pouvez également, sur Taxback.com, bénéficier d’une estimation gratuite du retour d’impôts auquel vous pouvez prétendre. N’hésitez pas à utiliser leur simulateur et à décider, dans un second temps, si vous souhaitez passer par eux ou pas. Cela vous permettra d’avoir un bon aperçu de votre situation.

Que peut-on déduire de ses revenus ?

Lors de votre déclaration d'impôts, vous avez la possibilité de demander des déductions pour certaines dépenses que vous avez dû faire pour pouvoir travailler. Voici quelques précisions données par l'ATO :

  • Vous devez avoir fait ces dépenses vous-même et ne pas vous être fait remboursé (par votre employeur, par exemple).
  • Ces dépenses doivent être liées à votre travail.
  • Vous devez avoir des preuves de ces dépenses.
  • Si vous avez fait des dépenses liées à votre travail ET à votre vie privée, vous ne pouvez demander qu'une déduction partielle de ces dépenses.

Ces dépenses peuvent concerner :

  • L'achat de vêtements de travail (uniforme / vêtements de protection) et les dépenses de nettoyage.
  • Les dépenses engagées pour voyager (véhicule, essence, train, etc.), y compris vos trajets du matin et du soir pour aller travailler.
  • L'achat d'outils et d'équipements.

Pour retrouver toutes les dépenses concernées, consultez le site de l'ATO.

Si vous choisissez de faire faire votre déclaration d'impôts par un comptable ou un organisme tel que Taxback, pensez à conserver vos justificatifs et à leur fournir tout ce dont ils auront besoin pour faire votre déclaration dans les meilleures conditions.

Que faire si on est rentré d'Australie sans faire sa déclaration d'impôts ?

Il est toujours possible de faire sa déclaration a posteriori. Ce qui peut être compliqué c'est de savoir combien déclarer si on n'a pas gardé toutes ses fiches de paie. À noter que Taxback.com peut retrouver ces informations pour vous (moyennant finances). Renseignez-vous.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Le guide des PVTistes en Australie

[Interview]

Lydie, un PVT à Sydney

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : faire une saison d’hiver dans un resort au Japon

[News]

Alerte SMS PVT Canada 2020 : soyez prévenus de l’ouverture !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1108328

L’article est très intéressant et riche en informations importantes ! Surtout pour les débutants comme moi
Merci beaucoup !

{{likesData.comment_1108328.likesCount}}
Julie
14.1K 4.8K
#1108329

Super ! Le but était justement de clarifier un peu les choses, on sait que souvent quand on se penche sur la question, c’est un peu confus donc tant mieux si l’objectif est atteint 😉

{{likesData.comment_1108329.likesCount}}
#1108330

Super article !
Clarifie énormément le sujet des taxes en Australie.

{{likesData.comment_1108330.likesCount}}
#1108332

Article très clair! Est ce que quelqu’un aurait des informations sur l’eventuelle taxation en Australie des revenus perçus en France (revenus fonciers)? Merci!

{{likesData.comment_1108332.likesCount}}
Julie
14.1K 4.8K
#1108333

Ah non ça je ne sais pas du tout mais j’ai tendance à penser que si tu pars simplement un an en Australie, tu dois déclarer ces revenus en France mais je n’en suis pas sûre.
Tu peux contacter Joaquim de Taxback à [email protected] si tu veux. Il pourra sans doute te dire s’il inclut ça parfois aux déclarations des PVTistes qui passent par eux.

{{likesData.comment_1108333.likesCount}}
#1108334

Super merci beaucoup Lilou!

{{likesData.comment_1108334.likesCount}}
#1108335

Merci pour ce super article! Il a beaucoup éclairci les choses. Par contre, c’est dommage qu’il n’y a pas encore des nouvelles pour ceux qui sont actuellement en Australie comme moi. Je commence un travail en ferme ce lundi et je compte me déclarer comme non résident. Du coup, je ne sais pas si je vais être taxé 32,5% pendant les trois mois que je compte travailler à partir de ce lundi (12/12/2016) ou bien 32,5% jusqu’à fin de l’année puis 19%… Je vais essayer de poser la question à mon employeur pour voir ce qu’il dira.

{{likesData.comment_1108335.likesCount}}
#1108336

Bonjour,
Ne restant pas plus de 6 mois au meme boulot et lieu ma boss ma dit de mettre non resident sur mon statut.
Je suis donc taxé a 32.5
Savez vous sur ce pourcentage s il sera possible de reclamer un tax back? Si oui savez vous cb de pourcent des 32.5 vais je pouvoir recupe?
Jsuis un peu deg en remarquant que les gens mettaient residentvet payer seulement 15% slors que moi 32.5 en non resident.
Merci de votre réponse

{{likesData.comment_1108336.likesCount}}
Julie
14.1K 4.8K
#1108337

Hello, depuis le 1er janvier, tous les PVTistes doivent être taxés 15 % s’ils gagnent moins de 37 000 $AU/an (une fois leur revenu mensuel ramené à l’année). Ce que je viens de découvrir en revanche, c’est que pour que tu sois taxé à 15 %, ton entreprise doit être enregistrée parmi les entreprises qui embauchent des PVTistes, c’est fou !
Voici le lien officiel : Working holiday makers | Australian Taxation Office.
Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. En tout cas, si ton entreprise n’est pas enregistrée, en effet tu dois être taxé à 32,5 % mais je pense qu’en effet, à la fin de l’année, tu récupèreras tes sous 😉

{{likesData.comment_1108337.likesCount}}
Julie
14.1K 4.8K
#1108338

Message de Pakdi
Bonjour,
Ne restant pas plus de 6 mois au meme boulot et lieu ma boss ma dit de mettre non resident sur mon statut.
Je suis donc taxé a 32.5
Savez vous sur ce pourcentage s il sera possible de reclamer un tax back? Si oui savez vous cb de pourcent des 32.5 vais je pouvoir recupe?
Jsuis un peu deg en remarquant que les gens mettaient residentvet payer seulement 15% slors que moi 32.5 en non resident.
Merci de votre réponse
Hello,

Ton message m'a poussée à faire des recherches et voici ce que j'ai pu apprendre et confirmer auprès de l'ATO :

- Si l'employeur n'est pas enregistré, tu es bien taxé à 32,5 %.
- L'ATO m'a dit qu'un employeur qui embauche des PVTistes mais qui est pas enregistré comme tel auprès de l'ATO risque des sanctions, donc peut-être que tu pourrais le dire à ton employeur car ça le fera peut-être se bouger
- Si jamais ça n'aboutit pas, sache qu'en fin d'année, tu pourras demander un tax return pour récupérer les taxes payées en trop.

Du coup, j'ai mis l'article à jour : Impôts en Australie, tax return et Superannuation - PVTistes.net

{{likesData.comment_1108338.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre