Découvrir la Patagonie chilienne pendant son PVT

Chapitre 3 : Les lieux à ne pas manquer (au centre de la Patagonie chilienne)

Date de publication : 11-02-2019

Auteur

Floriane

Les lieux à ne pas manquer (au centre de la Patagonie chilienne)

patagonie-chili-centre

Cerro Castillo :

Nom du petit village d’où part une superbe rando qui permet d’admirer de plus près cette montagne aux allures de château et la lagune turquoise qui tombe à ses pieds. La rando offre deux options : soit à la journée (vous partez du village et arrivez à la lagune pour une quinzaine de kilomètres aller/retour), soit en trois ou quatre jours en faisant une boucle (passages difficiles au milieu des roches). Dans les deux cas, renseignez-vous précisément sur les conditions météo au point info au village.

cerro-castillo-chili

Puerto Rio Tranquilo :

Cette petite ville est connue pour ses fameuses “Capillas de Marmol” qui se trouvent au beau milieu du Lago General Carrera (aussi appelé Lago Buenos Aires, côté Argentin), le second plus grand lac d’Amérique du Sud et ses expéditions vers le Glacier Exploradores.
Les “Capillas de marmol” sont des formations rocheuses naturelles étant des cavités plus ou moins profondes au coeur de falaises de marbre auxquelles on accède soit en petit bateau motorisé (10 000 $CLP), soit en kayak (30 000 $CLP). Le bleu turquoise du lac transcende les reflets gris et jaunes de la roche : un spectacle à ne pas manquer, particulièrement très tôt le matin pour profiter de la brume sur l’eau ou au coucher du soleil pour des couleurs explosives !
Le Glaciar Exploradores est un immense glacier (près de 20 km de long) appartenant au Campo de Hielo Norte (une région recouverte de glace), dont la superficie atteint 4 200 km². Pour vous y rendre, le plus simple est de réserver une excursion à la journée (possibilité de combo pour les capillas et le glacier) : comptez 2 h 30 de route (aller/retour), puis une randonnée à la fois sur chemin, roche et glace pour vous approcher de cet édifice naturel. L’excursion comprend une boîte repas et l’équipement (casque, piolet, crampons). Il faut compter environ 70 000 $CLP pour la journée, mais il s’agit de l’expédition sur glacier la moins chère de Patagonie.

La confluencia :

Quelque part entre Puerto Rio Tranquilo et Cochrane, un peu plus au Sud que le Lago Bertrand, se situe le point de confluence entre les Rios Baker et Neff. En plus d’un débit impressionnant, ce qui est le plus surprenant c’est la couleur des deux rivières: le bleu turquoise du Baker vient se mélanger aux eaux laiteuses du Neff, venues du Campo de Hielo Norte tout proche. Le spectacle est sympathique et mérite un petit arrêt sur votre trajet (un chemin part depuis la Carretera Austral pour rejoindre le point de vue panoramique).

Caleta Tortel :

Village atypique à ne pas manquer, Caleta Tortel est un petit port enclavé dans les fjords patagoniens. Son signe particulier ? Aucune voiture ne circule dans ses ruelles qui sont en fait des passerelles en bois reliées les unes aux autres par des escaliers tous plus pentus les uns que les autres (ce qui rend malheureusement ce village inaccessible aux personnes à mobilité réduite). Le village est finalement assez étendu et le calme qui y règne rend le lieu encore plus charmant. Toutefois, son aspect ultra touristique le rend un peu plus cher que ses voisins. Pour point de vue à couper le souffle, nous vous conseillons la balade qui part derrière l’office de tourisme (située sur le parking, sur les hauteurs du village) et qui redescend au bout du village, côté port. A noter enfin, vous pouvez rejoindre Puerto Natales depuis Caleta Tortel avec le ferry Transbordadora.

patagonie-caleta-tortel

Villa O’Higgins :

Dernier village de la Carretera Austral – relié à Puerto Yungai seulement depuis l’an 2000, Villa O’Higgins est aussi un point de passage pour l’Argentine ; en effet, en été, un bateau navigue sur le lac O’Higgins (côté chilien) et San Martin (côté argentin). Toutefois, après la traversée, préparez-vous à marcher car il n’y a aucune route à cet endroit-là. Il s’agit donc de marcher jusqu’au Lago del Desierto (entre 15 et 20 km), attendre un bateau et continuer ensuite jusqu’à El Chaltén…

Chapitre 3 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés