Préparer son road trip en van

Chapitre 12 : Un road trip en Nouvelle-Zélande

Date de publication : 15-03-2019

Auteur

PVTiste

Un road trip en Nouvelle-Zélande

Où dormir ?

Self-contained ou non ?

La Nouvelle-Zélande établit une importante distinction entre les véhicules équipés de toilettes et d’un système d’accès à l’eau (self-contained) et ceux qui ne le sont pas. Signalisés par un logo et un certificat, ces véhicules ont une accès plus large à des emplacements de camping non équipés de toilettes par exemple.

Les campings du Department of Conservation

Vous pouvez obtenir gratuitement les brochures consacrées à ces campings sur l’île du Nord et l’île du Sud dans la plupart des i-Sites. Il est également possible de télécharger les brochures directement sur le site Internet du DOC. Cela peut être utile pour organiser votre road-trip.

Le Department of Conservation propose un large type de camping accessible pour la plupart en voitures :


Les basic campsite sont des camping gratuits. Vous y trouvez le plus souvent des toilettes (sèches, la plupart du temps), rarement un accès à de l’eau. Ils sont très simples, “basiques” mais permettent de camper gratuitement à pas mal d’endroits.


Les backcountry campsites sont similaires au basic campsites mais disposent souvent d’un accès à l’eau (pas toujours potable). La plupart des campings coûtent 6 $, à payer au gardien ou dans une honesty box.


Les standard campsites ont des prix fixes : 6 $. Il y a généralement un accès à des toilettes et de l’eau potable. Il est également possible d’y trouver des barbecues et d’y faire des feux (attention à bien respecter les consignes à l’entrée du camping). Il est parfois de trouver des tables de pique-nique, un abris pour cuisiner et des poubelles.

Les scenic campsites sont très similaires aux standard campsites mais ils sont généralement placés à des endroits très populaires. Par conséquent, ils coûtent généralement plus cher (autour de 15 $ pour un emplacement sans électricité) et il est parfois nécessaire de réserver à l’avance votre emplacement. Ils sont souvent équipés de robinets d’eau potable, de barbecues, de douches froides, de tables de pique-nique, d’un abri pour cuisiner et de poubelles.

Ces campings se rapprochent un peu plus de certains holiday-park. Il est possible d’y trouver, selon les situations, des vraies toilettes, des douches chaudes, des poubelles, un accès à une cuisine fermée, des plaques de cuisson, un frigo, des barbecues, des tables de pique-nique et même des machines à laver le linge. Le prix reste assez limité : 20 $ par personne et par nuit pour un emplacement sans électricité.

Payer le DOC Campsite

Quand il est nécessaire de les payer, vous devez la plupart du temps mettre l’argent dans une honesty Box. À l’entrée du camping, vous trouverez les règles de vie du camping, le tarif et les sachets pour vous acquitter de la somme. Dans des petits sachets en plastiques, vous trouverez un papier à découper en deux. L’un doit être laissé dans le sachet avec votre argent.

Les autres campings

D’autres campings non gérés par le DOC sont aussi disponibles un peu partout en Nouvelle-Zélande. Il est possible de trouver des holiday-park avec tout le confort inclus (douches, salle de télé, cuisine….), tandis que d’autres campings plus sommaires existent aussi. Lorsqu’il y a un gardien, il est souvent nécessaire de le payer directement. Dans d’autres cas, il faut là aussi mettre l’argent dans une honesty box. Les prix sont très variables dans ces campings. Comptez entre 5 et 40 $ par nuit et par personne (les prix sont soient indiqués par personne, soit par emplacement).

Vous pouvez retrouver une grande partie des campings de Nouvelle-Zélande (gérés par le DOC ou non) sur cette carte de Rankers.
Prenez soin de bien comprendre les légendes. Certains campings sont autorisés pour tout le monde, d’autres sont limités aux véhicules “autonomes” (self-contained), c’est-à-dire équipés de toilettes, d’eau courante et de récupération des eaux usées.

Vous pouvez retrouver la liste des holidays-parks en Nouvelle-Zélande sur le site de l’association néo-zélandaise des holiday parks.

Le camping sauvage, c’est possible ?

La Nouvelle-Zélande a une politique plutôt stricte en matière de camping sauvage. Elle résulte d’années de pratiques de campeurs qui s’installaient un peu n’importe où et endommageaient les lieux où ils se trouvaient. Aujourd’hui, il est possible de camper dans les lieux prévus pour ça, mais pas ailleurs. Suivez bien les panneaux et renseignez-vous auprès des locaux. Il est la plupart du temps interdit de camper en ville (notamment à Queenstown) ou hors des campings délimités (les véhicules self-contained ont un peu plus de possibilités). Le non-respect des règles peut entraîner des amendes assez importantes, débutant le plus souvent à 200 $.
Retrouvez plus d’informations à ce sujet sur le site du gouvernement néo-zélandais.

Se nourrir

Il y a pas mal de supermarchés en Nouvelle-Zélande, les plus économiques étant les PakN’Save que l’on trouve régulièrement sur la route (ils sont plus rares sur l’île du Sud). En van, privilégiez les aliments qui ne nécessitent pas une longue cuisson, pour économiser un peu le gaz de votre réchaud (notamment le soir où la température peut baisser de manière importante, même en été). Pour le déjeuner, optez pour des sandwiches que vous pouvez remplir avec de la dinde, du thon, ou du beurre de cacahuètes. Le Philly Cheese et le spread butter ont une meilleure conservation dans un van que du beurre traditionnel.
Il est commun le long des routes en Nouvelle-Zélande de trouver des petits stands qui vendent des fruits, des légumes ou des œufs. Il y a souvent une honesty box pour payer vos produits. Essayez toujours d’avoir de la monnaie sur vous pour pouvoir les acheter. Les prix sont généralement assez bas.

L’hygiène

Les villes de Nouvelle-Zélande sont très bien équipées : il y a des toilettes publiques (avec du papier toilette) dans à peu près toutes les petites villes. Sur les chemins de randonnée ou dans les campings, les toilettes sèches généralement propres sont très répandues.
Des douches sont disponibles sur de nombreuses plages. Mais attention en dehors de la période estivale : elles sont froides toute l’année et il peut être difficile de se lancer dans une douche froide quand la température à l’extérieur ne dépasse pas 20 degrés.

Les douches chaudes sont généralement payantes, mais plutôt bien réparties sur le territoire. Il est souvent possible d’en trouver dans les piscines municipales (attention, un certain nombre d’entre elles sont fermées en hiver), dans les campings et les auberges de jeunesse. N’hésitez pas à demander à l’accueil où l’on vous demandera souvent quelques dollars pour une douche de quelques minutes.

Pour trouver des douches en Nouvelle-Zélande, vous pouvez vous aider de notre carte avec des descriptifs et les prix des douches croisées sur votre chemin.


Afficher Douches en Nouvelle-Zélande / Public showers in New Zealand sur une carte plus grande

Venez poster vos bons plans dans le recensement des douches.

Garer son van

En ville, des stationnements gratuits existent dans les zones résidentielles (pas toutes). Il est tout à fait possible de vous y garer. Les places de stationnement peuvent coûter très cher en ville. N’hésitez pas à vous éloigner un peu du centre pour vous garer dans les zones résidentielles. À la campagne, de nombreux lieux touristiques prévoient un nombre suffisant de places de parking pour y garer votre van ou votre voiture.

Dans les deux cas, il convient d’être prudent quand vous laissez votre véhicule. La Nouvelle-Zélande est un pays assez sûr, mais les vols dans les véhicules restent assez courants. Vous devez donc bien prendre soin de fermer votre voiture. En outre, il est important de ne laisser aucun objet de valeur visible à l’intérieur du van.
Pensez à prendre vos objets de valeurs avec vous ou les cacher à l’abri des regards pour éviter de “tenter” un potentiel voleur. Avec ces quelques précautions de base, le risque est réduit de voir une de vos vitres brisées et d’être cambriolé.
Il est à noter que les vans de location font l’objet d’une attention toute particulière de la part des voleurs. Les vans tagués ainsi que les vans de location Jucy (verts) et Spaceships (oranges/rouges) sont très visibles et plus aisément la cible des voleurs que des vans de couleur neutre et des véhicules traditionnels.
Plus d’information dans cet article : Attention au vol dans les voitures en N-Z.

Chapitre 12 sur 13

Évaluation de l'article

5/5 (3)

38 Commentaires

Manon
0 1
Bonjour à tous, Pour ceux qui souhaitent acheter et aménager leur van (en Australie ou Ailleurs), venez découvrir ici tous nos conseils pour choisir votre véhicule, le checker avant l’achat, les démarches administratives et enfin le plus cool notre expérience pour l’aménagement de notre van Mitsy 😉 http://www.australille.com/australie/acheter-amenager-un-vehicule/ Manon & Jennifer
Charlotte
1 3
Bonjour, après m’être posée la question du self contained ou non et après avoir fait tous les forums concernant la revente des vans, je quitte la nouvelle zélande pile dans la mauvaise période. Je me demandais donc, quitte à perdre 1900$ s’il existait des sites pour louer des vans à des particuliers sans y laisser un rein. Merci!
maudckx
5 27
Bonjour, J’aimerais également faire un road-trip avec mon copain, avec la transcanadienne comme fil conducteur, et j’ai pensé que cette discussion pourrait nous aider. Mes questions se rapportent surtout à des démarches plausibles quand on voyage entre les provinces. Nous n’avons pas encore tout planifié du tout, c’est pourquoi il y aura beaucoup de « si » et de « imaginons ». D’abord, juste poser un contexte: « imaginons » que nous débarquons à l’aéroport de Montréal, qu’on se trouve une auberge de jeunesse dans la province québécoise et que, pour les premières démarches administratives, nous utilisions l’adresse de cette auberge pour obtenir le NAS, la voiture/le van pour le road-trip, etc. En tant que PVTistes, Nous devenons donc résidents temporaires de cette province. Cependant, nous aimerions, durant notre road-trip, parcourir les différentes provinces, s’arrêtant et logeant temporairement çà et là pour travailler que ce soit avec le wwoofing ou le helpX. Q1: Il faut d’office un permis canadien pour acheter une voiture? Si oui, il sera québécois dans ce cas si nous commençons par le Québec. Ou le permis national (belge/français suffit ? Q2: Si nous partons en road-trip et nous arrêtons dans la province d’Alberta, par exemple, pour y travailler pendant 4 mois, devons-nous changer d’adresse et prévenir banque, etc.? Toutes ces démarches se répéteront chaque fois que nous changerons de province et résideront temporairement (ne fut-ce qu’une semaine) dans chacune d’elles? De plus, j’imagine que nous devrons également demander un permis de l’Alberta (puisque la durée du permis obtenu initialement n’y est que de 3 mois)..? Q3: Comment les autorités sont-elles renseignées sur notre logement? Qui faut-il prévenir pour un changement d’adresse (si changement d’adresse il y a)? Comment peuvent-elles savoir que nous sommes établis dans l’Alberta depuis autant de temps? Q4: Imaginons que nous ayons conservé notre permis belge/français en partant en road-trip à partir de la province québecoise. Si depuis notre départ de la province québecoise, 6 mois se sont écoulés (limite de validité de notre permis québecois dans une autre province), faut-il en demander un canadien alors que nous nous trouvons peut-être à l’autre bout du pays? Q5: Serait-il possible de conserver son permis belge/français durant 1 an en voyageant de province en province, et en changeant de province avant que la limite de validité de notre permis national ne soit atteinte dans chacune d’elles ? Merci d’avance pour toute lecture attentive de ce message et pour les réponses éventuelles!!! Bonne continuation à tous!
maxence
1 2
Allo ! Une petite question a laquelle je ne trouve pas de réponses… La voici: Peut-on voyager aux Canada/Etats-unis (environ 2 mois) une fois son PVT/Jeune pro terminé ? Ou faut-il le faire pendant son permis ? Merci pour vos futurs réponses 🙂
tiphaine
1.9K 6.4K
salut, tu peux mais il faut que tu obtiennes un permis touriste si tu veux rester au Canada après ton PVT ou jeune pro, pour être touriste aux EU, je te conseille de lire ceci: https://pvtistes.net/dossiers/toutes-les-demarches-pour-aller-aux-usa-passeport-papier-vert-esta/
lisa
3 44
Bonjour, au USA on a dormit dans les fishing acces, c’est les endroits pour pecher, dans certaines etat c’est gratuit et légal, d’autre payant, pas obliger d’avoir le permit de peche!! enfin a chaque nouveau état on allait a l’office de tourisme se renseigner! C’était des beaux endroit du coup proche de la rivière et parfois avec des emplacement barbecue ! Pour les prochains, profiter bien de votre road trip sa passe vraiment trop vite !
Julie
4.9K 13.8K
Merci pour ce bon plan !
lisa
3 44
Bonjour, je revient juste de mon PVT Canada pour notre road trip on a dormir sur les fishings acces au usa, payant d’en certains état gratuit pour d’autre, a se renseigner au office de tourisme, en tout cas sa nous a permit de dormir dans des beau coin pres de rivieres!
KEVIN
0 3
Super cet article ! Pour notre road-trip (prévu début février 2015) on a opté pour une location de van chez « Apollo » en ligne. Le plus pratique et le plus économique… On a prévu d’y rester un mois et juste après on part en Australie (en PVT cette-fois ci). Je pense que niveau paysage y’a pas mieux que la NZ. Vous pouvez suivre notre aventure à l’adresse suivante: http://voyagedesfruits.com A bientôt !!
Elo
16 38
Top l’aménagement du van, ça laisse rêveur 🙂 On s’apprête justement à compléter le nôtre ! Est-il possible de contacter les joyeux bricoleurs de la Dodue afin de savoir comment ils s’y sont pris pour le matelas qui se transforme en banquette et la petite table ? 🙂 Sinon je suis aussi preneuse des idées do it yourself si quelqu’un connait de bons sites sur les aménagements de vans. Cheers !
Amélie
43 146
A mon tour pour une petite question, je pars 10 jours en Road trip avec une pote et je me demandais est-ce qu’on peut arriver super tard dans un caravan park ou dans un endroit pour poser notre van et dormir quelques heures?
sophie
2 14
Bonjour à tous ! j’ai une question concernant l’aménagement d’un van…. n’étant pas très bricoleuse, je me demandais s’il y avait des personnes ou « agences » qui proposaient d’aménager ou transformer un van nu avec des étagères, lit, kitchenette… ainsi que tous l’équipement nécessaire pour voyager sur Melbourne ? Merci à tous 😉

Articles recommandés