Article publié le 15-03-2019.

Un road trip au Canada et aux États-Unis

Où dormir ? Où garer son van ?

Nombreux sont ceux qui choisissent de dormir de temps en temps sur un parking de Walmart (ou autres grands magasins, comme Target), où se garer pour la nuit est parfois toléré. Essayez de repérer d'autres vans ou camping-cars, évitez de vous garer trop près de l'entrée du magasin et vous pourrez sûrement dormir tranquille. La façon la plus sûre de ne pas se faire expulser est de demander au manager du magasin, dans la journée, s’il est possible de rester garé la nuit. L’avantage : on peut utiliser les toilettes des magasins ouverts 24/24 h...
En cherchant bien, certains sites comme All Stays ou Walmart Atlas référencent les Walmart où il n’est pas possible de passer la nuit. Cependant, il est toujours plus prudent de demander auparavant.

Que ce soit pour les parkings de centre-ville ou les parkings de centres commerciaux, essayez de guetter les panneaux rouges et blancs “No overnight parking” (ou équivalent) ou “No trespassing”.

Les aires d’autoroute et les “truckstops” (aires pour les routiers) proposent généralement un parking gratuit pour la nuit.

Deux d'entre vous ont également recommandé, en commentaire de ce dossier, les "fishing access" (les zones de pêche) où il est parfois autorisé de passer la nuit, même sans avoir de permis de pêche. Renseignez-vous à l'office du tourisme le plus proche pour en savoir plus.

Si vous souhaitez plus de confort et de sécurité (car oui, il faut toujours rester prudent, surtout en zone urbaine), les “RV campings” sont présents dans n’importe quelle ville canadienne et américaine. L’avantage, c’est que comparés à des campings classiques, ils sont souvent situés en très proche périphérie de la ville. L’inconvénient, c’est que ce sont souvent des grands parkings sans charme, et ils ne sont parfois pas donnés.
Même en voyageant en van, il peut être sympa de camper dans les parcs nationaux (national parks), les parcs provinciaux (ou les parcs d’Etat -state parks-, pour les États-Unis). Certains de ces campings publics sont gratuits, ou très peu onéreux (environ 10 $). Le tarif varie bien sûr en fonction du confort et des services proposés.
Il vous sera généralement demandé de payer votre emplacement au visitor center, à l’hôte du parc, ou parfois dans une petite boite aux lettres à l’entrée du camping, dans les zones les plus reculées. Ça marche à la confiance, n’en profitez pas pour resquiller !

Pour trouver des espaces au Canada, vous pouvez consulter le site de Camping Canada ainsi que AccessCamping.com (Canada + USA). Vous pourrez trouver des terrains gratuits sur le site de FreeCampsites.net.

Vous trouverez des emplacements aux États-Unis : GoCampingAmerica, Recreation.gov et ReserveAmerica.
Aux États-Unis et au Canada, le prix est, dans la majorité des cas, indiqué pour un emplacement, et non par personne (les emplacements accueillent généralement jusqu’à 4 personnes).

Certaines applications smartphone comme iOverlander ou Wikicamps permettent de recenser sur un GPS tout un tas d’endroit utile quand on voyage en Road Trip. Camping, hôtel, Day use area, centres d’information, lieux touristiques, mécaniciens, etc…  Ces applications recensent notamment des endroits tranquilles où garer son van pendant la nuit, en listant tous les aménagements disponibles (eau potable, wifi, toilettes, etc…). Attention, ce n’est parce qu’un endroit est mentionné sur l’application qu’il est forcément légal. Pensez à bien lire les commentaires de chaque emplacement pour éviter les mauvaises surprises.

Se nourrir

Le Canada et les États-Unis sont les pays des fast-food et les adresses ne manquent pas : Tim Horton’s, Mc Do, Burger King, Taco Bell, Wendy’s... Les choix sont nombreux, mais la qualité n’est pas équivalente partout. Dans les chaînes, Subway est tristement le fast-food où l’on peut trouver le plus de légumes. En revanche, les sandwiches ne sont pas donnés...
Les diners et petits restos indépendants vous proposeront également des menus pas forcément plus chers, mais avec une ambiance plus sympa !
Il est parfois difficile de trouver des fruits et légumes frais sur la route, surtout aux États-Unis, dès que l’on quitte les grands centres urbains. Pas d’autre choix que d’essayer de trouver des conserves de légumes avec le moins de cochonneries possibles à l’intérieur ! Amy’s est une bonne marque, que l’on trouve dans tous les supermarchés, bien qu’un peu onéreuse. Sinon, Trader Joe's est votre meilleur ami ! Cependant : pas d’OGM, pas de conservateurs, pas de sel ajouté, et des produits de qualité. Pour en savoir plus sur la nourriture américaine : On a testé la nourriture américaine.

Au Canada, vous pouvez faire vos courses chez Walmart, Loblaws, Food Basics, FreshCo, IGA, Metro… Aux Etats-Unis, vous aurez Kroger, Publix, Aldi, Trader Joe’s, etc.

Rester propre

Dans la plupart des parcs naturels, on trouve au moins un robinet d’eau (si ce n’est une douche) pour se décrasser. Sinon, en ville, il n’y a pas 20 solutions : les lingettes nettoyantes feront l’affaire (ou les douches de l’auberge de jeunesse si vous décidez d’y passer une nuit).

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

Toutes les démarches pour aller aux USA

[Interview]

Élodie, de Malmedy à Québec Ville

[Récit de voyageur]

On a testé la Nouvelle-Zélande à vélo

[News]

Alerte SMS PVT Canada 2020 : soyez prévenus de l’ouverture !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Article complet ! Bravo ! Pour compléter comme nous sommes actuellement en plein road trip Canadien, je dirais que l’épluche légumes est un indispensable à avoir et bricoler des moustiquaires aux fenêtres de son van est également indispensable … Les moustiques et autres mouches sont un calvaires dans certains parcs ! Enjoy

{{likesData.comment_26970.likesCount}}
Johanna
2.9K 1.8K

Oui, je confirme, l’économe est bien utile ! J’en ai de chaque pays où je suis allée car j’oublie toujours d’en emmener un.

Super dossier sinon ! :)

{{likesData.comment_26984.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K

Super dossier ! Merci beaucoup 😉

{{likesData.comment_26983.likesCount}}

Genial l’article!!
Je travaille au Canada avec ma copine en PVT et nous proposons à la vente et à la location-achat (location dès le début 2013) de combi split, camper, bus vw fin bref…toutes les gammes possibles et imaginables de bus hippie comme sur la photo de l’article. Et si vous souhaitez exporter votre petit bijoux vers la france, on peut vous le faire. Nous pouvons aussi vous le racheter à la fin de votre trip. Notre entreprise se nomme Cloverwest inc. Nous sommes situés à 1 h de Vancouver. plus d’infos sur http://www.cloverwest.net/ contactez nous :)

{{likesData.comment_27116.likesCount}}

J’ai une petite question :)
On est en nouvelle-zelande et dans trois mois on part pour un road trip dans l’île du sud. Est ce que vous auriez une petite idée pour le petit dej’ , quelque chose qui calle au moins jusqu’a midi une heure, et qui ne revient pas cher? Car les céréales c’est pas donné :)

{{likesData.comment_27131.likesCount}}

des pommes et des kiwis pardi ! rien de mieux que des fruits le matin 😉
ou le bon vieux café clope qui coupe la faim , à vous de voir .
enjoy !

{{likesData.comment_27221.likesCount}}
Johanna
2.9K 1.8K

Porridge ! avec du miel, de la confiture, des fruits secs…
Sinon : pâtes, nouilles, semoule, quinoa… mais je crois que tout le monde ne peut pas manger ça le matin. 😀

{{likesData.comment_27361.likesCount}}

Un mélange banane écrasée/flocons d’avoine à agrémenter avec du miel, des fruits frais et/ou secs… Ca cale ! Bon ap’

{{likesData.comment_54176.likesCount}}

Les glucides sont très rapidement « consommés » par ton corps donc si tu en manges le matin, tu auras faim rapidement.
Au contraire les protéines et les bonnes graisses, elles, sont consommées plus lentement.
Tu peux te faire des sortes de crèpes/pancake avec des oeufs, flocons d’avoine/sarrasin/etc… avec des noix/noisettes/etc…, pépites de chocolat, des fruits secs (qui bien que sucrés puisqu’ils sont plein de fibres, sont digérés lentement). Tu peux rajouter du miel, d’autres fruits, bref, ce que tu veux, même du salé !
Pour que ce soit bien aéré, je te conseille de battre les oeufs pendant 1min avant de mettre le reste des ingrédients 😉 Puis, tu mets dans une poêle/popotte ! :)

{{likesData.comment_60447.likesCount}}
Mimi
146 22

Wouhouuu ! Je garde ca dans mes dossiers ! :)

{{likesData.comment_27207.likesCount}}

On est en road trip entre l’Alaska et le Canada depuis début mai maintenant. La véritable épreuve étant de dormir tranquille surtout dans les grandes villes ou villes touristiques. J’ai survolé l’article et n’ai rien vu à propos du couchsurfing?! Bien efficace lorsque vous êtes dans des grandes villes!
Dans les zones concernées faites attentions aux ours, ce n’est pas parce que vous êtes dans une voiture que vous ne craigniez rien, si ils sentent la nourriture, un coup de pattes et plus de pare brise!

{{likesData.comment_27208.likesCount}}
isa
9.2K 6K

On s’est surtout focalisés sur le dodo dans le van, mais c’est clair que le CS est une bonne solution si on veut en sortir un peu, je vais rajouter un paragraphe à côté de celui de l’auberge de jeunesse, merci ! :)

{{likesData.comment_27222.likesCount}}

Nous on l’utilise surtout pour avoir accès a une douche :D. Ca ou dans les petites communautés ils ont parfois des piscines a 1 ou 2 dollars, ca fait pas trop chère quand on en a vraiment besoin 😀

{{likesData.comment_27239.likesCount}}

Très bon dossier.
Cela fait maintenant 54 jours que nous avons quittés Montréal pour traverser le pays (nous sommes dans La Saskatchewan pour le moment).
Nous prévoyons de passer par le Yukon et de monter jusqu’à Inuvik (vers mi-septembre).
Quelqu’un est déjà passé par le Yukon et aurait un peu plus d’info à me donner?
Par avance merci.

{{likesData.comment_27525.likesCount}}

Aude,
Au Yukon, les panneaux No Overnight Parking sont beaucoup plus rares qu’ailleurs !
Il y a toujours une rest area ou une autre planque pour se poser, et pas grand monde pour t’en déloger. Et sur la Dempster (route d’Inuvik) encore plus, cette route étant faite pour qu’on y tombe en panne ou qu’on y reste coincé, y passer la nuit ne pose pas de problème (en été).

Cela dit, les petits chemins de traverses agricoles ou forestiers ou autres sur lesquels on aime aller se perdre pour la nuit sont encore plus rares que les panneaux No Overnight, comme dans le reste du pays et peut-être plus…

Quand on se pose en lieu isolé, c’est comme en camping : vaut mieux vider son eau de pâtes à distances pour pas attirer les ours, et se garer de manière à pouvoir décoller rapidement si l’un d’entre eux veut entrer. Même si il n’y arrive pas, il risque de faire des dégâts….

Penser au bidon souple réutilisable 10-20 litres avec robinet, plus pratique que les jetables.
Trouver un liquide vaisselle biodégradable (pas facile tout le temps !) pour faire la vaisselle dans la rivière.
Penser aux sièges pliants pour se poser faire à manger sur le feu au bord de la même rivière !
Et… se mettre à la mode locale en achetant un bon rouleau de Duct Tape, ça sert à tout et même à réparer le van (on fait avec ce qu’on a…).

Et au Yukon, surtout pour la Dempster, il peut être bon d’avoir une deuxième roue de secours, surtout si comme moi celle d’origine est rouillée à mort et épaisse comme celle d’une 2CV.

Un bon bouquin m’a donné la recette de la Banique, pain à faire à la poêle sur le feu, consistant, qui se conserve bien et pas mauvais : remplace très bien le pain de mie et intéressant dans les zones isolées où il n’y a pas de pain. Je peux transmettre si ça intéresse quelqu’un…

{{likesData.comment_28062.likesCount}}

Merci Jérémie pour toutes ces infos.

Etant encore à Calgary je pense être dans le Yukon d’ici 3 semaines (forcément, avec Banff, Jasper et Wood Buffalo entre temps…).

Tu as du en vivre des aventures au Yukon, ça promet d’être bien. Je suis également intéressée par ta recette du pain, parce que si j’ai bien compris il nous faut la réserve d’eau, de nourriture et d’essence car il n’y a pas beaucoup de petites « supérettes ».

Merci d’avance et toutes les informations.

{{likesData.comment_28177.likesCount}}

Faire du pain à la poêle, sur le feu.

Je voulais mettre un message dans le forum pour que ça profite plus, mais où le mettre ? Tant pis.

Méthode inspirée par Paul Provencher, fameux coureur des bois québécois au milieu du 20ème siècle (lire le « Guide du trappeur »).
Ça donne un pain assez dense, mais qui bon et qui se conserve bien.

Matériel idéal :
– feu de bois (!)
– grille BBQ
– poêle en fonte
– couvercle

Ingrédients :
– Eau
– farine complète (ou la plus brune possible)
– poudre à pâte
– sel
> Il faut « 2 cuillères à table (18g) de poudre à pâte pour un grand poêlon de farine ». Les quantités s’ajustent avec l’expérience…
> Mélanger dans un saladier (en plastique c’est plus prudent) la farine et la poudre, + 1 cuillère à thé de sel (5g)
> Ajouter de l’eau progressivement, grosso modo 3x plus d’eau que de farine en volume. Ca s’ajuste selon la sensation de toucher et l’expérience aussi…
> Pétrir longtemps et avec énergie en se posant sur un support dur (glacière par exemple), jusqu’à obtenir une pâte molle, un peu caoutchouteuse mais facile à travailler. Lui donner la forme de la poêle et une épaisseur « de 2 pouces » (5 cm).
> Laisser reposer un peu, le temps de faire chauffer le poêlon et bien le graisser. A l’huile d’olive, c’est bon. Je n’ai pas essayé autre chose.
> Mettre la pâte dedans et faire chauffer. Attention, il faut être très attentif au début : ça ne doit pas attacher, sinon ça va être un désastre. Secouer la poêle, faire tourner la pâte sur elle-même… Au bout de quelques minutes le danger est écarté. Couvrir et laisser cuire doucement. Pas trop fort sinon ça fait une croute un peu brûlée immangeable, pas trop doucement sinon ça ma mettre des heures et rester un peu caoutchouteux.
> Il faut cuire environ une heure, en retournant une fois à mi-temps. Ne pas piquer, percer, couper en cours de route pour vérifier la cuisson, ça empêcherait de lever. Il faut accepter le risque et arrêter au feeling et adapter le temps et la chaleur de feu avec l’expérience…
> Il est bon d’avoir un foyer large avec feu sur un côté et braises de l’autre (le feu fournissant régulièrement les braises), pour tenir une heure. La grille permet de ne pas poser la poêle sur les braises (trop chaud). Et éventuellement de faire cuire autre chose à côté, quitte à être là !

On peut ajouter ce qu »on veut à la pâte, bien sûr : très bon avec des noix (en plus ça aère un peu), et pourquoi pas fruits secs, chocolat, …

S’il se défait en morceaux une fois cuit, c’est sans doute un pétrissage trop court : manque de cohésion de la pâte.
A conserver dans un chiffon, comme tous les pains. A manger à tous les repas et le matin, avec du beurre de peanut + tranches de pomme et/ou confiture !

La poêle en fonte peut se trouver dans un Thrift Store, quitte à en visiter quelques-uns (et plus en campagne qu’en grande ville). Ca serait l’occaz de trouver aussi une marmite ou cocotte minute, solide donc très pratique pour cuire la soupe ou autre sur le feu aussi.

{{likesData.comment_28699.likesCount}}

Super, Merci beaucoup. Surtout que le Yukon approche à grands pas maintenant (d’ici 2 sem, le temps de passer par les Territoires du Nord-Ouest avant)

{{likesData.comment_28709.likesCount}}

Bonjour à tous,

je pars en Australie seule en début d’année, et je souhaitais savoir si cela craignait de voyager seule sur les routes et surtout de vivre seule dans un van pour une fille?

merci pour vos réponses

{{likesData.comment_29961.likesCount}}

salut j ai croisé beaucoup de filles qui tripaient seul ou à deux. elles n’ont pas rencontré de problème. j’ai même rencontré une allemande qui faisait du stop en plein desert et qui avait été déposé par un roadtrain à un croisement. je l a trouvais un peut folle, mais elle n’as eu aucun problème. on l prise en stop pendant une semaine. les australiens sont des gens très agréable et chercherons à t aider si tu as le moindre problème. fonce c’est le bonheur total ce pays down under

{{likesData.comment_30322.likesCount}}
Mo
34 7

Au top ce dossier ! Je l’ajoute à mes favoris 😉

{{likesData.comment_31512.likesCount}}

Attends…il est très complet ce dossier, certes, mais il manque une information essentielle : où trouver une location de VAN pas cher ? Parce qu’au Canada, pour trois semaines, cela coûte environ 3000$.
Merci pour vos réponses !

{{likesData.comment_33232.likesCount}}
isa
9.2K 6K

Hélas, je ne pense pas que ça existe ! Pour du pas cher, il vaut mieux choisir le combo voiture de location / camping…

{{likesData.comment_39969.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre