Tout savoir sur le PVT à Edmonton

Article publié le 06-07-2012.

Se déplacer

Où trouver un plan de la ville ?

Vous trouverez des plans de la ville incluant les lignes de bus et de métro derrière le chauffeur, dans le bus et dans les bibliothèques. Il sont gratuits.
Il est possible que le bus n’en ait pas, l’approvisionnement dépendant du chauffeur et de la ligne.

Comment comprendre le système des adresses

À Edmonton, les rues fonctionnent majoritairement avec des numéros, il y a bien quelques noms, mais vous aurez assez peu de chance de trouver une adresse telle que 7 rue Pasteur. Non, ici, c’est 10647 81 Ave. Si vous transposez ça sur un plan, cela se lit : angle de la 106è rue et de la 81ème avenue.

Les avantages

Les rues et les avenues étant logiquement organisées, vous vous rendrez très vite compte que vous n’êtes pas dans la bonne direction (ou inversement). Les numéros des rues vont en augmentant d’est en ouest et les avenues du nord au sud.

Les problèmes

Il est courant d’inverser les rues et les avenues et donc de se rendre au mauvais endroit. Il arrive également de faire une ou deux fois le tour d’un bloc que l’on ne connaît pas pour finalement trouver sa destination.

Ce système pose aussi problème avec les arrêts de bus. Il est en effet très facile de rater son arrêt, sachant que le marquage des rues et des avenues est parfois confus. Mais c'est avant tout une question de temps, pour s'habituer à cette organisation.

Les transports en commun

Ils sont gérés par la ville via Edmonton Transit Service (ETS). Ils se décomposent en deux catégories : les bus et le métro.

Les bus

Il y a un réseau d’une densité raisonnable. Il est vivement recommandé de préparer ses itinéraires grâce aux outils proposés par le site d’ETS.

Le métro - Light Rail Transit (LRT)

Pour le moment, il n’y a qu’une ligne, qui va du nord au sud. Une autre ligne est en cours de construction. Il est donc difficile de se perdre. Les stations sont au nombre de 15 pour le moment. En période creuse, il y a en moyenne un train tout les quarts d’heure. Il est prudent de vérifier la disponibilité des rames car il arrive très fréquemment que les LRT soit interrompus (pour cause d’entretien ou d’amélioration). En général, le week-end, un service de bus est mis en place quand cela arrive.

A savoir

La ville met un point d’honneur a faire tourner les bus et le LRT même par temps très froid (-30°C et en dessous). Si la température est inférieure à -20°C (que ce soit en température réelle ou avec le facteur vent), les chauffeurs ont pour instruction de tolérer le service “à la demande” le long de leur route. Certains (adorables) chauffeurs font même un petit détour si cela est techniquement possible.

Si la météo annonce -18°C avec un facteur (wind chill) à -21°C, le chauffeur doit tolérer le service à la demande.

Le service “à la demande” : il s’agit pour les passagers de demander au chauffeur de s’arrêter entre deux arrêts de bus. Ce n’est normalement pas possible pour des raisons de fluidité du trafic, d’assurance et d'organisation, mais quand il fait froid, il y a un moratoire. Si le bus est pris dans le trafic ou est à l’arrêt à un feu, il doit vous laisser monter. Si ce n'est pas possible pour lui de le faire et que le prochain arrêt est proche, il vous attendra.

Les tickets

On peut en acheter dans le bus, dans des machines et chez les commerçants agréés. Plus d'informations sont disponibles ici. On peut acheter un ticket, un carnet de 10 tickets ou une carte mensuelle.

Les prix changent une fois par an, au mois de février, et sont toujours revus à la hausse.

A savoir

Les chauffeurs ne rendent pas la monnaie, ils n’ont aucun accès à l’argent. Si vous n’avez pas l’appoint, ils peuvent vous laisser monter dans le bus gratuitement mais c’est à eux de le décider. Si vous venez avec plein de petites pièces, ils ne comptent pas. Il partent du principe que le compte est bon.

En tout état de cause, ne soyez pas vindicatif avec un chauffeur. Un chauffeur qui se sentira menacé appellera le central qui contactera la police et cela peut aller très loin. Suite à plusieurs agressions les années précédentes, la ville a renforcé son système de sanction à l’égard des agresseurs.

La lutte contre la fraude a été renforcée dernièrement. L’amende est passée de 35 à 250 $. C’est bien bête de payer une si grosse amende pour ne pas avoir payé un ticket à 3 $.

Il est aussi des plus courtois de saluer le chauffeur (un petit “hi” suffit) et de le remercier à la sortie du bus.

Le vélo à Edmonton

Les cyclistes disposent de quelques domaines réservés. Ils doivent porter un casque et avoir l’éclairage adéquat (l’amende est de 250 $ par infraction constatée). En l’absence de pistes cyclables, les cyclistes utilisent les trottoirs, ce qui génère des conflits avec les piétons. La prudence est de mise pour ce mode de transport, les automobilistes locaux n'étant pas considérés comme les meilleurs du Canada !

Se déplacer à pied

En Alberta, la voiture est reine. La ville est extrêmement étendue et les rues piétonnes n’existent pas. Il n’est donc pas forcément facile de se déplacer à pied.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Guide des programmes de résidence permanente au Canada

[Interview]

Sarah, priorité « T » du PVT à Toronto !

[Récit de voyageur]

On a testé être éleveur de chevaux au Japon

[News]

Le PVT / WHV Australie passe à 35 ans le 1er juillet 2019 pour les Français !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Lau
296 132
#1171850

Bon Edmonton ça ne sera pas pour moi, les tornades et les grelons, je dis non !! lol

{{likesData.comment_1171850.likesCount}}
#1171852

Bien instructif… mais j’avoue que le taux de criminalité me refroidit quelque peu

{{likesData.comment_1171852.likesCount}}
#1171853

Super dossier ! Rendez-vous à Edmonton en septembre prochain pour ma part !

{{likesData.comment_1171853.likesCount}}
Jo
801 143
#1171854

Note : Pour venir et aller à l’aéroport, Edmonton Transit Services (ETS) propose un bus spécial, le 747 (ça s’invente pas !).

Plus d’info sur ce lien :
http://www.edmonton.ca/transportatio...l-airport.aspx

{{likesData.comment_1171854.likesCount}}
Jo
801 143
#1171855

Note : Pour venir et aller à l’aéroport, Edmonton Transit Services (ETS) propose un bus spécial, le 747 (ça s’invente pas !).

Plus d’info sur ce lien :
http://www.edmonton.ca/transportatio...l-airport.aspx

{{likesData.comment_1171855.likesCount}}
Sandrine
132 123
#1171856

Hello,

Je suis à Edmonton depuis plusieurs mois maintenant, j’aimerai passer un petit weekend à Jasper et louer une voiture pour y aller (ça coûte moins cher que Greyhound), auriez-vous des adresses utiles concernant les locations de voitures (une meilleure que l’autre par exemple) ?


Merci d’avance.

{{likesData.comment_1171856.likesCount}}
#1171851

Contrairement à ce que pensent les gens le climat est super en Alberta. Il y fait moins froid que dans l’Est, et il fait presque tout le temps soleil. (près de 300 jours de soleil par an à Calgary ! )

{{likesData.comment_1171851.likesCount}}
#1171857

J’arrive sûrement trop tard mais enterprise rent a car ou rent a wreck ont souvent les meilleurs deals. Entre 20 et 30$ la journée pour une petite voiture de 4 places.

Attention à Calgary en juillet et août tout est pris d’assaut, il vaut mieux réserver !

{{likesData.comment_1171857.likesCount}}
#1171858

« Les soins médicaux sont gratuits pour les étudiants (médecins qualifiés, médicaments, vaccins…) »

Je ne sais pas d’ou vous sortez ça ?!!!


Peut-être que la fac de médecine a un statut particulier, mais pour le reste c’est comme en France, il faut cotiser à une mutuelle étudiante. Le truc c’est qu’en général c’est inclus automatiquement dans les frais d’inscription d’université (qui sont élevés cela dit en passant).

En fait il faut faire soi-même une démarche spéciale pour ne pas être inscrit à la mutuelle étudiante (il n’y en a qu’une pour tout le monde, pas le choix) et donc ne pas payer. Donc en général si on ne se pose pas la question c’est complètement transparent et on paye sans le savoir (pour un canadien c’est une évidence, mais pas pour un français !).

{{likesData.comment_1171858.likesCount}}
#1171859

T’oublies que les frais d’inscriptions sont très élevès, d’où gratuité de certain truc, plus les frais médicaux sont pris en charges par la sécurité sociale de l’Alberta si tu as la résidence permanente ou la citoyeneté canadienne.

Et comme pas mal d locaux m’ont dit : ne pas comparer, comprendre.

{{likesData.comment_1171859.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre