Je me pose la même question (4)
Page 5 sur 8 ... 3 4 5 6 7 ...
  1. #81
    Avatar de Matuvue
    Gaël 11 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    1
    Message de LandreB
    Bonjour à tous,

    Je suis actuellement en permis fermé avec mon employeur,
    malheureusement mon employeur viens de m'annoncer qu'il ne pourra pas me payer le mois de janvier pour des raisons de budget avec les frais que cela comportes, il me demande donc de me mettre en chômages technique pour le mois de Janvier.
    Mes questions sont les suivantes ,
    Est-ce que j'ai le droit de touché le chômage techniques ? Si oui combien de temps maximum ?
    Est-ce que cela est possible avec mon permis fermé ? Quel options ce présente a moi ?
    Assez urgent pour le coup
    Merci
    Bonjour Léandre,

    Je ne sais pas si tu as eu ta réponse mais oui tu peux faire une demande de chômage avec un permis de travail fermé. L'important c'est que ton employeur te fournisse un document pour ta demande de chômage. Tu peux toucher ton chômage pour une durée qui ne peut pas dépasser la fin de ton permis de travail.

    Note : Pour avoir le chômage, il faut aussi répondre à certains critères (nombre d'heures, etc) mais pour cela contact directement l'assurance chômage.

    Bonne journée !

  2. #82
    Avatar de FlorianeF3
    Floriane

    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Hola ,

    Merci pour votre support
    Au final tout est ok , c'etait un petit coup de moue , mais je me sens bien la ou je suis


  3. #83
    Avatar de Stev31
    Stevan 29 ans

    Location
    Annecy, France
    Messages
    37
    Likes reçus
    3
    Bonjour,

    Je vit et travail à Vancouver, mon permit de travail « mobilité francophone » à commencé juin 2019 et se termine juin 2021 et j’ai deux questions ?

    1. Si j’ai bien compris, si je démissionne ou si je me fais virer, je garde mon statut jusqu’en en juin 2021. Du moment que je ne travail pas pour un autre employeur, je peux rester au Canada sans avoir à faire aucune démarche jusqu’à cette date et mon employeur n’aura rien à payer au gouvernement à partir du moment où je quitte mon travail ? Et je peux faire une demande pour le chômage ? Y a-t-il un lien sur le site du Canada pour faire cette demande ?

    2. Avec le coronavirus qui prend de l’ampleur, on a perdu beaucoup de travail, et on essai de voir avec mon employeur nos options.
    J’ai fait des recherche sur le « work sharing program » (Work-Sharing - Canada.ca) mais je n’arrive pas à savoir si ça peut s’appliquer à nous, vu que je suis un travailleur temporaire étranger et qu’on est une toute petite boîte (c’est que mon employeur et moi).
    Sinon j’ai entendu parler « de temporary layoffs » etc... une idée de ce qui pourrait s’appliquer à nous ?

    Merci beaucoup pour votre aide.
    Dernière modification par Stev31 ; 20/03/20 à 08:13.

  4. #84
    Avatar de charlotteR21
    Charlotte 35 ans

    Messages
    33
    Likes reçus
    0
    Bonjour à tous!

    je suis actuellement en mobilité francophone donc permis de travail fermé avec mon employeur qui malheureusement - étant dans le secteur du tourisme - a du fermer boutique hier compte tenu du climat économique avec le COVID-19.

    J’ai immédiatement fait ma demande de chômage ou EI - mais je me demandais si certains avaient pu l’obtenir sans problème sous mobilité francophone.

    car sinon je me tâte à rentrer sur les seuls vols restant de la semaine car qui sait combien de temps cette situation va durer...merci!
    Dernière modification par charlotteR21 ; 25/03/20 à 00:38.

  5. #85
    Avatar de Raphael
    32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 121
    Likes reçus
    875
    Salut Stevan !
    Message de Stev31
    1. Si j’ai bien compris, si je démissionne ou si je me fais virer, je garde mon statut jusqu’en en juin 2021. Du moment que je ne travail pas pour un autre employeur, je peux rester au Canada sans avoir à faire aucune démarche jusqu’à cette date et mon employeur n’aura rien à payer au gouvernement à partir du moment où je quitte mon travail ? Et je peux faire une demande pour le chômage ? Y a-t-il un lien sur le site du Canada pour faire cette demande ?
    Je ne maîtrise pas à 100% le permis "mobilité francophone" donc je laisserai @Marie te répondre à ce sujet En revanche, si tu n'as pas démissionné et que tu as cumulé le nombre d'heures suffisantes, tu devrais normalement avoir accès à l'assurance-emploi (chômage au Canada) ! N'hésite pas à lire ce lien des autorités canadiennes : Assurance-emploi et prestations régulières - Admissibilité - Canada.ca

    Message de Stev31
    2. Avec le coronavirus qui prend de l’ampleur, on a perdu beaucoup de travail, et on essai de voir avec mon employeur nos options.
    J’ai fait des recherche sur le « work sharing program » (Work-Sharing - Canada.ca) mais je n’arrive pas à savoir si ça peut s’appliquer à nous, vu que je suis un travailleur temporaire étranger et qu’on est une toute petite boîte (c’est que mon employeur et moi).
    Sinon j’ai entendu parler « de temporary layoffs » etc... une idée de ce qui pourrait s’appliquer à nous ?
    En ce qui concerne le travail partagé, il semblerait qu'il soit accessible à une personne qui normalement devrait avoir accès à l'assurance-emploi, donc si c'est ton cas, ça devrait pouvoir marcher Mais je te conseille plutôt de les contacter pour en être sûr à 100%, tu trouveras leurs coordonnées ici : Mesures spéciales temporaires de Travail partagé de 2017 en réponse au ralentissement dans le secteur forestier - Canada.ca Autrement, tu peux consulter cette discussion qu'on essaie de mettre à jour régulièrement : Coronavirus et chômage au Canada : vais-je y avoir droit ? !


    Salut Charlotte !
    Message de charlotteR21
    J’ai immédiatement fait ma demande de chômage ou EI - mais je me demandais si certains avaient pu l’obtenir sans problème sous mobilité francophone.
    Puisque tu es quasiment dans la même situation que Stevan, je t'invite à lire mes réponses ci-dessus qui devraient pouvoir t'aider


  6. #86
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 896
    Likes reçus
    9 700
    Message de Stev31
    1. Si j’ai bien compris, si je démissionne ou si je me fais virer, je garde mon statut jusqu’en en juin 2021. Du moment que je ne travail pas pour un autre employeur, je peux rester au Canada sans avoir à faire aucune démarche jusqu’à cette date et mon employeur n’aura rien à payer au gouvernement à partir du moment où je quitte mon travail ? Et je peux faire une demande pour le chômage ? Y a-t-il un lien sur le site du Canada pour faire cette demande ?
    Hello,

    Alors , il y a pas mal de points par rapport à ta situation :

    1. Si j’ai bien compris, si je démissionne ou si je me fais virer, je garde mon statut jusqu’en en juin 2021.
    Tu peux rester normalement sur le territoire canadien. C'est un peu flou, mais tant que tu respectes les conditions de ton permis de travail (ne pas travailler pour une autre personne que la personne inscrite sur ton permis de travail... normalement, ça passe...

    Du moment que je ne travail pas pour un autre employeur, je peux rester au Canada sans avoir à faire aucune démarche jusqu’à cette date et mon employeur n’aura rien à payer au gouvernement à partir du moment où je quitte mon travail ?
    Pourquoi ton employeur aurait à payer quelque chose au gouvernement ?
    Normalement, comme je disais, c'est un peu flou, mais oui, en principe, c'estenvisageable.

    Et je peux faire une demande pour le chômage ?
    Là, c'est plus incertain. Là, je parle de la situation hors cas de Covid-19 car pour l'instant, les mesures mises en places ne sont pas encore claires :

    1. Tu dois voir si tu as déjà travaillé suffisamment d'heures pour en bénéficier.
    2. Si tu ne comptes plus travailler jusqu'à juin 2021, tu ne peux pas demander le chômage, dans la mesure où l'assurance chômage impose comme condition que tu cherches activement du travail.
    3. Normalement (hors situation Covid-19), pour le chômage, tu dois être activement en recherche d'emploi et immédiatement disponible pour travailler. Or, vu que tu as un permis fermé, avant d'être "immédiatement disponible pour travailler", c'est un peu compliqué car tu dois en plus faire modifier les conditions de ton permis de travail (après avoir contacté EIC avec ta nouvelle offre d'emploi). Et cette démarche peut rpendre plusieurs mois.
    Dans ces conditions, beaucoup d'agents peuvent refuser que les personnes avec un permis de travail fermé puissent bénéficier d'une allocation chômage

    Y a-t-il un lien sur le site du Canada pour faire cette demande ?
    Prestations d'assurance-emploi - Canada.ca


  7. #87
    Avatar de Stev31
    Stevan 29 ans

    Location
    Annecy, France
    Messages
    37
    Likes reçus
    3
    Message de Marie
    Hello,

    Alors , il y a pas mal de points par rapport à ta situation :


    Tu peux rester normalement sur le territoire canadien. C'est un peu flou, mais tant que tu respectes les conditions de ton permis de travail (ne pas travailler pour une autre personne que la personne inscrite sur ton permis de travail... normalement, ça passe...


    Pourquoi ton employeur aurait à payer quelque chose au gouvernement ?
    Normalement, comme je disais, c'est un peu flou, mais oui, en principe, c'estenvisageable.


    Là, c'est plus incertain. Là, je parle de la situation hors cas de Covid-19 car pour l'instant, les mesures mises en places ne sont pas encore claires :

    1. Tu dois voir si tu as déjà travaillé suffisamment d'heures pour en bénéficier.
    2. Si tu ne comptes plus travailler jusqu'à juin 2021, tu ne peux pas demander le chômage, dans la mesure où l'assurance chômage impose comme condition que tu cherches activement du travail.
    3. Normalement (hors situation Covid-19), pour le chômage, tu dois être activement en recherche d'emploi et immédiatement disponible pour travailler. Or, vu que tu as un permis fermé, avant d'être "immédiatement disponible pour travailler", c'est un peu compliqué car tu dois en plus faire modifier les conditions de ton permis de travail (après avoir contacté EIC avec ta nouvelle offre d'emploi). Et cette démarche peut rpendre plusieurs mois.
    Dans ces conditions, beaucoup d'agents peuvent refuser que les personnes avec un permis de travail fermé puissent bénéficier d'une allocation chômage


    Prestations d'assurance-emploi - Canada.ca
    Ok merci pour tes réponses je vais regarder ce lien.
    En fait mon boss est un bon ami et il a fait toutes les démarches pour que je puisse avoir ce permit de travail donc j'aimerais pas demissioner si ca devait lui faire payer des frais en plus.
    Je pose la question parceque je pensais justement à quitter mon travail pour m'adonner à des actvités personelles, voyager etc. Donc je voulait être sûr que mon statut soit toujours valable si je le fais (bien sûr maintenant les choses sont bien différentes avec la situation). D'autant plus que ma demande de RP est en cours (parrainage) et je devrais recevoir une réponse d'içi septembre, mais j'imagine qu'avec les plus de 1 millions de demandes de chômage, les demandes de RP vont être bien ralentis (ou pas???)

    Du coup j'ai envoyé ma demande de Employment insurance il y a quelque jours. Elle a été soumise mais j'étais censé soumettre avec une copie de mon permit de travail ainsi que mon Record Of Employment mais nulle part cela ne m'a été proposé. Devrais je les appeler et leur envoyer ces doc ou attendre une réponse de leur part ? Quelque un s'est déja trouvé dans cette situation ?

    Merci! A plus
    Dernière modification par Stev31 ; 27/03/20 à 21:07.

  8. #88
    Avatar de wollsale
    Alexis 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    7
    Likes reçus
    4
    Bonjour à toutes et à tous,


    après avoir passé en revue les différentes expériences présentées sur ce sujet, je me pose de nombreuses questions quant à ma situation.
    J'aimerais vous exposer ce que j'ai en tête pour que l'un d'entre-vous puisse me confirmer la démarche à suivre


    Je m'explique :


    Après mon PVT de 1 an (de Belgique), j'ai obtenu un visa de travail fermé lié à un employeur en passant par le programme de Talents Mondiaux. J'ai donc reçu mon CAQ + EIMT ce qui m'a permis d'accélérer drastiquement le délai de livraison de mon visa fermé (en quelques semaines).
    Jusqu'ici tout va bien. Mon visa a commencé en octobre 2019 (il y a ~6mois), expire en octobre 2021 et je m'apprête à débuter ma demande de résidence permanente.


    Malheureusement, je ne me sens pas bien dans mon travail actuel et souhaite donc changer d'employeur.


    Selon mes recherches, la démarche à suivre est la suivante :
    1. Trouver un nouvel employeur qui accepte de déposer une demande de visa de travail fermé
    2. Annoncer ma démission à mon travail actuel
    3. Lancer les démarches de demande de visa
    4. Attendre
    5. Une fois mon nouveau visa de travail reçu, je peux donc démarrer "ma nouvelle vie, part. 2"


    Est-ce que ma théorie est correcte?


    Quelques questions subsistent :
    1. Je ne pourrai peut-être pas passer par le volet Talents Mondiaux car la nature de mon travail pourrait changer (développeur → designer, mais ça se négocie), cela posera-t-il problème? Vaut-il mieux que je reste dans le même volet? Y a-t-il une possibilité de "reprendre" le visa en cours et de simplement en modifier l'employeur?
    2. Ai-je le droit de démissionner même si je n'ai pas trouvé d'autre employeur? L'idée serait de rester environ un mois sans emploi avant de trouver un nouvel employeur. Des petites vacances si on veut Je pense comprendre que suis libre de rester sur le territoire jusqu'à la fin de mon Visa de travail, même sans emploi.
    3. Combien de temps pensez-vous qu'une nouvelle demande de visa de travail fermé prendrait? Sachant que j'ai obtenu un CAQ mais via une EIMT, dois-je reprendre à zéro?


    Beaucoup d'inconnues encore... Je vous remercie de votre attention, et bon confinement à tous ! ✌




    A.

  9. #89
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 896
    Likes reçus
    9 700
    Message de wollsale
    Bonjour à toutes et à tous,


    après avoir passé en revue les différentes expériences présentées sur ce sujet, je me pose de nombreuses questions quant à ma situation.
    J'aimerais vous exposer ce que j'ai en tête pour que l'un d'entre-vous puisse me confirmer la démarche à suivre


    Je m'explique :


    Après mon PVT de 1 an (de Belgique), j'ai obtenu un visa de travail fermé lié à un employeur en passant par le programme de Talents Mondiaux. J'ai donc reçu mon CAQ + EIMT ce qui m'a permis d'accélérer drastiquement le délai de livraison de mon visa fermé (en quelques semaines).
    Jusqu'ici tout va bien. Mon visa a commencé en octobre 2019 (il y a ~6mois), expire en octobre 2021 et je m'apprête à débuter ma demande de résidence permanente.
    Salut Alexis,

    Tout d'abord, tu n'as pas un visa de travail fermé, tu as un permis de travail.
    Ensuite, le permis qui t'a été attribué, et pour lequel tu as obtenu un ton CAQ et ton EIMT sont liées à une profession spécifique, pour un employeur qui a démontré lui-même des difficultés pour recruter au Canada.

    Si tu veux changer d'employeur et rester sous le permis pour les travailleurs étrangers temporaires (PTET), toi et le nouvel employeur devront repasser par les même étapes (demande d'EIMT et de CAQ, demande de permis de travail).

    Pour ce bout là :
    Selon mes recherches, la démarche à suivre est la suivante :
    1. Trouver un nouvel employeur qui accepte de déposer une demande de visa de travail fermé
    2. Annoncer ma démission à mon travail actuel
    3. Lancer les démarches de demande de visa
    4. Attendre
    5. Une fois mon nouveau visa de travail reçu, je peux donc démarrer "ma nouvelle vie, part. 2"
    J'aurais aussi tendance à penser que tu pourrais intervertir les démarches 2, 3 et 4 :
    1. Trouver l'employeur
    2. Lancer les démarches pour la demande de permis de travail (et non de visa)
    3. Attendre et éventuellement annoncer la démission de ton taf actuel si le préavis est assez long. Tu n'auras pas le droit de travailler pour un nouvel employeur tant que ta demande n'aura pas été approuvée.
    4. Une fois le nouveau permis de travail obtenu, tu peux démarrer ton nouvel emploi avec le nouvel employeur.

    Une autre option pourrait être que tu obtiennes ton CSQ (tu parles d'avoir entamé les démarches de résidence permanente). Détenir le CSQ te permettra d'être éligible à un permis de travail A75, qui te dispense du CAQ et de l'EIMt :
    - La demande prendra aussi du temps dans ce cas, car il faut que tu demandes ton CSQ via le PEQ (en supposant que tu aies obtenu 12 mois d'expérience professionnelle à plein temps), que le traitement de la demande prend actuellement un peu de temps et que tu auras de nouveau du temps à attendre pour faire la nouvelle demande de permis de travail (tu ne peux pas lancer la demande sans avoir déjà obtenu le CSQ).
    - tu devrais toujours attendre d'avoir fait modifier les conditions de ton permis de travail actuel pour avoir le droit de travailler pour ton nouvel employeur
    - Ton employeur n'aurait pas à demander une EIMT. Il n'aurait qu'à déposer une offre d'emploi à ton nom sur le portail des employeurs (une interface du gouvernement canadien) et payer des frais de 230 $CA.

    Pour en savoir plus sur ce permis : Quel statut en attendant la Résidence Permanente canadienne ? - Page 3 sur 6 - pvtistes.net


  10. #90
    Avatar de wollsale
    Alexis 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    7
    Likes reçus
    4
    Message de Marie
    Salut Alexis,

    Tout d'abord, tu n'as pas un visa de travail fermé, tu as un permis de travail.
    Ensuite, le permis qui t'a été attribué, et pour lequel tu as obtenu un ton CAQ et ton EIMT sont liées à une profession spécifique, pour un employeur qui a démontré lui-même des difficultés pour recruter au Canada.

    Si tu veux changer d'employeur et rester sous le permis pour les travailleurs étrangers temporaires (PTET), toi et le nouvel employeur devront repasser par les même étapes (demande d'EIMT et de CAQ, demande de permis de travail).

    Pour ce bout là :

    J'aurais aussi tendance à penser que tu pourrais intervertir les démarches 2, 3 et 4 :
    1. Trouver l'employeur
    2. Lancer les démarches pour la demande de permis de travail (et non de visa)
    3. Attendre et éventuellement annoncer la démission de ton taf actuel si le préavis est assez long. Tu n'auras pas le droit de travailler pour un nouvel employeur tant que ta demande n'aura pas été approuvée.
    4. Une fois le nouveau permis de travail obtenu, tu peux démarrer ton nouvel emploi avec le nouvel employeur.

    Une autre option pourrait être que tu obtiennes ton CSQ (tu parles d'avoir entamé les démarches de résidence permanente). Détenir le CSQ te permettra d'être éligible à un permis de travail A75, qui te dispense du CAQ et de l'EIMt :
    - La demande prendra aussi du temps dans ce cas, car il faut que tu demandes ton CSQ via le PEQ (en supposant que tu aies obtenu 12 mois d'expérience professionnelle à plein temps), que le traitement de la demande prend actuellement un peu de temps et que tu auras de nouveau du temps à attendre pour faire la nouvelle demande de permis de travail (tu ne peux pas lancer la demande sans avoir déjà obtenu le CSQ).
    - tu devrais toujours attendre d'avoir fait modifier les conditions de ton permis de travail actuel pour avoir le droit de travailler pour ton nouvel employeur
    - Ton employeur n'aurait pas à demander une EIMT. Il n'aurait qu'à déposer une offre d'emploi à ton nom sur le portail des employeurs (une interface du gouvernement canadien) et payer des frais de 230 $CA.

    Pour en savoir plus sur ce permis : Quel statut en attendant la Résidence Permanente canadienne ? - Page 3 sur 6 - pvtistes.net
    Bonjour Marie,

    je te remercie mille fois pour cette réponse détaillée !

    J'ai effectivement accumulé plus de 12 mois d'expérience professionnelle, je vais me pencher sur cette solution.

    Encore merci pour ta réponse, j'ai toutes les pistes qu'il me faut pour préparer toute ces démarches. Je n'hésiterai pas à poster une petite update lorsque la situation évoluera, sait-on jamais ça pourrait servir 🙂

    Alexis


  11. #91
    Avatar de mignion17
    Delphine 29 ans

    Location
    Québec City, QC, Canada
    Messages
    100
    Likes reçus
    16
    Bonjour,

    J'ai besoin de vos lumières, je m'explique :
    Mon conjoint à un permis de travail avec EIMT jusqu'en 2022, il lance son CSQ dans 1 mois (1 an de travail pour la même entreprise),
    Cependant nous souhaitons partir 6 mois en Australie,
    Son employeur lui propose de rompre son contrat et de le reprendre à son retour,
    J'aurais voulu savoir si son permis de travail sera toujours valable en 2022 à notre retour, et surtout s'il pourra retravailler avec ce dernier même après 6 mois d'absence ?

    Merci pour vos retours !

  12. #92
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 896
    Likes reçus
    9 700
    Message de mignion17
    Bonjour,

    J'ai besoin de vos lumières, je m'explique :
    Mon conjoint à un permis de travail avec EIMT jusqu'en 2022, il lance son CSQ dans 1 mois (1 an de travail pour la même entreprise),
    Cependant nous souhaitons partir 6 mois en Australie,
    Son employeur lui propose de rompre son contrat et de le reprendre à son retour,
    J'aurais voulu savoir si son permis de travail sera toujours valable en 2022 à notre retour, et surtout s'il pourra retravailler avec ce dernier même après 6 mois d'absence ?

    Merci pour vos retours !
    Bonjour Delphine,

    En gros, si je comprends bien, ton conjoint serait en quelque sorte en congé sans solde avec son entreprise, c'est bien ça ?
    Si c'est le cas, et si ton employeur n'a pas dû faire des démarches pour le remplacer, j'aurais tendance à penser que ça devrait aller (en principe). Et d'ici 2022, vous aurez peut-être obtenu la résidence permanente.

  13. #93
    Avatar de mignion17
    Delphine 29 ans

    Location
    Québec City, QC, Canada
    Messages
    100
    Likes reçus
    16
    Message de Marie
    Bonjour Delphine,

    En gros, si je comprends bien, ton conjoint serait en quelque sorte en congé sans solde avec son entreprise, c'est bien ça ?
    Si c'est le cas, et si ton employeur n'a pas dû faire des démarches pour le remplacer, j'aurais tendance à penser que ça devrait aller (en principe). Et d'ici 2022, vous aurez peut-être obtenu la résidence permanente.
    Oui comme un congé sans solde,
    En fait ils vont le remplacer, mais lui faire une offre écrite de retour pour un autre poste que le sien.

    Il va lancer sa résidence cette année mais avec les délais ça semble compliqué qu'il l'est ...
    Dans un mois il lance son CSQ donc aura changer de permis de travail avec EIMT pour un permis de travail fermé avec CSQ.

  14. #94
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 896
    Likes reçus
    9 700
    Message de mignion17
    Oui comme un congé sans solde,
    En fait ils vont le remplacer, mais lui faire une offre écrite de retour pour un autre poste que le sien.

    Il va lancer sa résidence cette année mais avec les délais ça semble compliqué qu'il l'est ...
    Dans un mois il lance son CSQ donc aura changer de permis de travail avec EIMT pour un permis de travail fermé avec CSQ.
    S'ils lui font une autre offre d'emploi pour un autre poste, là, ça sera différent puisqu'il ne pourra pas exercer cet autre poste avec son permis de travail actuel. Il faudra qu'il fasse des modifications de son permis de travail au préalable pour occuper un autre poste dans l'entreprise.
    S'il a obtenu un permis de travail avec EIMT, c'est pour un poste précis. Il n'est pas dit que sur un autre poste, son employeur aurait obtenu une EIMT.

  15. #95
    Avatar de mignion17
    Delphine 29 ans

    Location
    Québec City, QC, Canada
    Messages
    100
    Likes reçus
    16
    Message de Marie
    S'ils lui font une autre offre d'emploi pour un autre poste, là, ça sera différent puisqu'il ne pourra pas exercer cet autre poste avec son permis de travail actuel. Il faudra qu'il fasse des modifications de son permis de travail au préalable pour occuper un autre poste dans l'entreprise.
    S'il a obtenu un permis de travail avec EIMT, c'est pour un poste précis. Il n'est pas dit que sur un autre poste, son employeur aurait obtenu une EIMT.
    Il aura changer de permis de travail, il aura un permis de travail avec CSQ en 2022. Il n'aura plus les mêmes taches mais occupera le même poste,
    En fait pour être plus clair il est chercheur dans l'industrie pharmaceutique, donc il aura toujours le même titre que sur son permis de travail , c'est juste que le prochain poste recommencera à 0 pour lui notamment sur les expériences qu'il fera à l'avenir.

    C'est pas évident à expliquer mais au bout du compte il occupera le même poste juste pas le même groupe dans sa boite.

    Merci en tout cas pour ta réponse Marie.

  16. #96
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 896
    Likes reçus
    9 700
    Message de mignion17
    Il aura changer de permis de travail, il aura un permis de travail avec CSQ en 2022. Il n'aura plus les mêmes taches mais occupera le même poste,
    En fait pour être plus clair il est chercheur dans l'industrie pharmaceutique, donc il aura toujours le même titre que sur son permis de travail , c'est juste que le prochain poste recommencera à 0 pour lui notamment sur les expériences qu'il fera à l'avenir.

    C'est pas évident à expliquer mais au bout du compte il occupera le même poste juste pas le même groupe dans sa boite.

    Merci en tout cas pour ta réponse Marie.
    Si l'emploi est au même endroit, pour les mêmes fonctions, normalement, si je ne me trompe pas, il pourra toujours utiliser son permis actuel.
    Pour le permis A75 avec un CSQ, il faut en fait la demande tant qu'il a encore un statut au Canada.

  17. #97
    Avatar de mignion17
    Delphine 29 ans

    Location
    Québec City, QC, Canada
    Messages
    100
    Likes reçus
    16
    Message de Marie
    Si l'emploi est au même endroit, pour les mêmes fonctions, normalement, si je ne me trompe pas, il pourra toujours utiliser son permis actuel.
    Pour le permis A75 avec un CSQ, il faut en fait la demande tant qu'il a encore un statut au Canada.
    Il aura le même statut qu'en partant 6 mois avant pour L'Australie, c'est à dire permis de travail fermé avec CSQ.

    Merci beaucoup !

  18. #98
    Avatar de GaudillatF
    Gaudillat 39 ans

    Messages
    4
    Likes reçus
    1
    Bonjour,

    je suis actuellement en permis de travail fermé (JP).
    Vu la situation actuelle (pandémie), il est possible que je fasse l'objet d'une mise a pied dans les semaines a venir.
    Ma conjointe est en PVT. Son activité ici et notre statut conjugale me permettrait d'obtenir un permis de travail ouvert comme conjoint de fait, ce qui me permettrait de pouvoir retrouver du travail plus rapidement en cas de mise a pied (plutôt que de faire une nouvelle demande de permis de travail fermé avec une autre entreprise).

    Ma question est donc la suivante :
    Est il possible de passer d'un permis de travail fermé toujours valide (obtenu via JP) vers un permis de travail ouvert (obtenu en conjoint de fait) ?

    Merci pour votre aide et vos retours d'expérience

  19. #99

    Location
    Canada
    Messages
    13 489
    Likes reçus
    6 043
    Bonjour Fabrice,

    Message de GaudillatF
    Ma question est donc la suivante :
    Est il possible de passer d'un permis de travail fermé toujours valide (obtenu via JP) vers un permis de travail ouvert (obtenu en conjoint de fait) ?
    À cette question, la réponse est oui. Mais en fait la question que tu te poses vraiment est plus précise encore. Tu veux savoir si tu le pourras malgré ta mise à pied. C'est bien ça?
    Et la réponse est encore oui, car ton permis même s'il ne te servira plus à travailler (avec ce JP, interdiction de travailler pour un autre employeur) restera valide.
    Donc tu pourras soit faire le changement d'employeur avec pour motif ta mise à pied en raison du Covid-19, ce qui ne semble pas t'emballer, soit faire une demande de permis de travail ouvert à titre de conjoint grâce au PVT de ta copine si tout est réuni pour ça.


  20. #100

    Location
    Canada
    Messages
    13 489
    Likes reçus
    6 043
    @GaudillatF
    Nos messages ont un peu voyagé sur le forum (on était visiblement plusieurs du staff sur le coup. @Raphael non ? )
    Ici me semble la destination la plus adaptée à ta situation.


Page 5 sur 8 ... 3 4 5 6 7 ...