Raphaël : destination Vancouver !

Article publié le 06-07-2012.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Ville de provenance ?
Bordeaux (33), la ville du vin, ici tout le monde connait
Ville de destination ?
Vancouver, BC
Sur place pendant combien de temps ?
Théoriquement 1 an...
Baroudeur ou pas ?

En France ca me pose aucun problème, mais à l'étranger j'étais assez frileux avant, maintenant ca va un peu mieux.

Que faisais tu en France ?

Après avoir arrêté mes études en environnement il y a 2 ans, j'ai fait les saisons d'hiver et des boulots pourris l'été pour pouvoir voyager et profiter entre les saisons.

Pourquoi cette envie de t'envoler pour le Canada ?

Je m'ennuie très vite à Bordeaux. Je voulais profiter avant de reprendre une formation. Tout le monde dit que le Canada déchire mais qu'il faut partir en Australie, donc j'ai choisi le Canada.

Pourquoi Vancouver ?

Par hasard, je cherchais une famille pour du travail au-pair, histoire que ça soit plus simple au départ niveau logement, avec en prime l'immersion dans la culture. La première famille qui m'a répondu est ici !

Pour moi Vancouver c'est vraiment le top, il y a tout à coté ! Tu peux profiter des joies d'une grande ville (shopping, restaurant, bar, musée, art) et sur un coup de tête tu peux aller à la plage, à pieds ou en transport en commun. Tu peux aussi aller à a la montagne faire des randonnées ou du ski, toujours en transport en commun si tu n'as pas de voiture. Tu peux également sortir de la ville et profiter des forêts immenses, des lacs... Que tu sois en centre ville ou dans les communes voisines de Vancouver, il y a des parcs avec des jeux pour les enfants et des terrains de sports gratuits partout !

Je pense que c'est un peu partout pareil au Canada, mais pour les études, travail, nouvelle vie, c'est tellement intéressant et enrichissant. Personnellement je suis fan de sports de glisse et de tout ce qui touche à la culture urbaine, donc ici c'est le pied ! Tout le monde skate, surf, fait du ski-snow. Le niveau de tolérance vis à vis des tatouages, piercing, styles vestimentaires est incroyable. Ok c'est pas la Californie, mais je pense que les gens sont plus respectueux ici.

Est ce que c'est la première fois que tu vivais à l'étranger ou que tu partais aussi longtemps ?

Non j'ai vécu 3 mois au Togo, Afrique de l'Ouest. Mais sinon oui ça va être ma plus longue expérience.

Quel a été ton sentiment dominant au cours des 2 premières semaines en Colombie Britannique ?

Tout est plus gros qu'à la maison, c'est l'Amérique du Nord ! Des lois bizarres, genre tous les bars ferment à 2h du matin, après il n'y a plus rien a faire... interdiction de fumer à la plage, au parc, devant les bâtiments etc. Par contre le paysage est vraiment magnifique ici. On se rend vite compte que les gens sont vraiment agréables et serviables.

Quelles ont été tes plus grosses difficultés en Colombie Britannique ?

Comme tout est différent, il faut un petit temps d'adaptation. Particulièrement pour les prix : tout est hors taxes, plus 15% de pourboire obligatoire, même si t'es pas vraiment satisfait. Mais le pire au départ, je pense que c'était les bus ! Même avec une carte et en demandant, tu te perds, mais ca vient vite.

Quel est ton meilleur souvenir ? 

Difficile à dire, j'en ai très peu de mauvais ! Hormis le fait d'être à la plage avec vue sur le centre ville et sur les montagnes enneigées en plein été, je pense que ça doit être la traversée en bateau pour Vancouver Island. Pendant 45min-1h t'es au milieu de rien avec juste de petites iles ou certaines familles habitent : il y a juste une maison, un ponton et un bateau. C'est tellement calme et magnifique en même temps.

Est ce que certaines choses françaises te manquent ?

Bien sur ! En bon français qui se respecte les choses qui me manquent le plus tournent autour de l'assiette (charcuterie, fromage, vin), de pas pouvoir fumer ma cigarette où je veux... mais d'un autre coté c'est bien, comme ça on fume moins !

Qu'est ce qu'il te manquera quand tu rentreras en France ?

Le sentiment de sécurité et bien-être dans les rues, les points de vue, l'accessibilité et l'amabilité des gens, les burgers, parler Anglais, les bonnes bières locales, croiser un coyote/une moufette/un raton laveur en rentrant le soir, les cornershops ouverts tout le temps, où tu trouves tout ce que tu veux et j'en passe...

Qu'est ce que cette expérience t'apporte, du point de vue personnel ou professionnel ?

Professionnellement j'ai vu ce que c'était de travailler avec des enfants et je le ferai plus ! Par contre personnellement c'est énorme, tu débarques dans un pays que tu connais pas, t'es obligé de te débrouiller pour tout ! Tu rencontres plein de gens super, tu partages de bons et mauvais moments. Tu parles mieux Anglais aussi...

Quels conseils donnerais tu aux futurs PVTistes ?

Venez en BC c'est trop bien, il y a trop de Français au Québec !

En préparant un minimum son voyage, il n'y a pas de raison qu'il y ait de problèmes. Le seul truc à savoir que moi je ne savais pas, AirTransat c'est pas cher, c'est cool, mais ils ne volent pas entre Paris et Vancouver en hiver, pour eux l'hiver c'est de fin Septembre à début Mai. Mais on peut toujours faire Toronto-Paris ou Montréal-Paris..

Consulter d'autres interviews de PVTistes...
Consulter des récits de PVTistes (emplois, voyages, etc.)...

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Articles recommandés

[Dossier]

Les divertissements à Toronto

[Interview]

Mathieu, d’un PVT à la citoyenneté canadienne (12 ans à Toronto)

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : être gay en Corée du Sud

[News]

Le PVT / WHV Australie passe à 35 ans le 1er juillet 2019 pour les Français !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Salut Raphael!

Ton interview est excellente, je m’identifie dans ce que tu dis.
Je viens de Haute Savoie (alors la montagne enneigee au reveil ca fait plaisir c’est sur!et ca me manque) et les boulots saisonniers je sais ce que c’est….6 a 7 mois de travail sur 12 avec chaque saison un employeur different..mais c’est de l’experience au final!
Apres un court sejour de deux mois en Nouvelle Zelande, ou je m’en suis pas trop mal sorti, et depuis 7 mois au Mexique comme professeur de langues (francais,anglais et espagnol), je lis ton commentaire et ca me motive a bloc pour Vancouver!
Je trouve que cette ville ressemble tellement au mode vie dans lequel j’ai grandi (avec les avantages d’une grande ville) que je sens que c’est l’endroit parfait.Et je me sens pret!

{{likesData.comment_6978.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre