Tout savoir sur le PVT à Vancouver

Article publié le 13-04-2017.

Découvrir et comprendre Vancouver

Avant d'entrer dans le vif du sujet avec ce dossier consacré au PVT à Vancouver, voici une rapide introduction !

L’agglomération de Vancouver est le plus grand centre urbain de l’Ouest canadien avec plus de 2 millions d’habitants. Les villes les plus importantes qui la bordent sont West et North Vancouver, Burnaby, Richmond et Surrey. Cette dernière occupe d’ailleurs une telle superficie et connaît une telle augmentation de population, que d’ici 10 à 20 ans, il se pourrait que son nombre d’habitants dépasse celui de Vancouver.

Vancouver est une ville jeune. En 2011, elle fêtait seulement ses 125 ans. Cependant, les Jeux Olympiques de 2010 ont permis à la ville d’augmenter sa croissance et d’améliorer son réseau de transports. Le centre-ville (Downtown) est constitué, comme dans toutes les villes américaines, de grandes avenues larges, les principales étant Granville Street et Robson Street. On remarque tout de suite que les buildings sont très récents et presque tous construits en verre. La ville est d’ailleurs très judicieusement surnommée « La Cité de verre ».

Dès qu’on quitte le centre-ville, il est rare de voir de hauts immeubles, la ville s’étale plutôt avec des pavillons ou des immeubles bas. Vancouver West et Vancouver East sont séparées par Main Street, grande artère qui s’étend du nord au sud de la ville.

Grâce à sa situation exceptionnelle (mer et montagnes sont les paysages omniprésents quel que soit le lieu où l’on se trouve), l’économie de Vancouver est principalement basée sur le tourisme et sur le commerce maritime. Cependant, la ville est également réputée pour ses nombreux tournages de films et de séries (10 % des films hollywoodiens sont tournés dans la région, pour des raisons notamment financières et grâce, aussi, à la proximité de la frontière avec les USA).

Vancouver, c’est...

  • une ville créée en 1886,
  • 611 869 habitants,

  • une densité de 5 070 hab/km²,

  • une superficie de 114,67 km²,

  • l’anglais pour langue d’usage,

  • 3,3 degrés en moyenne en janvier et 17,6 en août,

  • 1 154 mm de pluie en moyenne par an (la ville ne faillit pas à sa réputation !).

Dossier initialement publié le 06/07/2012 et entièrement mis à jour le 13/04/2017 par Helene.

AUTEUR : Isabelle alias isa

11 ans
Lyon, France

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Je suis passée aujourd’hui à Educacentre, et désormais les ateliers ne sont plus gratuits, il faut débourser 115 USD pour participer à l’atelier permettant de revoir son CV…

Merci Sophie 😉

Y a t-il un quartier africain ou antillais à Vancouver?

Tu peux utiliser le champ Recherche en haut du site en tapant Vancouver Antillais par exemple 😉

En effet les ateliers du Collège éducacentre sont les seuls offerts pour les PVTistes à Vancouver. Cette année ils se sont professionalisés et garantissent ainsi un meilleur encadrement. Nous offrons 25% de réduction sur la formation pour donner un coup de pouce aux PVTistes!

Merci pour ces précisions et pour le coup de pouce aux PVTistes 😉

question : si on obtain un relevé d’assurance auto en anglais, est-ce que ce sera valide ?
En effet, en France, si on en fait la demande, la plupart des compagnies d’assurance peuvent vous donner le papier en anglais (moyennant un petit extra), welcome in EU ! :)

Je te réponds 20 000 ans après, mais oui, apparemment, c’est possible.

Je pars pour 6 mois à Vancouver à partir du 7 Août et je n’avais pas encore eu le temps de faire les démarches du permis international. Ton article me soulage un peu, je sais maintenant que je peux utiliser mon permis français pendant 3 mois et l’échanger après facilement pour un permis local pour seulement $35 :)

Merci !

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App