Nouvelle-Zélande : taxe touristique et NZeTA

Article publié le 04-06-2019.

Dès le 1er juillet 2019, la Nouvelle-Zélande mettra en place une taxe touristique (tourist tax - IVL) de 35 $ pour les étrangers qui se rendent en Nouvelle-Zélande pour une durée inférieure à 12 mois. Les pvtistes en Nouvelle-Zélande sont aussi concernés par cette taxe de 35 $. Une augmentation du prix du Working Holiday Visa néo-zélandais est donc à prévoir dès le 1er juillet prochain.

Par ailleurs, à partir du 1er octobre 2019, les visiteurs qui sont exemptés de visa devront obtenir une NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority), une autorisation électronique similaire à l'ESTA américaine ou encore l'AVE canadienne. Les pvtistes ne sont donc pas concernés, mais si des membres de votre famille ou des amis souhaitent vous rendre visite, ils devront obtenir une NZeTA à partir du 1er octobre 2019.

La tourist tax

La tourist tax (son nom officiel est IVL pour International Visitor conservation and tourism Levy) a pour but de financer les infrastructures touristiques en Nouvelle-Zélande. De plus en plus de touristes visitent chaque année la Nouvelle-Zélande, et les autorités ont considéré qu'il était nécessaire de demander une contribution aux visiteurs internationaux pour être en mesure de financer le maintien des infrastructures nécessaires à leur venue.

Les ressortissants australiens et des îles du Pacifique ne seront pas soumis à cette taxe, mais les autres ressortissants étrangers qui entreront pour moins de 12 mois en Nouvelle-Zélande sont concernés.

Les pvtistes seront, comme on vous l'expliquait plus haut, concernés par cette tourist tax. Ils sont d'ailleurs spécifiquement cités par les autorités néo-zélandaises :

Who needs to pay the IVL? Most people entering New Zealand on a temporary basis will need to pay the IVL. This includes for a holiday (including through the working holiday scheme), some student visas and some short-term work visas.

Si vous souhaitez vous rendre en Nouvelle-Zélande en touriste, vous devrez également payer cette taxe de 35 $NZ.

Quelle conséquence pour les candidats au PVT Nouvelle-Zélande ? 

Les frais de visas augmenteront à partir du 1er juillet 2019. Si vous comptez bientôt partir en Nouvelle-Zélande pour faire un PVT, nous vous recommandons de faire votre demande avant le 1er juillet, ce qui vous permettra d'économiser 35 $NZ.

Coût de la demande :

  • Avant le 1er juillet 2019 : 245 $NZ (environ 145 euros)
  • Dès le 1er juillet 2019 : 280 $NZ (environ 165 euros)

Si vous présentez votre demande de PVT, n'hésitez pas à utiliser notre tutoriel qui vous guidera pas à pas.

Les frais de 35 $NZ seront à payer en même temps que le reste des frais de visa.

La NZeTA à partir du 1er octobre 2019

La NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority) concerne les ressortissants de pays exemptés de visa pour des séjours touristiques en Nouvelle-Zélande pour une période maximale de 3 mois (6 mois pour les Britanniques).

En effet, une quarantaine de pays (dont la France, le Canada et la Belgique) n'ont pas à obtenir de visa pour se rendre en Nouvelle-Zélande en touriste pour moins de 3 mois. Dès le 1er octobre 2019, les ressortissants de ces pays devront, avant de venir visiter la Nouvelle-Zélande, présenter une demande de NZeTA. La demande devra être effectuée au moins 72 heures avant le départ pour la Nouvelle-Zélande. La plupart des demandes seront acceptées immédiatement après leur soumission.

La demande de la NZeTA devra obligatoirement se faire sur le site Internet des autorités néo-zélandaises OU sur l'application mobile disponibles dès le 1er juillet 2019. Nous ajouterons des liens vers le site et l'application concernés dans cet article quand ils seront en ligne.

  • La demande de NZeTA via l'application mobile coûtera 9 $NZ (auxquels il faudra ajouter les 35 $NZ de l'IVL).
  • Via leur site Internet, elle coûtera 12 $NZ (auxquels il faudra ajouter les 35 $NZ de l'IVL).

Dans la mesure où il existe déjà une multitude de sites frauduleux qui font payer des frais exorbitants pour des autorisations électroniques pour le Canada (AVE) ou les États-Unis (ESTA), il est certain que de tels sites verront aussi le jour pour la Nouvelle-Zélande. Faites attention !

Les compagnies aériennes auront pour consigne de s'assurer que les étrangers qui se rendent en Nouvelle-Zélande disposent bien d'une NZeTA (ou d'un visa). Elles pourront le vérifier en entrant votre numéro de passeport dans leur système. Si vous n'avez pas de visa (comme le PVT par exemple) ou de NZeTA, vous ne serez pas en mesure d'embarquer dans un avion à destination de la Nouvelle-Zélande.

Quelle conséquence pour les candidats au PVT Nouvelle-Zélande ? 

Aucune ! En tant que titulaire d'un Working Holiday Visa, vous n'avez pas besoin de demander en plus un NZeTA. Vous, vous ne payerez que le prix du visa et l'IVL, soit 280 $NZ. Et c'est déjà pas mal !

Partir en touriste à partir du 1er octobre 2019 

Si vous souhaitez partir en Nouvelle-Zélande en touriste (et non en PVT) pour une période inférieure à 3 mois, à partir du 1er octobre 2019, voici ce que vous devez savoir :

  • Vous devrez payer 35 $NZ pour la tourist tax (IVL) et 9/12 $NZ pour la NZeTA soit, de 44 à 47 $NZ au total. Vous payerez l'ensemble de ces frais lors de votre demande de NZeTA.
  • L'IVL et la NZeT sont valables pendant 2 ans. Ainsi, si vous retournez quelques mois plus tard en Nouvelle-Zélande, pour y refaire du tourisme, vous n'aurez pas d'autre démarche à faire.

Si vos proches doivent vous rendre visite dans les prochains mois, n'hésitez pas à les informer de ces nouveautés !

Nous ignorons pour l'instant comment les 35 $NZ de l'IVL seront payés entre le 1er juillet 2019, date de l'instauration de cette taxe, et le 1er octobre 2019, date de la mise en place obligatoire de la NZeTA.

 

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

De retour de l’étranger, comment valoriser son PVT ?

[Interview]

Julie, tombée amoureuse de la Nouvelle-Zélande

[Récit de voyageur]

On a testé les magasins Winners

[News]

Changements pour le PVT Australie : vous pourriez faire jusqu’à 3 PVT !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre