Récit de PVTiste : travailler dans l’architecture à Vancouver

Article publié le 15-09-2017.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour, Sophie, 28 ans, architecte et urbaniste. Ma famille habite dans les Alpes. J’ai fait mes études d’architecture à Marseille et ma spécialisation en urbanisme à Paris. Après, j'ai eu 2 expériences dans des agences parisiennes, mais n'ayant pas fait d'Erasmus durant mes études, l'envie de partir expérimenter le métier d'architecte à l'étranger m'a motivée à entreprendre les démarches pour le PVT Canada.

Bonjour, Raphaël, 28 ans, architecte et urbaniste. Je viens de l’Île de la Réunion. J’ai fait mes études d’architecture et d’urbanisme à l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires en banlieue parisienne. J’ai ensuite travaillé deux ans chez Obras - Frédéric Bonnet avant de venir au Canada.

Vous êtes arrivés quand à Vancouver ?

Sophie : Nous sommes arrivés à Montréal mi-juillet 2016 avec pour objectif de débarquer à Vancouver mi-septembre 2016 pour pratiquer notre anglais et trouver un travail en architecture. Entre temps, nous avons fait un road trip de 2 mois à travers les États-Unis et le Canada : véritable pèlerinage d’architecte. Nous avons pu visiter de célèbres bâtiments de l’architecture moderne du XXe siècle tels que la Maison sur la Cascade de Frank Lloyd Wright, la Farnsworth House de Mies Van Der Rohe, la Bibliothèque Exeter de Louis Kahn… Nous avons arpenté New York, Boston, Chicago et Seattle, entre autres…. et marché dans les grands espaces naturels nord-américains : Yellowstone, les Badlands du North Dakota, le parc national de la Devil Tower, la chaîne de montagnes des Appalaches... Nous avons aussi fait quelques bonnes et mauvaises expériences culinaires de tous les types de fast food sur la route 😉 Bref. Super road trip !

Que pensez-vous de l’architecture de la ville de Vancouver ?

Raphaël et Sophie : Vancouver est une ville jeune - moins de cent ans - coincée entre les montagnes au nord et la frontière avec les États-Unis au sud. Cette position a forcé la ville à se construire de façon très dense. Le Downtown et le West-end ont une majorité de tours de logements de type tour+podium (maisons en bande et équipement en rez-de-chaussée + tours de logements ou bureaux au dessus).

pvt-vancouver-skyline-architecte

Les downtowns des autres villes de metro-Vancouver (le nom donné à l’agglomération de Vancouver) ont également ce modèle urbain. On peut ainsi voir une série de tours à Burnaby, Richmond ou Surrey, reliés par le passage du Skytrain. Le reste de la métropole est composée de maisons individuelles serrées les unes à côté des autres et de petits immeubles collectifs. La municipalité de Vancouver prend d’assez bonnes décisions urbaines et la densité n’est jamais oppressante. Le grand nombre d’espaces verts (dont le fameux Stanley park) au sein de la ville participent à la qualité de vie vancouvérite.

Architecturalement, ce sont des groupements de promoteurs qui construisent la ville. La maximalisation des mètres carrés et la construction à bas coût se fait sentir.

Les immeubles ont pour une majorité été construit durant les années 50-60 avec un style moderne, ou durant les années 80-90 avec un style postmoderne pas des plus glorieux… Les façades entièrement vitrées sont la norme et les appartements sont plus grands qu’en France.

En matière d’écologie, la ville de Vancouver fait appliquer le LEED (équivalent HQE) sur les nouvelles constructions mais ne pousse pas (encore) à la rénovation des anciens bâtiments. Pour autant, nous ne trouvons pas que ces normes aient changé la façon de concevoir l’architecture et l’urbanisme au sein des agences. On retrouve souvent une simple application des normes.

Comment fonctionne le monde de l’architecture dans l’ouest canadien ?

Sophie : Les agences d'architecture au Canada sont souvent grandes et suivent un modèle corporatif. On est loin du modèle de PME artisanal des agences d’architecture françaises. Les tâches au travail sont souvent très divisées et on peut se retrouver assigné à l’une d’entre elles que l’on répète jour après jour (ne dessiner que des détails, par exemple). Votre travail d’architecte dépendra donc de l’agence dans laquelle vous travaillez. Par exemple, chez James Cheng, nous sommes tous les deux impliqués dans la phase de conception des projets et notre avis est souvent demandé.

La taille des projets est plus importante et on retrouve souvent des projets de tours ou de complexes de logements. Ici, les agences ne suivent pas forcément le projet jusqu’à la construction. Cette étape est souvent sous-traitée auprès d’agences d’architectures spécialisées. On peut donc avoir des agences plutôt de conception et d’autres plus spécialisées dans la réalisation de détails, le respect des normes écologiques ou le suivi de chantier.

Y-a-t-il des boîtes super réputées dans le monde de l’architecture qui sont établies ici ?

Raphaël : Il n’y a pas vraiment de “starchitectes” ici. Les agences les plus “reconnues” sont Patkau et Michael Green.
Leurs travaux tournent souvent autour du bois mais avec deux visions différentes. Michael Green cherche une utilisation plus industrielle destinée à des constructions de grande hauteur alors que Patkau travaille davantage sur les formes que peut créer ce matériau.

D’autres agences plus “branchouilles” existent aussi tel que HCMA, Scott & Scott (plus dans un travail d’architecture d’intérieur) et Hapa Cobo (paysagiste). Dans le côté “agence bien implantée”, James Cheng, l’un des pères de l’Architecture et de l’Urbanisme de Vancouver en est peut être le meilleur représentant. Plus ancien et décédé, Arthur Erickson est l’architecte qui a le plus marqué la ville avec la construction de plusieurs bâtiments emblématiques (musée d'anthropologie, SFU, le tribunal de Robson square) .

Sophie : Il n’y a pas de “starchitectes” à Vancouver mais la ville commence à être dans le jeu de l’effet Bilbao : se doter d’un bâtiment phare pour entraîner une renaissance urbaine et sociale. La ville fait donc appelle à des architectes de renommé internationale. BIG et Kengo Kuma construisent des tours et Herzog & De Meuron ont un projet de musée. Le pavillon de BIG pour la Serpentine gallery doit d’ailleurs être réinstallé ici.
La ville est donc dans une nouvelle phase de transformation qui peut être intéressante architecturalement et en terme d’embauche aussi, je pense.

pvt-vancouver-architecte-ubc-musee-anthropologie

Comment s’est passée votre recherche de travail à Vancouver ?

Raphaël : Notre recherche de travail a été assez longue notamment parce que nous ne connaissions pas les agences d’architecture à Vancouver et parce qu’il a fallu traduire notre portfolio. Je conseille d’ailleurs à toute personne cherchant du travail à Vancouver de ne pas hésiter à candidater avant même son arrivée. Les agences (de notre expérience) mettent en général entre deux et trois mois pour répondre. Le fait d’avoir une culture architecturale européenne ne les dérange pas. Ça a même plutôt tendance à les intéresser, ce qui est un bon point pour nous !

Sophie : Pour trouver des offres d’emploi, le site de l’ordre des architectes de Colombie-Britannique peut aider.

Réseauter est cependant très important à Vancouver car toutes les agences ne publient pas d’annonces. Il faut donc essayer de contacter quelqu’un qui travaille dans une agence qui vous intéresse et lui présenter votre travail en échange d’un café. Il faut savoir que dans beaucoup d’agences, si un salarié présente un candidat qu’il trouve intéressant et que celui-ci est embauché, il reçoit une prime pour cela !
Donc, ne pas hésiter à contacter les gens via Linkedin par exemple, ils seront très contents de rencontrer de nouvelles têtes et de se faire payer un café.

pvt-vancouver-architecte-tour-big

Parlez-nous un peu de votre travail ici à Vancouver !

Raphaël : Dans l’agence dans laquelle nous travaillons actuellement (James K.M. Cheng Architecte), le rythme est plutôt tranquille. Les horaires sont respectées (8 h 30 - 17 h 30) et les heures supplémentaires sont rares et payées. Mais, ce n’est pas le cas partout ! Dans d’autres agences, on peut se retrouver plus rapidement avec une charge de travail beaucoup plus conséquente. Un peu comme en France, ça dépend sur quelle agence on tombe et ce que l’on souhaite faire.

Sophie : Concernant les salaires, on est sensiblement mieux payés ici qu’en France. Le salaire de départ est autour de 20 $ / 24 $ de l’heure en tant que junior architect, avec un ou deux ans d’expérience.
Il ne faut pas hésiter à demander une augmentation après avoir fait ses preuves. Certaines agences proposent, après la période d’essai qui est de trois mois en général, de souscrire à une assurance santé collective qui permet de couvrir certaines dépenses médicales. Petit “plus” qui n’est pas négligeable.

Raphaël : Les désavantages de travailler en Colombie-Britannique plutôt qu’en France sont bien évidemment les droits des salariés. On peut se faire virer plus facilement (ça ne nous est pas arrivé mais il faut le savoir) et on a que 2 semaines de congés par an (gros problème quand on souhaite aussi voyager). Il faut donc bien choisir les moments où prendre ses vacances ou faire comme les Canadiens : prendre des congés sans solde.
D’ailleurs, les gens prennent plus souvent des longs week-ends que plusieurs semaines de vacances d’affilées.

Des conseils pour celles et ceux qui voudraient travailler dans ce domaine en BC ?

Sophie : Je me répète mais “réseauter” est super important ici pour trouver du travail.

Alors il faut :

  • Aller à des conférences pour mettre un pied dans le réseau vancouvérite. Voici une liste des assos que je suivais pour être au courant des conférences et autres événements : Urbanarium, Women In Architecture Vancouver, SFU Public Square, Vancouver Public Space Network, UBC School of Architecture and Landscape Architecture.
  • Faire du bénévolat est un bon moyen de rencontrer des gens dans son domaine et de se faire un carnet d’adresse. Grâce à mon expérience avec le BC Tiny House Collective, j’ai travaillé avec des étudiants ingénieurs de UBC sur un projet de Tiny House autonome en énergie et ce pendant 3 mois. J’ai ensuite organisé avec Raphaël un atelier pour enfants d’une journée autour du thème des Tiny Houses lors de l'événement “Go Go Tiny” organisé par le collectif et en partenariat avec le Science World. Ce collectif est très dynamique et c’était très stimulant de réfléchir autour de problématique du mal logement, de l’architecture durable, etc.
  • Avoir confiance en son anglais car même sans parler couramment anglais, il est possible de trouver un job en architecture à Vancouver. De toute façon, le dessin vous permettra de vous exprimer mais préparez-vous à travailler en pied et en pouce car oui, même si le mètre est l'unité de mesure officielle au Canada, ici du côté anglo-saxon, on travaille en impérial !

pvt-vancouver-architecte-universite-burnaby
Quels sont vos projets pour la suite ?

Raphaël : Les agences ne nous semblent pas contre la présence d’Européens dans leur équipe, bien au contraire. Si vous souhaitez rester avec un autre permis de travail, il ne faut surtout pas tarder à demander pour se faire sponsoriser par son agence d’architecture. Les démarches à faire peuvent être longues et coûteuses mais les agences prennent généralement en charge l’ensemble des frais. À vous de négocier.

Concernant nos projets pour la suite, nous souhaitons continuer à voyager pour découvrir d’autres pays, cultures et architectures avant de rentrer en France.
On pense que notre expérience à Vancouver aura été bénéfique puisque nous avons pu nous confronter au mode de vie et à la façon dont l’architecture nord-américaine est fabriquée. Très enrichissant !

Petit (gros) bonus offerts par Sophie et Raphaël : un liste non exhaustive des agences d’architecture, d’urbanisme et de paysage à Vancouver.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Que faire pendant l’hiver au Canada ?

[Interview]

Amélie, de l’Île d’Yeu à l’Île-du-Prince-Édouard (Canada)

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : travailler comme musher au Québec (volontariat)

[News]

Mardi Grass dans le village hippie de Nimbin (Australie)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Merci à vous pour ce témoignage très enrichissant! :)

{{likesData.comment_70022.likesCount}}

Serait-il possible d’avoir le contact de Raphaël s’il vous plait?

{{likesData.comment_70023.likesCount}}
Marie
32.7K 9.5K

Tu peux peut-être envoyer un message à Sophie qui le transmettra à Raphael. Si ce sont pour des infos générales, n’hésite pas à poser tes questions directement en commentaire, afin que tout le monde puisse profiter de vos échanges :).

{{likesData.comment_70025.likesCount}}

Bien sur sans problème mais là c’est plus d’ordre personnel. D’ailleurs il m’a déjà envoyé une demande d’ajout de contact mais je ne trouve plus ni la notification ni la demande (?)

{{likesData.comment_70028.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K

je lui en reparle 😉

{{likesData.comment_70032.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K

Encore merci à vous deux pour votre témoignage et la précision des infos (cette liste à la fin…c’est royal !!).
Gros bisous et à très vite 😉

{{likesData.comment_70033.likesCount}}

Merci pour ce superbe article! ça nous aide beaucoup! Mon copain et moi, tous deux diplomés de l’ENSA Montpellier souhaitons faire pareil, même si on hésite encore entre Vancouver et Toronto!
SI jamais vous avez un avis là dessus, d’un point de vue architectural (et surtout pour trouver du travail en agence dans chacune de ces villes)

{{likesData.comment_71133.likesCount}}

Bonjour,
On a aucune idée de comment ça se passe à Toronto. Regarde peut-être au nombre d’agences installer à Toronto, ça te donnera une idée. Mais je pense que ça doit être possible de trouver un travail dans ton domaine. Ça prend du temps mais tu trouveras.

{{likesData.comment_71306.likesCount}}

Bonjour !
Merci pour votre article, il est super intéressant !
Est ce que vous avez fait reconnaitre vos diplômes par l’ordre des architecte du Canada ou pas ? (parce que je viens de regarder les tarifs… et ça fait un tout petit peu mal… Diplômé(e)s d’un programme d’architecture professionnel non-agréé hors Canada :$1 815,34 [1 606.50$+TVH(13%)]

SI vous n’avez pas fait reconnaitre vos diplômes ? Quel est le poste pour lequel vous avez postulé ? Architecte ou technicien en architecture/Architectural Technician ?

Merci d’avance pour votre réponse,
Laure

{{likesData.comment_71299.likesCount}}

Bonjour,
Je pense que si tu veux t’installer au Canada et signer en ton nom propre ou faire une demande de résidence permanente, là il te faudra une équivalence de diplôme. Sinon non. On a pas eu de problème avec ça et puis on était en bas de l’échelle donc avec un chef de projet au dessus de nous c’est pas un soucis. Après ça dépend peut-être des agences…

Pour Toronto, nous avons aucune idée de comment ça se passe la bas… désolé

Bonne journée et bon pvt

{{likesData.comment_71305.likesCount}}

Merci beaucoup pour ta réponse !
Juste une autre question quels sont les logiciels le plus souvent utilisés ?
Bonne journée à toi !

{{likesData.comment_71322.likesCount}}

Bonjour !
Merci pour cet article très intéressant. Je viens d’arriver sur Vancouver avec un PVT en poche et j’ai une formation d’architecte (ENSA Paris Val de Seine + CalPoly San Luis Obispo). J’avoue ne pas trop avoir cherché de travail avant d’arriver (je commence aussi par un road trip), mais ces conseils me seront precieux dans ma recherche.
Éventuellement, si vous etes encore sur Vancouver, je serais intéressée d’échanger avec vous deux sur le sujet !

{{likesData.comment_71637.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K

Contente que l’interview te plaise et te serve 😉 Sophie et Raphaël sont rentrés en France mais je suis sûre qu’ils passeront par là pour te répondre:)

{{likesData.comment_71651.likesCount}}

Merci beaucoup pour cet article :)
Jeune Ir. Architecte, je viens de recevoir ma lettre pour le PVT et souhaite arriver a Vancouver et exercer dans le domaine de l’archi. Je suis preneuse pour d’autres infos :)

Bonne préparation/ pvt à tous

{{likesData.comment_77560.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre