On a testé le Saguenay Lac St-Jean à vélo !

Date de publication : 11-10-2013

Auteur

Elodie

Souvenez-vous, Elodie, notre modératrice belge a récemment remporté un concours dans le cadre du Beau Vélo de RAVeL.
Elle s’est envolée hier pour le Québec pour un tour de Saguenay, Lac Saint-Jean à vélo avec les autres participants.
Direction Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Alma, le Parc national de la Pointe Taillon, Dolbeau-Mistassini, Normandin, le zoo sauvage de Saint-Félicien, Saint-Prime, Mashteuiatsh, le village historique de Val-Jalbert, Desbiens, Saint-Gédéon, Kénogami, Jonquière, La Baie, Sainte-Rose-du-Nord et l’Anse-Saint-Jean !

La dernière fois que j'ai donné des nouvelles par ici, on venait d'enfourcher nos vélos pour partir à la découverte du Saguenay Lac-Saint-Jean. Depuis, bien des choses se sont passées. Je vais tenter de vous en faire un résumé, ponctué de quelques photos.

Il faisait donc frais en ce 1er matin et c'est après une courte nuit que nous avons pris contact avec nos montures : des vélos Devinci, conçus et fabriqués au Québec. Parce que, quand on part avec la gang du Beau Vélo de RAVeL on ne fait pas les choses à moitié ! Nous nous rendons à la plage du Rigolet pour lancer le départ officiel du tour du Lac. Nous sommes accueillis en grandes pompes par des officiels, tourisme Saguenay Lac-Saint-Jean, des journalistes et des musiciens. Nous ne le savions pas encore, mais nous allions être accueillis de la sorte durant tout notre périple.

Tous ces gens donc et, quelques bières de la microbrasserie du Lac-Saint-Jean : la bien nommée Gros Mollet ! Quelques morceaux de fromages nous ont également été proposés avant de partir pour nos 70 premiers kilomètres. Voici d'ailleurs la preuve en images, dans le téléjournal de Radio-Canada, à partir de la minute 13.

Nous avons fait une petite pause pour dîner à Alma avant de reprendre la route vers le Parc National de la Pointe Taillon où les plus courageux d'entre nous se sont même baignés ! Arrivée sur la plage, sous le soleil, suivie d'une petite balade qui nous a permis d'observer un castor dans son milieu naturel. Le parc nous a ensuite préparé un plat local : la tourtière suivie d'un morceau de tarte aux bleuets en dessert. Un régal qui nous redonne de l'énergie : dans le school bus qui nous mène à notre motel, les chants s'entonnent en série.

Le lendemain, le soleil est de sortie même si la brume matinale le cache encore légèrement. Comme tous les matins, nous avons un direct radio (13 h 55 heure belge) sur Vivacité. Nous sortons tous pour faire la chorale d'un des invités du Beau Vélo : Alec Mansion. Mais si, vous le connaissez : rappelez-vous, il a connu un succès planétaire avec son tube C'est l'amour (Léopold Nord et Vous). Il a reçu pour mandat d'écrire une nouvelle chanson, ayant pour sujet notre voyage, chaque jour. Vous voulez encore des preuves ? C'est par là que ça se passe...

Ainsi dynamisés par notre petit chant du matin et par notre copieux déjeuner, il faut le dire, nous partons en direction de la taxidermie Bilodeau à Normandin et ce sous les vols d'oies sauvages et au milieu de champs de bleuets. Notre visite trop courte nous permettra malgré tout d'avoir un œil nouveau sur cette discipline mal connue. L'après-midi nous mettra en cage afin de pouvoir observer la faune sauvage du zoo de St-Félicien : des ours, des grizzlis, des boeufs musqués, des orignaux, des cerfs de Virginie, des chiens de prairie, des animateurs radio,...

Cet après-midi au zoo fût fort agréable après les 64 km à vélo du matin. Lors de la soirée, plusieurs artisans de la ville nous ont présentés leurs travaux avant de déguster une bonne choucroute avec de la saucisse aux bleuets. Tout était super bon ! Nous sommes alors sortis pour assister au spectacle son, eau et lumière dans un petit parc de la ville et nous avons terminé la soirée à la microbrasserie La Chouape : ambiance assurée !

Au matin, comme vous avez dû le comprendre maintenant, gros déjeuner, petite chanson et en route sur la Véloroute des Bleuets vers la communauté Ilnu de Mashteuiatsh. La route est courte : 30 km avec une pause au musée du Cheddar à St Prime. Il s'agit de la dernière fabrique du Lac où nous avons fait la connaissance de la très colorée Madame Perron.

Ensuite, les Montagnais de Mashteuiatsh nous ont fait la démonstration des techniques traditionnelles de fabrication des canots, des rames, des armes,... Puis nous avons dégusté un repas de fête sous le chapitouane : divers légumes, orignal, oie, poisson,... Encore une fois, l'accueil était exceptionnel et toute la nourriture excellente !

Ce soir là était spécial car, une fois n'est pas coutume, nous ne dormions pas à l'hôtel mais dans un tipi d'Aventure Plume Blanche ! La veillée s'est faites autour du feu, en musique avec nos 2 guitaristes, nos percussionnistes et toute une gang de chanteur. Soirée magique sous les étoiles.

La quatrième étape nous ramène à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix en passant par le village fantôme de Val Jalbert, où je vous conseille vivement d'assister à l'animation immersive. Le maire du village nous a accueilli avec sa guitare et a animé notre visite de manière à la fois intéressante et distrayante. Un peu plus loin, nous lâchons nos vélos pour une balade pédestre dans le canyon du Trou de la Fée.

La dernière grande étape, la plus difficile par sa longueur et son relief, nous fera traverser le horst de Kenogami pour rejoindre La Baie où nous étions attendu en fanfare et avec l'apéro. Cette fois, la bière qui nous est servie est la Malcommode et elle est toujours accompagnée de fromages locaux. Je ne sais pas si c'était le fait d'être déguisés ou les succès de la machine à tube, mais ce soir là, tout le monde a lâché son fou pour une soirée endiablée.

Sur le site de la radio belge Vivacité, vous pouvez écouter le podcast de l'émission Grandeur Nature animée par Adrien Joveneau qui est aussi l'animateur du Beau vélo de RAVeL. Ca vous donnera une bonne idée de l'ambiance du voyage. Je vous conseille au minimum la petite chanson du début de l'émission et puis, au niveau du repère 5500, je parle PVT avec Anouk une PVTiste belge actuellement à Montréal et dont le papa fait partie de la gang de ravelistes.

Le dernier jour, nous permettra de découvrir le majestueux Fjord du Saguenay via une croisière qui nous a d'abord emmenés à Ste Rose-du-Nord puis à l'Anse St-Jean. Là, nous avons enfourché nos vélos pour un dernier 15 km qui fera culminer notre voyage au sommet de l'Anse à Tabatière. La côte fait mal aux jambes, mais la vue vaut largement l'effort fourni !

Ce n'est pas facile de mettre des mots sur cette expérience car elle est unique et profondément humaine. C'est sans doute pour cette raison que des liens d'amitié sincère ont germé durant ce périple entre Beaux héros du RAVeL et que la séparation sur une aire d'autoroute belge a mouillé nos yeux.

J'espère être arrivée à faire passer un peu de la magie de ce voyage dans ces lignes et je vous souhaite à tous de vivre une pareille expérience ne serait-ce qu'une seule fois dans votre vie... Voyagez et rencontrez des gens, ça vaut plus que la peine !

Durant ces 6 jours, nous avons découvert une région magnifique qui s'était parée de ses plus belles couleurs pour nous accueillir aussi bien que tous ses habitants. En embarquant dans le bus qui nous menait à l'aéroport, les avis étaient unanimes : en famille ou entre amis, nous reviendrons au Saguenay Lac-Saint-Jean.

Si vous souhaitez connaître plus en détail les étapes, rendez-vous sur le blogue.

6 Commentaires

Julie
4.9K 14K
Merci Elodie, vraiment ça donne trop envie. J’aurais pas forcément l’idée d’entreprendre un séjour complet à vélo (pourtant j’adore le vélo) mais là, tu me tentes, je me dis que je serai pas capable (pas assez athlétique :p) mais qui sait un jour… 😉
Elodie
777 1.5K
En fait, c’est mon troisième voyage à vélo et je garde un super souvenir des 3, même s’ils se sont déroulés dans des conditions bien différentes. La Véloroute des Bleuets est vraiment bien aménagée (il y a même des haltes WiFi! Super pour la geekette en moi!) et les projets de développement sont nombreux. Le tour du Lac fait 256 km et il est possible de le faire en 1 ou plusieurs jours selon sa condition athlétique… 😉 J’aimerais organiser mon prochain voyage en vélo et le faire avec plus d’autonomie, moins d’encadrement, mais ce sera pour une autre histoire! Et si ça te tente, plus on est de fous… 😉
anais
196 486
Superbe récit Elodie. Merci pour les belles photos. Je remarque tout de même que vous avez beaucoup mangés 😉
Elodie
777 1.5K
Tu l’as dit! On a vraiment super bien mangé! Brunch tous les matins, et entrée-plat-dessert le midi et le soir. Heureusement qu’on se dépensait physiquement sinon on aurait eu une taxe de surpoids dans l’avion du retour! 😉
Mathieu
11.2K 21.1K
Super photos et récit :) Merci Élodie de nous faire vivre ton aventure :)
Cyril
556 1K
Merci pour ce petit récit. C’est tout simplement magnifique!!!!!!!!!!!

Articles recommandés