Anglais : l’accent néo-zélandais / kiwi

Date de publication : 03-08-2016

Auteur

Marie

Nombre de pvtistes, à leur arrivée en Nouvelle-Zélande, sont surpris du décalage qu’il y a entre l’accent qu’ils peuvent entendre sur place et celui auquel ils ont été habitués en regardant par exemple des séries ou des films américains ou anglais. Si vous trouvez un job en Nouvelle-Zélande, les premiers jours de travail avec vos collègues kiwis pourraient être un peu compliqués. Ça n’est pas tant votre fort accent français qui posera problème pour vous faire comprendre, mais plutôt l’accent kiwi qui peut être compliqué à appréhender au départ.

Cette expérience, le talentueux Cyril alias Rils a décidé de la raconter en BD. Dans ce nouvel épisode, il partage avec vous sa première journée d’emploi. Pour retrouver ses précédentes aventures en dessin, rendez-vous sur son blog et sa page Facebook.

ImpressionPour limiter ces difficultés, nous vous recommandons, avant votre départ, de vous frotter à l’accent kiwi pour ne pas être trop surpris. Comment ? Quoi voir, et surtout quoi écouter ? Voici une sélection qui pourra convenir à tous les goûts et à toutes les envies.

Écouter la radio

Vous avez la possibilité d’écouter la radio néo-zélandaise. Certaines stations disposent de players en ligne. Si vous ne comprenez pas tout au départ, vous pourrez au moins habituer vos oreilles à la langue. Essayez de distinguer certains mots et essayez d’en distinguer de plus en plus au fil du temps et de décrypter le sujet de discussions. Les radios musicales peuvent être sympas à écouter, mais elles vous habitueront un peu moins à l’accent néo-zélandais que les radios où ça discute.

  • RadioNZ : c’est la radio du service public en Nouvelle-Zélande. C’est un peu l’équivalent de Radio France ou de la RTBF. RadioNZ dispose de 3 fréquences : Radio NZ national (actualité, culture, arts), Radio NZ International (dédiée à l’actualité de la région Pacifique) et Radio NZ Concert (dédiée à la musique). Vous pouvez accéder aux trois radios via le menu « Listen Live » en haut à droite de leur site.
  • Radio Live : radio généraliste dédiée à l’actualité, aux sports et aux débats. Cette radio serait un peu l’équivalent d’Europe 1 en France. Pour y accéder, cliquez sur « Listen Online » dans le menu en haut à gauche de la page d’accueil.
  • Newstalk ZB : radio généraliste spécialisée dans l’actualité, les interviews, la musique et le sport. Pour accéder au player depuis l’étranger, cliquez sur « On demand » puis sur « Listen from overseas ».
  • The Edge : radio musicale orientée sur la musique généraliste et les hits du moment. C’est un peu l’équivalent de NRJ. Pour accéder au player, cliquez sur « Listen Online » dans le menu en haut à gauche de la page d’accueil.
  • The Rock : radio orientée Rock pour les jeunes de 18 à 35 ans. Vous pouvez y accéder en cliquant sur « Listen Online » sur leur page d’accueil.
  • Radio Hauraki : autre radio orientée Rock (plus « classique »). Elle a été une radio pirate à la fin des années 1970 avant que le gouvernement mette fin au monopole de la radio. Vous pouvez y accéder en cliquant sur le bouton « Menu » puis en sélectionnant « Listen (internationally) ».
  • Mai : radio musicale orientée sur le Hip Hop et RnB. Cliquez sur « Listen Online » à gauche sur la page d’accueil pour accéder au player.
  • ZM : radio orientée sur les hits actuels. C’est un peu l’équivalent de Fun Radio en France. Pour y accéder, cliquez sur le menu à gauche, puis « Listen » et « Listen from overseas » pour accéder au player.
  • The Sound : radio orientée Rock, des années 1960 aux années 1980. Pour écouter le player, cliquez sur « Listen Now » sur la page d’accueil.
  • George : radio musicale orientée sur la dance et la musique électro, du dub ou de la drum&bass. Pour accéder au player, cliquez sur « Listen Online » sur la page d’accueil.
  • More FM : radio généraliste programmant de la musique pop et de la variété. Pour accéder au player, cliquez sur « Listen now » sur le menu en haut de la page d’accueil.
  • The Breeze : radio généraliste dédiée à la variété. C’est un peu l’équivalent de Nostalgie en France.

Ces radios sont des radios diffusées sur tout le territoire et l’accent pourrait être assez atténué par beaucoup de présentateurs pour plaire au plus grand nombre. Vous pouvez aussi envisager des stations plus « locales » pour écouter des variations de l’accent Kiwi.

  • Radio Dunedin : radio locale de Dunedin (Otago). Pour écouter cette radio en ligne, vous avez besoin d’un lecteur VLC. Depuis la page d’accueil, cliquez sur « Listen Live » pour télécharger le fichier m3u. Ouvrez ensuite ce fichier avec VLC pour écouter la radio.
  • Big River FM : radio locale de Dagarville (Northland). Pour écouter cette radio en ligne, cliquez simplement sur « Listen live » en haut à gauche.
  • Port FM : radio locale de Timaru (Canterbury).  Pour écouter la radio, il suffit simplement de cliquer sur « Listen live » en haut à gauche de la page d’accueil.
  • Kia Ora FM : radio locale de Palmertson. Une radio bilingue en anglais et en maori. Pour accéder au player, il suffit de cliquer sur « Listen online » en haut à droite de la page d’accueil.
  • Radio Control94 : radio universitaire locale de Manawatu. Depuis la page d’accueil, cliquez simplement sur « Listen » pour ouvrir le player.
  • Radio One : radio universitaire basée à Christchurch. Cliquez sur le bouton de lecture en haut à droite du site pour accéder au player.

Des films néo-zélandais

Pourquoi ne pas vous mettre en jambe en vous imprégnant de la culture néo-zélandaise en regardant ses productions cinématographiques. On ne parle pas ici du Seigneur des Anneaux, du Dernier Samourai ou de Narnia qui ont tous été tournés en Nouvelle-Zélande avec des stars internationales, mais des films néo-zélandais joués par des acteurs néo-zélandais.

  • Once were warriors : un drame social sur une famille maorie pauvre de la banlieue sud d’Auckland. C’est dur, mais c’est terriblement bien. Un grand classique du cinéma néo-zélandais. L’accent anglais des Maoris peut être un peu difficile, on vous recommande les sous-titres.

  • What we do in the shadows : la vie quotidienne de vampires vivant en colocation à Wellington.

  • Eagle VS Sharks : comédie romantique décalée entre une caissière de fast-food timide et un employé de magasins de jeux vidéo. On retrouve comme acteur principal Jemaine Clement, l’un des membres du groupe Flight of the Conchords (aussi présent dans le film ci-dessus).

  • Under the mountain : alors là, on est clairement dans le film de série Z. Le film n’a à peu près aucun sens, vous vous payerez une bonne tranche de rigolade (aux dépens du films).

  • The dark horse : l’histoire d’un champion d’échec souffrant de troubles psychiatriques et qui souhaite transmettre son savoir à des jeunes de sa communauté. On élève ici grandement le niveau en matière d’accent neo-zélandais. Si vous comprenez la bande annonce, vous être prêt à partir !

  • Boy : l’histoire d’un jeune garçon dans une commune rurale de Nouvelle-Zélande. C’est un fan ultime de Michael Jackson, qui pense que son frère dispose de super-pouvoirs et que son père est un héros.

Des séries néo-zélandaises

Il existe quelques séries néo-zélandaises que vous pourrez trouver sur Internet, voire en DVD, avant de partir en Nouvelle-Zélande. C’est plus court que les films et donc c’est idéal à regarder en soirée avant d’aller vous coucher, par exemple.

  • Westside : mini-série de 6 épisodes (pour la saison 1) et 9 épisodes (pour la saison 2) qui dépeint un couple de criminels dans les années 1970 et le début des années 1980…. Cette série est le préquel d’une autre série de 6 saisons sortie en 2005 : Outrageous fortune.

  • Harry : une mini-série criminelle un peu noire de 6 épisodes, qui suit les enquêtes d’Harry Anglesea, un détective qui retourne travailler après le décès soudain de son épouse un mois plus tôt.

  • Top of the lake : une série très noire sur une enquête policière, suite à la disparition d’une petite fille dans un coin très reculé de la Nouvelle-Zélande. Tous les épisodes sont actuellement disponibles sur Youtube.

  • Flight of the Conchords : une série humoristique qui raconte l’histoire de deux Néo-zélandais arrivant à New York pour percer dans la musique et devenir célèbre aux États-Unis.

  • Brokenwood mysteries : une série policière (diffusée d’ailleurs sur France 3) de 2015 sur un enquêteur qui quitte son poste de policier à Auckland pour rejoindre la petite ville fictive de Brokenwood.

  • The Almighty Jonhsons : une série sur un jeune homme qui découvre que les membres de sa famille sont des réincarnations de dieux nordiques qui doivent apprendre à contrôler leurs pouvoirs.

  • Go girls : une série comique sur la vie de quatre jeunes adultes (3 femmes et un homme) qui se fixent des buts pour changer leur vie au cours de la prochaine année. La série a duré 5 saisons.

  • Shortland street : dans un autre style, voici un soap opera qu’on pourrait comparer à la série Plus Belle la Vie. La série existe depuis 25 saisons !

Regarder la télévision

Officiellement, peu de chaînes proposent des contenus en streaming live depuis l’étranger. Seule la chaîne d’information One News propose quelques programmes.

One News : c’est la chaîne d’information de la télévision nationale néo-zélandaise. 4 programmes sont proposés en streaming (via la barre de menu puis « Live streams ») : l’émission d’info du matin, celle du midi, celle de la fin d’après-midi et celle de fin de soirée. Il est également possible de revoir des petits reportages sur leur site Internet. Un bon moyen de vous mettre à la page vis à vis de l’actualité en Nouvelle-Zélande.

Quelques émissions disposent toutefois de chaînes Youtube sur lesquelles vous pouvez revoir des séquences des émissions.

Par exemple, Jono and Ben, une émission diffusée sur TV3, dispose de sa propre chaîne Youtube où vous pouvez voir des petits extraits de l’émission.

Vous pouvez essayer de trouver certaines émissions néo-zélandaises (ou des extraits) sur Youtube. Lors de nos recherches, nous avons ainsi trouvé des épisodes complets ou des extraits des émissions suivantes :

  • Country Calendar : une série de documentaires sur la vie rurale en Nouvelle-Zélande.
  • Masterchef New Zealand : quelques épisodes de cette compétition de cuisine dont vous connaissez sûrement la version française/belge, sont disponibles sur Youtube.
  • New-Zealand Next Top model : la version néo-zélandaise de la célèbre compétition de mannequinat.
  • Sensing murder New Zealand : une émission policière de faits divers qui pourrait correspondre aux émissions Faites entrer l’accusé ou Crimes en France.
  • New Zealand Got Talent : l’équivalent néo-zélandais de « La France a un incroyable talent ».
  • The block NZ : une émission de téléréalité où des couples sont en compétition pour rénover 4 maisons à Auckland pour ensuite les vendre aux enchères.

Les Youtubers kiwis

La Nouvelle-Zélande voit aussi des « talents » locaux émerger sur Internet. Il y en a pour tous les goûts, de la youtubeuse beauté, aux vidéos gaming, en passant par des vlogs, des vidéo humoristiques…

How to dad : des vidéos courtes et décalées d’un papa sur la façon de s’occuper de ses filles. C’est plutôt marrant.

Living Big in Tiny house : émission sur Youtube qui diffuse des séquences de 15-20 minutes environ sur des petits logements. Le youtubeur souhaite se construire une maison mobile hyper fonctionnelle. Parmi les séquences, on en retrouve sur un van aménagé ou sur une maison de hobbit. Il compte 195 000 abonnés.

Shaaanxo : une youtubeuse beauté publiant 3 vidéos par semaine. Elle a, à l’heure actuelle, 2,6 millions d’abonnés. C’est la première youtubeuse en terme d’abonnements en Nouvelle-Zélande. Elle dispose également d’une chaîne de vlog. Dans les autres youtubeuses beauté, on peut aussi citer Sally Jo (185 000 abonnés), Jamie’s world (1,38 million d’abonnés) ou Caito Potatoe (180 000 abonnés) ou Galaxy Dreaming (123 abonnés).

Carina Stewart : une chaîne de recette. Carina a environ 110 000 abonnés.

Wacky Wednesday : une chaîne de tops publiant une vidéo par semaine, le mercredi. La chaîne compte environ 1,3 million d’abonnés. GamerLists est aussi une chaîne de top dans le même style (74 000 abonnés).

Azzman : un youtuber spécialisé dans le gaming. Il compte actuellement environ 570 000 abonnés. On peut aussi citer Faze Hazz (350 000 abonnés) ou encore TheGamersJoint (150 000 abonnés).

Ela Gale : une youtubeuse lifestyle qui compte un peu moins de 500 000 abonnés et propose des recettes et des astuces bien-être.

Mooshmooshvlog : il s’agit de vlogs faits par un couple. L’avantage est qu’ils parlent pas mal dans leurs vidéos… ce qui est recherché quand vous souhaitez vous familiariser avec un accent. Ils comptent près de 95 000 abonnés.

 

7 Commentaires

Cyril
3 8

Merci Lilou, et Merci Marie pour ces liens !
J’aurais souhaité les avoir plus tôt !
😀

Marie
10K 32.8K

Oh bah non, ça aurait été dommage, on n’aurait pas vu nu tes collaborateurs :P.

Marine
0 3

https://www.youtube.com/watch?v=dPaU4Gymt3E

C’est un nouveau film Kiwi c’est Hunt for the wilderpeople 🙂

Marie
10K 32.8K

Ça a l’air très cool comme film ! Merci Marine pour ce partage !!!

Julie
4.9K 13.3K

Merci à Cyril pour la BD qui parlera à plein de monde (blablablablabla un-mot-que-je-comprends blablablabla) et à Marie pour tous ces liens super !

tiphaine
1.9K 6.3K

Super article 🙂

Anne-Sophie
0 1

Et bien comme je pars dans 2 mois et demi cet article toute à pic 😉 Merciiii

Articles recommandés