CITIM : un service gratuit d’aide à l’emploi pour les PVTistes au Québec !

Date de publication : 05-06-2017

Auteur

Marie

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (désormais Immigration de la Francisation et de l’Intégration) a signé un accord avec l’organisme CITIM (Clef pour l’intégration au travail des immigrants) permettant la mise en place de services gratuits d’aide à l’emploi dédiés spécifiquement aux PVTistes ! Le but d’un tel programme est de promouvoir l’immigration permanente des PVTistes au Québec en favorisant l’insertion des PVTistes, pour que ceux-ci puissent rester au Québec à l’issue de leur PVT. Le Québec considère que le fait d’avoir commencé son intégration socioprofessionnelle en tant que travailleur étranger multiplie les chances de réussite des résidents permanents au Québec.

La ministre de l’immigration, de la diversité et de l’Inclusion au Québec a ainsi déclaré :

« Les jeunes qui participent au PVT possèdent souvent des compétences que nous recherchons et connaissent déjà la société québécoise. Ce sont des candidats de choix que nous voulons inciter à rester au Québec. Avec cette entente, nous nous donnons les moyens de favoriser leur rétention et de les accompagner dans leur intégration socioprofessionnelle, afin de leur offrir un projet de vie à la hauteur de leurs ambitions. Nous sommes fiers de nous associer à la CITIM, un partenaire de longue date du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. »

Ce programme devrait coûter 500 000 $CA pour une période de 4 ans.

En quoi consiste ce programme de la CITIM

Les informations ont récemment été publiées sur cette page de la CITIM : PVTistes au Québec, trouvez votre emploi à la hauteur de vos attentes. Pour rappel, ce nouveau programme est gratuit !!!

  • Des ateliers sur l’emploi au Québec : des séances d’information pour comprendre les spécificités du marché du travail au Québec, les différences avec le marché français ou encore belge. Nous sommes d’ailleurs allés tester l’un de ces ateliers, retrouvez nos impressions ici.
  • Des rencontres individuelles : vous pourrez rencontrer des conseillers ayant une bonne connaissance du marché du travail québécois qui pourront vous aider en fonction de votre situation personnelle.
  • Des séances de réseautage (déjeuners ou 5 à 7) : des périodes de rencontres pendant lesquelles vous pourriez rencontrer de potentiels employeurs et favoriser votre intégration sur le marché du travail québécois.
  • L’accès à des offres d’emploi : la CITIM dispose d’un réseau professionnel important et ils offrent une interface d’annonces d’emploi.

En plus de tous ces services, la CITIM propose également des séances de conversation en anglais dans le but d’améliorer votre niveau en anglais professionnel. Ce dernier service est payant.

Retrouvez également plus d’informations sur leur site Internet, ouvert à l’occasion : MonPVTauQuebec.org.

L’ensemble des ces services visent à favoriser votre insertion dans le marché du travail québécois en vous permettant de trouver des emplois dans votre domaine de compétence. Pour les emplois qualifiés (catégories A, B et 0 de la classification des professions), cette intégration pourrait vous permettre d’acquérir 12 mois d’expérience professionnelle qualifiée au Québec, vous permettant de présenter votre demande de Certificat de Sélection du Québec (CSQ), première étape de la résidence permanente pour ceux qui souhaitent s’installer au Québec, grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ).

Le Programme de l’Expérience Québécoise met l’accent sur l’expérience professionnelle qualifiée acquise récemment au Québec pendant plus de 12 mois. Tous les critères pour effectuer une demande de CSQ via le Programme de l’Expérience Québécoise sont disponibles sur cette page du site des autorités québécoises.

Le PEQ permet d’obtenir le Certificat de Sélection du Québec en quelques semaines seulement, quand il faut parfois plusieurs années pour un obtenir un CSQ « normal ». Une fois votre CSQ obtenu, vous pourrez présenter une demande de résidence permanente auprès du gouvernement canadien (l’étape fédérale).

Et si mon statut de PVTiste expire après l’obtention de mon CSQ ?

Pas de panique ! En étant détenteur du CSQ et en ayant un emploi, vous pourrez présenter – avant l’expiration de votre PVT – une demande de permis de travail lié à un employeur mais exempté d’Etude d’impact sur le marché du travail (EIMT) le temps pour vous d’obtenir votre résidence permanente. Pour en savoir plus…

Évaluation de l'article

5/5 (1)

20 Commentaires

Muriel
10.1K 21.2K
Message de LeRougegorge
Je n'ai rien trouvé. Ou alors je m'y prends mal.
Je vais leur signaler le bug
Mathieu
7 14
Message de murielj
Tu as pris la peine d'aller voir leur site un peu ?
Merci pour ta réponse...

En allant ici : Évènements Archive - Mon PVT au Québec

Je n'ai rien trouvé. Ou alors je m'y prends mal.

Bonne journée.
Muriel
10.1K 21.2K
Bonjour,
Message de LeRougegorge
Aucune session de prévue pour 2018?
Tu as pris la peine d'aller voir leur site un peu ?
Bien sûr que si : PVTistes - CITIM
Mathieu
7 14
Bonjour,

Aucune session de prévue pour 2018?
Mathieu
10.4K 20.9K
Merci Muriel pour ton témoignage détaillé 😊
Muriel
10.1K 21.2K
Message de ChaMe
Merci Muriel pour ton retour d'expérience !
Depuis que je l'ai fait en juin, ils ont changé la formule, tu peux aller voir ici : On a testé les ateliers de recherche d'emploi gratuits de la CITIM - PVTistes.net (j'y suis du coup retournée en octobre pour voir à quoi ressemblait la nouvelle formule)
ChaMe
13 55
Message de murielj
Bonjour,

Alors, petit retour sur cet atelier de trois demi journées.

A noter que je connaissais déjà le Québec (une année d'étude en 2006 et une année de PVT en 2008) donc j'avais tout de même une bonne idée des us et coutumes locales aussi bien culturelles que professionnelles. Pour autant, je n'ai absolument pas perdu mon temps et les infos/conseils donnés et les échanges lors de cet atelier seront à mon avis utiles à tous, même ceux qui connaissent déjà un peu le terrain.

Pour le déroulé, en gros :
- 1er jour : présentation des participants, infos très générales sur les permis de travail et leurs conditions, le fonctionnement de la recherche d'emploi ici et la méthodologie à adopter en conséquence, la façon de réseauter, les sites utiles pour préparer le terrain, se renseigner et construire son projet professionnel et une première approche du CV
- 2ème jour : travail sur nos CV en échangeant les uns avec les autres, la lettre de présentation et préparation des entrevues éventuellement décrochées.

Globalement, j'ai eu l'impression que tous les participants présents, quels que soient leurs profils, avaient apprécié l'atelier.

Si vous venez juste d'arriver et que vous ne connaissez pas, c'est presque un indispensable. Si vous êtes déjà là depuis quelques temps ou que vous connaissez déjà le terrain, ça peut être une bonne façon de vous remettre le pied à l'étrier, vous remotiver ou corriger certaines façons de faire.

Pour tout le monde, je conseillerai toutefois, avant l'atelier, de commencer à refaire votre CV aux normes canadiennes : mieux vaut améliorer une base déjà un peu travaillée que de faire une étude de cas en partant de zéro. Pour ça, je vous laisse vous référer à nos différents dossiers thématiques sur la recherche d'emploi

Merci Muriel pour ton retour d'expérience !
Muriel
10.1K 21.2K
Message de Orca8
Il me semble que c'est pas si nouveau que ça, le fait que les ateliers soient gratuits. J'ai participé à ces ateliers ya 2 ans et je ne me rappel pas avoir payé quoi que ce soit, j'avais juste à m'inscrire. Ou alors j'ai une mauvaise mémoire lol.
En plus j'étais juste en touriste, sans permis.
Et pourtant, ça l'est.
En fait, les ateliers avaient été gratuits à une époque grâce à un financement par le gouvernement français, financement qui a disparu il y a quelques temps. Il était donc demandé une participation de 40$ pour les ateliers. Depuis quelques semaines, une entente avec le Québec a permis de les rerendre gratuits.
Marlène
152 486
Il me semble que c'est pas si nouveau que ça, le fait que les ateliers soient gratuits. J'ai participé à ces ateliers ya 2 ans et je ne me rappel pas avoir payé quoi que ce soit, j'avais juste à m'inscrire. Ou alors j'ai une mauvaise mémoire lol.
En plus j'étais juste en touriste, sans permis.
Muriel
10.1K 21.2K
Bonjour,

Alors, petit retour sur cet atelier de trois demi journées.

A noter que je connaissais déjà le Québec (une année d'étude en 2006 et une année de PVT en 2008) donc j'avais tout de même une bonne idée des us et coutumes locales aussi bien culturelles que professionnelles. Pour autant, je n'ai absolument pas perdu mon temps et les infos/conseils donnés et les échanges lors de cet atelier seront à mon avis utiles à tous, même ceux qui connaissent déjà un peu le terrain.

Pour le déroulé, en gros :
- 1er jour : présentation des participants, infos très générales sur les permis de travail et leurs conditions, le fonctionnement de la recherche d'emploi ici et la méthodologie à adopter en conséquence, la façon de réseauter, les sites utiles pour préparer le terrain, se renseigner et construire son projet professionnel et une première approche du CV
- 2ème jour : travail sur nos CV en échangeant les uns avec les autres, la lettre de présentation et préparation des entrevues éventuellement décrochées.

Globalement, j'ai eu l'impression que tous les participants présents, quels que soient leurs profils, avaient apprécié l'atelier.

Si vous venez juste d'arriver et que vous ne connaissez pas, c'est presque un indispensable. Si vous êtes déjà là depuis quelques temps ou que vous connaissez déjà le terrain, ça peut être une bonne façon de vous remettre le pied à l'étrier, vous remotiver ou corriger certaines façons de faire.

Pour tout le monde, je conseillerai toutefois, avant l'atelier, de commencer à refaire votre CV aux normes canadiennes : mieux vaut améliorer une base déjà un peu travaillée que de faire une étude de cas en partant de zéro. Pour ça, je vous laisse vous référer à nos différents dossiers thématiques sur la recherche d'emploi

Articles recommandés