Le pourboire dans les pays du PVT

Date de publication : 03-12-2014

Auteur

Mathieu

Avant de voyager, où que ce soit, il est primordial de se renseigner sur les us et coutumes du pays concerné pour éviter tout impair. Les différences sont flagrantes par exemple entre le Canada, où le pourboire est obligatoire et fait partie intégrante du salaire des serveur(se)s, tandis qu'au Japon un tel geste peut être perçu comme un profond manque de respect. Pour vous y retrouver dans le vaste monde qu'est celui des pourboires, nous vous avons concocté un petit résumé pour chacun des huit pays du Programme Vacances-Travail.

Au Canada, le pourboire c'est 15 %

Comprendre le fonctionnement du pourboire ou "tip" au Canada semble au premier abord relever de la sorcellerie. En fait, il faut d'abord savoir que le pourboire n'a rien de facultatif comme en France. Les serveurs dans les restaurants et bars sont payés environ 9 $ de l'heure alors que le salaire minimum est évalué à plus de 10 $ de l'heure ailleurs. Les "tips" viennent donc compléter ce salaire minimum. La somme requise s'élève en général à 15 % du total de la facture. Un petit exemple : vous consommez pour 10 $ dans un bar au Québec. Vous devrez payer dans un premier temps une double taxe qui correspond à 15 % de la facture dans la province du Québec et, ensuite seulement, vous devez rajouter les fameux 15 %, soit 1,5 $ pour notre exemple. D'une manière moins officielle, des pourboires sont souvent attribués aux personnes travaillant dans le secteur de l'hôtellerie.

Les Canadiens laissent systématiquement un pourboire, sauf s'ils sont déçus par le service.

Quelques discussions du forum qui en parle :

Japon et Corée du Sud, évitez l'irréparable !

Au Japon et en Corée du Sud, ce n'est pas compliqué : la notion de "pourboire" n'existe pas. Le fait de donner un pourboire au serveur est considéré comme un acte d'irrespect et si vous pensez bien faire en laissant quelques Yens parce que vous avez particulièrement apprécié vos sushis, le serveur ou la serveuse risque de ne pas comprendre ce geste et de vous rattraper dans la rue. Donc non, si ce jeune serveur s'évertue à vous sourire durant tout le repas, ce n'est pas forcément parce qu'il en a après votre porte-monnaie...

Et à Hong-Kong ?

Le pourboire n'est pas obligatoire, il est laissé à l'appréciation du client, un peu comme en France. Si vous êtes satisfait du service, vous pouvez laisser un pourboire. Le service est généralement inclus dans la note totale. Il est commun de laisser la monnaie au chauffeur de taxi, ou d'arrondir au dollar supérieur.

Nouvelle-Zélande et Australie, comme en France ?

En Australie, comme en Nouvelle-Zélande, le fait de donner un pourboire n'est pas obligatoire et reste à l'appréciation du client. Dans un restaurant, on donne en général entre 5 et 15 % de la facture totale en pourboires en Australie et jusqu'à 10 % en Nouvelle-Zélande si l'on est satisfait. À noter qu'en Australie, contrairement au Canada, la taxe sur les biens et les services, qui est de 10 %, est incluse dans les prix que vous pouvez voir sur la carte. Il y a des endroits où les pourboires sont plus répandus qu'ailleurs. Par exemple, les centres-villes de Sydney, Melbourne ou encore Auckland sont des endroits populaires et touristiques où les pourboires sont plus fréquents qu'ailleurs dans le pays.

Propina fortement recommandé en Argentine

Bien que le pourboire ou "propina" ne soit pas obligatoire en Argentine, il est d'usage de laisser quelques pesos au serveur au moment de payer l'addition. Les bagagistes, livreurs, portiers et conducteurs de taxi sont aussi aptes à recevoir des pourboires. Attention, à chaque service correspond un montant spécifique. Par exemple, on donnera quelques pesos au bagagiste ou au conducteur de taxi (en arrondissant au peso supérieur pour ce dernier) et jusqu'à 30 pesos au serveur dans un restaurant, ou pour être plus précis environ 10 % en moyenne de la facture totale. Un petit ordre d'idée : un peso argentin équivaut environ à 16 centimes d'euros.

Pourboires acceptés pour Taïwan, petit dernier du PVT

Le petit dernier du PVT est un pays où l'on distribue régulièrement des pourboires, sans que ces derniers ne soient obligatoires pour autant. Il est de coutume de laisser 50 dollars taïwanais (NT$), soit l'équivalent de 1,20 €, au bagagiste de l'hôtel. Dans le domaine de la restauration, il faudra ajouter une taxe de 10 %, correspondant au service rendu.

Le na chaï n'est pas systématique !

Les Russes n'ont pas pour habitude de laisser systématiquement un pourboire mais beaucoup en laissent, surtout à Moscou. Si vous souhaitez laisser un "na chaï" ("pour le thé"), la somme bienvenue est d'environ 10 % de la note.

Pour résumer :

  • Pourboires vivement recommandés : Canada (15 % de la facture dans la restauration)
  • Pourboires libres mais recommandés : Argentine, Taïwan
  • Pourboires libres : Nouvelle-Zélande, Australie, Hong-Kong et Russie
  • Pourboires inexistants : Corée du Sud, Japon

Savez-vous comment on dit "pourboire" dans les pays du PVT ?

  • Au Japon : チップ (chippu)
  • En Corée du Sud : 팁 (tib)
  • À Taïwan : 尖 (jiān) en mandarin
  • Au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande : tip
  • En Argentine : propina
  • À Hong-Kong : tip (en anglais) et 小费 (en cantonais)
  • En Russie : чаевые

Monnaies et taux de change pays par pays en 2012 (à titre indicatif uniquement) :

  • Japon : 1 euro = 147,25 yens (¥)
  • Corée du Sud : 1 euro = 1 374,37 wons (₩)
  • Taïwan : 1 euro = 38,34 dollars de Taïwan (NT$)
  • Canada : 1 euro = 1,40 dollar canadien ($ CAN)
  • Argentine : 1 euro = 10,52 pesos argentins (ARS)
  • Nouvelle-Zélande : 1 euro = 1,58 dollar néo-zélandais (NZ$ ou NZD)
  • Australie : 1 euro = 1,46 dollar australien (AUD)
  • Hong-Kong : 1 euro = 9,56 dollars de Hong Kong (HKD)
  • Russie : 1 euro = 65,56 roubles russes (RUB)

32 Commentaires

sniperpros
33 57
Merci pour les infos :) Je part pour la corée du sud et ça va être dur de pas laisser de pourboire tellement j’y suis habitué. Mais bon on va suivre le conseil à la lettre :)
 QB122
63 1.4K
un conseil, qui m’es était donner sur place, vous additionnez pour le québec (TVQ et TPS) et vous avez le pourboire !
Amélie
43 147
La famille chez qui je suis installé à Melbourne m’a confirmé que donner un tip n’est pas du tout un fait obligatoire, et que même si en bas du ticket il y a un blanc pour noter le tip qu’on veut laisser, il faut le laisser blanc ^^ Bon après je pense que si le sevice a été nikel ya pas de raison de rien donner du tout, suis pas cresus mais quand même :)
Marie
9.8K 33.1K
Tu peux le laisser blanc le papier, mais tu peux aussi mettre un tips si tu le souhaites 😉
Quentin
40 614
Donc en fait c’est une sorte de taxe supplémentaire, comme en Italie ? Y a une espèce de taxe liée au service là bas.
Caroline
3.2K 4K
Petite réflexion … Au restaurant, je n’ai jamais eu un service déplorable qui me donne envie de ne laisser qu’un sous noir … mais si c’était le cas, oserais-je en tant que française ??! Très honnêtement je n’ai toujours pas répondu à cette question car j’aurai toujours peur que la personne préfère penser que je suis une radine de française que de remettre en question son service insatisfaisant !
isa
6.1K 9.1K
Ca m’est arrivé une fois, où on s’était vraiment mal fait traité et mon seul acte subversif c’était de laisser juste un tout petit peu moins… :-/ Mais comme toi j’ai pas osé aller « jusqu’au bout » de peur que le message soit moins compris :-/
Caroline
3.2K 4K
Je sais que les États-Unis ne sont pas un pays de PVT pour nous, mais les français en PVT Canada y font tour à un moment ou à un autre, donc petite info : aux USA, on tips un peu plus qu’au Canada, plutôt 20% (ne vous effrayez pas, les taxes sont moins chère, donc on s’y retrouve !)
Niko
25 208
Bien d’accord avec Vladimir Comme dit Mr.Pink dans Reservoir Dogs, « ces gens rentrent malheureusemnt dans une categorie qui se fait b***ser par l’etat » Et tres bon exemple de Jeremie, j’ai fais mon demenagement ya peu, j’ai pris 3 demenageurs, motive je les ai aide tous le long, 2e etage sans ascenceur, vers 3e etage sans ascenceur non plus, ba j’en ai chier un max, eux avait deja fait un avant, et en refaiser un encore apres moi. Ba j’ai eu aucun regret a les aider, et leur donner 10 dollars de tips chacun, c’est vraiment un metier difficile ! Beaucoup plus que servir un banana split ^^
jeremie
1 9
« TIPS » souvent oublié dans certain métier comme le déménagement. Déménageur depuis plus d’un an, malgré les étages sans ascenseur, les casses tête des escaliers, les charges lourdes (piano…), une prestation de qualité (sans accros). Que ce soit n’importe quelle nationalité, se sont souvent les plus démunis qui « tips ». Le pourboire est surtout perçu pour nous, comme une récompense . (il n’y a rien à calculer, un geste à sa juste valeur) 😉
Guillaume
18 37
Très utile en effet, mais heureusement les serveurs sont plutôt compréhensifs lorsqu’ils entendent notre accent français et n’hésitent pas à nous le rappeler avec beaucoup de délicatesse :)
Vladimir
3 20
Les tips obligatoires aux Canada ou aux USA, c’est quand même une façon de sous-payer les serveurs, et c’est encore le client qui paie la note… Une honte. J’aime laisser mon pourboire quand j’en ai envie, pour donner un peu plus au serveur qui m’a aider à passer un bon moment, pas un bout de son salaire que le patron ne lui paye pas !
Denis
1.3K 4.5K
Sauf que c’est pareil en France, 15% de la note est pour le serveur, c’est juste que c’est inclus et caché dans le prix…

Articles recommandés