Ouvrir un compte en banque au Canada : les choses à savoir

Chapitre 1 : Ouvrir un compte en banque au Canada avec un permis EIC (PVT, Stage, Jeunes Pro, VIE), une étape obligatoire ?

Date de publication : 01-07-2020

Auteur

isa

Ouvrir un compte en banque au Canada avec un permis EIC (PVT, Stage, Jeunes Pro, VIE), une étape obligatoire ?

En partant en PVT au Canada, avec un permis Jeunes-Professionnel ou même avec un permis de stage, vous allez résider plusieurs mois sur le territoire canadien. La question d’ouvrir un compte en banque se pose donc, pour assumer vos transactions quotidiennes.

Contacter son banquier français ou belge avant de partir au Canada

Avant que nous parlions du système bancaire canadien, il est très important de contacter votre banque française ou belge avant de partir pour régler plusieurs points :
La prévenir de votre long séjour à l’étranger afin qu’il n’y ait pas de soupçon de vol de carte bancaire si votre banque voit qu’il y a beaucoup de transactions au Canada (ce qui est souvent le cas les premiers jours) ;
s’assurer que vous recevez bien les confirmations d’ajout de bénéficiaire ou de diverses transactions sur votre compte par SMS et non par courrier (en vérifiant auprès de votre banque qu'elle peut envoyer des SMS sur un numéro canadien). Une fois au Canada, ça sera bien plus simple ainsi ;
pourquoi pas négocier une carte bancaire avec une meilleure couverture (Mastercard ou Visa Gold, par exemple) ;
si possible, élever les plafonds de dépenses hebdomadaires au cas où vous auriez beaucoup de frais avant de pouvoir utiliser votre carte bancaire canadienne ;
donner procuration à un proche pour pouvoir gérer votre compte, si nécessaire.

Ouvrir un compte au Canada pour être payé par son employeur canadien

La majorité des pvtistes au Canada prévoient de travailler, que ce soit tout au long de leur PVT ou de temps en temps. Les employeurs canadiens auront donc besoin de votre compte en banque pour vous rémunérer. De même, si vous êtes travailleur autonome pour des clients au Canada, vous aurez besoin d’un compte local pour recevoir vos paiements.
En effet, il n’est pas envisageable que votre employeur canadien vous fasse des virements internationaux sur votre compte français ou belge : les frais bancaires sont beaucoup trop élevés ! Pour ne pas compliquer inutilement les choses, un compte canadien est nécessaire.

Ouvrir un compte au Canada pour gérer les dépenses quotidiennes

Que vous ayez l’habitude de payer vos dépenses quotidiennes en liquide ou par carte bancaire, l’ouverture d’un compte local est indispensable pour éviter de payer des frais de retrait ou de paiement internationaux très élevés.
De plus, avec un compte canadien, vous pourrez effectuer des virements rapidement (que ce soit pour votre loyer, pour rembourser vos amis sur place, etc.).

Ouvrir un compte au Canada = obtenir un justificatif de domicile !

En arrivant, vous aurez rapidement des démarches à faire : par exemple ouvrir une ligne téléphonique, vous inscrire à la bibliothèque, etc. Pour cela, vous aurez souvent besoin d’un justificatif de domicile. Votre contrat bancaire local est le justificatif de domicile le plus facile et le plus rapide à obtenir lorsqu’on arrive au Canada, en attendant de trouver un logement plus permanent.
Si vous avez l’intention de partir en voyage sur les routes canadiennes, avoir un justificatif de domicile au Canada est également un plus, d’autant que vous n’aurez pas d’autre document pour prouver votre résidence canadienne (par exemple, pour obtenir des réductions destinées aux résidents canadiens pour diverses activités et visites).

Faut-il garder mon compte français ou belge ouvert ?

Très logiquement, vous devrez garder votre compte français ou belge ouvert au moins le temps de pouvoir effectuer votre transfert d’argent jusqu’à votre compte canadien. Vous ne pourrez donc pas fermer votre compte avant de partir (sans oublier que pour obtenir votre PVT à l’immigration canadienne, vous devrez montrer une preuve de fonds récente). Cependant, une fois sur place, votre compte canadien ouvert, si vous souhaitez rapatrier toutes vos économies au Canada et clore votre compte français ou belge, vous pouvez le faire !
Malgré tout, même s’il y a des frais bancaires à payer, nous vous conseillons de garder votre compte français ou belge ouvert :
garder votre compte ouvert sera une formalité administrative de moins à faire en rentrant dans votre pays, après votre PVT au Canada ;
cela peut s’avérer pratique de garder votre carte bancaire française ou belge, en cas de retour temporaire, par exemple ;
cela vous permet de continuer à payer des factures (par exemple, votre abonnement téléphonique pour garder votre ligne ouverte, le remboursement d’un prêt toujours en cours, etc) ou à recevoir des virements (paiement d’un loyer si vous êtes propriétaire, par exemple).

Si je suis un stagiaire non-rémunéré ou si je ne compte pas travailler au Canada, est-ce vraiment nécessaire d’ouvrir un compte ?

Oui et non. Ouvrir un compte local pour les raisons citées ci-dessus (d’autant plus que c’est une formalité simple) vous facilitera la vie, mais si pour des raisons diverses, vous ne souhaitez pas avoir de compte en banque au Canada, plusieurs solutions s’offrent à vous, notamment les offres des banques en ligne françaises ou les offres partenariales que certaines banques peuvent proposer.
Nous vous conseillons tout de même, au vu de la facilité d’ouverture d’un compte canadien, de ne pas hésiter à le faire.
Nous abordons en profondeur tous ces sujets dans notre dossier Départ à l’étranger : les banques françaises et leurs offres.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Articles recommandés