La cuisine brésilienne

Chapitre 1 : Les produits phares de la cuisine brésilienne

Date de publication : 25-01-2023

Auteur

Flora

De par son histoire, la culture brésilienne est le fruit de nombreuses influences et sa cuisine en est l’un des aspects. De l’influence européenne à l’influence africaine, en passant par les aliments de base disponibles sur le territoire, le Brésil possède une cuisine qui s’est adaptée tout en gardant une base traditionnelle.

Il serait impossible dans ce dossier de faire un tour complet de toutes les options culinaires que propose le Brésil, le pays étant trop vaste et, en fonction de l’influence prédominante de l’État où vous vous trouvez, les habitudes peuvent être assez différentes. Mais vous trouverez ci-dessous un avant-goût de ce qui vous attend pendant votre PVT au Brésil 🙂

Les produits phares de la cuisine brésilienne

Les 3 composantes de base

La cuisine brésilienne se compose de trois éléments phares que vous pouvez retrouver partout dans le pays : le riz, les haricots et le manioc (généralement sous forme de farine, appelée farofa).
La farofa est tout simplement de la farine de manioc. Mais il peut en exister plusieurs sortes, avec différentes épices, ou même avec de la banane. La base reste la même mais chacun est libre d’ajouter ensuite ce qui lui plaît.

Ces trois produits phares sont, dans beaucoup de plats, mangés ensemble. Il est très rare qu’on ne vous donne pas au moins du riz avec un plat mais globalement, quand c’est un plat traditionnel, les trois vous seront donnés.
À noter qu’il y a une petite différence entre Rio de Janeiro et l’État de Bahia par exemple. À Rio, ce sont des haricots noirs qui vous seront servis tandis qu’à Bahia, ce sont surtout des haricots blancs.

La viande

La viande occupe également une place très importante dans la cuisine brésilienne, les locaux en sont tout simplement fous et ils en mettent partout. Que ce soit sous forme de ragoût, de filet, de filet mignon (oui oui), de barbecue… Si vous aimez la viande, vous aurez toujours plusieurs choix.
Par ailleurs, les barbecues sont très populaires au Brésil et la picanha est leur découpe phare de la viande. Ils découpent le bœuf d’une certaine manière, puis le proposent généralement sur des broches.

Le sel et le sucre

Ce ne sont pas vraiment des aliments en tant que tel mais ils sont tellement présents que c’est impossible de ne pas les citer. À défaut d’utiliser des épices ou des herbes (dans certains États), les Brésiliens utilisent beaucoup (beaucoup) de sel et de sucre.

Feijoada : le plat national

La feijoada est un ragoût composé de bœuf, de porc et d’haricots rouges, généralement accompagné de riz et de farofa.

Ce plat national est né chez les esclaves. Ceux-ci n’avaient accès qu’aux restes de viande, tels que les oreilles ou le museau, et en ont fait un ragoût. Aujourd’hui, ce plat n’est plus composé des restes mais les bases de la recette sont toujours là.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés