L’échange de permis de conduire au Canada

Chapitre 1 : Le permis de conduire international : ça sert toujours !

Date de publication : 14-04-2020

Auteur

isa

Le permis de conduire international : ça sert toujours, pour conduire au Canada ou aux USA !

Le permis de conduire international peut être un plus, notamment dans les provinces qui requièrent des documents officiels en anglais : vous n’aurez alors pas besoin de faire traduire votre permis français pour conduire au Canada, où que vous alliez.
Cependant, si vous avez l’intention de résider dans une province à moyen ou long terme, le permis international ne vous sera pas beaucoup plus utile que votre permis national puisque qu’au bout de quelques mois, il vous faudra de toute façon obtenir un permis local auprès de votre province de résidence.

Depuis 2018, la demande de permis de conduire international se fait en ligne puis par courrier, pour les Français. Consultez notre article Obtenir son permis de conduire international pour en savoir plus.

Pour l’obtenir en Belgique, il faut vous rendre dans votre commune de résidence avec :

  • votre carte d’identité ;
  • votre permis de conduire belge valide ;
  • une photo d’identité récente ;
  • Une somme allant de 16 euros à une vingtaine d’euros, en fonction de votre commune.

Pour en savoir plus : Le permis de conduire international en Belgique.

Attention, votre permis international doit toujours être accompagné de votre permis national, français ou belge. Seul, il n’est pas valide !

À savoir : si au cours de votre PVT, vous comptez conduire aux États-Unis, c’est tout à fait possible avec votre permis belge ou français, jusqu’à 3 mois. Le permis international n’est pas obligatoire aux États-Unis, y compris en Georgie et en Floride, depuis quelques années. Cependant, renseignez-vous en amont auprès de votre loueur de voiture car certaines enseignes de location ont inscrit dans leurs clauses que la présentation d’un permis international était obligatoire. Une raison supplémentaire pour toujours avoir votre permis international avec vous. Ainsi, pas de mauvaise surprise !

Dossier publié en 2019 et mis à jour en avril 2020.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

4.7/5 (10)

200 Commentaires

Dylan
34 80

Bonsoir à tous,

Une question me trotte l’esprit depuis un petit moment.

Comme j’ai l’intention de m’installer du côté du Lac Saint Jean à Saguenay, j’aimerais avoir mon propre véhicule dès le début de mon arrivée. La location est trop onéreuse à mon sens, j’avais donc dans l’idée de rester à Montreal une ou deux semaines (voire plus), le temps de trouver un véhicule et d’en profiter pour faire d’autres formalités administratives.

Lorsque je trouve un véhicule chez un particulier ou un garagiste, est-il déjà immatriculé ? Si c’est le cas, il me semble qu’une simple formalité est nécessaire auprès d’une agence pour que la plaque soit à mon nom ? Dois-je au préalable aller échangé mon permis de conduire belge contre le quebecois ? Dois-je avoir obligatoirement une adresse de domicile pour avoir le véhicule immatriculé à mon nom ?

Merci d’avance.

Gy
259 457

Une petite question: Pendant le PVT, on peut conduire au Canada avec son permis Belge et son permis international.
Pour la voiture OK.
Pour la moto et le camion, est-ce aussi valable?

Irène
0 1

Je travaille au Canada avec mon copin en PVT et nous proposons à la vente et à la location-achat (location dès le début 2013) de combi split, camper, bus vw fin bref…toutes les gammes possibles et imaginables de bus hippie comme sur la photo de l’article. Et si vous souhaitez exporter votre petit bijoux vers la france, on peut vous le faire. Nous pouvons aussi vous le racheter à la fin de votre trip. Notre entreprise se nomme Cloverwest inc. Nous sommes situés à 1 h de Vancouver. plus d’infos sur https://www.cloverwest.net/ contactez nous ou contactez David et Marie sur le site.

Cécile
4 17

Merci pour cet article plein d’informations utiles ! Beaucoup de choses dont je n’étais pas au courant sur le permis international… J’ai déjà conduit au Québec avec un permis français, mais avec une voiture de location, je ne savais pas qu’il ne suffisait plus au-delà de 6 mois passés dans la province…

Emilie
0 19

Attention l echange à un coup, montreal me demande + de 120 $ pour faire l echange de mon permis, et encore il faut un rendez vous qu ils n ont que bien plus tard, plus d un mois d attente :\ j vais me tenter les demarches uniquement avec mon permis français et voir international alors, pensez vous que ca peut le faire? j voulais acheter un van ou une voiture et prtir de montreal jusqu en colombie britannique, peut etre un tour aux etats unis, mon permis international suffira t il?

Sarah
0 107

Bonjour Emilie,
Je suis désolée pour cette réponse tardive. Je ne sais pas si l’info va encore t’être utile mais tu peux sans problème utiliser ton permis international (ou simplement ton permis français) pour conduire dans les autres provinces canadiennes ainsi qu’aux Etats-Unis. Le seul problème éventuel sera le départ de Montréal : si tu vis au Québec (donc si tu es résidente permanente) depuis + de 6 mois, tu es censée avoir un permis québécois…

Julie
0 1

Moi et ma copine sommes actuellement en voyage au canada PVT, nous avons acheter une voiture au Québec en Novembre et cela était relativement simple d’assurer le véhicule avec mon permis international et le changement d’immatriculation à la Saaq..
Nous avons traverser tous le canada jusque Vancouver et la voiture a très mal supporter la route étant un peu vielle.
Nous projetons de racheter une voiture ici à Vancouver pour finir notre trip et retourner à Québec mi-septembre pour repartir en France.
Cela me parait beaucoup plus compliquer ici car j’ai entendu parler du Aircare sur les véhicule (un contrôle de la pollution) est- il nécessaire pour le changement d’immatriculation??
Pourra t-on revendre notre voiture à Québec sachant qu’elle sera immatriculer ici? Y-a t-il besoin d’une assurance d’une compagnie comme à Québec pour les personne conduisant le véhicule?
Et enfin avez vous des informations sur se que je peut faire de ma vielle voiture (Casse auto, recyclage) et les papiers nécessaire pour la désimatriculer de la SAAQ?
Merci d’avance pour les information et bravo pour cet article qui s’avère fort utile.
Francois

Sarah
0 107

Bonjour François,

– En ce qui concerne l’Aircare, tout dépend de l’âge et du type de véhicule que tu choisis. Certains véhicules en sont exempts (notamment les véhicules datant de 2007 ou plus), comme l’indique ce lien : https://www.aircare.ca/aboutus-qa.php (voir la réponse à la 2e question). Ceci dit en achetant d’occasion il y a de fortes chances pour que ce soit nécessaire (le test coûte entre 23 et 45$). Si le véhicule ne passe pas le test, on te laisse 3 mois pour le faire réparer.
Le mieux est peut-être d’acheter un véhicule d’occaz qui a réussi le test récemment afin de ne pas vous embêter avec des réparations onéreuses…

– Vous pourrez bien sûr revendre votre voiture à Québec mais il faudra bien garder tous les papiers (contrat de vente, certificat d’immatriculation, etc.) car ils seront nécessaires au nouveau propriétaire pour faire immatriculer le véhicule au Québec. Plus d’infos sur les documents nécessaires ici : https://www.saaq.gouv.qc.ca/immatriculation/hors_quebec.php.

– Vous aurez besoin d’une assurance (équivalente à la SAAQ au Québec) : il s’agit en Colombie Britannique de l’ICBC (https://www.icbc.com/autoplan).

– Enfin, il va falloir effectuer une « mise au rencart » de votre vieille voiture auprès de la SAAQ : https://www.saaq.gouv.qc.ca/saaqclic/grandpublic/rancart/index.php (le service est dispo par téléphone).
La SAAQ propose de la reprendre (contre des titres de transport en commun, contre de l’argent ou pour en faire don à des fondations) mais vous serez en BC… Pour la recycler, tu trouveras les infos nécessaires sur le site du Recycling Council of BC : https://rcbc.bc.ca/education/faqs/automotive5.

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes tes questions ! Bonne route !

Sylvie
84 489

Merci beaucoup Sarah ! En fait, je me suis rendue compte début avril que mon permis international était expiré depuis le 5 mars. Alors je suis allée voir pour faire l’échange mais le rendez-vous n’est que début mai ! En attendant je suis obligée de me faire conduire, sauf qu’entre temps j’ai reçu ma CRP. Je suis allée la faire valider à la frontière ce fin de semaine et c’était donc ça mon idée : pouvoir reconduire moi-même en attendant le rendez-vous. Donc merci beaucoup pour le lien, je retrouve un peu d’indépendance et si jamais je me fais arrêter je vous tiens au courant !

Sylvie
84 489

Merci Sarah pour ta réponse ! En fait je trouvais qu’il y avait une ambiguité car on parle de résidence, sans préciser s’il s’agit de résidence permanente. Je suis résidente temporaire depuis 3 ans avec différents permis et je vais aller à la frontière faire valider ma CRP bientôt. Je me disais que c’était cette entrée au Canada qui allait compter comme ma véritable installation. Tu ne penses pas que c’est un peu ambigüe ?

Sarah
0 107

Je suis d’accord avec toi Sylvie, le terme « résident » est assez flou…
Si tu regardes le site de la SAAQ, ils précisent quand même que les « nouveaux résidents » ont le droit de conduire avec un permis étranger pendant 6 mois seulement : https://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/echange/residents_autre.php
Donc a priori tu n’as pas le droit de conduire actuellement, tu as dépassé le délai.

En revanche je pense que tu n’auras pas de problème dès que tu auras ta RP : j’ai trouvé ce lien d’Immigration Québec qui dit que tu peux utiliser ton permis étranger pendant 90 jours à compter de la date d’obtention du statut de « résident permanent » et qu’il te faut ensuite un permis québécois. C’est comme si tu repartais à zéro je pense. J’imagine que même si tu n’as pas fait la demande pendant tes 3 ans en tant que résidente temporaire, tu peux demander à échanger ton permis contre un permis québécois dès que tu auras ta RP (franchement je ne vois pas pourquoi ils refuseraient).

N’hésite pas à nous dire comment ça s’est passé pour toi, ça aidera peut-être des futurs pvtistes dans un cas comme le tien !

Sylvie
84 489

Merci Sarah pour le résumé !

J’ai un question bête : on parle ici « d’échange », est-ce que ça veut dire qu’on perd notre permis français et qu’on sera obligé d’obtenir un permis international quand on retourne en France en vacances ?

Aussi, pour le québec, sur le site de la SAAQ, c’est indiqué « Si vous décidez de vous établir au Québec, vous pouvez continuer de conduire avec votre permis durant les 6 mois qui suivent votre établissement. ». Est-ce qu’on peut considérer un tour du poteau comme une « nouvelle entrée » et repartir pour 6 nouveaux mois ? Par exemple, je m’en vais à la frontière faire valider ma CRP, est-ce que c’est considéré comme le fait que « je décide de m’installer au Québec et que je puisse continuer à conduire encore 6 mois » avant de faire d’échanger mon permis ?

Sarah
0 107

Bonjour Sylvie,
Si tu as fait un échange de permis et que tu rentres en France pour des vacances, tu pourras conduire avec le permis de ta province, comme si tu étais une touriste canadienne !
Par contre en revenant en France définitivement, tu pourras faire une demande pour récupérer ton permis rose auprès de ta préfecture (« À votre retour en France, votre permis de conduire français vous est restitué sur votre demande en préfecture », di-on sur service-public.fr, https://vosdroits.service-public.fr/F1459.xhtml).

Pour ce qui est de ta 2ème question, un tour de poteau n’est malheureusement pas un retour à zéro puisque ce qui compte c’est ta date d’installation au Québec en tant que résidente. Ceci dit pas mal de gens semblent dire que la SAAQ te donne le permis québécois tout en te permettant de garder ton permis français donc c’est tout bénéf !

darius
4 11

Merci Sarah , j’attend ça avec impatience mêmes si j’ai ma petite idée du plus avantageux 🙂

Articles recommandés