L’échange de permis de conduire au Canada

Chapitre 1 : Le permis de conduire international : ça sert toujours !

Date de publication : 14-04-2020

Auteur

isa

Le permis de conduire international : ça sert toujours, pour conduire au Canada ou aux USA !

Le permis de conduire international peut être un plus, notamment dans les provinces qui requièrent des documents officiels en anglais : vous n’aurez alors pas besoin de faire traduire votre permis français pour conduire au Canada, où que vous alliez.
Cependant, si vous avez l’intention de résider dans une province à moyen ou long terme, le permis international ne vous sera pas beaucoup plus utile que votre permis national puisque qu’au bout de quelques mois, il vous faudra de toute façon obtenir un permis local auprès de votre province de résidence.

Depuis 2018, la demande de permis de conduire international se fait en ligne puis par courrier, pour les Français. Consultez notre article Obtenir son permis de conduire international pour en savoir plus.

Pour l’obtenir en Belgique, il faut vous rendre dans votre commune de résidence avec :

  • votre carte d’identité ;
  • votre permis de conduire belge valide ;
  • une photo d’identité récente ;
  • Une somme allant de 16 euros à une vingtaine d’euros, en fonction de votre commune.

Pour en savoir plus : Le permis de conduire international en Belgique.

Attention, votre permis international doit toujours être accompagné de votre permis national, français ou belge. Seul, il n’est pas valide !

À savoir : si au cours de votre PVT, vous comptez conduire aux États-Unis, c’est tout à fait possible avec votre permis belge ou français, jusqu’à 3 mois. Le permis international n’est pas obligatoire aux États-Unis, y compris en Georgie et en Floride, depuis quelques années. Cependant, renseignez-vous en amont auprès de votre loueur de voiture car certaines enseignes de location ont inscrit dans leurs clauses que la présentation d’un permis international était obligatoire. Une raison supplémentaire pour toujours avoir votre permis international avec vous. Ainsi, pas de mauvaise surprise !

Dossier publié en 2019 et mis à jour en avril 2020.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

4.7/5 (10)

200 Commentaires

Anonyme
0 0

Si l’on échange son permis français contre un permis québécois, comment récupérer son permis français en quittant le Québec ?

Nicolas
7 44

En fait, jerome, tu l’échange pas en tant que tel, tu garde bien ton papier francais ! Donc pas de soucis à ce niveau là…
Tu en a juste besoin pour l’inscription au permis québecois, mais après c’est bon ! 😉

Anonyme
0 0

Merci Nicolas 🙂

C’est ce terme « échange » qui est trompeur.

Nicolas
7 44

Oui, je me suis fait avoir aussi au début.
Mais l’idée c’est que c’est pour que tu n’utilise plus ton permis français ici, lorsque t’a obtenu ton permis québecois, il devient illégal de te servir de ton français (pour ne pas prendre les points ‘démérite’ si tu fait des infractions ici)…

Christophe
0 3

Hello,

Il semble y avoir des ambiguïtés dans ce que j’ai pu lire plus haut. Il est important de comprendre :

– avec un permis français on peut conduire 6 mois au québec, après ça il faut échanger le permis en permis québécois (payant et on peut perde des points etc. et donc payer plus cher l’assurance etc.)

– avec un permis français accompagné d’un permis international (à faire à la préf. en France) on peut l’utiliser autant de temps que celui-ci est valide, c’est à dire 3 ans (gratuit et pas de perte de points !!!!)

En tant que PVT on est pas résident, qu’on soit sédentaire ou non, on est des temporaires et donc le permis international + permis français suffit 🙂

Quand vous aurez votre résidence permanente, là il sera tant de changer et de payer… jusque là ENJOY 🙂

Christophe
0 3

de plus, faire le tour du poteau permis de mettre le compteur des 6 mois à zéro pour les personnes qui n’ont pas eu le temps de faire le permis international… et au pire vous pouvez le faire par correspondance donc faites le vous envoyer 😉

Christophe
2 27

Pour acheter une voiture et l’assurer au Québec, pas de soucis, il suffira de mettre son adresse en France et de demander une « SUBDIVISION » à l’agent de comptoir pour y mettre l’adresse québécoise (pour les correspondances etc.)
Dans ce cas, pas de soucis en cas de contrôle de police sur la route, vous pourrez rouler avec permis français + permis international autant de temps que celui ci sera valide (3 ans) et sans aucun problème. NON RESIDENT = PERMIS FRANCAIS + INTERNATIONAL pour le 3 ans max.
Si un jour vous devenez résident permanent, là il faudra faire le changement de permis et payer chaque année la 100ène de dollars.

sarah
7 50

Salut à tous,
Après 6 mois, comment fait-on pour avoir un permis québécois?

Nicolas
7 44

sarah:
Il faut que tu te rendes à la SAAQ, tu prends un rendez-vous par téléphone avant en ayant choisi le bon service, et tu suis les procédures:
https://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/echange/
Ca s’appelle ‘échange de permis’ mais ne t’inquiete pas, il ne te confisquent plus le permis français, c’est juste que tu n’a plus le droit de le présenter aux flics lors des controles car tu dois utiliser le québecois une fois délivré.
Ah oui et ça coute environ 90$ au total si je me rapelle bien…

sarah
7 50

Super ! Merci beaucoup Nicolas 🙂

Christophe
2 27

L’idéale c’est de faire un permis international. On est pas résident en tant que PVTiste donc tu peux avec un permis international utilisé ton permis français (ensemble) pour toute la durée de validité de ton permis internationale (soit 3 ans …). Les 6 mois ne s’applique que pour le permis français seul … Si tu ne l’a pas fait, fais les démarches par quelqu’un de ta famille qui te l’enverra ou par internet auprès de ta préfecture

Julien
0 7

Retour sur ma propre expérience à titre indicatif:
J’ai fait un Road-Trip en Van d’un mois dans le Canada avec un permis Français (aller-retour Vancouver avec pas mal de détours et contours 🙂 ), et je pense effectivement que si tu te déplace tout le temps tu n’a pas besoin de changer de permis (à moins d’être installé au moins 90 jours etc..).
En tout cas pour ma part on ne s’est jamais fait contrôler par la police, même si on les a vu un grand nombre de fois sur la transcanadienne pour la vitesse, tu respecte la limitation et c’est tout bon!
On avait peur pour la nuit dans le Van aussi mais le pays est tellement vaste, faut résonner autrement ils ne peuvent pas surveiller tout le territoire et apparemment ils sont assez cool la dessus! Plus de 25 nuits en Van, aucuns problèmes…
Avis aux amateurs, c’est une expérience excellente!

Marine
4 26

Je ne suis pas sure d’avoir tout compris. L’échange des permis doit se faire dans les 90 jours. Mais si je change de province tous les 89 jours par exemple, au final je n’aurais jamais besoin d’échanger mon permis? (NB: j’ai un permis international)

Guerric
0 14

Bonjour à tous,
Une petite question que je me pose avant de partir : si je ne fais que « bouger » avec un van en travaillant à droite et à gauche, je suis obligé de refaire un permis à chaque fois ?
Merci

Christophe
2 27

Permis français + permis international suffit pour une durée de 3 ans (après faut renouveler ton permis international). On est pas résident donc c’est bon :). Tu as du trouvé ta réponse depuis, j’espère que ça servira à d’autres 😉

Julien
0 7

Salut tout le monde!

Je vois que nous sommes pas mal à avoir un certain nombre de questions dans cette rubrique…
Je vous explique sommairement ma situation: je suis avec un ami en visa touriste (et oui, le PVT quelle déception!) depuis mi-janvier à Montréal. Désormais, nous comptons faire un petit Road-Trip jusqu’à Vancouver en achetant un Van. Celui-ci durerait 2 mois au maximum, notre départ de Montréal étant prévu début juillet. Nous sommes donc en train de nous renseigner pour l’achat d’une voiture, et tout ce que cela implique: assurance, immatriculation, …
Alors déjà le truc essentiel pas forcément mentionné ci-dessus est que l’immatriculation d’un véhicule est « nominative »: une plaque = un conducteur. Cette démarche s’effectue à la SAAQ, qui demande une contribution à l’année pour « l’immatriculation ». En réalité, cette contribution finance également l’assurance « dégâts corporels », qui est gérée par cet établissement public. Mais, de même qu’en France, il faut une assurance « dégâts matériels », gérée par un quelconque assureur privé (https://www.saaq.gouv.qc.ca/immatriculation/assurance_responsabilite.php). Nous nous sommes renseignés en SAAQ, le fait d’être Français avec notre permis « de chez nous » ne pose aucuns problèmes pour acheter et immatriculer un véhicule. Néanmoins, il faut une adresse au Québec, et nous devrons payer l’immatriculation pour le reste de l’année, à savoir jusqu’en Février prochain, une somme de l’ordre de 265$ selon notre conseillère (qui dépend de nombreux facteurs: année de la voiture, …).

Mais de nombreuses questions restent en suspend…:
1. Malgré les indications du site de la SAAQ (https://www.saaq.gouv.qc.ca/envrac/sejour_exterieur/index.php), sommes nous couvert par leur assurance dans le reste du pays (sous entendu en tant que Français)?? selon moi la logique voudrais que oui, étant donné que l’on cotise…Fin bon, l’administration, je me méfie 🙂

2. Apparemment il est compliqué de s’assurer pour une petite durée (2 mois…) auprès des assureurs que cela n’intéresse pas, sont-ils obligés comme je l’ai vu ailleurs dans un forum de pvtistes (assez ancien)?? Et si vous avez des bons plans, n’hésitez pas 🙂

J’en aurai d’autres certainement à venir 🙂

Merci d’avance!

Evgueni
0 10

Bonjour à tous. C’est un samedi ensoleillé à Paris.

J’ai une question. Peut on en absence de permis français, le passer dans le rest of Canada, si nous arrivons avec un visa de travail?

Anaïs
0 2

Bonjour à tous,

Mon copain et moi partons pour le Canada en simples touristes pour 5 semaines.
J’ai cependant quelques questions, je voulais tout d’abord savoir si il était possible pour des non résidents d’acheter une voiture d’occasion et l’assurer uniquement pour 5 semaines? ou nous devons forcement en louer une.
Deuxième question : nous aimerions traverser le Canada de Vancouver à New York. Plusieurs personnes nous ont dit que c’était juste niveau timing en 5 semaines. Qu’en pensez vous? le but n’étant pas de le faire en faisant 10h de voiture par jour. on aimerais quand même faire quelques haltes (d’un jours ou 2 max).
Une Québécoise nous à même dit que tout le milieu du Canada était plat et pas très intéressant.
Bref nous sommes un peu perdus.
Ce que nous recherchons dans ce voyage est la nature, les grands espaces, le camping (sauvage si autorisé) etc… A part Quebec, Tadoussac et les chutes du Niagara nous ne voulons pas spécialement rester dans les grandes villes.

Merci d’avance pour votre aide

Anaïs

Philip
0 1

Merci pour ce guide phénoménal! Un petit update pour Ontario – maintenant vous n’avez que besoin d’un Permis International si vous restez plus que 3 mois à Ontario en tant de visiteur – https://www.ontario.ca/driving-and-roads/drive-ontario-visitors

Sinon ici les démarches officielles pour changer le permis: https://www.ontario.ca/driving-and-roads/exchange-foreign-drivers-licence

Articles recommandés