3L’échange de permis, province par province


Avant toute chose, nous vous conseillons de contacter par téléphone l’instance officielle de la province dans laquelle vous êtes établi ou souhaitez vous établir. Effectivement, il est très difficile de trouver des informations officielles constantes vis-à-vis du statut particulier de PVTiste. Les informations que nous vous fournissons, donc, sont sujettes au changement et peuvent être variables en fonction de votre situation personnelle : elles ne sont à consulter qu’à titre indicatif et seront susceptibles de s’enrichir grâce à vos témoignages.
Nous n’abordons ici que les formalités liées au permis voiture (permis B) : les démarches ne seront pas les mêmes pour les autres types de véhicules. Il faut également noter que le système de permis de conduire ne fonctionne pas exactement de la même façon au Canada qu’en France ou en Belgique : il existe plusieurs « grades » de permis en fonction de votre expérience sur la route (souvent, un permis « complet » est délivré après deux ans d’expérience de conduite). En deçà, il s’agit en quelque sorte de permis probatoires (avec des limites de vitesse plus basses, etc.). Dans le cadre de l’échange de permis, il est possible que l’on ne vous donne qu’un permis probatoire.

Alberta

Il semblerait qu’il y ait une tolérance pour les « visiteurs » en Alberta : vous avez le droit de conduire avec votre permis d’origine jusqu’à un an :

« If you are visiting Alberta with a valid driver’s licence (equal to or higher than a Class 5) from your home jurisdiction, you may drive a standard passenger vehicle in Alberta for up to 1 year. »

Le gouvernement albertain vous recommande de conduire avec un permis de conduire international en sus de votre permis national français ou belge.

Sources : Exchange a license from outside Alberta et Consulat de France à Vancouver.

Colombie-Britannique

Si vous êtes titulaire du permis depuis au moins 24 mois, votre permis sera valable pendant 90 jours à partir de votre arrivée dans la province.
Si vous êtes français ou belge et que votre expérience de conduite est inférieure à 24 mois, vous pouvez tout de même demander un permis local, mais il s’agira d’un permis probatoire, obtenu en passant notamment un examen pratique.
Un accord de réciprocité a été conclu en 2020 avec la Belgique, le permis belge y est désormais reconnu et peut être échangé suivant la même procédure que le permis français.

Le permis de conduire international est recommandé si vous souhaitez échanger votre permis français ou belge. Il vous permettra d’éviter des frais de traduction pour traduire votre permis.

Sources : Moving to B.C et Consulat de France à Vancouver.
À lire : Le permis de conduire en Colombie-Britannique et notre dossier Acheter une voiture en Colombie-Britannique.

Île-du-Prince-Édouard

Vous avez le droit de conduire avec votre permis français ou belge jusqu’à 4 mois à partir de votre arrivée dans la province. Au-delà, il faudra procéder à l’échange de permis. Si vous êtes français, seul un test de la vision sera demandé. Si vous êtes belge, vous devrez également passer les examens pratique et théorique.

Le permis de conduire international est recommandé si vous souhaitez échanger votre permis français ou belge. Il vous permettra d’éviter des frais pour traduire votre permis.

Source : Driving with an Out-of-Province License.

Manitoba

Le gouvernement manitobain propose une page très claire (et en français !). Si vous êtes français ou belge, vous avez le droit de conduire jusqu’à 3 mois avec votre permis avant de procéder à l’échange de permis. Il n’est pas nécessaire de passer d’examen théorique ou pratique. En revanche, si vous êtes belge, vous avez également le droit de conduire avec votre permis belge jusqu’à 3 mois avant de procéder à l’échange de permis, mais vous devrez passer ces deux examens.

Source : Arrivée au Manitoba.

Nouveau-Brunswick

Il est conseillé d’échanger son permis de conduire français ou belge le plus rapidement possible en s’installant dans la province. Il existe un accord avec la France et la Belgique exemptant leurs ressortissants des examens pratique et théorique.

Source : Permis de conduire pour nouveaux résidents.

Nouvelle-Écosse

Il n’y a hélas pas d’accord entre la Nouvelle-Écosse, la France et la Belgique. Pour obtenir un permis de la province, il faudra donc repasser tous les examens : examen de vision, examen théorique, examen pratique, etc. Cela implique de nombreux frais !

Source : Driver’s Licence Nova Scotia.

Nunavut

Il ne semble pas y avoir d’accords internationaux avec le Nunavut. Vous devriez repasser les examens de conduite.

Ontario

En tant que nouveau résident, votre permis sera valable les 60 premiers jours de votre installation dans la province. Il faudra ensuite obtenir un permis de conduire ontarien. Il existe un accord avec la France et la Belgique vous permettant de procéder à l’échange de permis. Pour les personnes possédant au moins 2 ans d’expérience, il suffira de passer un examen de la vue (il n’est pas nécessaire de passer d’autres examens). Si vous avez moins de deux ans d’expérience de conduite, vous devrez passer un examen pratique en complément et n’obtiendrez peut-être qu’un « permis probatoire ».

Voici quelques tips et détails propres à Toronto :

1. Les documents
Préparez les documents suivants : votre permis de conduire, votre passeport plutôt que votre carte d’identité, un historique de conduite (= il se demande auprès de votre préfecture en France, sur place, par courrier ou par mail.).
L’historique de conduite, relevé d’information intégral, indique les informations importantes concernant votre permis et votre conduite. C’est une version dématérialisée de votre permis de conduire.

2. Le lieu
À Toronto, rendez-vous à ServiceOntario, situé au 777 Bay St à l’étage inférieur du bâtiment. Vous ne pouvez pas vous tromper, le logo est affiché dehors !
Ce centre est le plus proche du centre-ville, il en existe un autre, le centre Test au volant.

Vous pouvez prendre rdv en avance en ligne ou vous rendre sur place sans. Dans les deux cas, vous devrez vous enregistrer à la borne en arrivant, celle-ci vous délivrera un ticket et votre numéro sera appelé sur un écran.
Le maître mot : patience, il y a beaucoup de monde.

3. Le rendez-vous
Sur place, vous serez reçu par un agent qui vous fera remplir un court formulaire de demande précisant votre nombre d’années de conduite, vos coordonnés, vos exigences de vision au volant le cas échéant (= « avez-vous l’obligation de porter des lunettes/lentilles au volant ? »). Vous passerez ensuite un rapide examen de la vue, toujours sur place avec ce même agent. Enfin, il vous délivrera un permis provisoire valable 3 mois, avec lequel vous aurez l’autorisation de conduire, en attendant de recevoir le précieux sésame chez vous !

4. Les frais
Vous devrez vous acquitter de la somme de 90$CA.

Source : Échange d’un permis de conduire non délivré par la province de l’Ontario.

Québec

Si vous vous installez au Québec, votre permis de conduire français ou belge est initialement valable pendant 6 mois à compter de votre arrivée, après quoi, si vous voulez continuer à conduire, vous devrez l’échanger contre un permis québécois.

Si vous décidez de procéder à l’échange de permis, la prise de rendez-vous est obligatoire. Attention aux délais : comptez jusqu’à 4 mois pour obtenir un rendez-vous à Montréal (le temps d’attente est variable en fonction du lieu de RDV et de la période de l’année). Lors du rendez-vous, vous devrez apporter votre passeport, vos documents d’immigration (votre PVT, JP ou autre permis de travail), votre permis de conduire original et une preuve de résidence au Québec pour procéder à l’échange. Vous n’aurez pas besoin de passer d’examen de compétence, car le Québec a signé des ententes avec la France et la Belgique concernant l’échange de permis.

Cas particulier : si vous êtes étudiant ou stagiaire et titulaire d’un permis de conduire étranger, vous pouvez conduire un « véhicule de promenade » (comprendre une voiture) pendant la durée de vos études ou de votre stage sans procéder à un échange de permis.

Plus d’infos sur le site de la SAAQ (Société de l’Assurance Automobile Québec).

Saskatchewan

À partir du moment où vous êtes considéré résident de la Saskatchewan (en louant, par exemple, un hébergement dans la province, ou en étant hébergé par un membre de votre famille), vous avez jusqu’à 90 jours pour demander votre permis local. Si vous êtes étudiant, il n’est pas obligatoire de demander de permis local.

Au moment de l’échange de permis, si vous avez plus de 2 ans d’expérience de conduite (et que vous pouvez le prouver), vous aurez immédiatement un permis « complet ». Si vous avez moins 2 ans d’expérience de conduite, l’administration jugera de votre niveau et vous invitera à passer plus ou moins d’examens en fonction.

Source : SGI – Moving to Saskatchewan.

Terre-Neuve-et-Labrador

Que vous soyez nouveau résident ou simple visiteur, vous n’aurez le droit de conduire à Terre-Neuve-et-Labrador avec votre permis original que pendant 3 mois maximum.
Il existe un accord d’échange de permis uniquement pour les Français. À partir du moment où votre permis français est valide et que vous présentez votre passeport et votre permis de travail valide, vous pourrez procéder à l’échange de permis sans passer d’examen complémentaire.
Ce n’est pas le cas des Belges qui devront passer un examen pratique, un examen théorique, et un contrôle de la vision. Il faudra donc ajouter des frais supplémentaires.

Source : TNL – News Residents

Territoires du Nord-Ouest

Les liens expliquant les démarches à réaliser en cas d’installation dans les Territoires du Nord-Ouest étant actuellement brisés, nous ne connaissons ni les démarches de l’échange de permis de conduire, ni son prix.

Source : Immigrate in Northwest Territories

Yukon

Il n’y a pas d’accord d’échange de permis de conduire entre le Yukon et la France et la Belgique. Si vous passez plus de 4 mois au Yukon, vous devrez repasser tous les examens (si vous avez moins de 2 ans de permis, vous aurez à passer plus d’épreuves). Il y a 3 examens à passer (conduite, théorique, médical).

Source : Échange de permis obtenu ailleurs qu’au Yukon.

Tableau récapitulatif

Province ou territoire Accord d’échange avec la France Accord d’échange avec la Belgique Durée de validité du permis français/belge* Prix de l’échange de permis Autres informations
Alberta Oui Oui Jusqu’à 1 an Gratuit Les Français et les Belges sont exemptés de l’examen pratique
Colombie-Britannique Oui Oui Jusqu’à 90 jours 31 $  –
Île-du-Prince-Édouard Oui Non Jusqu’à 4 mois Environ 20 $ (+ coût des examens éventuels) Les Belges et les Français doivent passer un examen de la vue / Les Belges doivent passer un examen théorique et pratique
Manitoba Oui Non Jusqu’à 3 mois Environ 65 $ (+ coût des examens éventuels) Les Français sont exemptés de l’épreuve pratique et théorique (contrairement aux Belges)
Nouveau-Brunswick Oui Oui Effectuer l’échange de permis le plus rapidement possible 22 $ par an
Nouvelle-Écosse Non Non Jusqu’à 90 jours Au minimum 150 $ Les Belges et les Français doivent passer tous les examens (ce qui implique un coût élevé)
Nunavut ? ? ? 68.40 $ (+ coût des examens)
Ontario Oui Oui Jusqu’à 60 jours 90 $ Les Belges et les Français doivent passer un examen de la vue
Québec Oui Oui Jusqu’à 6 mois 21.90 $
Saskatchewan Oui Oui Jusqu’à 90 jours 15 $ La nécessité de repasser (ou non) des examens dépend de votre expérience de conduite (qui sera jugée individuellement)
Terre-Neuve-et-Labrador Oui Non Jusqu’à 3 mois Une centaine de dollars Les Belges doivent passer un examen visuel + théorique + pratique
Territoires du Nord-Ouest ? ? ? ?
Yukon Non Non Jusqu’à 120 jours Environ 60 $ Il faut repasser les examens théorique et pratique (20 $ chaque)

* À partir de la date d’installation dans la province, avec un statut de pvtiste (la durée de validité est différente si on est visiteur ou étudiant, par exemple). Au-delà de cette durée, il est conseillé de procéder à l’échange de permis.

Tableau réalisé initialement en février 2019 et mis à jour (quand c’est possible) en janvier 2023. Ces informations sont susceptibles de changer.

Chapitre précédent Chapitre suivant
isa

Amoureuse des Etats-Unis, de l'Utah et du voyage en train, j'ai passé 7 mois à Montréal en 2010, et j'en ai profité pour découvrir la Nouvelle-Angleterre en long, en large et en travers !
Mon coup de cœur avec Montréal date de 2008, et d'un mois estival là-bas... Depuis, je ne fais qu'y retourner !

J'ai réalisé deux tours des Etats-Unis (& Canada) en 2012 puis en 2014. Plusieurs mois sur les routes, c'est formateur... De retour à Montréal en 2019-2020 pour un PVT, avant de raccrocher !
Sur PVTistes.net, j'aime partager mon expérience sur le forum, dans des dossiers thématiques ou même en personne ! Vous me croiserez sûrement à Lyon, ma ville de cœur.

Ajouter à mes favoris
4.2
12 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

(232) Commentaires

Wendy I |

Bonjour !
Merci pour ce super article. Je suis un petit peu confuse. Je pars à la rentrée en tant qu’assistante de français à l’université de Winnipeg et mon conjoint part avec un pvt. Nous avons tous les deux un permis français et des permis internationaux. Nous ne comptons pas acheter de voiture mais probablement en louer le week-end/pendant nos jours de repos pour visiter le Canada et les Etats-Unis. Avons-nous besoin d’un permis manitobain ? Merci de votre réponse !

Enola I |

Bonjour Wendy

Pour la province de Manitoba, le permis français/international n’est valide que 3 mois, au-delà il faudra procéder à un échange de permis.
Donc ça veut dire que pendant 3 mois après votre arrivée vous pourrez louer des véhicules avec vos permis français/internationaux, après il faudra un permis manitobain. 🙂

Victor I |

Bonjour! Je ne pense pas être le seul dans ce cas, bien au contraire, mais impossible de trouver le topic parlant de ça. Voilà presque 2 ans que je suis au BC mtn, j’ai donné mon permis de conduire français pour faire mon permis BC. A la fin de mon visa au Canada je compte aller directement en nouvelle-Zélande (pas de retour en France prévu). Comment faire pour avoir un permis valide en nz? Sachant que mon permis canadien expire (en théorie) avant la fin de mon visa.
(Je dis en théorie parce que mon permis actuel expire le 16 mai 2024 et mon visa expire le 10 août 2024, j’ai donc fait la demande pour un nouveau permis BC mais je suis quasiment sûr qu’ils vont l’étendre uniquement jusqu’à la fin de mon visa). Une idée?

Elise I |

Salut Victor, (pas sûre de répondre à toutes tes questions) mais en BC le permis expire le jour de ton anniversaire, c’est comme ça pour quasi toute la paperasse. Mon copain était dans le même cas, permis expire fin janvier et visa fini fin mars. En allant à l’ICBC pour faire la demande de renouvellement, ils lui ont dit que son statut valide au Canada était trop court alors ils lui ont simplement donné le permis temporaire (sur la feuille jaune) jusqu’au 1er avril.

Au passage, l’ICBC a récupéré son permis expiré, et du coup il avait plus aucun document d’identité à part son passport, donc pas trop pratique pour sortir en ville.

helenes I |

Hello,
J’ai 2 sons de cloches et j’aimerai savoir lequel écouter ^^
Echange de permis au Québec = on me prend mon permis français ? J’ai entendu dire que le Québec nous laissait notre permis original contrairement aux autres régions.

Des infos ?
Je veux absolument garder mon permis français car lié à mon permis international dont je me sers en voyage

Merci pour vos réponses

Mathieu I |

Salut ! Pour l’échange de ton permis français au Québec, voici le topo : quand tu débarques, tu as jusqu’à 90 jours pour conduire avec ton permis français sans stress. Après, si tu veux continuer à conduire, tu dois checker avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour échanger ton permis français contre un québécois. Ce processus est plutôt simple parce que la France et le Québec ont un accord.

Maintenant, pour ce qui est de garder ton permis français, les infos sont un peu floues. Officiellement, lors de l’échange, tu dois présenter ton permis français, mais ils ne disent pas clairement s’ils te le prennent ou si tu peux le garder​​. Par contre, une fois l’échange fait, tu ne peux plus utiliser ton permis français au Canada, donc si tu le gardes, ça serait juste pour le fun ou pour tes voyages hors Canada​​.

Pour être sûr de tout, le mieux c’est de contacter directement la SAAQ. Ils pourront te donner les détails précis et à jour. Et si tu tiens vraiment à ton permis international lié à ton permis français pour tes voyages, assure-toi de bien leur expliquer ta situation. Ils sont là pour aider, même si parfois ça prend un moment pour les joindre.

J’espère que ça t’éclaire un peu ! Si t’as d’autres questions, n’hésite pas.

{{likesData.comment_88628.likesCount}}
Amaylie I |

Bonjour, je me renseigne pour faire mon permis québécois mais je vois qu’on ne parle que d’échange, est-ce qu’ils nous prennent automatiquement notre permis français lorsque nous demandons une équivalence de permis de conduire français vers celui du québec ? Merci d’avance !

Mathieu I |

Bonjour ! Pour obtenir un permis de conduire québécois en échangeant votre permis français, il y a généralement une procédure spécifique à suivre. Habituellement, lors de l’échange de votre permis français pour un permis québécois, votre permis français est conservé par l’autorité québécoise. Cela signifie que vous ne pourrez pas l’utiliser tant que vous détenez le permis québécois.

Mike I |

Bonjour a tous. Jai une demande plutot particuliere . En etant en france jai passer min permis B et jai eu mon permis papier . Quelques annees plus tard jai passer mon permis moto A2 , eu un autre permis version carte puis 2 ans apres mon permis moto gros cube A . Jai eu une suspension de mon permis a cause d un excès de vitesse d une duree de 6 mois durant laquelle jai du remetre mon dernier permis carte . Je nai pas conduit pendant 1 an et jai dut partir minstaller au canada avant de proceder a la refabrication de mon permis ( je nai pas put paser l examen de validation afin de le re faire fabriquer ) .
Je suis arriver et sur le territoire canadien et jai eu rendez vous a la SAAQ afin de faire mon permis de conduire canadien en presentant mon ancien permis de conduire francais ( celui qui mentionne le A2 ) .
Jai obtenue un permis provisoir et vais ( vraisemblablement) recevoir mon permis physique chez moi d ici peu .

Est ce que je suis dans l ilagilité ?
Ai ce que je suis correct qi je presente mon permis canadien ? ( je precise que je ferai les formalite de retour en france afin de re faire fabriquer mon permis )
Est ce que je risque quelque chose en particulier ?
Merci de vos reponses 🙂

Mike I |

+1 si quelqu’un sais svp

Aleji I |

Hello la communauté !
Quelque chose que j’ai du mal à comprendre concernant le permis: le permis international pour les français est suffisant si l’on ne reste pas plus longtemps que 6 mois dans une province ?
y a t’il des démarches à faire à chaque changement de province sachant qu’une voiture est assurée et a des plaques dans une provinces en particulier ?
je vous remercie !

Mathieu I |

Hello,
Si c’est uniquement pour louer des voitures, ton permis de conduire français suffit amplement. On ne m’a jamais demandé le permis international : c’est juste une traduction de ton permis français mais les loueurs de voitures ont l’habitude…

NetizenZ I |

Hello !

Article intéressant, cependant où et comment procéder à l’échange de permis ?
Je vais aller au Québec, donc je serai tranquille 6 mois (j’ai déjà demandé mon permis international), cependant je ne trouve nulle-part sur internet l’information d’où se font ces démarches.

Où dois-je me rendre pour procéder à un échange de permis ? Puis-je réserver depuis la France avant de partir, comme ça dès que j’arrive, je peux procéder ?

Merci !

NetizenZ I |

Je me réponds moi-même, c’est ici : https://saaq.gouv.qc.ca/rendez-vous/echange-permis

{{likesData.comment_87068.likesCount}}
Gaelle I |

De retour en france je veus recuperer ledit permis, comment faire? ladministration ne me permet pas den refaire un et me dit de contacter le CERT a Nantes.ici https://www.creuse.gouv.fr/Demarches/Permis-de-conduire/Demande-d-echange-de-permis-de-conduire-etrangers#:~:text=Pour%20les%20autres%20demandes%20d,1)%20qui%20traitera%20votre%20demande.
Il uy a plusieurs cas de figure de permis par echange (peut-on considerer le canada partie integrande de l’UE?), il nest pas tres clair dans quel cas de figure je me trouve, quand par exemple on me demande la copie du permis original qu’on ma pris en BC.. la demarche reste confuse.

Mathieu I |
{{likesData.comment_86749.likesCount}}
Gaelle I |

Merci de ta réponse. Déclaré le permis perdu a été la première démarche, finalement refusée comme le permis’ a été échangé’. Du coup je me retrouve avec des pistes qui semblent être pour refaire des permis, et aucune ne mentionne le Canada, c’est assez confus dans la documentation.

Juja I |

Bonjour,

Petite question, je viens d’arriver en Alberta. J’ai mon permis belge et un permis international. Je compte acheter une voiture plus tard mais pas dans l’immédiat. Est-ce que peux faire l’échange a n’importe quel moment où est-ce que je dois le faire dans les trois premiers mois de mon arrivée au Canada ?

Merci 🙂
Justine

Mathieu I |

Salut Justine,
Tu peux me faire n’importe quand et pas besoin de le faire si tu n’achètes pas de voiture 🙂

Juja I |

Bonjour Mathieu,
Merci beaucoup 🙂

Morgane I |

Bonjour, je suis un peu perdue au niveau du permis. Tout le monde dit qu’il faut le faire échanger avec un permis canadien ou internationale. Je compte dans un 1er temps voyager dans les différentes provinces et donc louer une voiture à chaque fois (pas d’achat). Je n’aurais pas d’adresse fixe pour faire une demande de permis pour les différentes provinces et je ne peux pas non plus faire de demande de permis internationale car cela fait plus de 185 jours que je ne vis plus en France. Donc je ne sais pas trop quoi faire car je veux également faire du woofing donc mon Road trip sera sûrement de plus de 3 ou 6 mois. Merci 🙂

Mathieu I |

Hello Morgane,
Si tu ne comptes pas acheter de voiture, n’échange pas ton permis de conduire. Tu peux demander le permis international mais franchement ça sert à rien. J’ai vécu 17 ans à Toronto et j’ai loué des voitures pendant plus de 5 ans avec mon permis français. Une fois je me suis fait controler et ils n’ont rien dit lorsque j’ai présenté mon permis de conduire français. L’unique moment où j’ai dû échanger mon permis français contre un canadien c’est lorsque j’ai voulu acheter ma voiture car les assurances demandent un permis canadien.

{{likesData.comment_86609.likesCount}}