Faire ses bagages pour la Nouvelle-Zélande

Chapitre 8 : Matériel informatique, appareils photo... le coin des geeks

Date de publication : 15-06-2017

Auteur

Marie

Matériel informatique, appareils photo… le coin des geeks

Comme pour les autres chapitres, voici une liste des différentes options qui s’offrent à vous. Bien sûr, il ne s’agit pas forcément de tout emporter. À vous de trouver un équilibre en fonction de vos envies et de vos besoins.

Un téléphone portable ? 

La totalité ou presque des téléphones aujourd’hui peuvent être utilisés en Nouvelle-Zélande (iPhone, Samsung, Huawei, LG…). Emporter votre téléphone actuel vous permettra de ne pas avoir cette dépense à faire à votre arrivée. Acheter un téléphone sur place peut coûter cher, ou alors, vous devrez vous engager sur 12 ou 24 mois…

S’il est lié à un opérateur spécifique, n’oubliez pas de le faire débloquer avant votre départ.

Matériel informatique : ordinateur portable, netbook, tablette ? 

Si vous envisagez de tenir un blog ou si vous n’envisagez pas vraiment votre vie sans un écran plus grand qu’un smartphone, vous voudrez sûrement emporter avec vous un ordinateur portable, un netbook ou encore une tablette. En plus, vous pourrez télécharger notre guide des PVTistes en Nouvelle-Zélande (gratuit au format PDF) dessus 😉

Voyons quels sont les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux.

L’ordinateur portable

Avantages :

  • Un grand écran.
  • Un accès au clavier simple et intuitif.
  • Une bonne capacité de stockage.
  • C’est un ordi quoi !

Inconvénients :

  • Son poids.
  • Son prix (même si vous ne l’achetez pas pour partir, vous aurez toujours le petit stress de vous le faire voler).
  • L’espace qu’il prend.

Le netbook 

Avantages :

  • Petit, léger.
  • On peut l’emporter avec soi partout ou presque.
  • On dispose toujours d’un clavier.
  • Le prix, moins élevé qu’un ordinateur portable classique.
  • Il a souvent une bonne autonomie.

Inconvénients :

  • Performances moins bonnes qu’un ordinateur portable. Ses capacités sont rapidement limitées. Par exemple, vous pourrez difficilement traiter vos photos dessus.
  • Clavier parfois trop petit et peu pratique pour écrire au quotidien (sauf si vous avez des doigts de fée).

La tablette 

Avantages :

  • Légère, c’est l’outil mobile par excellence.
  • On peut l’apporter où l’on veut, on peut même prendre des photos avec.
  • Écran tactile, facilité d’utilisation.
  • Plein d’applis et de jeux.

Inconvénients :

  • Ne bénéficie pas d’un port pour transférer vos photos de voyage. Toutefois, il est possible de brancher des adaptateurs pour pouvoir le faire.
  • Il est peu pratique d’écrire un e-mail ou un article sur un blog sur une tablette. Il vaut peut-être mieux vous équiper d’un petit clavier supplémentaire si vous choisissez de partir avec une tablette.

À vous donc de faire votre choix, en fonction de vos besoins, mais aussi de votre budget. Si vous pensez n’avoir besoin d’un ordinateur qu’une fois de temps en temps pour donner des nouvelles à vos proches, il n’est pas forcément utile d’apporter quoi que ce soit. Privilégiez un smartphone ou rendez-vous dans des cybercafés.

Faire des photos / vidéo

Là aussi, vous avez l’embarras du choix pour prendre des photos de votre périple.

Tous les appareils n’ayant pas le même usage, vous pouvez tout à fait envisager d’en apporter plusieurs !

  • Smartphone (certains appareils font désormais des photos aussi bonnes que de très bons appareils-photo). Par contre, la batterie se vide rapidement !
  • Les appareils-photo numériques compacts : petits, pratiques, on peut les sortir rapidement et faire des clichés de la vie de tous les jours ou de magnifiques paysages.
  • Les appareils photos bridges : ils se situent entre le reflex et l’appareil photo numérique de base. Idéal pour ceux qui débutent en photographie, mais qui n’ont pas forcément envie d’investir dans un gros reflex. Beaucoup d’appareils photos bridges disposent même d’objectifs interchangeables.
  • Les appareils photos reflex : pour les photographes un peu plus expérimentés, l’appareil photo reflex (numérique ou argentique) paraît indispensable pour un tel voyage et on le comprend ! Toutefois, la problématique du poids se pose pour un reflex et ses accessoires (notamment les objectifs). De plus, on peut craindre de perdre un tel petit bijou de technologie.
  • Les caméras d’action (type GoPro) : petites, pratiques, on peut les emporter partout (et même sous l’eau selon les versions). Vous pourriez tout à fait emporter ce type d’appareils en voyage pour filmer votre périple. Néanmoins, la GoPro seule ne suffit pas forcément et il faut généralement la coupler avec un autre appareil si vous souhaitez faire de jolies photos.
  • Un drone de loisirs : et pourquoi pas ? Par contre, certains modèles peuvent prendre beaucoup de place et peuvent peser un peu lourd… Si vous envisagez d’en prendre un, optez plutôt pour un petit modèle. Renseignez-vous également sur les règles en vigueur pour faire voler un drone en Nouvelle-Zélande. C’est autorisé quasiment partout, même en ville, mais il peut y avoir certaines restrictions.

Attention à tous vos appareils si vous vous rendez à la plage ou dans une dune de sable (oui oui, il y en a une dans le Northland), le sable est souvent leur ennemi juré.

Dites-vous que plus votre appareil photo sera grand, plus il faudra faire des sacrifices ailleurs (mais des sacrifices tout à fait possibles pour les passionnés de photographie).

Un trépied ? Un pied d’appareil photo ? 

C’est à vous de voir. C’est encombrant (surtout les vrais gros pieds), mais certains modèles de trépieds sont plus petits et tiennent dans des sacs (ils montent moins haut et peuvent être un peu moins stables. À noter que les selfie sticks basiques et fins ne supportent pas vraiment le poids des appareils photos compacts.

tripod-bagages-nouvelle-zelande

Une paire de jumelles ? 

C’est l’idéal si vous souhaitez profiter de votre séjour pour observer les milliers d’oiseaux que comptent la Nouvelle-Zélande. L’inconvénient est, une fois de plus, le poids et l’espace que cela représente. À vous de voir.

Un lecteur MP3 ?

Si votre smartphone vous permet d’emporter de la musique, un lecteur MP3 n’est pas vraiment nécessaire.

Un disque dur externe ? 

Pas confiance en votre ordinateur ? Vous redoutez un écran bleu et vous craignez de tout perdre ? Ou tout simplement, vous n’avez plus de place sur votre ordinateur ? Un petit disque dur externe (DDE), c’est toujours utile ! Si vous n’avez pas Internet mais que vous voulez préparer des e-mails d’avance, vous les copier sur votre DDE que vous devrez simplement apporter dans un cyber café avant de copier/coller/envoyer vos e-mails. Une clé USB peut tout à fait suffire (ou venir en complément du disque dur) si vous ne pensez pas avoir besoin de sauvegarder ou de copier/coller des textes, photos ou autres si souvent que ça. Enfin, il est possible d’emporter un adaptateur USB pour carte SD, pour pouvoir décharger vos photos un peu partout sans craindre qu’il n’y ait pas de lecteur de carte. Ce duo carte SD/adaptateur peut également jouer le rôle d’une clé USB.

Vous pouvez aussi envisager de stocker vos photos et vos vidéos en ligne, mais la rapidité d’Internet en Nouvelle-Zélande n’est pas toujours au top du top malheureusement.

Des câbles, des chargeurs, des adaptateurs

Qui dit appareils électriques dit aussi tripotée de câbles et de branchements pour pouvoir les charger. Vous allez donc avoir besoin de :

  • Vos différent chargeurs et les câbles qui vont avec. Si certains sont identiques, prenez-en un seul pour éviter les doublons.
  • Un chargeur allume-cigare : idéal si vous avez une voiture ou un van. Vous pourrez charger vos petits appareils avec une prise USB.
  • Un adaptateur, car les prises néo-zélandaises sont différentes des prises françaises/belges/canadiennes. Privilégiez un adaptateur à 3 branches qui tient mieux que les adaptateurs à deux branches sur un socle mural un peu usé. De même, évitez les gros adaptateurs qui prennent trop de place et empêchent l’accès à d’autres prises (sinon, on risque de vous débrancher vos prises en auberge de jeunesse si quelqu’un doit lui aussi brancher un appareil). Plus il est petit, mieux c’est. Certains emportent avec eux une multiprise de leur pays d’origine pour pouvoir recharger tous leurs appareils en même temps sans avoir besoin d’acheter plusieurs adaptateurs.

WHV_PVT_NZ_Prises-Electriques

  • Un transformateur. C’est utile si vous emportez des appareils électroniques qui ont un voltage différent du voltage en Nouvelle-Zélande : 220/230v pour la France et la Belgique, 120v pour le Canada et 230v pour la Nouvelle-Zélande. Pour les appareils français et belges, aucun souci. Pour les appareils comme un sèche-cheveux ou un épilateur acheté au Canada en revanche, le voltage pourrait ne pas correspondre et certains de vos appareils pourraient griller.

N’hésitez pas à consulter les discussions suivantes sur notre forum et à demander des conseils si vous avez des dilemmes :

Chapitre 8 sur 12

Évaluation de l'article

5/5 (2)

14 Commentaires

Muriel
10.2K 21.6K
Message de virginie24jb
Au pire je peux aussi mettre un peu de bois si j'ai pas de recharge
Tout à fait.
Les fougères mortes font un allume feu du tonnerre (et ça se trouve en masse) mais par contre, trouver du bois sec peut parfois être difficile.
Dans tous les cas, un réchaud esbit pèse quelques grammes donc c'est pas la mort.
Virginie
12 55
Message de murielj
les gens semblent dire qu'on trouve facilement de l'esbit sur place
Ah, super ! Du coup je vais prendre le réchaud tout seul et je verrai sur place. Au pire je peux aussi mettre un peu de bois si j'ai pas de recharge.
Muriel
10.2K 21.6K
Bonjour,
Message de virginie24jb
on est bien d'accord ?
Je ne pense pas en effet.
Par contre, en faisant une rapide recherche sur le forum randonner-leger.org, les gens semblent dire qu'on trouve facilement de l'esbit sur place
Si tu es habituée de ce type de réchaud, c'est en effet une bonne alternative légère.
Virginie
12 55
Une question sûrement bête : mon père m'a refilé un tout vieux "réchaud" en métal avec des tablettes de combustibles solides Esbit. Mais je ne peux pas prendre ça en avion (puisque c'est inflammable), on est bien d'accord ?
Marie
9.9K 32.9K
Message de Wittou
On m'a conseillé de mettre un cadenas pour plus de sécurité, notamment si je compte aller en auberge de jeunesse. Étant donné que c'est mon premier gros voyage en solo, je n'ai pas vraiment d’expérience donc à vrai dire je ne sais pas trop.
Si tu choisis le deuxième (sans la possibilité de cadenasser les deux ensemble), rien ne t'empêche normalement de mettre un cadenas sur ton gros sac à dos, éventuellement un deuxième sur ton petit sac si tu ne disposes pas d'un box sécurisé pour l'y mettre (ou mettre les affaires qui s'y trouvent dedans).

Il y a très souvent dans les auberges la possibilité de ranger tes affaires (ou au moins une partie) dans un box sous ton lit ou pas très loin de ton lit. Alors tu ne peux pas tout mettre forcément, mais essentiellement tes objets de valeur (papiers, éventuels ordi, choses comme ça).
Aurélie
0 6
Message de Marie
Pour la sécurité, je ne me prendrais pas la tête si tu envisages que ton petit sac à dos sera porté devant toi. Ensuite, normalement, tu peux fermer ton gros sac avec un petit cadenas.
Masi surtout, pourquoi veux-tu y mettre absolument un cadenas ?
On m'a conseillé de mettre un cadenas pour plus de sécurité, notamment si je compte aller en auberge de jeunesse. Étant donné que c'est mon premier gros voyage en solo, je n'ai pas vraiment d’expérience donc à vrai dire je ne sais pas trop.
Marie
9.9K 32.9K
Message de Wittou
Merci Marie de ta réponse,

Si tu as d'autres sacs à me conseiller dans cet esprit 2 en 1, je suis preneuse ! Concernant la qualité des deux sacs, les avis sont identiques, ce qui ne m'aide pas vraiment à prendre une décision. Ce qui me freine dans le sac Osprey, c'est son prix. Pour le sac Montain Warehouse, c'est sa sécurité qui m'interroge.
Pour la sécurité, je ne me prendrais pas la tête si tu envisages que ton petit sac à dos sera porté devant toi. Ensuite, normalement, tu peux fermer ton gros sac avec un petit cadenas.
Masi surtout, pourquoi veux-tu y mettre absolument un cadenas ?
Aurélie
0 6
Merci Marie de ta réponse,

Si tu as d'autres sacs à me conseiller dans cet esprit 2 en 1, je suis preneuse ! Concernant la qualité des deux sacs, les avis sont identiques, ce qui ne m'aide pas vraiment à prendre une décision. Ce qui me freine dans le sac Osprey, c'est son prix. Pour le sac Montain Warehouse, c'est sa sécurité qui m'interroge.
Marie
9.9K 32.9K
Message de Wittou
Salut Marie,
Merci de ta réponse. Oui il s'agit de ces deux modèles là (je n'ai pas pensé à mettre les liens). Je suis complétement indécise ...
Je ne connais malheureusement pas ces deux sacs. Je connais la marque Osprey, pas pour l'avoir, mais parce que j'avais une copine et son mec qui en avait tous les deux un, et pour leurs modèles du moins, ils avaient défailli vraiment très très vite (j'étais en voyage avec eux, et la qualité, ça n'était pas ça du tout - ensuite, leurs sacs étaient différents de ceux que tu vises, donc ça ne veut rien dire).

Les deux sacs sont du même style, mais sont finalement assez différents, notamment sur le positionnement du deuxième sac.
Ensuite, et parce que ça me semble important : je ne suis pas certaine que tu auras les deux sacs ensemble posés de cette façon, notamment si tu as des affaires un peu lourdes dans le sac à dos (notamment un ordi). Ton point d'équilibre pourrait être plus troublé avec le modèle de Mountain Warehouse où le sac est moins "incorporé au reste.
Mais dans l'absolu, tu as plus de chance d'avoir le tortue style : le gros sac à dos sur ton dos, et le petit sac à dos de l'autre côté, à l'avant.

Ensuite, regarde des avis sur Internet pour la qualité des deux sacs, ça pourrait être là la différence.
Aurélie
0 6
Salut Marie,
Merci de ta réponse. Oui il s'agit de ces deux modèles là (je n'ai pas pensé à mettre les liens). Je suis complétement indécise ...

Articles recommandés