Le tour du poteau (flag pole) au Canada

Date de publication : 02-07-2019

Auteur

Julie

Covid-19 – Les autorités canadiennes ont indiqué ceci :

« La plupart des gens ne peuvent pas présenter de demande au point d’entrée
Vous ne devriez demander un permis de travail à un point d’entrée canadien en ce moment que si vous satisfaites aux 3 conditions suivantes :

  • vous entrez au Canada en provenance des États-Unis;
  • vous avez une offre d’emploi valide et vous remplissez toutes les autres conditions pour présenter une demande à un point d’entrée;
  • vous avez un plan pour vous placer en quarantaine pendant 14 jours à votre arrivée au Canada;

Même si vous vous rendez au point d’entrée de l’intérieur du Canada (autrement dit, si vous « faites le tour du poteau »), vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours lorsque vous rentrez au Canada. »
Plus d’infos…

De plus, il est actuellement possible d’obtenir votre PVT sans quitter le Canada (sans faire le tour du poteau) si vous avez une lettre d’introduction et êtes actuellement sur le territoire canadien. IRCC vous explique comment faire par ici.

Nous vous invitons d’autre part à consulter régulièrement notre article Covid-19 : situation des Français dans les pays du PVT.

Le tour du poteau, on en parle beaucoup ! Il concerne les PVTistes/JP/autres immigrants temporaires arrivés au Canada avant leur demande de permis ou qui viennent d’obtenir un nouveau permis, qu’ils doivent valider « arrivant » au Canada.

Si vous recevez une lettre d’introduction pour vous rendre au Canada alors que vous êtes déjà sur place, vous allez devoir quitter le Canada puis y re-rentrer. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Prendre un vol vers autre pays puis revenir au Canada par avion. À votre retour, vous « entrerez au Canada »
  • Quitter le Canada par la voie terrestre (pour quelques minutes, quelques heures, quelques jours ou quelques semaines).

Vous ne pouvez en effet pas procéder à cette validation à l’aéroport si vous ne descendez pas d’un avion en provenance d’un pays étranger.

Si vous quittez le Canada par voie terrestre pour quelques minutes, pour y revenir et valider votre permis, vous faites ce qu’on appelle un tour du poteau (flagpole en anglais).

Qui doit sortir du Canada pour valider son permis ? Qui n’a pas besoin de sortir ?

Dès que vous recevez une lettre d’introduction au points d’entrée pour un permis de travail temporaire ou un permis d’études, cela signifie que vous devez le faire valider en entrant au Canada.

Par exemple texte d’une lettre d’introduction pour un permis de travail débute de cette façon :

Votre demande pour travailler au Canada a été approuvée. Un permis de travail vous sera délivré à votre arrivée au Canada après que vos documents auront fait l’objet d’un contrôle par un agent de l’Agence des services frontaliers du Canada, sous réserve du respect des exigences de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et de son règlement d’application.

C’est notamment le cas des candidats aux permis EIC (PVT Canada,  Jeunes Pro, au Stage coop, Jeunes-Pro VIE) qui se trouvent au Canada au moment où ils obtiennent leur lettre de correspondance : en effet, qu’importe votre situation précédente au Canada (permis de travail, statut de touriste, permis d’études…), pour valider un permis EIC, vous devez obligatoirement quitter le Canada et y revenir. Vous pouvez le faire en faisant un tour du poteau. Les demandes de permis EIC sont TOUJOURS administrativement présentées à l’extérieur du Canada.

C’est aussi le cas des personnes qui arriveraient comme touriste et ne pourraient pas déposer une demande depuis le Canada. Pour savoir si vous pouvez déposer une demande de permis de travail depuis le Canada, consultez ces liens :

En bas de ces deux pages se trouvent des questionnaires. Si à la fin de ces questionnaires, il est indiqué que vous devez présenté une demande comme si vous étiez à l’extérieur du Canada, cela signifie que vous devrez faire un tour du poteau quand votre demande aura été approuvée.

En revanche, si vous avez obtenu une prolongation de séjour comme travailleur ou comme étudiant (parce que vous aviez le droit de présenter une demande à l’intérieur du Canada), dans ce cas, vous ne recevez normalement pas de lettre d’introduction et vous n’avez alors pas à sortir puis ré-entrer au Canada.

Enfin, certaines personnes ont la possibilité de faire des demandes de permis de travail directement à une frontière (ça N’EST PAS le cas des candidats au PVT, au JP, au Stage coop et au JP-VIE sous EIC). Dans ce cas, ces personnes peuvent aussi envisager de faire un tour du poteau et présenter leur demande de permis de travail en revenant au Canada (muni de tous les documents nécessaires).

 

Vous avez donc le choix entre des vacances à l’étranger et un tour du poteau (flagpole), c’est-à-dire que vous allez vous rendre aux États-Unis, par la route, pendant quelques minutes seulement, le temps de valider votre nouveau permis.

Les étapes d’un tour du poteau

Les candidats aux permis EIC (PVT, Stage coop, Jeunes Professionnels, JP-VIE doivent absolument avoir une assurance valide pour la période de votre statut sous peine de vous voir refuser l’entrée ou de voir la durée de votre permis de travail écourtée. Vous trouverez différents témoignages sur le forum : PVT refusé car preuve d’assurance trop courte à l’arrivée au Canada et Refus de JP faute d’assurance.

Trouver un poste-frontière

Vous devez dans un premier temps déterminer à quel poste de frontière vous allez vous rendre. Vérifiez bien que ce poste a un bureau d’immigration canadien, sinon vous ne pourrez pas valider votre permis.

Faites également attention aux heures et aux jours pendant lesquels ces services d’immigration sont proposés. Certains bureaux sont ouverts 24 heures du 24, quand d’autres ne sont ouverts que de 8 h à minuit. De plus, en fonction des périodes, il arrive que les horaires d’ouverture des services d’immigration des postes frontières soient modifiées. Dans ce cas, il pourrait ne pas être possible de présenter une demande de permis pendant le week-end ou après 19 h, par exemple. Pour en savoir plus.

De manière générale, il est plutôt recommandé d’aller valider son permis de travail ou son permis d’études en semaine, aux heures normales de bureau. Pour les demandeurs de permis de travail, cela peut aussi permettre à l’agent des services frontaliers de contacter votre employeur s’il/elle a des questions vis-à-vis de l’offre d’emploi que vous présentez.

Pour les autres villes, n’hésitez pas à consulter notre forum (TorontoVancouver…).

Convaincre l’agent des douanes américaines

Vous devrez lui expliquer que vous voulez simplement faire demi-tour pour passer à l’immigration canadienne. Il se peut que le douanier n’apprécie que moyennement votre démarche mais ça ne pose généralement aucun problème. Vous devrez ensuite procéder aux différentes démarches habituelles lorsqu’on arrive aux États-Unis : photo, empreintes et diverses questions, puis vous obtiendrez un « refus d’entrée aux États-Unis ».

La prochaine fois que vous vous rendrez aux États-Unis, pour de vraies vacances cette fois, vous devrez remplir le document I-94W sur lequel il vous est demandé si l’entrée aux États-Unis vous a déjà été refusée. Vous pourrez répondre « non » car le tour du poteau n’est pas un refus au sens où les douanes américaines l’entendent.

Demi-tour vers la frontière canadienne

L’agent canadien va vous poser quelques questions et aborder avec vous le fait que votre statut actuelle arrive peut-être bientôt à expiration. Si vous avez obtenu un permis (PVT, JP, stage ou autre), il vous suffira de lui présenter votre lettre d’introduction ainsi que les différents documents indispensables tels que votre attestation de fonds, votre contrat d’assurance PVT/JP/Stage, votre passeport et votre billet d’avion retour (ou une somme plus élevée que celle exigée pour votre permis, sur votre compte en banque). Pour plus d’informations, consultez notre dossier Préparer son départ au Canada.

Si vous souhaitez entrer au Canada en tant que touriste, c’est tout à fait possible, vous pouvez y séjourner avec ce statut pendant 6 mois maximum, mais il est évident que votre passage à la douane peut être plus problématique. N’hésitez pas à prouver au douanier que vous avez suffisamment d’argent sur votre compte pour subvenir à vos besoins et à lui présenter votre projet de voyage au Canada afin qu’il ne vous soupçonne pas de vouloir travailler illégalement sur le territoire canadien.

Faire le tour du poteau à plusieurs

Si vous souhaitez faire votre tour du poteau à plusieurs pour que ce soit plus convivial et/ou pour réduire vos frais de transport, n’hésitez pas à poster un message dans notre interface Compagnons de route.

Pour voir si d’autres expatriés prévoient de faire un tour du poteau (et, pourquoi pas, pour se joindre à eux), cochez la case « Covoiturage » du moteur de recherche.

Dossier mis à jour en juillet 2019.

Évaluation de l'article

5/5 (5)

321 Commentaires

Julie
5K 13.5K
Tu as tout à fait raison, ça ne posait pas du tout problème par le passé, c’est sans doute pour ça que tu as lu des messages certifiant qu’on pouvait partir en tant que touriste une fois la demande de PVT faite. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, il va falloir patienter quelques semaines et pourquoi pas envoyer ton dossier dans les tous premiers jours pour faire partie des premiers PVTistes 2013
NADIA
7 16
Merci Lilou pour cette precision.. j’ai beaucoup lu dans les precidents messages que c’etait possible.. il semble qu’aujourd’hui c’est plutot risque meme interdit…alors je vais attendre ce fameuse lettre
Marie
10.1K 32.9K
J’ajoute que ça n’est pas un visa. Les Français n’ont pas à faire une demande de visa en raison d’un programme d’exemption de visa entre la France et le Canada pour les séjours touristiques
Julie
5K 13.5K
Non c’est bien 6 mois
julie
1 10
Heu le visas touriste par contre c’est juste 3 mois .
Julie
5K 13.5K
L’ambassade du Canada le spécifie bien sur son site, c’est une chose à ne pas faire. Je cite :
J’ai fait une demande de participation à l’une des catégories de l’initiative EIC. Puis-je partir au Canada avant d’avoir reçu ma lettre d’introduction ?

Non. Vous devez impérativement attendre d’avoir reçu la lettre d’introduction avant de partir afin de pouvoir obtenir le permis de travail en arrivant au point d’entrée au Canada sinon l’entrée risque de vous être refusée.
NADIA
7 16
Bonjour

est il possible de faire sa demande de PVT en cours, se rendre au canada avec un visa de touriste avant l’acceptation du PVT et faire ensuite le tour du poteau au terme du visa touriste (soit 6 mois plus tard)?
Julie
5K 13.5K
Le tour du poteau est une entrée sur le territoire comme si tu arrivais d’Europe. Pour valider ton PVT, tu dois donc présenter ta lettre d’introduction, ta preuve d’assurance et ton attestation de fonds
julie
1 10
Et pour l’assurance? Est ce que j’ai le droit de faire les démarches et de commencer a souscrire alors que je suis deja au Canada?
Mathieu
10.4K 20.9K
Salut Julie,

Tu peux faire sans souci le tour du poteau, c’est son utilité

Articles recommandés