Le travail en Corée, le trouver et le garder !

Article publié le 20-01-2017.

Les conditions de travail

Au-delà des conditions générales que l’on retrouve pour la plupart des PVT, il est important de noter que certains métiers sont interdits dans le cadre du PVT en Corée du Sud, en plus de la limite de travail hebdomadaire de 25 h par semaine.

Si les autorités vous surprennent en train de les exercer, votre PVT prendra immédiatement fin. Sachez que les Coréens ont une petite tendance à la délation lorsqu’ils se rendent compte qu’il y a du travail illégal sous leurs yeux : les professeurs de langues en sont les premières victimes.

Il existe un visa spécial pour être professeur de langues en Corée du Sud, le visa E2, que vous pouvez obtenir en étant sponsorisé par une école (en général pour les titulaires d’un diplôme dans l’enseignement). Si vous voulez donner des cours de langues en école ou de façon privée, vous êtes dans l’illégalité sans ce visa, et vos élèves ou leurs parents ne se gêneront pas pour vous dénoncer au moindre problème. Plusieurs Français en ont déjà fait l’expérience et en sont revenus amers.

Néanmoins, il est possible de donner ponctuellement des cours de conversation particuliers à des étudiants dans un café par exemple. Mais en aucun cas en passant par un établissement.

Les métiers de la nuit et du divertissement sont également prohibés. Danseur-se, hôte-esse, serveur-se dans un bar, personnel de boîte de nuit, acrobate et autres sont interdits dans le cadre du PVT. Vous trouverez la liste complète des conditions du PVT Corée du Sud dans notre dossier Les démarches pour obtenir son PVT Corée.

Malgré une très forte amélioration de la qualité de vie et du PIB par habitant, la Corée du Sud reste un pays où la vie professionnelle n’est pas des plus faciles. Il y a un fort taux de chômage des jeunes qui est en constante progression depuis plusieurs années. Il y a aussi beaucoup de retraités qui continuent à travailler bien après l’âge d’or (vous verrez de nombreuses personnes âgées vendre leurs fruits et légumes dans la rue de l’aurore au coucher du soleil et par tous les temps), sans oublier que les Coréens doivent avoir une dévotion totale à leur entreprise.

Du point de vue légal, pour les Coréens, le temps de travail est de 40 h à 44 h par semaine (en fonction des catégories d’emplois), 5 jours sur 7, avec deux semaines de vacances payées par an. Ça, c’est en théorie, car en pratique, c'est parfois tout autre chose.

Concernant la limite légale dans le cadre du PVT, elle est de 25 h par semaine. Il est encore de coutume de faire des heures supplémentaires régulièrement sans qu’elles soient payées et de ne pas prendre la totalité de ses jours de congés et de ses vacances pour « aider » l’entreprise et se faire bien voir par ses collègues et son patron.

Une étude (Forbes, 2008) a démontré que les Coréens faisaient partie de ceux qui travaillent le plus parmi tous les pays industrialisés, avec 2 357 heures de travail par an, contre 1 679 heures en France.

De plus, il est attendu de vous que vous participiez à la vie sociale après le travail, ce qui peut vous prendre pas mal de soirées. On appelle cela le “hoesik”. Cependant, en tant qu’étranger, on ne s’attend généralement pas à ce que vous vous comportiez comme un travailleur coréen. Eux n'hésitent pas à faire 70 h ou plus par semaine, et même si ce n'est pas ce qu'on attendra de vous, il faudra tout de même faire quelques concessions afin de ne pas froisser vos collègues. En cas de litige, sachez que vous avez peu de recours et encore moins de chances de gagner contre une entreprise coréenne. Évitez donc tout contrat qui vous parait un peu louche ou toute entreprise en laquelle vous n’avez que moyennement confiance.

Le salaire minimum s'élève quant à lui à 8 400 won de l'heure. Le salaire moyen mensuel est de 2 997 221 won par mois (2 300 euros) (chiffres de 2017), mais beaucoup de Coréens vivent en dessous du seuil de pauvreté, notamment les personnes âgées.

Il existe des accords entre la France et la Corée du Sud annulant la double imposition et la double cotisation aux charges sociales. En ce qui concerne la cotisation au régime de retraite, le texte (assez opaque) reconnaît les points retraites cotisés en Corée du Sud. Quant à l’application de cet accord en matière de rentes et de points, elle reste un peu floue. Pour plus d'informations, consultez le site CLEISS. Pour connaître les jours fériés en Corée, consultez le site Jours fériés.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Vous partez au Canada et vous êtes à la recherche d'une banque ? Avec notre partenaire Desjardins, vous avez la gratuité bancaire pendant 12 mois ! En savoir plus...

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

meleo33

Transports des aéroports aux villes, au Japon

Helene

Vivre à Melbourne pendant son PVT/WHV (quartiers, logement, emploi...)

Elobel

Le tutoriel PVT Belgique-Canada 2013

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour,

Est ce que ça existe un travail de 25 heures ou de 35 heures en corée? Merci!^^

{{likesData.comment_50809.likesCount}}

salut chers camarades

{{likesData.comment_62245.likesCount}}

Bonsoir, je suis une esthéticienne tunisienne j’ai un diplôme BTS en esthétique est ce que c’est possible de trouver un travail en Corée du sud ?

{{likesData.comment_63188.likesCount}}

Une question similaire à déjà été posée dans le forum Corée du Sud, je t’invite à aller consulter le forum dans la section « travail » :)

{{likesData.comment_63196.likesCount}}

je suis liscencier en langue française cherche du travail comme professeur

{{likesData.comment_65714.likesCount}}

salut
je cherche un travail à courée du sud
je suit une ingénieur en nutrition et DEUA droit des affaires
5 ans expériences
je parle arabe . français . anglais

{{likesData.comment_66529.likesCount}}

Bonjour,

Je suis actuellement en master 2 chimie et je me spécialise dans la formulation cosmétique et l’analyse et la qualité dans le domaine des arômes parfums et cosmétique.
Je souhaiterai aller en Corée pour apprendre des nouvelles technique de formulation dans le pays le plus performant du domaine. J’apprends le coréen et je compte passer le topik pour valider mon niveau.

Ma question est donc la suivante: Je sais qu’il est très compliquée de trouver un travail correct en Corée. Mais j’ai de l’ambition et j’aimerai vraiment trouver quelque chose dans mon secteur d’activité. Seulement il faut être réaliste. Pensez vous que j’ai mes chances ?

Je ne Sais pas comment m’y prendre pour postuler là bas. Est ce qu’il y aurait des sites pour envoyer des CV?

Je vous remercie par avance pour votre réponse

{{likesData.comment_66597.likesCount}}

Bonjour,
Je suis boulanger j’aimerais savoir vers quel site je peu me rapprocher pour trouver un emplois en coree du sud?

{{likesData.comment_73299.likesCount}}

Bonjour
Où puis-je me renseigner pour avoir une liste des métiers possibles en Corée du Sud s’il-vous-plaît?

{{likesData.comment_73925.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App