Le travail en Corée, le trouver et le garder !

Article publié le 20-01-2017.

La sociabilité : alcool et gueule de bois collective

Le rôle de l’alcool dans la société

Tout d’abord, pourquoi sortir entre collègues et boire est important en Corée du Sud ?

C'est une société de groupe prônant la retenue, la hiérarchie et la politesse, il est donc parfois difficile de savoir ce que pensent réellement les gens.

Il n’est pas de bon ton d’affirmer une opinion de façon virulente ou de contredire une personne afin de ne pas froisser les sentiments des autres. Faire perdre la face à quelqu’un est la pire chose que vous puissiez faire en Corée. La cohésion et la bonne entente du groupe priment sur les croyances et les valeurs personnelles.

Vient donc le rôle de l’alcool : il permet de se désinhiber et d’écorcher les bonnes manières et les règles rigides de politesse. Cette coutume de sortir entre collègue après le travail s’appelle “hoesik”. Beaucoup de choses peuvent être avouées sous l’effet de l’alcool et il devient donc une excuse pour exprimer sa réelle personnalité et ses opinions.

En bref, tout ou presque peut être dit, sera toléré et sera pardonné, du moment que vous êtes ivre !
Une fois de retour au travail, c’est comme ci rien ne c’était passé. Si par exemple vous faite mention d’un dérapage ayant eu lieu la veille, vos collègues pourraient bien faire mine de ne pas savoir de quoi vous parlez.

Une attitude différente pour les hommes et les femmes

Les sorties font partie intégrante de la vie en entreprise en Corée du Sud. Il est fréquent de sortir avec ses collègues le soir après le travail.

Il est attendu des hommes qu’ils lèvent allègrement le coude tout en fumant des dizaines de cigarettes afin de resserrer les liens. Il a été prouvé que les étrangers qui ont immigré en Corée du Sud ont augmenté leur consommation d’alcool et de tabac de façon significative par rapport à leur pays d’origine.

On attend des femmes un peu plus de retenue mais qu’elles participent tout de même à la fête. Être guillerette sera regardé d’un bon oeil, mais vomir dans la rue, en talons, n’est pas du plus bel effet. Une certaine retenue et le sens des manières sera apprécié même à l'occasion de ces sorties.

Sachez qu'il est encore généralement mal vu pour une femme de fumer en Corée du Sud, bien que cette tradition ait tendance à s’atténuer aujourd’hui.

La raison souvent rapportée contre le tabagisme féminin est que le corps de la femme est destiné un jour à porter des enfants. Vous devinez donc que le sujet peut devenir rapidement épineux et que dans un pays traditionnel comme la Corée du Sud un débat sur ce thème peut très mal tourner. PVTistes fumeuses, regardez bien autour de vous avant d’allumer une cigarette, si une collègue fait de même alors vous pouvez vous y risquer. Cependant, évitez de le faire ouvertement devant vos aînés.

L’acool en entreprise : us et coutumes

On boit entre collègues mais on ne fait pas n’importe quoi non plus. La hiérarchie est encore présente et on attend de vous le respect de quelques règles élémentaires de savoir-vivre coréen, même si vous êtes ivre !

Qui paie l’addition ?

Lors d’un repas ou d'une soirée entre collègues, il est d’usage que le supérieur paie. Bien entendu, les subordonnés doivent tenter de le convaincre de les laisser payer, ce qui sera souvent refusé. Pour le remercier de sa générosité, les subordonnés pourront alors inviter leur supérieur à boire un autre verre (parfois dans un bar moins cher) pour lui rendre la pareille.

Si vous ne voulez pas boire

Un refus net est un affront en Corée. Si vous ne voulez pas boire, il faut une bonne raison. Vous pouvez avancer par exemple des raisons de santé ou de religion pour justifier votre refus de boire. Dans ce cas-là, vous devrez faire un effort supplémentaire pour vous montrer agréable envers vos collègues car vous partez déjà avec un mauvais point (sans le savoir, vous venez de casser l’ambiance !).

Vous pouvez par exemple participer en remplissant le verre des autres dès qu’il se vide, ou en proposant du feu à quelqu'un qui s'apprête à allumer une cigarette. Commandez un cocktail sans alcool (pas un verre d’eau ou un coca) pour avoir l’esprit fête et prenez en charge la commande des amuses-bouches qui accompagnent l’alcool.

Bref, faites des pieds et des mains pour prouver que non, vous n’avez rien contre la fête et un bon moment entre collègues, vous avez simplement un problème avec l’alcool en lui-même.

Si vous ne tenez pas bien l’alcool

Les Coréens sont des grands amateurs de jeux à boire. Les shoots, les cocktails bombe (trois petits verres dans un grand, on mélange les alcools et on boit cul sec !) et autres joyeusetés alcooliques, ça les connaît ! Généralement, les étrangers ont du mal a suivre. Si vous sentez que vous aller finir ivre mort avant la fin de la soirée, il y a quelques astuces pour diminuer la boisson sans froisser vos chers collègues :

  • Garder votre verre à moitié plein le plus longtemps possible. En Corée, il est d’usage de se servir à boire les uns les autres, mais si votre verre est relativement plein, personne ne vous le remplira. Par contre, arrosez joyeusement vos collègues dès que leurs verres se vident, ils auront l’impression que vous avez une bonne descente.

  • Dites que votre conjoint ou conjointe ne veut pas que vous rentriez encore saoul. Vous risquez de vous faire vanner, mais la plupart d’entre eux comprendront et n’insisteront pas, on ne rigole pas avec sa conjointe (en particulier), en Corée !

  • Dites que vous avez du travail à finir en rentrant ou que vous allez faire du sport demain matin avant le travail.

Notez qu'on forcera beaucoup moins la gent féminine à boire massivement, voila pourquoi la plupart des excuses sont plus applicables aux hommes qu’aux femmes.

Les inconvénients de l’alcoolisation entre collègues

Comme nous l'avons dit plus haut, les débordements sont souvent tolérés et excusés sous l’emprise de l’alcool et certains abusent de cette souplesse.

  • Le harcèlement sexuel : il n’est pas rare que le personnel masculin passe la frontière du tolérable avec leurs collègues féminines : une main sur la cuisse est vite arrivée ou toute autre approche qui ne serait pas tolérée hors alcoolisation. Posez tout de suite les limites et n’hésitez pas à repousser de façon virulente votre collègue. Il est fréquent que certains feignent l’ivresse pour tenter ce genre de manœuvres, n’ayez pas de remords ! Si toutefois vous n'êtes pas contre les avances de votre collègue, sachez qu’il est courant en Corée du Sud de trouver son conjoint sur son lieu de travail. Les histoires romantiques sont tolérées, il faut toutefois rester discret, mais oubliez les histoires d’un soir qui vont semer la zizanie !
  • Les bagarres : vu qu’on s’alcoolise en groupe, les échauffourées à la sortie des bars sont fréquentes. Les Coréens peuvent devenir très bruyants lorsqu’ils sont ivres et des bagarres peuvent éclater. Cependant, bien souvent, les deux bagarreurs tombent d’eux mêmes dans la rue et leurs collègues qui tiennent encore debout les ramènent chez eux. Une petite vidéo pour prouver que ce n’est généralement pas bien méchant : Youtube.

Les faux pas à éviter lors de ces soirées

  • Ne vous asseyez jamais avant votre supérieur ou avant la personne la plus âgée du groupe. Même chose pour boire, manger ou commander : attendez toujours que l'aîné le fasse d’abord, vous pourrez à votre tour faire ce qui vous plaît, toujours dans un ordre de hiérarchie relative envers vos autres collègues.
  • Ne buvez pas ouvertement devant votre aîné avant qu’il vous y autorise. Il est coutume de tourner à moitié le dos tout en cachant son verre dans sa main lorsqu'on boit devant un aîné ou toute personne importante. Cela vaut d'ailleurs pour les boissons alcoolisées ou non.Voila une vidéo pour illustrer cette coutume : Youtube.
  • Ne remplissez jamais votre propre verre.
  • Remplissez toujours le verre des autres.
  • Ne remplissez pas un verre qui n’est pas presque fini. Si quelqu’un vous tend un verre, prenez-le avec les deux mains pour lui montrer du respect.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

L’assurance PVT / WHV : les choses à savoir

[Interview]

Chloé : un an d’études dans un lycée coréen

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : Moh a parcouru 3 745 km en bateau, de Moorea aux Fidji

[News]

PVT Canada 2019 : 7 900 places supplémentaires pour les Français

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour,

Est ce que ça existe un travail de 25 heures ou de 35 heures en corée? Merci!^^

{{likesData.comment_50809.likesCount}}

salut chers camarades

{{likesData.comment_62245.likesCount}}

Bonsoir, je suis une esthéticienne tunisienne j’ai un diplôme BTS en esthétique est ce que c’est possible de trouver un travail en Corée du sud ?

{{likesData.comment_63188.likesCount}}
Mylène
3.8K 2.2K

Une question similaire à déjà été posée dans le forum Corée du Sud, je t’invite à aller consulter le forum dans la section « travail » :)

{{likesData.comment_63196.likesCount}}

je suis liscencier en langue française cherche du travail comme professeur

{{likesData.comment_65714.likesCount}}

salut
je cherche un travail à courée du sud
je suit une ingénieur en nutrition et DEUA droit des affaires
5 ans expériences
je parle arabe . français . anglais

{{likesData.comment_66529.likesCount}}

Bonjour,

Je suis actuellement en master 2 chimie et je me spécialise dans la formulation cosmétique et l’analyse et la qualité dans le domaine des arômes parfums et cosmétique.
Je souhaiterai aller en Corée pour apprendre des nouvelles technique de formulation dans le pays le plus performant du domaine. J’apprends le coréen et je compte passer le topik pour valider mon niveau.

Ma question est donc la suivante: Je sais qu’il est très compliquée de trouver un travail correct en Corée. Mais j’ai de l’ambition et j’aimerai vraiment trouver quelque chose dans mon secteur d’activité. Seulement il faut être réaliste. Pensez vous que j’ai mes chances ?

Je ne Sais pas comment m’y prendre pour postuler là bas. Est ce qu’il y aurait des sites pour envoyer des CV?

Je vous remercie par avance pour votre réponse

{{likesData.comment_66597.likesCount}}

Bonjour,
Je suis boulanger j’aimerais savoir vers quel site je peu me rapprocher pour trouver un emplois en coree du sud?

{{likesData.comment_73299.likesCount}}

Bonjour
Où puis-je me renseigner pour avoir une liste des métiers possibles en Corée du Sud s’il-vous-plaît?

{{likesData.comment_73925.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre