PVT Mexique : Vivre à Guadalajara

Chapitre 3 : Les différents quartiers et où se loger

Date de publication : 19-07-2022

Auteur

claire

Les différents quartiers et où se loger

Le centre historique : comme le nom l’indique, c’est le quartier historique de la ville. On y retrouve les édifices les plus anciens, de nombreuses boutiques et de nombreux évènements y sont organisés. Très actifs le jour, certains endroits ont mauvaise réputation de nuit et il est déconseillé de s’y promener seul·e.

Colonia Americana : c’est un quartier vivant et festif avec beaucoup de restaurants, bars, clubs, boutiques de créateurs. À sa limite ouest se trouve l’avenue Chapultepec où la vie nocturne bat son plein. Au milieu de l’avenue, une allée piétonne accueille des événements au fil de la semaine (cours de danse, concerts, marchés d’artisanat, dégustation de tequila…). Les rues et les bâtiments sont plus grands que dans le centre historique, vous y trouverez plus de végétations. Grâce à son animation, vous pouvez vous y balader tranquillement de jour comme de nuit (même si comme partout, la prudence est de mise).

Colonia Providencia : au nord-ouest de la ville, c’est un quartier résidentiel tranquille et sécurisé. Éloigné du centre-ville, il intéresse particulièrement les familles et les personnes qui recherchent le calme. Il est proche du Bosque Colomos, le plus grand parc de la ville.

Colonias Chapalita, Arcos de Vallarta et La Fayette : quartier ouest de la ville, très résidentiel mais avec un peu plus d’animation que Providencia et avec plus de facilités pour rejoindre le centre de la ville. On peut s’y promener tranquillement.

La zone est : tout l’est de la ville regroupe différents districts plus ou moins excentrés, plus pauvres, et avec peu d’intérêts quand on ne connaît personne du quartier.

Zapopan, San Pedro Tlaquepaque et Tonalá : ces trois municipalités ont conservé un centre traditionnel typique du Mexique et des pratiques culturelles et artistiques. Cela en fait des endroits très agréables pour s’évader de la ville et s’y balader en journée ou en soirée. Y vivre peut être une bonne option pour profiter de leur charme au quotidien et d’un coût de la vie un peu plus faible que dans le cœur de Guadalajara. Il faut cependant avoir conscience que vous en aurez vite fait le tour et que vous serez éloigné du centre-ville (20 à 60 minutes selon l’endroit, l’heure de la journée et si vous prenez un bus ou un taxi).

Se loger à Guadalajara

Selon votre budget et le temps que vous souhaitez passer dans la ville, plusieurs options s’offrent à vous : dormir en auberge de jeunesse, hôtel, airbnb, ou louer un appartement. Consultez notre dossier sur le logement au Mexique pour plus d’informations.

Guadalajara possède une communauté d’expatrié·e·s très importante qui vous sera d’une grande aide, pour le logement comme pour les autres difficultés que vous pourriez rencontrer. Les groupes Facebook de Mexpat Guadalajara et Foreigners in Guadalajara sont particulièrement actifs et publient régulièrement des annonces de location.

Chapitre 3 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés