PVT Mexique : Vivre à Guadalajara

Chapitre 2 : Venir et se déplacer

Date de publication : 19-07-2022

Auteur

claire

Venir et se déplacer

Il y a deux moyens possibles pour s’y rendre et en repartir :

  • Par avion : l’aéroport est situé à 17 km au sud de la ville, sur la commune de Tlajomulco de Zuñiga. De nombreux vols font la liaison entre Guadalajara et d’autres villes du Mexique voire des États-Unis. Il faut compter environ 30 minutes pour rejoindre l’aéroport du centre-ville de Guadalajara (un peu plus en bus). Des navettes de bus font des allers-retours entre la ville et l’aéroport : plus d’infos sur le site de l’aéroport. Une ligne de bus urbain passe également par l’aéroport. Depuis la Central Vieja (voir plus bas), un bus avec écrit en lettres rouges « Aeropuerto » passe toutes les demi-heures/ Tarif : 10 $MX.
  • Par autobus / voiture : plusieurs grands axes routiers connectent Guadalajara avec d’autres villes et régions du pays. Depuis Mexico, la compagnie Primera Plus propose des trajets réguliers pour 900 $MX. Durée du voyage 6 h 30.

Consultez notre dossier dédié aux transports au Mexique pour découvrir tous les moyens disponibles pour se déplacer dans le Mexique et leur fonctionnement. Vous trouverez ci-dessous uniquement des informations complémentaires spécifiques à Guadalajara.

Se déplacer dans la ville

En transports en commun

Le réseau de transports en commun de la métropole est efficace : nombreuses lignes de bus urbain, 3 lignes de métro (MiTren), 1 ligne transit rapide (MiMacro), 2 lignes de bus électriques (Trolebús). Ils circulent de 4 h 30 du matin jusqu’à 23 h le soir, plus ou moins selon les circuits.

Un prix unique et très économique a été instauré. Peu importe la distance que vous parcourez ou le type de véhicule que vous utilisez, le trajet coûte 9,50 pesos. Vous pouvez payer en petite monnaie (billets non acceptés) ou via une carte électronique (tarjeta Mi Movilidad) que vous scannez en montant dans le bus. Cette dernière coûte 20 pesos, vous pouvez l’obtenir dans toutes les stations Mi Tren (métro) et la recharger dans ces mêmes stations ou dans les supérettes Oxxo. Cette carte est aussi utilisable à Puerto Vallarta (ville au bord de l’océan, à 5 h 30 de route de Guadalajara).

Toutes les routes des bus sont disponibles sur le site Mi transporte, mais il peut être plus facile de les chercher sur l’application Moovit.

À vélo

De nombreuses pistes cyclables ont été aménagées et facilitent les déplacements à vélo. Il faut cependant rester vigilants car les automobilistes ne font pas forcément très attention aux cyclistes.

Un service de vélos partagés a été mis en place, comprenant plus de 300 stations sur toute la métropole : Mi Bici.
La souscription annuelle est de 443 pesos mais il existe des souscriptions temporaires d’1 jour (97 $MX), 3 jours (194 $MX) et 7 jours (340 $MX). Détails d’utilisation et conditions de souscriptions sur le site officiel.

À pied

La ville possède de nombreuses allées qui sont très agréables pour s’y promener à pied et divers parcs pour se promener dans le calme de la nature. Le centre-ville historique et l’avenue Chapultepec sont réservés aux piétons pour pouvoir s’y déplacer en toute tranquillité.

A savoir : le dimanche matin, le programme “Via RecreActiva” ferme les grandes avenues routières de la ville pour laisser la place aux cyclistes, rollers et piétons.

En taxi et voiture personnelle

Les taxis (les officiels de couleur jaune ou bien les particuliers type Uber) sont nombreux et à des prix corrects. Une course dans la ville vous coûtera une cinquantaine de pesos, 100 à 200 si vous vous rendez dans une des municipalités proches.

Il est possible de se déplacer en voiture si vous en louez ou en achetez une. Attention aux nombreux sens uniques et au trafic dense aux heures de pointe.

Se déplacer dans la région de Jalisco

Les municipalités attachées à Guadalajara sont accessibles via les moyens cités ci-dessus. Pour visiter d’autres destinations plus éloignées, vous devrez emprunter des bus/autocars de longues distances. Vous les trouverez dans les différentes gares routières de la ville.

Les deux principaux terminaux sont :

  • La Antigua Estación Central de Autotransporte (ou Central vieja) : proche du centre-ville, elle regroupe des compagnies qui desservent les villages proches (jusqu’à 3 h de distance environ). C’est de là que partent les bus pour Tequila, le lac de Chapala ou le site archéologique de Guachimontones par exemple.
  • La Nueva Central Camionera : à quelques kilomètres au sud, cette nouvelle et immense gare routière dessert les destinations plus éloignées comme Aguascalientes (4 heures de trajet), Guanajuato (5 heures), Mazatlán (7 heures), Mexico (6 heures 30), Puerto Vallarta (6 heures) et San Luis Potosí (5 heures).
Chapitre 2 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés