Article publié le 04-06-2019.


Si le Chili est l’un des pays les plus stables économiquement d’Amérique Latine, notamment grâce au dynamisme de Santiago, les inégalités et la pauvreté restent monnaie courante sur l’ensemble du territoire. Voici donc un dossier consacré à l’emploi, afin de connaître la réalité du marché avant de partir en PVT.

État des lieux et secteurs d’emploi

Avant toute chose, il est nécessaire de souligner que le Chili est profondément marqué par des inégalités à la fois sociales, économiques et géographiques, ce qui impacte fortement le marché du travail. En effet, en fonction de leurs origines (sociale ou géographique), les Chiliens n'ont pas les mêmes chances de trouver un emploi, et encore moins un emploi qualifié. Début 2019, le taux de chômage s’élevait à près de 7 %.
D’après le site France Diplomatie, le principal secteur d’activité est celui des services (74,4 %), suivi du secteur secondaire et de l’industrie avec 31,3 %, puis vient l’agriculture avec 4,3 %. Or, cela peut varier selon la région dans laquelle vous vous trouvez : par exemple, le secteur minier (avec 14 % de part du PIB) est le principal secteur d’activité des régions du nord (autour d’Iquique et Arica notamment), tandis que le centre sera plus tourné vers l’agriculture avec une forte présence des filières viticole et horticole.
Dans le cadre d’un PVT, deux grandes voies s’offrent à vous : choisir de vous orienter sur un emploi à long terme, plus ou moins en lien avec vos études ou diplômes en vous focalisant généralement sur des grandes villes (Santiago, Valparaiso…), ou de vous tourner plutôt vers des petits jobs saisonniers, en n’ayant pas peur de vous déplacer dans le pays au fil des saisons (stations de sports d’hiver, exploitations maraîchères, etc.). Le tourisme étant en expansion au Chili, c’est un secteur d’activité très dynamique (comprenant l’hôtellerie/restauration, secteur pour lequel les Français sont reconnus), toujours en recherche de nouveaux candidats.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Tutoriel : comment obtenir son PVT Chili ?

[Interview]

Fanny et Matthieu : leur PVT au Chili

[Récit de voyageur]

On a testé être boulanger en Nouvelle-Zélande

[News]

16 raisons de partir en PVT

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Je veux partir à l’étranger à chili mais je sais pas comment ace que il y un quelqu’un qui peut m’aider

{{likesData.comment_77109.likesCount}}

c’est pas possible de ddemander la résidence permanente juste apres le PVT parce qu’il faut avoir cotisé 12 mois. Du coup c’est une prórroga de residencia temporaria qu’il faut demander et a l’echánce de celle ci alors il est possible de demander la résidence définitive (qui prend 1 a 2 ans a obtenir…)

{{likesData.comment_77129.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre