Peut-on être déçu par ses voyages ?

Date de publication : 28-04-2013

Auteur

Jules

La grande majorité d’entre vous, quand vous posez vos valises et prenez 10 minutes pour réfléchir, établissez un bilan positif à l’issue de votre séjour dans un des pays du Programme Vacances-Travail. On peut avoir tendance à idéaliser le pays de ses rêves. Mais, parfois, il arrive que la chute soit brutale, au moment de se confronter à la réalité.

C’est le cas de plusieurs PVTistes, qui ont connu très vite une certaine désillusion au début de leur séjour au Canada. Dans plusieurs discussions du forum, comme « Montréal : premières mauvaises impressions », Montréal, grosse déception, ou encore Montréal, Toronto et Vancouver, déceptions, les PVTistes partagent leur ressenti quelques jours ou quelques semaines après leur arrivée. Les membres du forum décrivent parfois les villes comme sales, ennuyeuses et tristes. Le Canada n’est pas forcément plus un Eldorado de l’emploi qu’un autre pays, il n’est pas si facile d’y trouver un emploi, et on y déplore l’aspect commercial du système de santé, avant de dénoncer les comportements pas très courtois de certains Canadiens. Vous avez été nombreux à saluer cette initiative consistant à donner un point de vue qui détonne avec le reste des retours que l’on peut lire ou entendre sur la ville, et plus globalement sur le pays.

Rappelons encore qu’il s’agit uniquement d’un point de vue. Le risque d’être déçu en voyageant existe, même s’il semble faible, au vu des retours majoritairement enthousiastes. L’idéal restera quoi qu’il arrive de se façonner sa propre idée d’une ville, d’un pays. A ce titre, le voyage est une étape indispensable. D’ailleurs, nous le rappelons souvent, mais la seule façon de rater son PVT, c’est tout simplement de ne pas le réaliser ! Même si un PVT ne se déroule pas comme prévu, même si le choc culturel, la déception, ou le fait de s’éloigner de ses proches est difficile à vivre, ce n’est jamais un échec de repartir prématurément.
Si une ville nous vous plait pas, vous pouvez également toujours tenter de partir dans un autre endroit : le Canada, l’Australie, l’Argentine… sont tous de grands pays !

Nous parlons longuement des choses que vous pourriez faire en cas d’expérience difficile en PVT dans le guide des PVTistes au Canada. Les conseils que nous vous donnons sont valables pour tous les pays ! 

Et vous, quel est le sentiment qui prévaut à la fin de vos voyages ? L’épanouissement, la déception, l’impression d’avoir encore des centaines de choses à faire ? Avez-vous déjà ressenti la même chose que ces PVTistes ?

Certains commentaires viennent d’être fermés car il étaient insultants (ou du trolling).
S’insulter ne sert à rien, proposer une réponse argumentée et courtoise est nettement plus intéressant.
Merci de votre compréhension.
Au passage, pour vous rappeler nos règles : https://pvtistes.net/forum/charte-de-pvtistes-net/355-charte-pvtistes-net.html

Certains commentaires viennent d’être fermés car il étaient insultants (ou du trolling).
S’insulter ne sert à rien, proposer une réponse argumentée et courtoise est nettement plus intéressant. Nous vous rappelons ici les règles de PVTistes.net.
Merci de votre compréhension.

85 Commentaires

nicolas
23 37

Perso,je vote pour que larousse soit consultante pour immigration-quebec ainsi que pour tout les médias français qui font des louanges sur le Québec. Rien qu’avec son sens de la vérité et du réalisme, cela permettrai à bon nombre de francais(e) de mieux réfléchir. Ca éviterai a pas mal de francais ( tout ceux qui n’ont rien de concret à apporter au quebec ) de perdre leur temps et leur argents.

Je pense qu’il y a plus de gens déçu qu’on ne le pense, Un français(e) considère que c’est un échec de ne pas se plaire quelque part,ils/elles en ont honte et ce garde bien de dire que leurs rêves et espoirs ont été brisé par la réalité.

Ca n’a rien d’un échec de ne pas se sentir à l’aise quelque part. C’est juste une aventure comme une autre. Il y a du bon partout Il faut le prendre et laisser de coté ce qui ne convient pas. Voilà maintenant 1 ans et demi que je suis partie du Québec sans le moindre regret et avec le recul je me dit que j’ai su en tirer tout les avantages que ça pouvait m’apporter.

J’ai aussi apporté à l’entreprise dans laquelle j’ai travaillé , pendant 8 mois, un savoir faire professionnel en R&D rarissime au quebec. Et encore je ne leur ai montré qu’une petite partie de mes compétences sachant que je ne resterai pas.

Avec le recul,pour se donner le plus de chance de réussir ( peut importe le pays ) ,il faut dans un premier temps apporter quelque chose à la société ( un savoir faire par exemple, des investissements, du bénévolat etc….) , avoir une personnalité flexible pour s’adapter à une mentalité différentes,très différentes.

nicolas
23 37

Je rajouterai un point ultra important pour mettre un max de chance de vôtre coté , AMUSEZ VOUS , peut importe le moyen, ( sport ,culture,discothèque , beuverie etc….. il faut avoir des moments de plaisir sinon vous allez rapidement vous sentir isolé et rejeté, a tort ou à raison.

Pauline
681 973

Je ne vois pas en quoi le commentaire de Larousse vous gêne, elle dit juste la vérité…oui, les canadiens ne nous attendent pas les bras ouverts, nous ne sommes pas des sauveurs, nous sommes comme n’importe quel étranger! et les médis donnent vraiment cette vision de « le canada c’est trop beau c’est trop bien, viens et tu bosseras dès le premier jour » …

et ce qui m’énerve par dessus tout ce sont tous ceux qui ont jugé Syriane pour avoir osé poster qu’elle n’aimait pas du tout Montréal!

chacun a le droit d’aimer ou de détester la ville qu’il veut, nous n’avons pas tous le même parcours, les mêmes envies; donc certains l’ont adoré et c’est tant mieux, d’autres non (mais ils osent pas en parler ahah ^^), en tout cas perso si j’accroche pas à Vancouver je vous le dirai car je trouve ça important que chacun donne son avis…

luc
49 136

Tout à fait d’accord avec toi Pauline!
Au moins à Vancouver,t’as l’océan et les montagnes! 😉

Davy
1K 2.8K

+1 avec toi

Ann
108 101

+1 moi aussi

isa
6.1K 8.6K

A tous les déçus (ou pas déçus, d’ailleurs), n’hésitez surtout pas à créer un nouveau post sur le forum pour raconter votre ressenti et votre expérience : c’est important pour les générations futures de PVTistes ! (et aussi pour vous, c’est très enrichissant de mettre les choses à plat pour prendre du recul)
https://pvtistes.net/forum/f8.html

Kevin
43 112

De toute façon c’est impossible d’anticiper notre réaction, il faut y aller pour voir!
Et puis certains sont patients et vont rester des mois pour essayer de se plaire, d’autres vont craquer au bout de 5 jours, on est tous différents!
Seule la difficulté de la vie ne change pas, chacun l’affronte à sa manière, et si ça fait du bien au gens de partager leur mauvaise expérience avec les mots qui les soulagent, pas de problème! Ils vident leur sac et nous donnent une vision supplémentaire de notre future ou actuelle expérience. Il ne faut pas se sentir vexé que les autres n’aient pas la même opinion ou les mêmes attentes d’une ville 😉

Guillaume
2 8

Bonsoir à tous les participants de cette conversation !Je suis français et je pense ( et c’est uniquement mon humble avis ) que les français qui se rendent au Québec ne doivent pas s’arrêter au premier contact avec les québécois, ni à la première image que l’on a de notre interlocuteur, il faut insister et essayer de les comprendre sinon ce n’est pas la peine d’aller là-bas !Regardez avec Larousse vous l’avez immédiatement jugé comme une personne antipathique en 3 phrases, elle a raison de le souligner ! C’est comme lors d’une rencontre amoureuse des fois le premier abord se passe mal on se fait remballer tout de suite et 6 mois après c’est le mariage ! Il faut un peu creuser pour savoir qui se cache vraiment derrière le masque, les personnes que l’on déchiffre comme des livres ouverts ne sont pas les plus intéressantes. Enfin je vous souhaite la meilleure expérience à tous, la mienne commence le 18 mai  A très bientôt la belle province …

maud
0 2

hello amis pvt.
Je lis la pluspart des commentaires, et je suis sur le cul. Pour ma part le quèbec est magique, je vie une expèrience de fou. j’ai trouvais plusieurs job en 2/ 3 jours grand max. j’ai trouvais un apartement en colocation très rapidement aussi. les chauffeurs de bus me salue tous, je me suis intègrès très facilement. Aprés j’ai pas beaucoup de pote quèbecois mais ca arrive tout doucement. Ont à pas la même culture. mais faut sortir un peu de son nid, faut bouger aussi de mont royal, car ta d’autre chose, d’autre endroit et prouver que nous on peut aussi s’intègrè. Aprés je trouve que le canadiens qui à laisser ce com, est pas très sympa. mais t’en a d’autres qui le sont.
Et pour ma part c’est un pays ou tu t’ennuie pas, ta toujours quelques choses a faire et à barouder. aprés c’est mon ressentiment. je me vois bien vivre ici, sans stresse… bref je tripe a fond et c’est vraiment le fun ici 🙂

larousse
2.9K 6.9K

Que tu te plaises au Québec et que tu as eu une belle expérience…bien c’est super! Sinon, mon commentaire est tout simplement la réalité: le Canada est présenté en eldorado dans de nombreux reportages et ce, depuis plus d’une décennie. Je pense que c’est une erreur, car embellir le portrait ne rend service à personne, à part ceux qui ont à y gagner du fric (commerçants, compagnies d’assurances, etc.) Quant à ne pas me trouver sympa, c’est te baser sur une dizaine de lignes que j’ai écrit, c’est comme si je disais d’un Français qui critique le Québec qu’il n’est pas sympa juste parce qu’il a dit quelque chose de négatif. Je suis en couple avec un immigrant belge, et on a a cotoyé de nombreux Français qui étaient de passage au Québec (pvtistes ou autre), dont certains sont restés de vrais amis. Je crois qu’il y a 2 types de pvtistes: sont qui sont fait pour l’aventure et qui ont une capacité de faire leur place et une volonté de s’adapter, et ceux qui ne l’ont pas…et les reportages ultra positifs donnent l’impression à ces derniers que tout est facile. Voilà pour mon avis bien personnel! 😉

luc
49 136

Qui te dit qu’on a pas bougé de notre nid?
Y aussi le nid mental politiquement correct qui fait dire « bouh la France,top le Canada! »
On a le droit à la nuance.Mais dans plein de pays j’entends des jeunes français toujours en train de cracher sur leur pays…
De cette manière ils se sentent comme une élite.:)
Le Québec faut faire un paquet de bornes pour changer de paysage par exemple,comme dans les pays scandinaves…

Comme je l’ai écrit dans un autre post:
« La France est un paradis peuplée de gens qui se croient en enfer » Sylvain Tesson (et il a voyagé le bonhomme!!)

Moi je kiffe voyager et je surkiffe revenir dans mon sud.

🙂

Julie
5K 13.5K

Luc, bonne intervention !! Je suis d’accord avec tout :p

Florence
30 44

Très bon commentaires Luc!!! et ta citation que je connaissais pas est superbe !!

Baptiste
5 24

Pour parfaire mes origines normandes je vais repondre ni oui et non. Un roadtrip de malade un arrivée sur Montréal avec le soleil, la fête à tout va, etc etc. Au retour du roadtrip il a fallu trouvé du travail et la l’Eldorado change vite d’allure, plein d’amis sont repartis, je suis resté, le boulot que j’ai trouvé est génial, mais j’ai zéro ami québécois peu d’amis français et beaucoup de chose à reprocher à ce pays. Le retour se fera donc bien plus tôt. Je dirai que les gens qui aiment être posés, construire leur petite vie pépère être dans les règles et gagner de l’argent seront bien ici. Pour ce qui est des autres baroudeurs, Montréal n’est vraiment pas fait pour nous… J’ai rencontré plus de Québécois (et des bons) en faisant les cueillettes dans la vallée d’okanagan à 6000km à l’ouest d’ici ! Cependant je suis vraiment vraiment heureux, une expérience unique. Prochain départ direction l’Argentine !

Mon blog : http://www.laventurierviking.fr

luc
49 136

C’est sûr que quand on est latin on peut se sentir à l’étroit dans ces pays anglo saxons où rien ne doit dépasser du troupeau…

luc
49 136

Evidemment qu’on peut être déçu!
Mais quand on est jeune (et français) on croit que tous les autres pays sont géniaux et on se force à trouver tout génial même ce qui ne l’est pas.
Montréal n’est pas une belle ville par exemple. 🙂
Et je me sens de plus en plus européen,là où je vis tous les 20 km on change de paysage sans jamais devoir payer pour aller dans a nature etc…

Faut arrêter avec cette dictature de tout trouver bien ça donne souvent l’effet inverse!

Comme l’écrit Sylvain Tesson le voyageur:

« La France est un paradis peuplé de gens qui ont l’impression de vivre en enfer »

A méditer…

ced
12 65

alias larousse ton commentaire dur et vraiment déplacé !

larousse
2.9K 6.9K

Je ne vois pas en quoi mon commentaire est dur ou déplacé…au contraire, je ne fais que souligner la réalité.

Nathalie
198 342

je ne trouve pas non plus que ça soit déplacé. C’est la juste réalité des choses… Ce n’est pas parce qu’on rêve d’aller au Canada qu’ils vont forcément nous accueillir à bras ouverts. Le français a un peu trop l’illusion qu’il va tout de suite réussir, qu’il va s’intégrer… C’est pas comme ça que ça marche. Il faut la mériter notre place.
En sens inverse, nous ferions pareil en France

larousse
2.9K 6.9K

Je suis Canadienne et j’ai pris le temps de regarder sur internet les très nombreux reportages vantant le Canada. Des exemples de Français qui débarquent ici et font tout de suite carrière, les grands espaces, l’amabilité des gens, etc. Ça me fait un peu rire car c’est une vision un peu déformée du Canada. Je trouve que ça crée trop d’attente, surtout chez futurs résidents (les touristes c’est autre chose, ils sont en mode vacances et non installation).Aussi, j’ai l’impression qu’avec ces reportages, les Français (et Belges) s’imaginent qu’on les attend à bras ouverts, mais les Canadiens ont déjà leur vie, leurs habitudes, leurs amis, en fait ça ne change rien pour nous que vous veniez ici…l’étranger, c’est vous, pas nous!

Ann
108 101

Ce type d’articles est très important, merci de l’avoir écrit. Je rejoins également Larousse, les Canadiens ne nous attendent pas les bras ouverts, nous sommes en pays étranger pas en pays à conquérir.
J’arrive à la fin de mon voyage après plus d’un an passé au Canada et mon ressenti en ce moment est « wow ! Quel voyage, j’ai hâte d’y retourner mais je sais que je ne m’y installerai pas ». Je n’ai pas été déçue puisque je n’attendais rien de particulier. En revanche des choses au Canada ne me conviennent pas mais c’est un autre sujet 🙂

ced
12 65

j’ai dit sa car la façon dont tu as écrit est tout simplement méchante! dire «  »qu’on ne nous attend pas les bras ouvert » » et que «  »l’étranger c’est nous ( les français ) et pas vous » » sa veut dire quoi qu’on veut pas des français sur le canada ?? en tout cas les français avec un PVT rapporte plusieurs dizaine de milliers de dollars à ton cher canada, et celons les secteurs d’activités les petits français vous êtes bien content de les voir pour bénéficier de leurs expériences professionnelles ( et pas qu’au canada ). ton commentaire est tout simplement raciste. pour une femme mariée à un européen je trouve que tu manques d’ouverture d’esprits. les reportages montrent le canada comme un eldorado ou tout est facile est génial c’est plutôt flatteur pour ton pays, après il y a des gens à qui sa plaira et à d’autres pas du tout mais cela reste un reportage filmé sur quelques semaines. la vie est la même de partout sauf qu’il y a des endroits ou elle est moins difficile.

larousse
2.9K 6.9K

Honnêtement, je ne vois pas pourquoi ça te choque quand on écrit « qu’on ne nous attend pas les bras ouvert » » et que « »l’étranger c’est nous ( les français ) et pas vous » » , surtout que ta compatriote écrit la même chose et qu’elle est d’accord. Je ne fais qu’exposer la réalité (c’est tout simplement vrai), désolée si ma manière de le dire t’a déplu, je n’y peux rien si tu l’as pris personnel nulle n’était mon intention. Mais de là à dire que je manque d’ouverture et que je suis raciste basée sur une phrase qui t’a déplu, c’est tellement ridicule (et faux) que bon, ton idée semble faite.

Quant au reportage, si c’est flatteur…bien ça ne me fait rien. On n’a pas besoin de me vendre le Canada puisque j’y suis née ^_^ Moi, je connais les défauts et qualité de mon pays, alors quand je vois une vision un peu déformée (ou parfois un peu exagérée) bien je le constate, c’est tout. Des PVT j’en ai délivré par centaines au point d’entrée et je pense que la plupart des gens apprécient leur expérience en général et c’est tant mieux.

Malika
719 444

Etre accueillit les bras ouverts c’est pas ce que l’on attend (et puis avec le nombre d’immigrant on passe vite inaperçu c’est pas comme quand tu pars dans un autre pays avec beaucoup moins d’immigration et donc finalement les gens ont de l’intérêt pour toi, ils sont content que t’ai choisi de t’expatrier dans leur pays et essaie de rendre ton séjour agréable et de partager avec toi leur culture).
Mais perso j’aime parfois juste discuter le temps de l’attente du bus, sourire à un/une inconnue, à Toronto je peux aller me pendre pour avoir droit à ça lol (ça arrive mais c’est extrêmement rare, on répond déjà pas à mon bonjour quand je rentre dans l’ascenseur) Donc non le problème c’est pas que nous sommes des immigrants (tout le monde est immigrant dans ce pays 😉 ) c’est juste que ça doit pas faire partie de la culture canadienne et ça me va (peut être dans les toutes petites villes c’est différent je verrai ça plus tard dans mon PVT)
Et puis je dois avouer qu’au Quebec votre accent est traitre, votre accent parait chaleureux donc si après votre attitude n’est pas en accord, pauvres français venus seuls ils tombent de haut.

Syriane
385 353

J’ai hésité un petit moment avant d’écrire pour x raisons. Mais, j’avoue qu’à la lecture de ton message Larousse, j’ai eu les poils qui s’hérissent un peu ! lol Non, pas sur les 6 premières phrases de ton commentaire où je suis complétement en accord avec ce que tu écris ! Mais, tes 4 dernières phrases peuvent prêter à confusion. Et, je ne suis pas étonnée que certains aient pu le prendre comme un point de vue « raciste ». D’ailleurs, je n’ai pas trop compris cette phrase. Cela donne l’impression que les français viennent en conquérant, qu’ils viennent essayer de vous « voler » ou « changer » votre pays. Sauf que j’aimerais revenir sur un point, tu dis que les Canadiens n’ont pas besoin de nous (allez, je me mets dans le lot ! lol). Mais, il semblerait que le GOUVERNEMENT canadien LUI ait besoin de nous …Sinon, pourquoi aurait-il cette politique d’immigration ? Pk permettrait-il à tant de gens de venir s’installer et d’essayer d’avoir une meilleur vie ? Tu penses sérieusement que les immigrés qui viennent ici viennent pour « envahir » le pays, changer vos habitudes ? NON, ils veulent juste avoir une meilleur vie et le gouvernement canadien leur donne cette chance ! Alors, très franchement, je ne pense pas que les gens viennent pour vous.
Et je trouve que ta dernière phrase « les étrangers c’est vous…pas nous » (qui d’ailleurs, est à mon sens la phrase de trop) et quand même bien significative de tous les pauvres immigrés qui essaient de s’intégrer et qui n’y arrivent pas car on les voit toujours comme des étrangers …

Florence
30 44

Les propos de Larousse sont assez cash, c’est rare pour des québecois plus adeptes de l’hypocrisie 😉 mais je suis assez d’accord avec ce qu’elle souligne et je ne trouve pas ça du tout raciste. Le québec est trop vendu comme du rêve en France…Puis je pense que par le ‘ca ne change rien que vous veniez ici » , elle parle plus des amis que du travail. C’est effectivement difficile de côtoyer de prêt des québecois. Mais mettons nous à leur place, ils ont déjà leur vie leurs amis, pk trainer avec des francais qui ne sont là que pour une courte durée… Puis est ce que nous en France on reste avec beaucoup d’étrangers… pas sur…

Magali
3.7K 4.7K

Venir au Canada en voulant absolument y trouver une « vie meilleure » c’est peut être là tout le problème justement non ?
Et si le gouvernement facilite les choses pour les PVT ou les visas temporaires, il n’en est vraiment pas de même pour ce qui est d’une réelle installation à long terme, la tâche est rude et longue.
Par exemple : http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201304/29/01-4645499-travailleurs-etrangers-temporaires-ottawa-serre-la-vis-aux-entreprises.php

Evidemment qu’on est les bienvenus au Canada, personne ne dit le contraire, mais ce que voulait dire Larousse sans vouloir offenser personne c’est juste que la vie des Canadiens ne va pas changer qu’on soit là ou pas, même si ils sont contents d’avoir des amis Francais 🙂

Syriane
385 353

Désolée, non, je ne comprends toujours pas l’intérêt de cette phrase. Car, j’ai essayé de peser mes mots pour pas trop créer de polémique. Mais, pour être honnête, je pense sincèrement que les immigrés ne sont pas là pour les canadiens dt certains doivent s’en foutre comme de leur première chemise. Un immigré lorsqu’il vient, j’imagine, c’est pour avoir un meilleur taff, un meilleur salaire, un meilleur style de vie… Il ne vient pas dans le premier but de se faire des potes canadiens.
Quand tu dis qu’ils ont déjà leurs amis et vie ? J’ai envie de dire et alors ? En quoi, ça les empêche de sympathiser avec d’autres personnes ? D’ailleurs, tu parles de courte durée (1 an n’est selon moi pas une courte durée). Mais, le problème se pose aussi pour des personnes qui sont là depuis longtemps. Evidemment, il ne faut pas faire de généralisation, mais, j’en connais certains qui sont là depuis un certain temps qui me disent combien il est difficile d’avoir des amis québécois …et je comprends pk maintenant quand je lis la dernière phrase de Larousse …
En ce qui concerne la France, je pense que oui, on est plus sujet à sympathiser facilement avec les étrangers …

Les Canadiens n’ont pas besoin de nous. Mais, je reste persuadée que le PAYS LUI a besoin des immigrés…que oui, il tend les bras ouverts à une certaine catégorie. Mais qu’effectivement, le Canada n’est pas l’Eldorado qu’on ns vante à longueur de temps !

Mais, je crois qu’on s’éloigne du sujet principal ! 😉

Malika
719 444

si je pouvais syrianne je t’épouserai 😀
En plus j’ai envie de rajouter c’est pas écrit sur notre front que l’on a un visa temporaire.

larousse
2.9K 6.9K

@ syriane:

« Sauf que j’aimerais revenir sur un point, tu dis que les Canadiens n’ont pas besoin de nous (allez, je me mets dans le lot ! lol). Mais, il semblerait que le GOUVERNEMENT canadien LUI ait besoin de nous … »

Deux choses: quand j’ai dit que les Canadiens n’avaient pas besoins de « vous », je parlais des citoyens, pas du gouvernement.

Ensuite, je rappelle que le PVT est un programme d’échange culturel, pas un programme d’immigration définitive (la nuance est importante ici). Le but de l’échange est de découvrir un nouveau pays, et de repartir chez soi (même s’il existe des mécanismes pour rester plus longtemps). Donc ce n’est pas parce que le gouvernement a BESOIN de pvtistes, mais parce qu’il a signé un accord bilatéral avec d’autres pays pour ce programme destinés aux jeunes de 18-35 ans.

Et non, je ne pense pas que les immigrés viennent pour nous envahir, mon père est immigrant et mon conjoint est immigrant, je serais un peu mal placée pour dire une chose pareille! 😉 Le seul endroit où je me trouve envahie, c’est sur le Plateau Mont-Royal et ça va de soit, il y a plus de Français au pied carré que d’autres nationalités 😉

Ensuite, je ne comprendrai jamais pourquoi le mot « étranger » est péjoratif aux yeux des Français, Quand je vais ailleurs (j’ai vécu aux États-Unis et à Londres), c’est moi qui suis étrangère, donc le contraire est aussi vrai. Être étranger n’est pas un tare, ni une insulte, ni un défaut, étranger signifie: qui vient d’ailleurs. C’est un fait. Une personne qui vient au Canada pour 1 an ou 2, bien c’est pas une locale, c’est une étrangère. Il n’y a aucun mal à le dire.

Caroline
3.1K 3.8K

@Larousse
Je suis plutôt d’accord avec tout ce que tu dis et je comprend que ta démarche était davantage de prévenir les futurs arrivants que les reportages mènent à l’idéalisation et ne reflètent pas forcément la réalité de tous. Ils montrent des gens qui ont réussi, c’est plus vendeur que de montrer le gars en plein choc culturel, qui n’a pas de boulot, déprime et se sent perdu, ça parait logique. Ensuite, avant de partir dans un pays pour 1 an ou plus, c’est essentiel de se renseigner sur tous les aspects, ce que certains oublient de faire visiblement…
Ça fait 3 ans que je vis ici, je me considère comme une étrangère même si je me sens chez moi et considère que c’est à moi de m’adapter et au bout de 3 ans ma compréhension de la culture Canadienne n’est pas finie.
A partir de là c’est plus pour toi Larousse 😉
Je pense que les Français ont une vision péjorative de l’immigration, la France n’est pas un pays ouvert à l’immigration, le pays les a fait venir en masse à une époque où il y avait un fort besoin de moins d’oeuvre et ensuite, ils sont devenus « en trop ». La politique française te fait passer le message que immigré = mauvais. Il m’est arrivé d’entendre des français me dire que j’étais pas vraiment une immigré parce que pour eux un immigré ça vient d’Afrique (nord ou sud).
Ce que je viens d’écrire n’est pas ce que je pense des immigrés mais une tentative d’explication du pourquoi le mot étranger et immigré sonne négativement pour les français…
De mon côté, ça m’arrive de penser à la façon dont mon pays traite ses immigrants et de me sentir insultée en tant qu’immigrante et de me dire que j’ai la chance que le Canada ne me traite pas comme la France traite les étrangers.

larousse
2.9K 6.9K

@ caroline: Voilà, tu as tout dit. Être immigré n’est pas vu de manière négative et péjorative au Canada (et probablement aux États-Unis, Australie, UK). Une diversité culturelle c’est un enrichissement pour un pays, surtout quand on facilite l’intégration des étrangers au lieu des confiner dans des ghettos, sans boulot. Je pense que la France a beaucoup de chemin à faire à ce sujet…Mais bon, là il s’agit d’un autre débat qui touche plus la politique!

Caroline
3.1K 3.8K

Excusez d’avance ma blague de mauvais goût, ou ne l’excusez pas je l’assume.
Ce que tu dis me fait penser que c’est peut être pour ça que beaucoup de français créé leur ghetto … le plateau … et acceptent de payer plus cher pour ça…

luc
49 136

@Caroline,franchement je saispas au Canada mais dire que la France traite mal les « étrangers »,je trouve ça pas vrai et pour le moins cliché…

Caroline
3.1K 3.8K

Tu trouves vraiment que la politique française est favorable l’immigration ?

luc
49 136

@Caroline, pourquoi favoriser l’immigration quand il n’y a plus d’emplois?
A quel pays compares-tu?Prends les pays du golfe où tu es obligé de partir dès que ton contrat se finit en payant un max…

Ensuite, la situation française n’a rien à voir avec la canadienne et il y eut bien plus d’immigration en France en dehors de l’immigration de travail (regroupement familial)…

Ensuite, sur tout ce qui est asile politique, Aide médicale gratuite etc…je trouve qu’il n’ y a pas à avoir honte mais sans doute ne suis-je pas un immense humaniste! 😉

larousse
2.9K 6.9K

Je pense que politique d’immigration ou pas, à partir du moment qu’un pays accepte des immigrants, même si c’était il y a longtemps, elle se doit de bien les intégrer à la société.

luc
49 136

Oui je suis d’accord.Enfin ça doit se faire dans les deux sens.

Articles recommandés