Quelques bons plans à Montréal pour les petits budgets

Date de publication : 12-04-2022

Auteur

Marie

Comme de nombreuses villes, plus les années passent, plus Montréal voit ses prix augmenter dans tous les secteurs.

Il existe cependant de nombreuses adresses pour faire de bonnes affaires.

Se nourrir

Faire ses courses à Montréal peut vite revenir à cher, d’autant plus si on se rend dans les petites épiceries de quartier.

Si vous n’avez pas de voiture pour aller faire vos courses à l’extérieur du centre-ville, vous pouvez vous faire livrer des courses à domicile des hypermarchés. La livraison n’est pas gratuite mais vous verrez rapidement la différence sur la facture.

Des applications comme Too good, To go arrivent également à Montréal. Vous pourrez ainsi acheter des paniers de courses moins chers en récupérant des produits proches des dates de péremption.

S’habiller

La ville de Montréal dénombre de nombreuses friperies. En plus d’être économique, acheter des produits de seconde main est avantageux pour la planète !

Certaines adresses, comme Renaissance ou le Villages des valeurs vous permettront de vous refaire une garde-robe à tout petit prix !

Se meubler

Emménager un appartement est toujours un budget. Ici aussi vous pourrez vous rendre dans certaines friperies (comme Renaissance) qui en plus de vêtements, bradent du mobilier ou des accessoires de cuisine, de la décoration, etc.

Vous trouverez également de nombreux produits sur le web, sur kijiji.ca ou sur le groupe Facebook Pvtistes à Montréal : petites annonces (officiel) par exemple.

Le 1er juillet est le grand jour du déménagement à Montréal. En effet, la plupart des baux prennent fin le 30 juin. Les rues sont alors remplies de mobilier à récupérer. Réservez cette journée pour faire le plein chez vous !

Loisirs

De nombreux lieux à visiter sont accessibles gratuitement. Vous en saurez plus par ici.

Vous pouvez également consulter les dossiers Que faire au Canada pendant l’hiver ? et Que faire au Canada pendant l’été ?.

Faire du sport

Pratiquer une activité sportive sans adhérer à un club y est plutôt facile puisque vous pouvez courir dans les nombreux parcs de la ville ou y faire du vélo. L’hiver vous pouvez patiner sur les nombreuses patinoires gratuites, faire de la luge au Mont-Royal ou même louer des skis de fond pour pas trop cher.

Pour ce qui est des salles de sport, il y en a pour tous les prix. Je vous conseille éconofitness qui a un prix d’appel à 4,99 dollars canadiens aux deux semaines. Certes vous n’aurez pas de coach dédié mais les prix sont imbattables.

De nombreuses stations de skis sont à 1 heure autour de Montréal. Si vous ne souhaitez pas investir dans tout le matériel ou si vous ne voulez pas louer du matériel à chaque session, vous pouvez louer du matériel à la saison à La poubelle du ski. Vous pouvez opter pour du matériel d’occasion pour moins de 200 dollars (hors taxes) et skier de décembre à mars (selon le climat).

Apprendre l’anglais

Montréal est une ville francophone et il n’est pas évident d’y pratiquer son anglais. Pour s’améliorer, il est possible de prendre des cours à des prix abordables.

Pvtistes.net vous proposent d’ailleurs de nombreuses réductions pour apprendre l’anglais au Canada.

La CITIM, qui accompagne les pvtistes à leur arrivée à Montréal, propose également des cours d’anglais à tout petit prix.

Cependant, prendre des cours ne convient pas toujours à tout le monde. Vous pouvez aussi participer à des rencontres plus informelles pour pratiquer la langue avec d’autres débutants ou avec des anglophones qui souhaitent aider ou apprendre le français en retour. Des sites comme Meet Up propose de nombreux rendez-vous.

Travailler à l’extérieur

Il n’est pas rare de voir de nombreuses personnes travailler dans les cafés à Montréal. C’est une bonne formule lorsqu’on souhaite travailler hors de chez soi mais qui peut aussi être hors de prix si on doit consommer sur place toute la journée.

Si vous ne le saviez pas, il est possible de s’inscrire gratuitement à la Banq (Bibliothèque et Archives nationales du Québec), grande bibliothèque de Montréal et d’y travailler dans des espaces de travail en profitant de la wifi.

De nombreuses autres bibliothèques sont aussi accessibles gratuitement, sans inscription, en profitant de la wifi gratuite de la ville de Montréal. Vous pouvez d’ailleurs avoir accès à cette wifi partout dans la ville !

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés