10 choses qui peuvent vous surprendre en arrivant au Canada

Date de publication : 29-10-2022

Auteur

Marie

Lorsqu’on découvre une nouvelle destination, on a beau s’être préparé, certaines choses peuvent encore nous surprendre sur place (et heureusement ! 😉 ). Voici quelques exemples concernant le Canada.

1. Les prix (taxes, pourboires et coût de la vie)

Si vous n’aviez pas été mis au courant, votre premier achat au Canada risque de vous étonner. Ici, tous les prix, ou presque, sont affichés hors taxes.

Les taxes diffèrent d’une province à une autre et elle s’élève de 5 % à 15 % (taxes provinciales + fédérales). Si vous achetez des chaussures affichées à 100 $, elles vous coûteront 115 $ en caisse au Québec et 113 $ en Ontario. En savoir plus sur le système de taxes.

Au restaurant ou dans un bar, il faudra ajouter les pourboires en plus des taxes au prix affiché. Le minimum à payer est de 15 %. Si vous commandez pour 100 $ sur le menu, il faudra ajouter 15 % de taxes + 15 % de pourboire, vous paierez donc 130 $. En savoir plus sur les pourboires.

Le coût de la vie est relativement élevé au Canada, notamment dans des grandes villes comme Vancouver ou Toronto. Il est important de s’y préparer pour partir avec suffisamment d’économies.

De façon générale, le sujet de l’argent pourrait vous surprendre, notamment le système de cartes bancaires et de crédit et le fait qu’au Canada, on parle plus facilement d’argent, des salaires, etc. (le sujet est moins tabou qu’en France).

canada surprendre

2. Être payé toutes les 2 semaines

Autant les systèmes de taxes et pourboires sont rarement une bonne surprise, autant le système de paiement du salaire toutes les 2 semaines est souvent une bonne nouvelle.

En effet, au Canada vous serez payé 2 fois par mois (le 1er et le 15 du mois par exemple), ou bien toutes les 2 semaines (soit 26 paies dans l’année), ce qui revient également à 2 fois par mois, sauf 2 mois de l’année où vous recevrez 3 paies.

C’est plutôt agréable, surtout que lorsqu’on arrive sur place, les frais sont nombreux (premier loyer, achat de meubles, voiture, vêtements d’hiver…). En revanche, vous continuerez de payer mensuellement votre loyer ou votre abonnement d’électricité, assurance habitation, etc.

3. Le marché de l’emploi

En arrivant au Canada, vous risquez d’être surpris par la flexibilité du marché du travail.

En effet, ici, vous pouvez trouver et perdre un emploi en un temps record. Certes, vous pouvez vous faire virer à 10 h pour midi mais vous pourrez également retrouver un emploi tout aussi rapidement.

Ce point est d’autant plus vrai dans les grandes villes du pays. En effet, si vous cherchez un emploi dans le tourisme, la restauration, les technologies de l’information… vous serez étonné du nombre d’offres disponibles.

Par exemple, impossible de se balader dans les rues de Montréal sans voir des dizaines d’offres d’emploi aux vitrines des commerces de la ville.

canada surprendre

4. L’immensité du territoire

Le Canada représente 18 fois la superficie de la France. Cette immensité peut faire rêver.

Mais aussi désespérer. Ici, se rendre à la moindre destination vous demandera plusieurs heures, voire plusieurs jours selon votre mode de transport.

L’avantage est que vous ne vous lasserez jamais du Canada, il y aura toujours un territoire à découvrir. En revanche, cela peut vite être frustrant par manque de temps, d’argent ou moyen de locomotion.

5. Le climat

Ça, vous vous y attendez sûrement, mais le vivre, c’est autre chose. Les premières neiges, les premières températures négatives, les premiers -15 degrés mais aussi les premières températures caniculaires. Le climat ne cessera de vous étonner au Canada, notamment la vitesse à laquelle il évolue !

Bien sûr, selon les provinces, les températures seront plus ou moins douces :-).

canada surprendre

6. Les animaux sauvages

Les animaux du Canada ne sont pas les mêmes que ceux qu’on a l’habitude de croiser en France ou en Belgique.

En effet, croiser un ours sur la route, un castor dans un parc, un raton laveur sur le trottoir ou apercevoir une baleine en faisant du kayak ne sont pas des choses “rares” au Canada. En savoir plus sur les animaux du Canada.

Évidemment, il y a peu de chance de tomber sur un ours en plein centre-ville de Montréal ou une baleine dans le lac Ontario.

7. Le nombre de parcs et de lacs

Il existe plus de 3 millions de lacs au Canada, ce qui représente 60 % des lacs du monde. Ils recouvrent à eux seuls 9 % du territoire canadien. Incroyable non ?

On dénombre également 42 parcs nationaux représentant au total 224 466 km2 du territoire. On compte d’ailleurs plusieurs centaines de lacs dans certains de ces parcs.

Partout où vous irez au Canada, vous trouverez donc des paysages à couper le souffle !

canada surprendre

8. Il n’est pas possible de fumer en terrasse

Les Français sont réputés pour être des gros fumeurs. Les endroits publics où il est possible de fumer ont tendance à se restreindre mais vous verrez toujours des fumeurs dans les rues, les parcs et surtout aux terrasses des cafés.

Essayez d’allumer une cigarette ou de vapoter en buvant votre café au Canada, un serveur viendra vite vous voir pour vous demander de sortir. En effet, vous devrez quitter la terrasse du lieu où vous êtes et vous éloigner pour fumer votre cigarette, même si personne n’est assis proche de vous.

La loi interdit de fumer “à moins de 9 mètres de toute porte ou fenêtre qui s’ouvre” (ça concerne donc aussi toutes les entrées d’immeubles et de bars/restaurants). Dans la pratique, cette règle est plus ou moins respectée. Néanmoins, vous devrez tout de même faire en sorte de vous mettre le plus possible en retrait.

9. La consommation de cannabis est légale

Si vous ne le saviez pas encore, sachez que consommer du cannabis est légal au Canada. Vous vous en seriez vite rendu compte aux odeurs qui ne trompent pas et aux nombreux points de vente de cannabis sur votre chemin.

En savoir plus sur la légalisation du cannabis et des risques encourus au Canada.

canada surprendre

10. Les relations avec les Canadiens

Les Canadiens ont la réputation d’être très accueillants, ce qui est vrai. Mais vous pourriez être étonné de la difficulté à créer des amitiés durables avec des locaux. En effet, ils sont très chaleureux mais s’entourent souvent de leurs amis d’enfance. Il est plus compliqué de rentrer dans leur sphère privée (s’inviter à manger, rencontrer la famille…) par rapport à ce qu’on peut connaître en France par exemple.

En ce qui concerne les relations amoureuses, c’est aussi très différent, notamment pendant la phase de séduction. Tant que vous ne vous êtes pas officiellement en couple, il n’y a pas d’exclusivité qui tienne, contrairement aux Français qui ont tendance à se considérer en couple dès le premier baiser, s’ils décident de se revoir.

Jade, Québecoise en France, a écrit ceci sur pvtistes.net :
“Au Canada, chaque étape est importante. Il faut d’abord fréquenter l’autre, ensuite avoir une discussion pour préciser que la fréquentation est désormais exclusive, et enfin, avoir un dernier échange pour se dire les vraies affaires : vous êtes officiellement en couple ! Ces étapes peuvent s’enchaîner rapidement, comme elles peuvent prendre plusieurs semaines ou mois.
En France, c’est simple : si vous vous embrassez (sans avoir un taux d’alcoolémie qui saute au plafond), vous êtes en couple…”

Il s’agit bien sûr de généralités, ce n’est pas vrai pour tout le monde 😉

Le système bancaire, la nourriture, le format des bouteilles de lait ou de jus de fruits, les “Salut, ça va ?” des commerçants, les pommeaux de douche fixés au mur, le lait en poche plastique à mettre dans un broc, les verrous aux portes, sans parler du français du Québec si vous choisissez “la Belle Province” et bien d’autres choses pourraient encore vous surprendre !

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés