Ouvrir un compte en banque au Canada : les choses à savoir

Chapitre 3 : Comment ouvrir un compte bancaire au Canada et l'approvisionner (virement/transfert) ?

Date de publication : 01-07-2020

Auteur

isa

Ouvrir un compte bancaire au Canada, les différentes étapes

À moins de vouloir profiter des offres Desjardins et BNC mentionnées plus haut, il n’est pas nécessaire d’ouvrir son compte ou de faire une préinscription avant d’arriver au Canada. Rassurez-vous : l’ouverture du compte en banque ne sera qu’une formalité qui ne vous prendra pas toute la journée !

Documents nécessaires pour l’ouverture du compte en banque au Canada

  • Votre passeport valide.
  • Votre permis de travail (PVT, JP, stage, etc.).
  • Votre NAS-SIN.
  • Votre NIF (Numéro d’Identification Fiscale), il se trouve sur votre avis d’imposition ou déclaration de revenus (France) ou au verso de votre carte de sécurité sociale (Belgique). Ce suivi grâce à votre NIF permet aux différents gouvernements de lutter contre l’évasion fiscale.

Vous pourrez montrer ces documents à votre conseiller lors du premier rendez-vous.

L’ouverture du compte en banque au Canada

Votre compte en banque sera ouvert immédiatement et votre conseiller vous donnera dans la foulée votre carte de débit, votre contrat et l’équivalent d’un RIB.
La carte de crédit, si on vous l’accorde, vous sera envoyée par correspondance dans les jours ou semaines à venir.
En première intention, vous n’aurez qu’un compte courant ouvert, mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi demander l’ouverture d’un ou plusieurs comptes d’épargne, ou le faire en ligne ou en agence plus tard.
Attention, l’ouverture du compte en banque est rapide, mais vous devrez attendre plusieurs jours pour que votre premier virement international arrive sur votre compte canadien, et donc, pour pouvoir utiliser votre carte de débit. Ouvrir son compte en banque à distance (en avance) propose donc l’atout de pouvoir lancer le virement international avant même son arrivée au Canada, et donc de disposer immédiatement en arrivant de fonds !
Si vous le souhaitez, et si vous avez des dollars canadiens en liquide avec vous, vous pouvez les encaisser sur votre compte courant.

Ouvrir son compte dans une province anglophone

Si vous souhaitez ouvrir un compte en banque dans une province anglophone, pas d’inquiétude ! Si vous ne comprenez pas bien l’anglais, vous pouvez tout d’abord demander d’être servi par un employé francophone. Notez tout d’abord que vous pouvez tenter de demander à parler à un employé francophone. Préférez les succursales principales des banques (généralement au centre-ville), vous aurez plus de chance de tomber sur un employé bilingue qui a l’habitude d’ouvrir des comptes aux nouveaux arrivants du Canada (et donc de vous fournir une explication complète du système bancaire !).

Pas d’inquiétude, cependant, tout devrait bien se passer :

  • Bank account : compte bancaire
  • Debit card : carte de débit
  • Credit card : carte de crédit
  • Current ou checking account : compte courant
  • Saving account : compte d’épargne
  • Credit score : cote de crédit
  • Credit tracking ou credit record ou credit history ou encore credit score : historique de crédit

Assurez-vous toutefois de pas signer de contrat ou de vous engager sans avoir vraiment compris ce qui est écrit dessus !

Approvisionner son compte canadien pour la première fois : le virement international

Une fois votre compte canadien ouvert, vous pouvez faire un premier virement depuis votre compte français ou belge pour pouvoir disposer de vos économies ! Il est en effet peu probable que vous trouviez un emploi le jour de votre arrivée, et il vous faudra de toute façon attendre votre première paie, qui n’arrivera pas avant quelques semaines.
Pour récupérer vos économies, deux solutions :

Effectuer un virement bancaire classique, de votre banque française ou belge à votre banque canadienne

Le virement de compte à compte est la façon classique de rapatrier vos économies sur votre compte canadien. Ce n’est pas forcément la moins coûteuse, cependant. Il faut prendre en compte plusieurs frais :

  • Un montant fixe, correspondant au prix de la transaction (virement international). La somme est très variable en fonction des banques, il faut compter une vingtaine d’euros.
  • Un montant en pourcentage (pas systématique), par exemple 2 % de la somme totale de votre virement.
  • Attention : parfois, la banque canadienne peut également prendre des frais pour réceptionner votre virement international (environ 15 dollars). Ce n’est pas systématique.

En fonction des banques françaises ou belges, il peut être compliqué d’ajouter un bénéficiaire d’une banque étrangère sur le site internet de banque en ligne. Cela peut être une difficulté supplémentaire. De plus, assurez-vous de pouvoir valider la demande de nouveau bénéficiaire (souvent, vous recevez un SMS, votre ligne française ou belge doit donc encore être valide – ou un courrier, dans ce cas il faut bien vous assurer de la redirection de votre courrier à un proche en France ou en Belgique, ou demander à votre banque d’envoyer la confirmation plutôt par SMS).

Le virement bancaire international peut prendre quelques jours (généralement, jusqu’à 5 jours ouvrés).

Important : au Canada, l’IBAN n’existe pas. Si vous prévoyez de faire un virement de banque à banque, votre conseiller vous demandera peut-être un IBAN. Vous ne serez pas en mesure de lui en fournir un, mais ce n’est pas problématique, il doit être en mesure de procéder à un virement avec les données suivantes :

  • le nom de votre banque ;
  • ses coordonnées ;
  • son numéro de banque ;
  • son numéro d’établissement ;
  • votre numéro de compte en banque ;
  • le SWIFT.

Effectuer un virement bancaire international via à un organisme

Les organismes de transfert d’argent ont le double avantage d’offrir des taux de change généralement plus intéressants que ceux des banques et de proposer des transferts rapides (généralement 2 ou 3 jours pour le Canada).

Il existe différents organismes de transfert. Nous sommes partenaires depuis plusieurs années de TransferMate, dont le tarif est de 15 € par transfert (7,50 € seulement via pvtistes.net) et qui a reçu différentes récompenses (European Business Award, Deloitte Best Managed Companies…) pour la qualité de ses services.

Pour que vos démarches soient les plus simples possibles, nous vous recommandons de vous inscrire sur le site de TransferMate avant votre départ.
Notez qu’avec TransferMate, vous connaissez au centime près la somme en dollars canadiens qui sera transférée sur votre compte.
Si vous ouvrez votre compte en banque canadien avant de partir au Canada, vous pouvez faire votre transfert quelques jours avant de partir, afin d’avoir vos économies disponibles immédiatement à votre arrivée.
Important : les transferts d’argent depuis la France ou la Belgique fonctionnent très bien avec la plupart des enseignes mais certaines banques (comme BNC ou Scotia) n’autorisent ce type de transferts que si vous êtes déjà au Canada. Si vous souhaitez faire un transfert depuis la France ou la Belgique, vous devez, avec ces banques, effectuer un virement bancaire international classique.

Chapitre 3 sur 7

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés