PVT Corée du Sud : récit de ma demande de visa (KVAC)

Date de publication : 02-05-2022

Auteur

Enola

Après deux ans de fermeture, le PVT Corée du Sud a repris pour les Français le 15 mars 2022. Deux ans plus tard, une nouvelle procédure et un nouveau service de gestion des demandes de visas ont été mis en place. Voici le récit de ma demande de visa Vacances-Travail auprès du KVAC, l’organisme désormais en charge de la délivrance du PVT.

La préparation de mon dossier pour le PVT Corée du Sud

À la fin du mois de février 2022, des informations sur la réouverture mi-mars des PVT avaient été dévoilées. Souhaitant partir au plus vite, je commence déjà à préparer mon dossier, même si la notice officielle des autorités coréennes n’a pas encore été publiée. Auparavant traitées par l’ambassade, les demandes de visa sont maintenant gérées par un organisme tiers, le KVAC. Je me rends donc sur le site du KVAC et commence à préparer les documents demandés pour une demande de PVT.

Début mars 2022, l’ouverture des PVT est confirmée par la Corée du Sud pour le 15 mars. Je me rends compte que la demande a changé, certains documents ont été modifiés et des détails se sont ajoutés :

  • Le casier judiciaire qui, auparavant ne devait pas être apostillé doit l’être,
  • le certificat médical doit être maintenant en anglais (voici un modèle),
  • et la preuve bancaire doit dater d’une semaine au moment du dépôt de la demande.

Petit coup de panique, mon médecin ne parle pas anglais, l’apostille prend en moyenne deux semaines à être faite et avoir le document bancaire daté de moins d’une semaine me paraît impossible, ma banque n’envoyant que les documents par la Poste.

Tous ces changements arrivent à moins de deux semaines de l’ouverture. Moi qui voulais partir au plus vite, je vois mon souhait s’éloigner.

Après un gros coup d’angoisse, je me ressaisis et me lance dans la course administrative. J’aide mon médecin à traduire et à rédiger le certificat médical en anglais, je cours à la poste pour envoyer mon casier judiciaire à la cour d’appel de Rennes pour qu’il soit apostillé et j’appelle ma banque. Finalement, je reçois mon apostille en deux jours. Je précise que mon cas n’est sûrement pas une généralité, obtenir une apostille peut prendre jusqu’à deux semaines. Il faut compter environ 2 à 3 semaines pour recevoir son casier judiciaire, puis 2 semaines encore pour le faire apostiller. Après ça, Il ne me reste que la preuve de fond qui, je l’espère, va arriver à temps pour entrer dans les délais du KVAC.

Pendant ce temps, je décide de prendre mes billets d’avion pour le 15 avril 2022, soit pile un mois à partir de la date à laquelle je prévois de faire ma demande de visa. À ce moment-là, je ne suis pas encore très sûre du temps que va prendre le traitement de ma demande avec la nouvelle procédure. Avant la fermeture et quand l’ambassade s’occupait des visas elle-même, il était conseillé de faire sa demande maximum 1 mois avant le départ. Dans le doute de savoir si oui ou non j’aurais mon visa à temps pour le 15 avril, je décide de prendre un billet d’avion modifiable.

Dans tous les cas, je vous conseille de toujours prendre cette option, surtout dans la situation actuelle. Il est préférable de s’assurer de pouvoir modifier ou annuler son vol pour éviter des pertes financières importantes.

En ce qui concerne les autres documents, ils sont assez simples à remplir et à obtenir. Vous pouvez suivre notre tutoriel. Pour l’assurance, je choisis Globe PVT. Vous pouvez la souscrire au dernier moment avant l’envoi de votre dossier. Vous devez indiquer une date de début qui correspond à votre jour d’arrivée sur le sol coréen. Le contrat d’assurance vous est envoyé par email dès votre souscription.

Pour le work and travel activity plan, vous devez simplement expliquer ce que vous voulez faire pendant votre PVT, sur une seule page A4. Détailler une année de PVT sur une simple page, cela veut dire condenser au maximum son programme. N’oubliez pas que le PVT c’est avant tout du voyage donc ne parlez pas uniquement de vos ambitions professionnelles, mettez plus en avant le tourisme, le voyage et les activités que vous souhaitez faire. Vous pouvez faire un tableau ou simplement rédiger votre programme.

Mon dossier de PVT est prêt, je peux l’envoyer

Avec le covid, le KVAC ne prend pas de rendez-vous pour déposer sa demande en personne, on ne peut qu’envoyer son dossier par courrier.

Même si le visa est toujours gratuit, il faut maintenant payer des frais de gestion au KVAC. Ces frais s’élèvent à 60 euros + 10 euros si vous souhaitez vous faire envoyer votre passeport par la poste à la fin de la procédure. Vous pouvez aussi aller chercher votre passeport directement dans les bureaux du KVAC à Paris, auquel cas vous n’aurez pas besoin de payer les 10 euros en plus. C’est l’option que j’ai choisie.

Une fois mon dossier presque complet (je n’ai toujours pas reçu le document de la banque), je décide de faire le virement au KVAC. Comme c’est une demande par courrier, je n’ai pas besoin de créer un compte sur leur site, étape nécessaire uniquement quand vous prenez rendez-vous pour faire une demande en personne.

Je fais mon virement pour le KVAC le vendredi 11 mars afin de pouvoir envoyer mon dossier le 14 mars, pour que celui-ci arrive le 15 mars au KVAC. Je me suis rendu directement auprès de ma banque. Le virement peut se faire également sur votre espace en ligne. Une fois le virement effectué, j’ai envoyé la preuve de paiement au KVAC par mail en précisant que je faisais une demande pour un PVT, et que je viendrai récupérer mon visa moi-même. Vous trouverez la procédure de demande par courrier et de paiement au KVAC sur leur site internet.

Le lundi 14 mars, n’ayant toujours pas reçu mon attestation bancaire, je décide d’envoyer mon relevé de compte mensuel, qui par chance, est daté de moins d’une semaine. Je tiens à préciser que mon relevé de compte classique a été accepté par le KVAC mais que des témoignages d’autres pvtistes affirment que celui-ci leur a été refusé. Je vous conseille donc de transmettre si possible une attestation bancaire éditée et signée par votre banque.

Dans l’enveloppe qui contient votre dossier, vous devez également mettre votre passeport. Et oui, un bon gros coup de stress en plus. Pour réduire mon stress au minimum, je décide de faire un envoi par lettre Chronopost qui livre en 24 h et de façon assez sécurisée. Sans forcément prendre cette option, qui coûte quand même 29 euros, je vous conseille fortement, au moins, de faire un envoi en lettre prioritaire avec accusé réception. Le KVAC ne confirme pas la réception des dossiers, vous aurez donc seulement l’accusé réception de la Poste comme preuve.

Le traitement de ma demande de visa Vacances-Travail par le KVAC

Mon dossier est bien arrivé, le mardi 15 mars au matin, dans les bureaux du KVAC. Le KVAC ne donne malheureusement pas d’informations sur le suivi des dossiers. S’il y a un problème ou une erreur, ils vous appelleront. C’est ce qui m’est arrivé. Je n’avais pas indiqué d’adresse en Corée sur le formulaire de demande de visa, car je n’avais pas encore réservé de logement, n’étant pas sûre d’avoir mon visa à temps pour partir à la date que j’avais prévue. Or, il faut absolument renseigner cette case. Vous pouvez mettre l’adresse d’un hôtel, d’une guest house, d’un airbnb ou même d’une connaissance sur place si vous en avez. Après cet appel, j’ai réservé en urgence une guest house pour quelques nuits, puis j’ai envoyé l’adresse par mail au KVAC qui a fait les modifications sur mon formulaire.

Attention, le numéro du KVAC est localisé en Allemagne, même celui du KVAC Paris. Si vous êtes en cours de procédure de demande de visa et qu’un numéro allemand (+49) vous appelle, décrochez, c’est le KVAC !

Ayant eu le KVAC au téléphone pour mon erreur, j’ai eu l’information que le reste de mon dossier était correct et que celui-ci allait être transmis à l’ambassade de Berlin. S’il n’y a aucun problème dans votre dossier, vous n’aurez aucune nouvelle du KVAC de Paris, hormis pour vous avertir que votre visa a été accepté et que vous pouvez aller le récupérer ou vous le faire envoyer.

Cependant, vous pouvez quand même suivre le traitement de votre demande, une fois que celle-ci a été envoyé à Berlin sur ce site.

Ma demande a été enregistrée à Berlin le 18 mars. Pour les délais de traitement, il n’y a pas vraiment de règle, cela va dépendre du flux de demandes que reçoit le KVAC, qui gère tous les visas pour la Corée du Sud. Donc, cela peut aller de 5 jours à 2 semaines, parfois jusqu’à un mois.

Pendant que ma demande était en traitement j’en ai profité pour souffler un peu et préparer mon départ.

Mon visa a été approuvé le 30 mars, soit 15 jours ouvrés après la réception de mon dossier par le KVAC. Ayant la chance d’habiter à côté de Paris, je suis allée en personne récupérer mon passeport. Si vous ne pouvez pas vous rendre à Paris, le KVAC vous enverra votre passeport par la Poste. Cela peut prendre jusqu’à une semaine, donc prenez en compte ce délai quand vous choisirez votre date de départ.

Le mardi 5 avril je récupère mon passeport avec le visa grant notice, le document qui fait office de visa. Attention, plus rien n’est directement imprimé sur le passeport. Il vous faudra impérativement ce document pour passer l’immigration coréenne et activer votre PVT.

Étant sûre de ma date d’arrivée à Séoul, j’ai décidé de changer ma réservation de logement. J’avais réservé seulement deux jours dans une guest house, j’ai finalement décidé de prendre un airbnb d’un mois pour me laisser plus de temps pour trouver un autre logement sur place.

Après plusieurs semaines de stress, je peux enfin profiter de mes derniers instants en France avant mon départ et me préparer pour le reste de l’aventure.

Évaluation de l'article

5/5 (6)

3 Commentaires

SarahG1997
3 3

Super article ! HYPER détaillé !

Jérémy
2 1

Super article. Petite précision, il est possible de recevoir son casier judiciaire en quelques minutes en ligne

Adel
1 3

Articles recommandés