L’argent au Japon (banque, transfert, cash cards…)

Chapitre 2 : L’ouverture d’un compte bancaire au Japon

Date de publication : 16-11-2018

Auteur

Mylène

L’ouverture d’un compte bancaire au Japon

Cette démarche est nécessaire si vous souhaitez travailler au Japon. Elle vous permettra d’être payé directement sur votre compte, de régler facilement vos factures (téléphone, électricité, etc.) et votre loyer. Également, utiliser la carte française engendre de nombreux frais intermédiaires et vous coûte assez cher au final.

Mais avant d’ouvrir un compte, vous devez absolument avoir enregistré votre adresse à la mairie, avoir un numéro de téléphone ainsi qu’un identifiant My Number. On vous explique toutes les démarches administratives à faire en arrivant au Japon dans notre dossier Les démarches administratives en arrivant au Japon.

Il existe plusieurs banques permettant aux étrangers d’ouvrir un compte (possibilité de services en anglais ou pas de “hanko” requis) : La banque postale japonaise, Mizuho, Tokyo-Mitsubishi UFJ, Sumitomo, Resona, ou Shinsei Bank. Les prestations sont en général assez semblables : un compte avec carte de retrait (kyasshu kâdo = cash card) et un livret bancaire gratuit.

Quelle banque choisir ?

Yucho (la Poste)

Souvent premier choix des étrangers, et banque de secours des Japonais, la banque postale jouit d’une très bonne réputation. L’ouverture du compte est très simple, sans hanko. Attention, les virements et autres opérations bancaire plus complexes que de déposer et retirer de l’argent seront bloquées jusqu’à 6 mois de résidence dans le pays.

Shinsei

Banque très bien implantée et très populaire auprès des expatriés et des pvtistes. Les formalités sont rapides et le personnel parle parfois anglais (à Shinjuku/ Nihonbashi/ Roppongi particulièrement). Le hanko n’est pas obligatoire, la carte de retrait et la tenue du compte sont gratuits.

À la différence des autres banques, Shinsei ne fourni pas de livret bancaire, chose toujours demandée par les employeurs. Pas de panique, toutes les informations dont vous avez besoin pour remplacer ce fameux livret sont le numéro sur la carte et le numéro de branche de votre banque.

Shinsei propose également une carte prepaid en plus de la traditionnelle carte de retrait. La carte prepaid fonctionne plus ou moins comme une carte de crédit et vous permet de payer sur internet ou par carte en magasin.

Mitsubishi Tokyo UFJ

Cette banque est très bien implantée mais demande obligatoirement un hanko. De façon générale, les autres banques japonaises classiques telles que Mitsubishi seront un peu plus difficiles d’accès pour les pvtistes qui ne parlent pas japonais.

Formalités

  • Présentez-vous dans un premier temps dans la banque de votre choix. La procédure peut prendre une heure.
  • Il se peut que le personnel ne parle pas très bien anglais, donc si c’est possible, essayez de vous rendre à la banque avec un Japonais. Sinon, présentez-vous et dites à l’accueil « Ginkô Kôza wo hirakitai desu » (j’aimerais ouvrir un compte bancaire) et le personnel d’accueil contactera la personne qui pourra vous renseigner.
  • Munissez-vous de votre passeport, de votre carte de résident, votre carte My Number, votre numéro de téléphone et de votre adresse au Japon. Il vous faudra souvent savoir signer votre nom en katakana donc entraînez-vous !
  • Un premier dépôt de 1 000 ¥ minimum vous sera demandé.
  • Certaines banques refuseront de vous ouvrir un compte si vous êtes en fin de PVT (nous avons eu le témoignage de Fabienne dans le forum). Il est plus sûr d’ouvrir votre compte dès votre arrivée.

De nombreux pvtistes nous font part de leur expérience avec les banques dans le forum, la discussion est par ici.

Chapitre 2 sur 4

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés