L’équivalence des diplômes au Canada

Date de publication : 20-04-2021

Auteur

isa


Vous décidez de partir vivre en PVT au Canada et vous avez l’intention de mettre l’accent sur la vie professionnelle ? Afin d’être le plus compétitif sur le marché du travail canadien, il peut être intéressant de se pencher sur l’équivalence des diplômes entre la France et le Canada et la Belgique et le Canada.

Il faut tout d’aborder noter que le terme « équivalence des diplômes » est galvaudé : il n’existe pas d’équivalence juridique entre un diplôme obtenu en France ou en Belgique et un diplôme obtenu au Canada. Au lieu du terme équivalence, on va plutôt parler de « reconnaissance des diplômes », « d’évaluation des diplômes », de « reconnaissance des compétences ou des qualifications », ou de « correspondance » d’un diplôme canadien avec un diplôme français / belge.

Qu’est-ce que l’équivalence des diplômes ?

Il ne faut pas confondre le fait de chercher la correspondance de son diplôme français ou belge à titre informatif, pour tout simplement comprendre quel niveau d’études vous avez, avec le fait d’effectuer des démarches officielles de demande de reconnaissance des diplômes auprès d’un organisme.
Effectivement, connaître l’équivalent, ou plutôt la correspondance de son diplôme au Canada est toujours utile à des fins d’insertion professionnelle, pour savoir que répondre à un recruteur, le noter sur son CV ou juste savoir comment vous situer vis-à-vis de votre niveau d’études.
En revanche, demander l’équivalence de diplômes est une démarche différente. Il s’agit de demander, auprès d’un organisme habilité, la reconnaissance de votre diplôme français ou belge pour pouvoir exercer votre métier au Canada.
La demande d’équivalence des diplômes n’est pas une démarche obligatoire pour tous les PVTistes : c’est une décision qui vous est propre, en fonction de votre domaine d’activité, par exemple.

Pourquoi demander une évaluation comparative de diplôme ?

Les différentes raisons pour lesquelles vous serez amenés à effectuer une demande de reconnaissance / d’évaluation :

  • Recherche d’emploi : vérifiez si l’employeur l’exige. De façon générale, et sauf exceptions (comme c’est le cas pour certaines professions réglementées), l’évaluation comparative n’est pas obligatoire pour chercher un emploi.
  • Candidature à un ordre professionnel : vérifiez si l’ordre exige l’évaluation comparative; cela pourrait vous éviter des frais et des démarches inutiles. Nous abordons ce point dans ce dossier.
  • Poursuite des études au Canada : l’établissement d’enseignement pourrait l’exiger.
  • Demande de résidence permanente au Canada : les autorités canadiennes pourraient vous demander une évaluation officielle de vos diplômes dans le cas d’une demande d’immigration.

En résumé :

  • Non, il ne faut pas obligatoirement une reconnaissance des diplômes, au Canada : les employeurs canadiens mettent d’ailleurs plus en valeur votre expérience professionnelle que vos diplômes.
  • Oui, cette reconnaissance peut vous être demandée dans le cas où votre profession est réglementée ou si vous souhaitez poursuivre vos études au Canada.
  • Oui, il est important de savoir à quoi correspond votre diplôme français ou belge dans le cadre de votre recherche d’emploi, à titre informatif, mais cela n’est pas une démarche officielle.

Pour votre CV : comprendre les correspondances des diplômes

Nous vous proposons, à titre indicatif, quelques notions d’équivalences de vos diplômes français ou belges en vigueur au Canada. Les choses sont bien sûr extrêmement complexes et nous insistons sur le fait que chaque cas est particulier, et qu’il s’agit réellement de trouver une équivalence au plus proche. En outre, certaines formations existant en France ou en Belgique n’existent pas au Canada, tout comme certains diplômes.
Sur votre CV canadien, nous vous conseillons quoiqu’il en soit d’inscrire le véritable nom de votre diplôme français ou belge (traduit, si vous cherchez un emploi au Canada anglophone) avec, noté à côté : « Votre diplôme français (Correspond à tel diplôme du Québec) ». Parfois, l’exacte correspondance n’existe pas, il s’agit donc de trouver non seulement le niveau de diplôme le plus proche mais aussi la formation la plus proche de la vôtre. Indiquez votre diplômes en toutes lettres (pas juste « BTS », qui ne veut rien dire pour un employeur canadien).

Diplôme français

Diplôme belge Diplôme québécois Diplôme canadien (sauf Québec)
Certificat d’Études Professionnelles (CAP) Certificat de Qualification (CQ)  Diplôme d’études professionnelles (DEP) High School Diploma (Technical Vocational High School)
Brevet de technicien Supérieur (BTS) ou Diplôme universitaire technique (DUT) XXX  Diplôme d’études collégiales techniques (DEC technique) XXX
Baccalauréat Certificat d’enseignement secondaire (CESS) Diplôme d’Études Collégiales (DEC)  High School Diploma
Licence Bachelier Baccalauréat Bachelor’s degree
Master 2 Master 2 Maîtrise Master’s degree
Doctorat Doctorat PhD PhD

Sources : Consulat de France au Québec, Wikipedia.

Le cas particulier des professions réglementées par un ordre professionnel

Les professions réglementées par un ordre professionnel

De la même manière que certaines professions sont réglementées en France et en Belgique, il existe des professions régies par un ordre professionnel provincial, au Canada. Ces professions réglementées touchent de nombreux domaines d’activité. Vous devez vérifier si le métier que vous exercez (ou désirez exercer au Canada) est réglementé par un ordre professionnel. N’hésitez pas à consulter le chapitre dédié aux professions réglementées dans notre dossier sur l’emploi au Canada pour en savoir plus.

Il faut noter que les conditions posées par les ordres professionnels ne sont pas les mêmes dans toutes les provinces ! Il faut vous adresser à l’ordre provincial de votre profession : si vous obtenez le droit de travailler dans telle province canadienne, vous n’aurez pas forcément le droit de travailler dans une autre province (il y aura d’autres démarches à effectuer).
Avec un diplôme français ou belge, il sera plus ou moins facile d’obtenir le droit d’exercer une profession réglementée dans telle ou telle province, en fonction des accords bilatéraux. Si vous n’avez pas obtenu la reconnaissance de votre diplôme et ainsi, le droit d’exercer votre métier dans la province en question, vous n’aurez tout simplement pas le droit de vous proclamer « avocat », « médecin », « architecte » ou encore « ingénieur », et vous n’aurez pas non plus le droit de l’inscrire sur votre CV ou de chercher un emploi comme tel.
Pour le Québec, vous pouvez consulter la liste des métiers et professions régis par un ordre professionnel et le document explicatif sur l’exercice d’une profession réglementée.

Attention : c’est dans le cadre de cette démarche que vous pourriez devoir demander une évaluation de votre diplôme français ou belge au Canada. Demander son inscription à un ordre professionnel et demander une équivalence de diplômes sont deux démarches différentes, qui sont souvent complémentaires.

Nous vous invitons à consulter nos dossiers et discussions du forum à ce sujet : Être ingénieur au Canada, Enseigner au Canada, Être infirmière au Québec, le récit d’Élodie, Claire : être infirmière pendant son PVT, Être opticienne au Québec, Trouver du travail au Canada.

Les professions réglementées par un ordre professionnel : le cas particulier des accords France-Québec (ARM)

Du fait de l’entente cordiale entre la France et le Québec, il existe de nombreux arrangements de reconnaissance mutuelle des qualifications et des compétences entre la France et le Québec, visant à faciliter les démarches administratives pour obtenir le droit d’exercer au Québec. Pour en savoir plus, consultez cette page du consulat de France au Québec et Entente France-Québec. Vous pouvez également consulter la liste des professions et des métiers bénéficiant d’une ARM (Arrangement de reconnaissance mutuelle) : Professions et métiers participants.

 La Clinique juridique de l’Université de Montréal offre un service d’informations juridiques gratuit. L’une des cliniques spécialisées (PROFIL) s’adresse aux professionnel(le)s formé(e)s à l’étranger qui désirent faire reconnaître leurs compétences afin d’intégrer le marché du travail québécois. En savoir plus.

Demander la reconnaissance de son diplôme français ou belge au Canada : les démarches officielles

Si, pour les différentes raisons citées dans l’introduction de ce dossier, vous souhaitez demander une reconnaissance officielle de vos diplômes français ou belges, il faut contacter l’un des organismes habilités.

  • À des fins d’immigration (par exemple via le programme Entrée Express), le gouvernement canadien n’accepte les évaluations des diplômes d’études (EDE) que des organismes listés sur son site internet.
  • À des fins d’insertion professionnelle au Québec, le gouvernement québécois vous propose un service pour soumettre votre évaluation comparative de diplômes.
  • À des fins de reprise d’études, d’immigration ou d’insertion professionnelle, de nombreux prestataires privés ont conclu des contrats avec les gouvernements provinciaux canadiens. C’est le cas par exemple de WES ou de l’ICAS. Il convient de vous renseigner auprès des autorités de la province dans laquelle vous souhaitez travailler.

Alberta : IQAS
Colombie-Britannique : Welcome B.C
Île-du-Prince-Édouard : Work PEI
Manitoba : Immigrate Manitoba
Nouveau-Brunswick : Bienvenue NB
Nouvelle-Écosse : Immigration Nouvelle-Écosse
Ontario : Gouvernement Ontario
Québec : Immigration, diversité et inclusion Québec
Saskatchewan : Gouvernement Saskatchewan
Terre-Neuve-et-Labrador : Gouvernement Newfoundland
Yukon : Gouvernement Yukon
Site informatif global

Dossier initialement publié en 2012 et entièrement remis à jour en 2021.

Évaluation de l'article

5/5 (5)

82 Commentaires

mark20
0 1
Bonjour;
Si je posséderai une RP dans la province Québec est ce que je suis obliger de faire l'équivalences de diplômes pour l'obtention d'un travail réglementé .
merci d'avace pour vos réponses.
Jeanne
0 1
Bonjour,

Je souhaite demander une équivalence de mon master en logopédie réalisé en Belgique afin qu'il soit reconnu au Canada. Je ne trouve cependant pas les documents à fournir à mon université.
Je ne comprends pas bien si c'est la demande d'évaluation comparative des études comme proposée sur le site de l'immigration que je dois remplir...

Merci d'avance pour votre réponse!
Giovany
0 1
Bonjour quel est l'équivalent du Bepa en Colombie Britannique ? 🙂
Marion
18 55
Salut ! 😀
Justement je suis en réflexion au sujet "d'équivalence" des diplômes au Canada.
Je suis Française et je suis présentement dans la province de Québec. Je sais qu'à Québec y a pas de problème.

Si j'ai bien compris l'article, faire évaluer ces diplômes dépends de notre profession si elle est réglementée ou pas, si c'est en fonction publique ou pas. L'employeur peut nous embauchés sans avoir eu d'évaluation de diplôme. Est ce le cas dans toute les provinces ? J'aimerais bien me renseigner à ce sujet car il y a très peu de vrai informations (mise à part ici, pvtiste.net 😎 ).

Merci au website, il est génial et les renseignements sont transparents et correct !
Jérémy
2 5
A supprimer
Darrel
0 1
Bonjour ou Bonsoir à tous.

je suis Français et d'ici 3 ans je vais déménager au Québec mais je ne sais pas encore quelle filière en enseignement supérieure prendre car actuellement je suis en dernière année de lycée , (dernier passage du lycée) et je souhaite poursuivre à une licence GEII (

Génie Electronique et Informatique Industriel). J'ai fait suffisamment de recherches, et mes réelles préoccupations sont que:

- L'incertitude de devoir avoir un diplôme de 3em ou plutôt 4em année requise français pour intégrer un cycle maîtrise canadien.

- De part et d'autres de ce que j'ai cru comprendre, avec une licence geii, il est possible que je sois limité en électrotechnique sauf que que moi je compte faire plutôt un truc dans le cadre du système embarqué, le microprocesseur, la robotique qui sont bien différent de l'électrotechnique.
je suis perdus et vous demande si vous pouvez m'aider à faire face à tout cela.

A l'entente d'une réponse favorable.

Je vous remercie d'avance pour vos potentielles réponses.
Jérémy
2 5
Voici la réponse d’icas :

Pour les études postsecondaires achevées en France, nous ne préparons que des rapports d’évaluation des diplômes nationaux ou des diplômes visés.



Jérémy
2 5
Message de Raphael
Salut Jérémy !

Je ne connais pas la réponse à ta question mais voici un dossier qui devrait t'intéresser : L'équivalence des diplômes au Canada - pvtistes.net

Le mieux je pense est que tu écrives aux organismes en question, ils auront sans doute une petite idée concernant la reconnaissance ou non de ton diplôme avant que tu ne paies !
Merci pour ton retour, j'avais en effet lu l'article que tu m'as proposé qui m'a beaucoup aider mais je n'y ai pas trouvé la réponse à mon cas particulier.

J'ai envoyé un mail à icascanada pour savoir si ils prennent en compte mon diplômes.

Si au passage quelqu'un a été dans le même cas que moi je suis preneur d'un retour
Raphael
876 2.2K
Message de Julemane
Hello, nous avons avec ma compagne le projet de nous installer au Canada via l'entrée express.

Pour avoir suffisamment de points il faudrait que mon diplôme inscrit au RNCP soit reconnu il faudrait donc je je fasse appel à un organisme d' d'évaluation, mais je souhaite avoir vos avis, est ce que ce genre de diplôme a des chances d’être accepté ? (car il faut débourser prêt de 200€ en amont sans avoir de certitudes)

J'ai vu que parmi les documents demandés il faut un relevé de notes, or l'obtention de mon diplôme ne s'est pas fait via des notes mais des projets présenté à un Jury qui valide à la fin l'obtention ou non, j'ai tout de même des appréciations pour chaque projet présentés.

Est ce qu'il y a parmi vous des personnes ayant fait valider ce genre de diplômes, et par quel organisme êtes vous passé ?
Salut Jérémy !

Je ne connais pas la réponse à ta question mais voici un dossier qui devrait t'intéresser : L'équivalence des diplômes au Canada - pvtistes.net

Le mieux je pense est que tu écrives aux organismes en question, ils auront sans doute une petite idée concernant la reconnaissance ou non de ton diplôme avant que tu ne paies !
Jérémy
2 5
Hello, nous avons avec ma compagne le projet de nous installer au Canada via l'entrée express.

Pour avoir suffisamment de points il faudrait que mon diplôme inscrit au RNCP soit reconnu il faudrait donc je je fasse appel à un organisme d' d'évaluation, mais je souhaite avoir vos avis, est ce que ce genre de diplôme a des chances d’être accepté ? (car il faut débourser prêt de 200€ en amont sans avoir de certitudes)

J'ai vu que parmi les documents demandés il faut un relevé de notes, or l'obtention de mon diplôme ne s'est pas fait via des notes mais des projets présenté à un Jury qui valide à la fin l'obtention ou non, j'ai tout de même des appréciations pour chaque projet présentés.

Est ce qu'il y a parmi vous des personnes ayant fait valider ce genre de diplômes, et par quel organisme êtes vous passé ?

Articles recommandés