Vivre à Québec pendant son PVT

Chapitre 7 : Se déplacer à Québec

Date de publication : 19-11-2019

Auteur

Pauline

Se déplacer à Québec

Il est plutôt facile de se déplacer dans le centre de Québec en bus, les lignes 800 et 801 desservent bien le centre-ville. Cependant, lorsque l’on s’éloigne il est souvent plus pratique d’avoir une voiture pour se déplacer plus facilement.

Le réseau de bus

Le Réseau de Transport de la Capitale (RTC) est bien organisé et les lignes de bus sont nombreuses.
Il y a plusieurs types de bus en villes :

  • Métrobus : bus à haute fréquence et traversant la ville de part en part. Ils circulent souvent sur des voies réservées et sont donc fort appréciés. Ils sont verts et articulés dans 8 cas sur 10. Ce sont les lignes 800, 801, 802 et 803.
  • Express : ils ne roulent qu’aux heures de pointe. Ceux-ci ne s’arrêtent pas à tous les arrêts et prennent l’autoroute pour gagner du temps. Ce sont les lignes 214 à 584.
  • Couche-tard : comme leur nom l’indique, ces bus roulent en dernière partie de nuit les vendredis et samedis. Ce sont les lignes au delà de 907.
  • Ecolobus : les bus électriques non polluants du Vieux-Québec. Faciles à repérer, ils sont quasi silencieux et sont des versions miniatures des bus classiques. Le trajet simple coûte 2 $ sans possibilité d’émettre un billet de correspondance. À prendre une fois au moins, juste pour tester !

Les noms des arrêts des lignes de Métrobus sont inscrits sur chaque arrêts. Pour les autres, il faut souvent se repérer aux noms des rues que l’on croise. Vous pouvez demander au chauffeur de vous signaler lorsque vous êtes arrivé au bon endroit et si vous êtes dans le fond du bus, il vous prévient par micro, donc pas de stress. Les chauffeurs sont souvent courtois et serviables, un vrai plaisir !
Un trajet simple coûte 3,5 $ en liquide et 3,1 $ si vous l’achetez dans un dépanneur, avec possibilité de correspondance dans les 2 heures. Pour en bénéficier, il faut demander un ticket de correspondance au chauffeur.
Il est possible de payer moins cher avec des cartes ou avec l’abonnement mensuel qui est illimité. Ce dernier coûte 89,5 $. Il existe également des laisser passer d’un jour, d’ un week-end ou de 5 jours au prix de, respectivement, 8,75 $, 16 $ et 30 $. Notez aussi que la traverse Québec-Lévis est gratuite avec les abonnements mensuels et que la carte OPUS, carte à puce sur laquelle se trouvent vos titres de transport, peut-être utilisée à Montréal. Il suffit de la charger avec des titres de transports de la société des transports de Montréal (STM).
Vous trouverez un plan complet du Réseau de Transport de la Capitale sur leur site internet. Il fait un peu peur à première vue, mais on s’y habitue vite.
Il n’y a pas de métro à Québec, mais le projet d’un tramway pour 2026.

À pied

Le grand centre de Québec est sans conteste un endroit où l’on peut se déplacer agréablement à pied. Les trottoirs sont en général très bien dégagés en hiver et la ville a la particularité de compter de nombreux escaliers pour relier la basse et la haute ville. On en compte présentement une trentaine : le plus grand compte 398 marches (Cap Blanc) et le plus court en a 30 (Quai-du-roi).
Les déplacements quotidiens, pour faire son épicerie ou aller travailler, sont également un bon moyen de garder la forme, l’air de rien. Et puis, le bon air de la ville permet de le faire dans de bonnes conditions.

Québec à vélo

Il y a de nombreuses pistes cyclables en ville qui permettent tant aux sportifs qu’aux personnes qui se déplacent à vélo de rouler en sécurité. Les pistes sont bien entretenues et permettent également la pratique du roller. Les plans sont disponibles sur le site de la ville de Québec.
Côté pratique, il est possible de combiner vélo et bus car plusieurs d’entre eux sont équipés de porte-vélos entre le 1er mai et le 31 octobre.

La voiture et le réseau routier

Le permis de conduire

Les permis français ou belges conviennent parfaitement pour un séjour de 6 mois maximum. Au delà, renseignez-vous pour procéder à l’échange de votre permis contre un permis québécois. Nous y avons consacré un dossier : L’échange de permis de conduire au Canada.
Échanger son permis contre le permis québécois a le double avantage d’être reconnu par les services de police et également comme pièce d’identité. Ce dernier point peut-être utile pour ouvrir un compte en banque, obtenir une carte de bibliothèque ou une carte de crédit, etc.

La location de voiture

Plusieurs loueurs de voitures internationaux se trouvent à Québec. Parmi eux : Avis, Hertz, Enterprise, Discount,… Ils sont perpétuellement en concurrence et il ne faut pas hésiter à en jouer !
Pour les personnes à Québec en résidence permanente, le système Communauto est très bien organisé et, sans aucun doute, le plus intéressant financièrement. Par contre, pour les résidents temporaires, les garanties demandées sont exorbitantes.

Acheter une voiture

Pour ce point, allez lire notre dossier : Acheter une voiture au Canada qui récapitule tout le processus.
L’assurance est obligatoire, n’oubliez pas de demander un relevé d’informations de votre assureur en France ou en Belgique, certaines compagnies d’assurance pourraient vous faire des prix plus avantageux grâce à ce document !

Chapitre 7 sur 11

Évaluation de l'article

5/5 (4)

41 Commentaires

Morgane
0 1
Bonjour .
Étant mariée j'aimerais savoir si je fait mon pvt est-ce que ma femme la automatiquement ou si il faut quelle en fasse un aussi .
Merci de vos réponses
Adoueni56
0 4
Comment monté un bon dossier pour avoir le pvt?
Adoueni56
0 4
Bsr,le pvt m’intéresse bcp et j’aimerais monté mon dossier pour 2018. Quelle est la démarche à faire?
Cambia
0 3
Bonjour,
J’adore lire votre page car je prends beaucoup d’informations. J’ai une préoccupation toute particulière.
Je suis déjà venu au canada en février dernier pour une Formation dans le cadre de mon service. Je suis béninois résident au Bénin. Pendant mon séjour, j’ai pu visiter le Québec et ça m’a beaucoup plu de revenir m’établir là bas. En ce moment, j’ai une invitation par un ami pr revenir au Canada en tant que visiteur d’au moins 6 mois. Ma question est celle-ci : pourrais-je en tant que visiteur faire une demande de certificat de sélection du Québec pendant que je suis encore là bas ou non? Quelles sont les possibilités qui peuvent s’offrir à moi si je désirais y rester jusqu’à obtenir une résidence permanente. J’informe au passage que je suis informaticien. Merci de me repondre . Voici mon e-mail : [email protected]
tiphaine
1.8K 6.2K
Tout dépend ou tu souhaites aller en fait, je ne pense pas que arriver en janvier en Gaspésie soit une si bonne idée sauf si tu as un bon pied à terre, après pour Montréal ou Québec ville tu peux arriver quand bon te semble.
La première fois je suis arrivée en septembre et cette année en juin, l’avantage est que la je profite de l’été
Gm13
9 275
Bonjour non je voulais dire pour la province du Québec.
tiphaine
1.8K 6.2K
Tu veux dire pour Québec ville?
Gm13
9 275
Bonjour à tous quelle est la bonne période pour partir au Canada?
Si par exemple je part pour le Québec?
Nicolas
40 388
La plupart des liens ne sont plus bons et nous amènent à des pages d’erreurs.
Le lien pour :

– RTC Plan de Travail
– Piste cyclables à Québec Ville
– Service trajecto

ne sont plus bons ou alors pas accessibles depuis l’Europe.
benoitdefosse
1 4
Merci pour toutes ces infos!

Articles recommandés