On a testé pour vous les Rocheuses canadiennes

Article publié le 10-07-2019.

Montagnes abruptes, forêts immenses, cours d’eau bleu turquoise, chutes d’eau vertigineuses et étendues encore sauvages, voici ce qui vous attend si vous allez faire un tour dans les Rocheuses canadiennes pendant votre PVT !
Si vous aimez la nature, sa faune et ses grands espaces, cette région de l’Ouest canadien a de fortes chances de vous séduire. Pour vous aider à organiser votre séjour, on vous propose un petit dossier regroupant les infos essentielles.

Les Rocheuses canadiennes, c’est plus de 20 000 km², on ne pourra donc pas lister tout ce qu’il y a à voir dans la région, mais n’hésitez pas à partager vos conseils et coups de cœur en commentaires de ce dossier.

Carte d’identité des Rocheuses canadiennes

rocheuses canadiennes pvtistes

Les Rocheuses canadiennes, ou Rocky Mountains, se trouvent à l’Ouest du Canada, à cheval entre la province de l’Alberta et celle de la Colombie-Britannique. La partie canadienne de cette chaîne de montagnes est longue de 1 200 km, pour une superficie de 22 000 m². Cependant, les Rocheuses continuent vers le Sud, après la frontière états-unienne, sur 3 600 km.
Le sommet le plus haut des Rocheuses canadiennes est le Mont Robson, avec ses 3 954 mètres.
Les Rocheuses canadiennes abritent 5 parcs nationaux : le parc national de Banff, le parc national de Jasper, le parc national de Kootenay, le Parc national de Yoho et, plus au Sud, le parc national des Lacs-Waterton.

Comment visiter les Rocheuses canadiennes ?

Pour visiter les Rocheuses canadiennes, plusieurs options s’offrent à vous :

  • depuis Calgary, la plus grande ville proche des montagnes et accessible par avion ou par la route. Comptez environ 1 h 30 pour le trajet du centre de Calgary au parc national de Banff.
  • depuis Edmonton, une ville située au Nord-Est des Rocheuses, accessible par la route ou par avion. Comptez près de 3 h pour rejoindre la ville de Jasper en voiture.
  • depuis les plus petites villes : plusieurs petites villes situées sur la route 95, à l’Ouest des Rocheuses canadiennes, ou sur les routes 1 et 22, à l’Est des montagnes, sont de bons points de chute pour visiter les parcs. Vous pouvez notamment vous rendre à Golden, Invermere, Canmore, Hinton ou encore Cochrane. Ces petites villes ne sont pas desservies par des aéroports mais uniquement accessibles par la route.
  • depuis les villes situées dans les parcs : Jasper et Banff sont les 2 villes situées au cœur des parcs du même nom. Si vous avez un budget confortable, vous loger dans ces villes pour explorer les Rocheuses canadiennes est idéal !

Les Rocheuses canadiennes se prêtent très bien à un roadtrip de plusieurs jours, vous emprunterez de sublimes routes et découvrirez de splendides endroits tout au long de celles-ci. Si vous optez pour un roadtrip et que vous voulez voir tous les parcs principaux, on vous conseille de prévoir au minimum 10 jours. Au Canada, les distances à parcourir peuvent vite être très longues !

Vous pouvez également choisir de vous installer quelques temps près des Rocheuses canadiennes lors de votre PVT pour y vivre et visiter cette région à votre rythme. Vous trouverez plus ou moins facilement des petits boulots dans le tourisme et l’hôtellerie dans les parcs et les villes alentours.

Pour vos déplacements sur les routes des Rocheuses canadiennes, une voiture classique suffit si vous comptez rester sur les voies principales (qui vous permettent déjà de voir énormément de choses !). En revanche, si vous comptez vous aventurer dans l’arrière-pays et les routes secondaires, un bon SUV ou un 4x4 seront sans doute nécessaires.
En hiver, les pneus neige sont obligatoires.

Bon plan : des réductions et avantages pour vos locations de voiture au Canada !

Une autre option pour visiter les Rocheuses canadiennes : le train.
Un train Via Rail relie Vancouver à Edmonton en passant par Jasper. Vous pouvez également opter pour le Rocky Mountaineer qui relie Vancouver à Banff ou à Jasper.

Quand visiter les Rocheuses canadiennes ?

Le climat des Rocheuses est un climat alpin, froid et sec. L’hiver, les chutes de neige sont abondantes et les températures peuvent dégringoler jusqu’à -30° ! À cette période, les paysages peuvent être enchanteurs (si vous aimez la neige…). Mais il faut savoir que de nombreuses routes, attractions et randonnées sont inaccessibles. De plus, préparez-vous à devoir rouler sur des routes parfois recouvertes de neige ou de glace.

Découvrez par ici des conseils de visites hivernales dans les Rocheuses !

Du printemps à l’automne, la météo et les températures sont très changeantes : vous pourrez passer de 25° avec un grand soleil à une pluie battante ou même de la neige dans la même journée.
Juin, juillet et août sont les 3 mois les plus agréables pour visiter les Rocheuses, cependant, ce sont aussi les mois les plus touristiques.

En cette saison, il n’est pas rare de se trouver face à des parkings complets et à des points de vue ou chemins de randonnées noirs de monde… Vous éviterez quelque peu la foule en visitant les parcs très tôt le matin ou tard le soir.
La fin du printemps et l’été sont également les meilleures périodes si vous voulez observer des animaux sauvages. Wapitis, ours, mouflons, biches, loups ou même pumas, la faune sauvage est incroyablement riche dans cette région du Canada, notamment dans le parc de Jasper.
À noter que les célèbres lacs canadiens ne dégèlent pas avant début juin et sont à nouveau gelés vers le milieu de l’automne. Si vous voulez contempler leurs sublimes couleurs, prévoyez de visiter les Rocheuses durant l’été.

Quel budget prévoir ?

Difficile de donner un budget précis pour votre séjour dans les Rocheuses canadiennes car celui-ci dépend, comme partout, de votre mode de voyage et des activités que vous voudrez faire. Cependant, lors de la saison touristique (juin à septembre), les prix des logements, locations de voitures et restaurants explosent !
Essayez d’anticiper au maximum vos réservations pour profiter des meilleurs prix.
Pour vous donner un exemple, au mois de juillet, il faut compter environ :

  • 300 $CA pour une nuit d’hôtel dans la ville de Jasper pour 2 personnes
  • 58 $CA par jour pour une voiture louée à Calgary, hors assurance et essence
  • 30 $CA pour un repas dans un restaurant à Banff

Cependant, il existe toujours des solutions pour limiter vos dépenses : dormir en auberge de jeunesse, faire du covoiturage, faire vos courses dans les grands supermarchés…

N’oubliez pas d’acheter une Carte d’entrée découverte lors de votre première visite d’un parc national. Cette carte coûte 136,40 $ par véhicule (ou 67,70$ par adulte seul) et est valable dans plus de 80 parcs payants, pendant 12 mois. Quand on compare son prix au tarif d’entrée à la journée de chaque parc, on s’aperçoit qu’elle est vite rentabilisée !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

2019 Step-By-Step Guide to International Experience Canada Work Permits — International Co-op, Young Professionals and Working Holiday Applications

[Interview]

Yann et Vincent : la traversée du Canada, de Montréal à Vancouver

[Récit de voyageur]

Récit de PVTistes : faire du WWOOFing en Nouvelle-Zélande (Northland)

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre