Marion, acheteuse en VIE à Toronto

Article publié le 11-10-2012.

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Ville de provenance
Je suis originaire de la région parisienne, plus particulièrement de Thiais, ville au sud de Paris.

Ville de destination
Ma ville de destination est Toronto, évidemment !

Sur place depuis combien de temps ?
Je suis arrivée en mars 2012, cela fait donc maintenant 6 mois. C’est passé tellement vite, j’ai l’impression d’être arrivée hier.

Baroudeuse ou pas ?
J’avais voyagé avant mais je ne me considère pas comme une baroudeuse. Mon entourage ne me croyait pas quand je leur disais que j’allais partir au Canada…

Que faisais-tu en France ?
J’ai fini mes études en septembre 2011 et je travaillais en tant qu’acheteuse prestations intellectuelles.

Pourquoi cette envie de t’envoler pour le Canada ? Pourquoi Toronto ?
En fait, c’est plutôt le Canada qui m’a choisie, non, blague à part, c’est l’entreprise qui m’a prise en VIE (Volontariat International en Entreprise) qui m’a proposé deux villes : Singapour et Toronto. Je ne connaissais pas du tout le Canada et je ne suis pas vraiment attirée par une expérience en Asie, j’ai donc choisi l’option sirop d’érable, raton laveur et mini New York.

Est-ce que c’est la première fois que tu vis à l’étranger ou que tu pars aussi longtemps ?
Oui, c’est la première fois que je vis a l’étranger. J’étais partie 1 mois et demi en Australie mais dans une famille d’accueil juste pour améliorer mon anglais donc rien de comparable avec une expérience professionnelle.

Quel a été ton sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
Les deux premières semaines sont magiques et pleines d’émotions. On cherche un appartement, on visite la ville. Les premiers jours, j’avais l’impression que je devais faire tout et tout de suite, j’ai parcouru quasiment l’ensemble de la ville en une semaine, alors que finalement j’avais 1 an pour le faire. Rencontrer des nouvelles personnes, s’adapter à un autre mode de vie, tout est nouveau et c’est génial.

Est-ce que ta situation professionnelle te parait satisfaisante, au Canada ?
Le VIE permet de partir avec un contrat déjà signé mais après avoir discuté avec plusieurs personnes différentes, que ce soit des locaux ou des expatriés, on peut dire que la situation professionnelle est plus que satisfaisante. Le marché de l’emploi offre beaucoup de possibilités et les recruteurs ne sont pas frileux à l'idée d’embaucher des Français, bien au contraire.

Quelles ont été tes plus grosses difficultés au Canada ?
Je n’ai rencontré aucune grosse difficulté. C’est un pays très accueillant.

Quel est ton meilleur souvenir ?
Un seul ? Impossible ! Je peux vous donner mes trois meilleurs souvenirs.

- Un barbecue au 33e étage d’un immeuble en plein Downtown avec mes amis et une vue imprenable sur le lac et les buildings du centre financier.

- Un week end dans un cottage d’exception avec des amis rencontrés au Canada, avec le plaisir de partager des moments inoubliables : apéritifs sur le ponton, après-midi canoë et bonnes parties de rigolade.

- La chance de pouvoir voyager au départ de Toronto (New York, Miami et Chicago pour ma part)

Qu’est ce qui va terriblement te manquer quand tu rentreras en France ?
Si je rentre en France, je pense que c’est la qualité de vie que j’ai ici qui va me manquer, du confort de mon appartement en passant par l’ambiance canadienne sans oublier les voyages et week ends qui sont à portée de main.

Qu’est ce que cette expérience canadienne t’apporte, du point de vue personnel ou professionnel ?
Du point de vue professionnel, cette expérience m’apporte une réelle plus-value, grâce au niveau de langue que je suis en train d’acquérir mais aussi une ouverture d’esprit. Du point de vue personnel, j’ai rencontré des amis (et non pas des connaissances, j’insiste sur ce fait) et j'ai découvert un pays et une autre culture.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs PVTistes ?
FONCEZ ! Ne vous posez pas de questions, on a qu’une vie et si vous avez la chance de pouvoir partir au Canada ou dans tout autre pays, allez-y !!

J'ai postulé directement chez Sanofi, mais aussi possibilité de postuler sur Civiweb.

Il y a beaucoup d'avantages à partir en VIE : le vol, les frais de bagages et les frais de visa sont pris en charge par l'entreprise, et l'assurance santé est prise en charge par Ubifrance (organisation en charge des VIE).

Niveau salaire (on parle plutôt d'indemnité mensuelle car c'est exonéré d'impôt) tout dépend du pays dans lequel on est envoyé et si le loyer est payé ou non par l'entreprise. Il y a une base fixe d'environ 700 euros a laquelle s'ajoute l'indemnité géographique qui va dépendre du pays dans lequel on part (environ de 1000 à 2000euros). Si le loyer est payé par l'entreprise, 20% de l'indemnité géographique est déduite.

Consulter d'autres interviews de PVTistes...
Consulter des récits de PVTistes (emplois, voyages, etc.)...

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Articles recommandés

[Dossier]

Faire un PVT en Ontario (hors Ottawa et Toronto)

[Interview]

Julien, 5 PVT à son actif !

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : travailler comme assistant de recherche en Australie

[News]

CONCOURS CANADA : 2 billets aller-retour à gagner avec Air Transat !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Marine
127 128

Salut Marion,

Comment as-tu trouvé ton VIE ?

{{likesData.comment_2653.likesCount}}

Bonjour Marine,

Il faut regarder les annonces sur civiweb.fr
Moi j’avais postulé directement auprès de Sanofi donc il faut aussi regardé sur les sites des entreprises qui t’intéressent!
Bonne recherche!

{{likesData.comment_2801.likesCount}}
Julie
14.4K 4.8K

Sur les sites des entreprises on peut trouver des annonces pour des VIE ou simplement des annonces habituelles qui deviennent après discussion, des VIE ?

Merci Marion :)

{{likesData.comment_3082.likesCount}}

Certaines entreprises postent effectivement des annonces pour des VIE (c’est le cas de Sanofi)
Mias proposer et promovoir le VIE aupres des entreprises francaises est aussi une solution :)

{{likesData.comment_3087.likesCount}}

Salut Marion,

J’ai fais un MASTER 2 en Achats Internation (M.A.I Bordeaux) et je souhaite partir au Canada (Montréal ou Toronto à voir) en 2014 et j’aimerais savoir si à Toronto il est facile de trouver un emploi dans les achats?

Merci pour ton retour 😀

{{likesData.comment_26407.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre