Quelles régions du Mexique sont faites pour vous ?

Date de publication : 10-08-2022

Auteur

claire

Où aller, que voir, que faire ? Face à un pays aussi grand et divers, on peut se sentir un peu perdu·e. Toutes les régions du Mexique possèdent de multiples richesses qui vous surprendront d’une façon ou d’une autre. Cependant, elles ont également leurs particularités à prendre en compte selon ce que vous souhaitez découvrir.

Pour vous aider à vous y retrouver, voici un petit guide des différentes régions du Mexique à visiter en fonction de vos goûts. C’est parti !

régions du mexique

Pour les férus d’archéologie

Le Mexique compte de nombreux sites archéologiques répartis sur l’ensemble de son territoire, vestiges des nombreuses civilisations préhispaniques qui ont peuplé le pays avant la conquête espagnole. Parmi les 187 sites gérés par l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire (INAH), les 2/3 se retrouvent dans la moitié sud du pays. En climat tempéré, je vous conseille l’Estado de México et Oaxaca qui concentrent respectivement 19 et 13 complexes archéologiques. Pour une ambiance tropicale, direction le sud-ouest avec les États du Quintana Roo (19), Yucatán (16) et Campeche (15). Vous aurez l’opportunité d’y visiter des cités perdues au milieu de la jungle… 😉

Pour les aventureux et les sportifs

Je vous mets au défi de trouver un endroit qui ne soit pas magnifique à explorer au Mexique ! Partout, il y a moyen de faire des randonnées à pied, à vélo ou à cheval, vous n’avez qu’à choisir votre paysage : désertique, montagneux, tropical…
Pour le canyoning, le rafting, le saut de cascade et autres activités de plein air, San Luis Potosi avec le coin de Huasteca est un incontournable.
Pour l’escalade et l’alpinisme, les monts les plus prisés se situent à Puebla, Veracruz, Estado de México et Jalisco.
Pour les plongeurs, la péninsule du Yucatan vous permettra de nager le long du littoral mais également dans les terres, dans les nombreux cenotes et rivières (semi-)souterraines.

Pour les artistes et les architectes

Les deux plus grandes villes du pays, Ciudad de Mexico et Guadalajara, offrent une grande diversité d’expressions artistiques via leur architecture hétérogène, leurs musées et les événements et festivals.
Les pueblos mágicos sont également de bonnes destinations. Ce sont de petits villages mais ils possédent une activité artisanale et artistique forte et vivante, tout en offrant un cadre plus tranquille que les grandes métropoles. Le Chiapas et l’État de Oaxaca sont particulièrement réputés pour leur artisanat et la conservation d’un style de vie plus traditionnel.
De petites communautés d’artistes se sont également formées dans de petits villages dont l’ambiance est affectueusement décrite comme hippie, comme Sayulitas et San Pancho (Riviera Nayarit) ou Mazunte (Oaxaca).
Enfin, pour découvrir l’architecture coloniale, Guanajuato est un coup de cœur pour beaucoup de voyageurs !

Pour se détendre à la plage

Le Mexique est célèbre pour ses plages de sable blanc et sa mer d’un bleu limpide… et ce n’est pas un mythe ! Les plages des Caraïbes sont enchanteresses et vous offrent un cadre idyllique pour vous ressourcer : direction le Quintana Roo, le Yucatan, Campeche, ou bien Tabasco et Veracruz pour vous éloigner du tourisme de masse.
Pour les adeptes d’une houle plus mouvementée, la côte est avec les vagues parfois impressionnantes du Pacifique sera parfaite. Les plages les plus connues se trouvent à Oaxaca, Jalisco et en Basse-Californie du Sud.

Pour danser jusqu’au bout de la nuit

La farniente et la fête vont souvent de pair, et le Mexique n’est pas une exception à la règle. Toutes les destinations côtières citées ci-dessus sont très animées la nuit. Pour ne citer que les plus grandes villes : Cancún, Puerto Vallarta, Puerto Escondido.
Les Mexicains aiment faire la fête. Peu importe l’endroit ou le bar finalement, avec les bonnes personnes, l’ambiance sera toujours au rendez-vous. D’ailleurs, il n’est pas rare que la fête se fasse à l’extérieur, directement dans la rue !

Pour les amoureux des animaux

Toutes les régions du Mexique possèdent une faune particulièrement riche et on commence à croiser diverses espèces dès qu’on s’éloigne des villes. La Basse-Californie du Sud est parfaite pour aller à la rencontre de diverses espèces marines tandis que les nombreux parcs nationaux du centre du pays (Estado de México, Morelos, Michoacán y Puebla) permettent de découvrir des espèces des milieux tempérés. Pour des animaux exotiques, direction le sud de la péninsule du Yucatan et les forêts du Chiapas. Pour en savoir plus sur où et comment voir les animaux, cliquez ici.

Pour les plaisirs culinaires

De nombreuses villes possèdent des restaurants renommés (Ciudad de México, San Miguel de Allende, Mérida…). De façon générale, encore une fois, peu importe où vous irez, vous vous régalerez ! Cependant, deux régions du Mexique sont particulièrement célèbres pour leur gastronomie :

  • Puebla, dont beaucoup de spécialités mexicaines sont originaires et dont la cuisine propose de nombreux plats traditionnels.
  • Oaxaca, pour une cuisine diversifiée et innovante qui joue avec les ingrédients.

Pour les œnophiles, la région viticole de la Basse-Californie notamment el Valle de Guadalupe est à ne pas manquer.

Pour avoir chaud

Si vous êtes au Mexique, vous avez déjà bien choisi parce qu’il fait beau quasiment partout ! Ceci dit, il y a tout de même des variations selon les endroits et les saisons. Pour être sûr d’avoir une température constante, le sud est fait pour vous. Si au contraire vous recherchez un climat plus tempéré, les températures baissent en hiver dans le centre et le nord du pays, notamment la nuit. Méfiez-vous de l’altitude qui peut également impacter le thermomètre ! En savoir plus sur la météo au Mexique.

En fonction du coût de la vie

Comme souvent, les prix varient selon deux critères principaux :

  • La taille de la ville : les grandes villes comme Ciudad de México, Monterrey, Guadalajara, etc, seront plus chères que des plus petites comme Guanajuato ou Mérida par exemple.
  • L’attractivité touristique : plus la ville ou la région est visitée, plus les prix augmentent. Les exemples les plus frappants sont la péninsule du Yucatan (avec notamment la zone de la Riviera Maya) et Puerto Vallarta, où les prix atteignent voire parfois surpassent les équivalents américains. Cela s’observe également dans les cœurs des villes touristiques qui se gentrifient (Puerto Escondido, San Miguel de Allende…).

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre dossier sur le coût de la vie au Mexique.

Pour trouver du travail

Tout dépend de votre secteur de travail et du quotidien que vous souhaitez avoir !

  • Pour travailler dans le tourisme (guide, agence de voyage, sites culturels…), dirigez-vous vers les régions les plus touristiques : Yucatan, Oaxaca, Estado de México…
  • Pour un travail dans un domaine plus industriel, technologique ou dans le commerce international, la capitale, Monterrey et Guadalajara offrent le plus d’opportunités.
  • Dans la restauration, l’hôtellerie et la vente, des offres sont disponibles partout et même s’il y en moins à certains endroits, cela implique aussi souvent moins de concurrence.

Les régions du Mexique à éviter

À l’été 2022, le gouvernement français déconseille formellement de se rendre dans :

  • l’État du Tamaulipas,
  • l’État de Guerrero (seules les stations balnéaires d’Ixtapa-Zihuatanejo ne présentent pas le même niveau de dangerosité, à la condition expresse de s’y rendre par la voie aérienne),
  • le sud de l’État de Michoacán (depuis la ville d’Uruapán et jusqu’à la côte),
  • (dans l’État de Veracruz) la ville de Martinez de la Torre et ses environs,
  • (dans l’État de la Basse-Californie du Nord) la ville de Tijuana,
  • (dans l’État de Guanajuato) les villes situées autour de la raffinerie de Salamanca.

Certains axes routiers sont également formellement déconseillés et d’autres régions sont déconseillées sauf raison impérative (Basse-Californie du Nord, Chihuahua, Sinaloa, Durango, Nayarit, Colima, Veracruz et certaines zones des États de Michoacán, Jalisco, Nuevo León, Sonora, Coahuila et Mexico). Consultez régulièrement les éventuelles évolutions et les consignes de sécurité sur le site du gouvernement.

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés