La cuisine chilienne

Chapitre 9 : Et à boire ?

Date de publication : 06-09-2018

Auteur

robin

Et à boire ?

Après la nourriture , les boissons ! Vous trouverez toutes sortes de cocktails, vin, bières… qui sauront vous surprendre. Attention, à consommer avec modération !

El pisco sour

LA boisson nationale du Chili. Ce fameux cocktail est fait à base de pisco (eau de vie de vin), de jus de citron, de sucre glace et de blanc d’oeuf. On peut le trouver sous différentes versions et certains diront qu’il est meilleur au Chili qu’au Pérou (autre pays du pisco) et inversement.

El vino

Le vin chilien commence à se faire une bonne place sur le marché international. Cabernet-Sauvignon, Merlot et Carménère (cépage disparu en France au XIXe siècle mais retrouvé au Chili) pour les rouges, Chardonnay et Sauvignon pour les blancs. Laissez-vous tenter par leurs goûts un peu plus corsés. Attention, le taux d’alcool est supérieur aux vins français (13,5/14° au lieu de 12,5/13°).

La cerveza

Les bières ont une place tout aussi importante dans la vie chilienne. Outre les traditionnelles bières commerciales importées ou non, vous découvrirez certaines marques locales reconnues (Austral, Kuntsmann) et de nombreuses micro-brasseries implantées dans les différentes régions du pays (Cerveza del puerto à Valparaiso, Mahina sur l’Île de Pâques, Tierra del hueso en Terre de Feu, etc…).

Mote con huesillo

Cette boisson, que l’on trouve partout au Chili, est un savant mélange de blé cuit (mote) et de pêche (huesillo) servi dans le jus de cuisson de cette dernière. Sucré et très rafraîchissant.

Terremoto

Littéralement “tremblement de terre”. C’est un mélange de pipeño (vin rouge ou blanc fermenté) et de glace à l’ananas (!). Le tout peut être recouvert d’un peu de sirop de grenadine. Il est servi dans une grande carafe appelée el cataclismo (cataclysme) et le second verre, replica (la réplique).
Il y a différentes versions sur l’origine du nom, mais la plus originale viendrait du fait que c’est ce que l’on ressent une fois nos verres terminés.

Cola de mono

Boisson se buvant principalement à Noël et composée de lait, de café, d’eau-de-vie, de sucre, de cannelle et de clous de girofle.

Chicha

Se trouvant principalement sur l’île de Chiloé, c’est un alcool à base de jus de pommes fermentées.

Chapitre 9 sur 9

5 Commentaires

Aurelie
3 3

Miaaam… Ça me donne envie d’y retourner. J’ajouterais juste quelques incontournables: dans les poissons, le « caldillo de congrio », soupe de congre sur laquelle Pablo Neruda a écrit une ode, et dans les boissons, la borgoña, mélange de vin rouge et de fraises, venant d’une tradition campagnarde pour ne pas perdre le vin qui s’acidifiait, et le cleri, mélange de vin blanc et de jus de chirimoya 😋😋😋

tryptyk
14 42

Super dossier ! Bravo. J’en salive !

robin
0 6
Simiane
0 2

sublime! est ce difficile de trouver un travail en cuisine?

robin
0 6

Tout dépend où et quand tu recherches mais globalement il y a pas mal d’annonces en restauration.
Par contre, je ne peux pas te renseigner sur les salaires proposés.

Articles recommandés