La cuisine chilienne

Chapitre 5 : Los mariscos y los pescados (fruits de mer et poissons)

Date de publication : 06-09-2018

Auteur

robin

Los mariscos y los pescados (fruits de mer et poissons)

Les fruits de mer font partie des incontournables de la gastronomie chilienne ! Vous en trouverez un grand choix tout le long de la côte :

  • las ostras (les huîtres)
  • las almejas (les palourdes)
  • las cholgas (de grosses moules !)
  • los choritos ou choros (des moules de taille moyenne)
  • los ostiones (les noix de St Jacques)
  • los erizos (les oursins)
  • los locos (les ormeaux – rares et donc plus chers)
  • las machas (de grosses coques rappelant nos couteaux)
  • los camarones (les crevettes)
  • el jaiba (le crabe)
  • la centolla (l’araignée de mer)
  • la langosta (la langouste)

Là encore, un large choix de poissons s’offre à vous ! Ils sont plus savoureux a la plancha (grillés) que fritos (frits).

  • el salmón (le saumon)
  • la trucha (la truite)
  • el atún ou albacora (le thon)
  • la merluza (le merlus ou lieu)
  • el congrio (le congre)
  • el lenguado (la sole)
  • la cojinova (le colin)

El curanto

Spécialité de l’île de Chiloé, ce savant mélange de fruits de mers (moules, palourdes…), de viandes (boeuf, porc, saucisses), de pommes de terre et de milkao (galette de pain et de pommes de terre râpées) est traditionnellement cuit dans le sol. Un feu est allumé dans un trou et recouvert de pierres qui vont ainsi chauffer. Les différents ingrédients sont ensuite posés en couches, séparés par des feuilles de nalcas (sorte de rhubarbe). Le tout est recouvert de terre et mijote pendant plusieurs heures. Cette cuisson à l’étouffée donne une saveur particulière aux aliments. Il est aussi préparé dans des grandes cocottes dans la plupart des restaurants et appelé pullmay (curanto en la holla).

La paila marina

Soupe de poisson et de fruits de mer (moules, couteaux, crevettes, …) très souvent servie dans un bol en terre cuite. Le caldillo de congrio, quant à lui, est une soupe de congre aux pommes de terre, aux oignons et au vin blanc. Cette soupe est parmi les plats les plus appréciés au Chili.

El chupe de mariscos, el chupe de jaiba et el pastel de centolla

Le premier est un gratin de fruits de mer servi dans un bouillon avec des oignons, du fromage et de la mie de pain. On peut également retrouver des oeufs durs. Le second est un gratin de crabe émietté, mélangé à de la mie de pain, de l’ail, des oignons et de la crème. Le pastel de centolla est quasiment la même recette que le chupe de jaiba mais avec de la centolla : une araignée de mer de grande envergure, pêchée dans la région des Magallanes, à l’extrême Sud du pays.

Las machas a la parmesana

Plat typique et 100 % chilien. Ce sont des coques cuites au four avec du vin blanc et du parmesan. La recette peut être déclinée avec des almejas (palourdes).

Chapitre 5 sur 9

5 Commentaires

Aurelie
3 3

Miaaam… Ça me donne envie d’y retourner. J’ajouterais juste quelques incontournables: dans les poissons, le « caldillo de congrio », soupe de congre sur laquelle Pablo Neruda a écrit une ode, et dans les boissons, la borgoña, mélange de vin rouge et de fraises, venant d’une tradition campagnarde pour ne pas perdre le vin qui s’acidifiait, et le cleri, mélange de vin blanc et de jus de chirimoya 😋😋😋

tryptyk
14 42

Super dossier ! Bravo. J’en salive !

robin
0 6
Simiane
0 2

sublime! est ce difficile de trouver un travail en cuisine?

robin
0 6

Tout dépend où et quand tu recherches mais globalement il y a pas mal d’annonces en restauration.
Par contre, je ne peux pas te renseigner sur les salaires proposés.

Articles recommandés