Comprendre la culture et les mœurs coréennes

Article publié le 20-01-2018.

L’alcool et la cigarette

Les Coréens sont de gros buveurs et de gros fumeurs. Si vous êtes sensible à la cigarette, attendez-vous à être régulièrement incommodé en Corée. Il a été prouvé que les étrangers augmentaient leur consommation d’alcool et de tabac en Corée du Sud par rapport à leur consommation dans leur pays d’origine.

Depuis 2013, il est illégal de fumer dans les lieux publics (bar, café, métro, écoles…). Vous ne pouvez pas non plus fumer n’importe où dans la rue puisqu’il existe des “coins fumeurs” en extérieur faits pour ça. Si vous voulez malgré tout fumer hors des lieux dédiés, alors vous devrez vous cacher (on surprend souvent des étudiants, notamment des filles, en train de fumer dans des petites ruelles discrètes).

Il est mal vu de refuser de participer aux jeux à boire surtout dans le cadre des soirées après le travail. Toutefois, vous pouvez y participer légèrement et décliner certaines offres que l'on vous fait mais un refus net sera pris comme de l’impolitesse.L’alcool sert de désinhibiteur. Beaucoup de comportements sont excusables du moment que vous êtes sous l’emprise de l’alcool. Et cela va de la bagarre, du vociférage dans la rue au harcèlement sexuel sur ses collègues ! En Corée, l’intérêt majeur de la boisson est qu’elle vous autorise, pour une courte durée, à exprimer votre vraie personnalité et vos opinions. L’alcool est un réel pivot social.

La cigarette est plutôt vue comme un outil pour se relaxer. Les Coréens travaillant beaucoup, ils sont très sujets au stress, ce qui est d’ailleurs un gros problème de santé publique en Corée. La Corée du Sud est l'un des pays qui a le plus fort taux de suicide au monde. De nombreuses études démontrent un réel mal-être des Coréens souvent lié à un rythme de travail harassant qui handicape leur vie sociale et familiale. La cigarette est une vraie soupape de décompression et elle est tolérée à peu près partout.

Attention, autant l’alcool et la cigarette sont tout à fait intégrés dans les mœurs coréennes, autant les drogues ne le sont absolument pas. Le cannabis est considéré comme une drogue au même titre que les drogues fortes.

On ne rigole pas du tout avec ça en Corée du Sud. Si vous en consommez, sachez que vous risquez des peines bien plus lourdes qu’en France en cas de contrôle positif. Surtout n’en apportez pas avec vous depuis la France. Si vous vous faites prendre à la douane, l’aventure coréenne va se transformer en véritable cauchemar pour vous.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Articles recommandés

[Dossier]

Comment faire ses études en Corée ?

[Interview]

Olivia et Aloïse : 2 sœurs en PVT en Corée du Sud

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : travailler comme pâtissier en Australie avec un WHV

[News]

Les âges limites de participation au PVT (29, 30 ou 35 ans ?)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Pas commode les Ajummas :(

{{likesData.comment_18902.likesCount}}
Julie
14.4K 4.7K

Merci Mylène pour ce dossier super intéressant 😉

{{likesData.comment_37168.likesCount}}

Merci!!
Très bel article, complet qui me conforte sur ce que je connais sur la Corée.
J’ai aimé la phrase : « Si vous avez quelque chose à rétorquer, faites le quand vous êtes ivres ». ^^
Si on n’aime pas l’ivresse, il sera difficile de partager ses idées en public.
En Corée, il veut parler en petit comité ou en privé j’imagine.

{{likesData.comment_53149.likesCount}}

Je vous remercie pour ce résumé clair et très instructifs.
Je souhaiterais en savoir plus afin d’approfondir mes connaissances sur ce pays dont je suis originaire. Comment puis-je faire et qui contacter ?
Je vous remercie infiniment.

{{likesData.comment_63343.likesCount}}

Pour l’histoire des tatouages on peut prendre en exemple une interview vidéo du chanteur coréen Jay Park, durant toute l’interview des pixels recouvrent son bras pour dissimuler ses nombreux tatouages

{{likesData.comment_70373.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre