Faire ses bagages pour l’Australie

Chapitre 5 : La composition de votre bagage (vêtements, technologie, santé...)

Date de publication : 04-06-2018

Auteur

Julie

La composition de votre bagage

Il est recommandé, pour ne pas s’abimer le dos, de placer au fond du sac des objets ou des affaires un peu lourdes, au dessus, d’y mettre le plus lourd (environ au milieu du sac) et de terminer par des affaires légères sur le dessus. C’est aussi là (ou dans les poches latérales) que vous pourrez mettre les objets ou documents que vous êtes amenés à chercher en premier, un guide de voyage avec l’adresse de l’auberge où vous vous rendez par exemple.

Voici une liste de ce que vous pouvez/devez mettre dans votre bagage, liste non exhaustive pour certains, mais sans doute trop fournie pour d’autres. Ne prenez donc en compte que ce qui vous convient.

Les vêtements

– des sous-vêtements. C’est sans doute le plus important au niveau quantité. Quand on vadrouille et qu’on n’a pas l’occasion de laver ses affaires, on garde le même jean un peu plus que prévu et ce n’est pas vraiment gênant. Pour les sous-vêtements par contre, on est tous d’accord pour dire qu’on ne peut pas être aussi laxistes. Ce n’est pas ça qui prend le plus de place, donc prenez-en de quoi tenir une bonne semaine, voire un peu plus. Ce sont plus des sous-chaussures que des sous-vêtements, mais je vais les nommer ici : pensez à prendre des chaussettes. L’Australie c’est sur, c’est en tong, voire pieds nus qu’on passe son temps, le bonheur, mais si vous randonnez, il vous faudra des chaussettes, si possible en coton et assez épaisses, pour éviter les ampoules !

– un jean, un pantalon ample pour faire du fruit picking et voyager confortablement et des vêtements habillés si vous pensez passer des entretiens ou fréquenter des milieux un peu classes.

– il va faire chaud, ne l’oubliez pas ! Donc pensez aux shorts, bermudas, jupes, robes… Il y a aussi des pantalons transformables en short en un zip, ça peut être une bonne option également.

– des T-shirts. Pas besoin d’en prendre trop non plus, vous allez sans doute faire un peu de shopping en Australie pour vous rapporter des fringues typiquement « Aussie » ou parce que vous découvrirez des magasins différents de ceux qu’on a en France/Belgique/Canada. Il faut aussi bien des T-shirts à manches courtes et des débardeurs pour ne pas avoir trop chaud, profiter du soleil et bronzer à vue d’oeil, que des T-shirts à manches longues pour la fin de la journée quand les moustiques et les blackflies (qui aiment se nourrir de notre sang comme de celui des animaux, ouch !). Pour ne pas devenir fou, un pantalon et un T-shirt légers sont les bienvenus

– un pull/gilet ou deux. Le soir, il peut faire frais et il arrive, eh oui, il arrive qu’il ne fasse pas très beau/chaud, notamment pendant l’hiver australien, qui reste, je vous rassure, globalement plus chaud que les hivers français et belge et surtout canadien. Vous n’aurez pas besoin de manteau à proprement parler, prenez un pull bien chaud pour le cas où et si vraiment, il ne vous tenait pas assez chaud, ce ne sont pas les magasins de vêtements qui manquent !

– un maillot de bain, pour se jeter à l’eau dès son arrivée !

– une tenue pour la nuit. Quand on dort en auberge de jeunesse (notamment), ce n’est pas idiot d’avoir un long T-shirt et/ou un short (filles/garçons) pour la nuit.

– une casquette/un chapeau pour bien se protéger du soleil.

– des chaussures : de randonnée, si vous prévoyez de faire des treks ou de marcher pendant de longues durées. Sinon, des baskets feront l’affaire ! Prenez évidemment des tongs et si possible d’autres chaussures ouvertes (ou du moins, assez légères) mais qui tiennent le pied, pour avoir un choix intermédiaire.

Le pratique

– des lunettes de soleil de bonne qualité. En Australie, on ne rigole pas avec le soleil, il tape fort ! Protégez bien votre peau mais aussi vos yeux ! Pensez à prendre un étui, vous irez sans doute beaucoup à la plage avec, il faut donc bien les protéger du sable.

– une serviette de toilette. Il en existe des très légères qui absorbent l’eau beaucoup mieux que les serviettes traditionnelles. Mais tentez le coup une fois avant votre départ pour voir si la sensation de séchage vous convient, elle peut déplaire.

– une serviette de bain. L’idéal est de ne pas utiliser la même serviette pour se laver et pour aller à la plage, pour des questions d’hygiène.

– un sac de couchage. Ayez bien à l’esprit que la nuit, dans le désert et les zones montagneuses, il ne fait pas chaud.

– une tente. Si vous ne prévoyez pas de camper à coup sûr, ce n’est pas utile d’en prendre. Vous pourrez en acheter une sur place ou vous en faire prêter une. Ce n’est pas vraiment l’aspect financier qui joue ici mais la place qu’une tente peut prendre et le poids qu’elle ajoute à votre bagage. En Australie, on campe. Mais aussi, on dort en auberge de jeunesse, on fait du couch surfing, on dort dans son van ou dans sa voiture et on dort à la belle étoile donc partir sans tente n’est pas insensé.>

– une lampe torche/lampe frontale. Ca peut s’avérer vraiment utile. La frontale, c’est pas mal notamment en pleine nuit quand on cherche quelque chose dans son van et qu’on a besoin de ses deux mains

– un briquet/des allumettes. On n’en voit pas forcément l’utilité quand on ne fume pas et qu’on ne prévoit pas de faire des feux mais si, un briquet peut-être souvent le bienvenu ! Ce n’est pas pour la place que ça prend

– un couteau et pourquoi pas une pince de type Leatherman.

– un sac à linge sale. Pourquoi pas un simple sac plastique me direz-vous ? Les sacs se déchirent, ils contiennent le linge sale, une paire de chaussures, le shampooing qui a coulé, alors qu’un sac prévu pour, on le remarque bien. On est d’accord, c’est loin d’être indispensable mais c’est pas mal !

– de la lessive. Si à peine arrivé en Australie, vous partez en road trip, un peu de lessive peut-être utile ! Sinon, vous pourrez très en trouver dans le magasin le plus proche. Sachez qu’il y a dans quasiment toutes les auberges de jeunesse, des machines à laver

– une poche à eau ou une pipette à eau vissable sur une bouteille. Si vous envisagez de régulièrement partir en rando, ça peut être pratique, bon et il faut bien le dire, c’est marrant

– une trousse de couture : un peu de fil et une aiguille, ça peut servir, comme ne pas servir. It’s up to you guys !

La trousse de toilettes

Je vous propose une trousse de toilettes qui liste la majorité des choses qui peuvent s’avérer utiles :

  • Brosse à dents et dentifrice.
  • Gel douche/Savon.
  • Shampooing.
  • Coupe ongles/lime à ongles.
  • Epilateur/crème dépilatoire/bandes dépilatoires/rasoir/mousse à raser.
  • Peigne/brosse.
  • Déodorant.
  • Cotons-tiges.
  • Crème solaire.
  • Répulsif pour les moustiques.
  • Pince à épiler. Si ce n’est pas pour vous épiler, sachez que ça peut toujours servir, sauf si vous avedéjà un couteau suisse.
  • Lentilles et produits à lentilles.
  • Préservatifs.
  • Contraception et/ou une pilule du lendemain.
  • Protections hygiéniques.
  • Maquillage. Attention, il peut faire très chaud et très humide en Australie, envisagez du waterproof.
  • Petit miroir. Si vous envisagez de vous maquiller régulièrement, ça peut valoir le coup.

Faites attention aux parfums ou aux déodorants et aux crèmes trop parfumés, ils peuvent attirer les moustiques. Le parfum peut aussi, avec le soleil, vous tâcher la peau.

Vous l’avez sans doute compris, le soleil est un ami en Australie, autant qu’un ennemi. Il nous donne un tous un teint radieux et nous donne un moral à toute épreuve, mais il faut vraiment s’en protéger. Les crèmes solaires vendues en Australie sont extrêmement efficaces, certaines étant directement vendues par le Cancer Council qui, comme son nom l’indique, lutte notamment contre le Cancer de la peau, plus fréquent en Australie qu’ailleurs.

A vos tubes de crèmes, lunettes et casquettes !

La trousse santé et les vaccins

Voici quelques produits qui pourraient vous être utiles une fois sur place :

  • des pansements, dont certains des pansements avec désinfectant. C’est LA chose que vous utiliserez quasiment à coup sur !
  • un désinfectant et quelques compresses.
  • des anti-douleurs
  • des médicaments que vous avez souvent l’habitude de prendre en fonction de vos soucis récurrents : digestion, rhume, toux…
  • des antihistaminiques et/ou de la ventoline en cas de besoin
  • Biafine.

Rien ne sert de prendre trop de choses, vous pourrez réapprovisionner votre trousse si vous utilisez ce qu’elle contient. Vous pouvez bien sûr apporter beaucoup plus de choses si vous craignez d’en manquer ou encore si vous êtes du genre à tout le temps vous faire mal.

Pensez à vérifier que tous vos vaccins sont à jour en vous rendant chez votre médecin ou dans un centre de vaccinations internationales. Si pendant votre année en Australie, vous prévoyez d’aller en Asie, par exemple, dites-le au médecin pour qu’il vous fasse des vaccins en conséquence et/ou qu’il vous prescrive, au besoin, les médicaments nécessaires (contre le palu, par exemple). Si vous avez la possibilité d’obtenir un livret de vaccinations, cela peut être intéressant de le garder sur vous pendant votre voyage, en cas de souci de santé principalement.

Notez que votre assurance PVT ne vous remboursera pas les vaccins effectués sur le sol australien car il ne s’agira pas d’un souci de santé mais d’une prévention.

Le coin des geeks

– un ordinateur portable ou un netbook. Si vous envisagez d’ouvrir un blog que vous voulez alimenter le plus souvent possible, alors ce point est important pour vous ! Si vous prenez des notes et que vous recopiez dans un cyber café tous vos écrits sur ordinateur, vous vous ruinerez, car ça vous prendra beaucoup de temps et ça deviendra vite mission impossible. Alors qu’un soir, sur votre lit d’auberge, après une journée mémorable, à tête reposée, dans le calme, vous pourrez écrire sereinement ce que vous avez vécu et ressenti. Vous pourrez trier vos photos et apprécier de les regarder. Idem le lendemain et le surlendemain. Et tous les quelques jours, copié/collé sur votre blog. Si en revanche, vous n’envisagez pas d’ouvrir de blog ou si vous en avez un mais que c’est juste pour faire un coucou toutes les 3 semaines, là l’ordinateur ne s’impose pas et peut même vous gêner ! Il pèse son poids et il peut être gros selon les modèles…

– une tablette. Beaucoup de PVTistes se demandent s’ils doivent emporter un ordinateur portable en voyage (trop lourd ? Pas pratique ? Et si on me le vole ? Etc.). Vous pouvez choisir d’emporter une tablette avec vous, que vous pouvez beaucoup plus facilement transporter et ranger. Julie nous explique, en commentaire de ce dossier, qu’il est possible d’acheter un « Camera Connection Kit » comprenant un port USB et un lecteur de carte SD. Option à envisager sérieusement puisqu’elle vous permettra de transférer vos photos, documents, musiques, etc. sauf pour ceux qui ont du mal avec le tout tactile et qui aime le bruit des doigts sur un clavier 😉 Comptez entre 10 et 30 euros selon les marques et les modèles.

– un appareil photo. Faire des photos, c’est geek ? Non c’est vrai, mais ça inclut des termes comme SD et USB alors je me suis permis. Amis photographes ne m’en voulez pas. A ceux qui souhaitent immortaliser leur passage à gauche et à droite, ainsi que leur rencontre avec untel et unetelle, je recommande un petit appareil photo, ça suffira amplement. Par contre, à ceux qui souhaitent prendre le temps de choisir le cadre, la lumière… je recommande non pas un appareil photo mais deux. Un pour ces photos, que nous vous invitons à partager avec nous d’ailleurs et un autre, dégainable à tout instant pour se souvenir de cette soirée magique où on avait envie de sortir les mains dans les poches, ou à emporter si on passe la journée à la plage. Nombre de PVTistes ont « perdu » leur appareil photo à cause d’un grain de sable, même en ayant fait attention…

– un trépied. L’hésitation est justifiée, c’est encombrant, mais sans lui, adieu certaines possibilités ! À vous de voir.

– une paire de jumelles peut également s’avérer utile (merci Jérôme pour le conseil, en commentaire de ce dossier).

– de la musique. On a tous dit un jour « cette chanson me rappelle la fois où… ». Impossible de partir vers une de mes meilleures années de sa vie et vers des souvenirs à la pelle, sans musique !

– un téléphone portable desimlocké si vous l’avez pris via un opérateur téléphonique. Cela vous permettra de ne pas avoir à faire cette dépense à votre arrivée et d’avoir un bon téléphone (si vous en avez un sympa). En arrivant en Australie, vous ne voudrez sans doute pas trop dépenser donc vous risquez d’acheter l’un des téléphones les moins chers. Si vous avez un smartphone, vous aurez sans doute une application boussole (entre autres), n’hésitez donc pas à regarder les différentes applications qui pourraient vous être utiles. En tout cas, quel que soit votre téléphone, il pourra jouer le rôle de montre, réveil, convertisseur, carnet de note, compte à rebours, chronomètre et j’en passe.

– vos différents chargeurs : téléphone, ordinateur portable, appareil photo et éventuellement chargeur de piles…

– un chargeur allume-cigare. Si vous envisagez de voyager surtout en voiture ou en van, ce chargeur peut vous sauver ! Téléphone, ordinateur… tout peut être rechargé pendant que vous roulez !

– un adaptateur, car les prises australiennes sont différentes des prises françaises/belges/canadiennes. Certains emportent avec eux une multiprise pour pouvoir recharger tous leurs appareils en même temps sans avoir besoin d’acheter plusieurs adaptateurs.

– un transformateur. Il est utile si vous emportez des appareils électroniques qui ont un voltage qui s’applique spécifiquement à votre pays. 220/230v pour la France et la Belgique, 120v pour le Canada et 240v pour l’Australie. Un sèche-cheveu français n’aura pas vraiment de puissance s’il est branché sans transformateur au Canada par exemple, mais un appareil canadien branché sans transformateur en Australie, où le voltage est multiplié par deux, ça peut être bien plus grave.

– un disque dur externe. Pas confiance en votre ordinateur ? Vous avez eu un écran bleu et vous craignez de tout perdre ? Ou tout simplement, vous n’avez plus de place sur votre ordinateur ? Un petit DDE, c’est toujours utile !! Si vous n’avez pas Internet mais que vous voulez préparer des emails d’avance, vous les copier sur votre DDE que vous devrez simplement apporter dans un cyber café avant de copier/coller/envoyer vos emails. Une clé USB peut tout à fait suffire (ou venir en complément du disque dur) si vous ne pensez pas avoir besoin de sauvegarder ou copier/coller des textes, photos ou autres si souvent que ça. Enfin, il est possible d’emporter un adaptateur USB pour carte SD, pour pouvoir décharger vos photos un peu partout sans craindre qu’il n’y ait pas de lecteur de carte. Ce duo carte SD/adaptateur peut également jouer le rôle de la clé USB.

– des piles, si vous emportez des appareils qui fonctionnent à piles.

Chapitre 5 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (4)

34 Commentaires

Julie
5K 13.5K
Bonjour Judith, tu es en train de commenter un article sur les bagages en Australie.😉

Pour le Canada, sais-tu qu’il s’agit d’un tirage au sort et que tu n’as aucune certitude d’être tirée au sort ? Plus d’infos :

https://pvtistes.net/dossiers/vacances-travail-canada-working-holiday-canada/.
Stéphane
0 2
Merci Lilou pour cette liste (très !) exhaustive, parfaite pour partir l’esprit un peu plus léger
Judith
0 4
Bonjour, Je reste toujours dans l’attente de recevoir la lettre d »invitation afin de formuler ma demande de PVT. Pourriez vous me dire svp quel est le délai de réponse sachant que j’ai crée mon compte EIC et commencé la procédure le 7 Avril dernier. Merci d’avance pour vos commentaires.
Camille
0 14
Oh oui pardon j’aurais du précisé, je voulais dire sans permis de conduire. Merci pour votre réponse ! J’abuse surement, mais je me demande si on peut trouver une colocation avant d’arriver ?
Julie
5K 13.5K
Bonjour Camille,

Sans permis de travail ou sans permis de conduire ? Si c’est sans permis de conduire, oui bien sûr, tu peux bouger en bus (avec Greyhound notamment) et en covoiturage (il y a beaucoup d’offres de « lift » sur le site Gumtree.com.au).
Camille
0 14
Est il possible de partir sans permis ?
Julie
5K 13.5K
Bonne pêche aux infos 😉
Kamille
3 7
De rien. Je viens de découvrir ce site.. C’est la journée la moins productive du mois mais je fais le plein d’infos !! 😉
isa
6.1K 8.6K
Oui, c’est vrai, pour la plupart, maintenant ! Merci pour ton ajout
Kamille
3 7
Dans le sac de voyage.. un chargeur téléphone ? Ils ont des prises USB dans les avions maintenant non ? Et des écouteurs … pour regarder la télé sans leur écouteurs avec lesquels on n’entend rien.. 😉

Articles recommandés